background preloader

Théorie de l'intégration organismique : les différents types de motivations (Deci, 1975 ; Ryan & Deci, 2002

Théorie de l'intégration organismique : les différents types de motivations (Deci, 1975 ; Ryan & Deci, 2002
Selon Deci[1] et Ryan, l’apport fondamental de la théorie de l'autodétermination (TAD) est de différencier l’internalisation non comme une dichotomie (eg. Bandura, 1996), mais comme un continuum. Ainsi, la théorie de l’intégration organismique (TIO)[2] (Ryan & Deci, 2002), propose trois catégories de motivation sur un continuum d’autodétermination : la motivation intrinsèque (MI), la motivation extrinsèque (ME) et l’amotivation (AM). Le niveau le plus élevé d’autodétermination se trouverait au niveau de la MI, alors que le niveau le moins élevé serait au niveau de la AM (cf. Figure 7, p. 77),. Selon Gillet, Berjot et Paty (2009), le continuum d’autodétermination est le reflet du locus de causalité perçu par l’individu. Deci et Ryan (1985a) ont proposé l’existence de quatre formes de motivation extrinsèque plus ou moins autodéterminées. Figure 7Continuum d’autodétermination Les types de motivation et de régulation dans le cadre de la théorie sur l’automotivation (Deci & Ryan, 2008, p. 27)

http://jean.heutte.free.fr/spip.php?article159

Related:  motivationMotivationgermenlire

Favoriser la motivation des élèves : conseils d'expert Rolland Viau, professeur émérite à la faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke (Québec), aborde la question de la motivation des élèves au cours d'une conférence publique menée en France au CRDP de Poitou-Charentes le 14 décembre 2011. L'auteur oriente sa réflexion autour de trois grandes questions : Pourquoi l’enseignant doit-il se préoccuper de la motivation de ses élèves ?Pourquoi certains élèves sont-ils motivés à apprendre alors que d’autres ne le sont pas ?Quelles sont les « portes d’entrée » pour agir sur la motivation à apprendre ? Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves Pour que les élèves cherchent à s'améliorer, il faut bien sûr que la motivation soit au rendez-vous. De manière à susciter cette motivation chez les élèves, voici une proposition qui a déjà fait l'objet d'une expérimentation à l'enseignement supérieur. Rolland ViauDépartement de pédagogie, Université de Sherbrooke

Une carte conceptuelle pour agir sur la motivation- Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation Des enseignants volontaires, membres du groupe Apprendre Aujourd’hui, se sont réunis pour réfléchir sur les méthodes qui pourraient permettre une plus grande motivation des élèves. Ils ont construit une carte mentale ou carte conceptuelle (format jpg) qui montrent les déterminants de la motivation ainsi que les indicateurs. Les déterminants sont de deux natures : Les déterminants intrinsèques, sur lesquels les enseignants peuvent peu agir sauf par l’image renvoyée aux élèves Les déterminants extrinsèques où le rôle de l’activité proposée est fondamental. Les indicateurs

Les conditions de la motivation (2/3) : actionner des leviers négligés Article publié le 27/02/2014 La diversité des tâches, la possibilité d’engranger des atouts qui favorisent son employabilité, l’influence du cœur de métier, le sens au travail… autant de leviers de motivation négligés par les entreprises, de même que la reconnaissance, le plus sous-estimé de tous et dont nous parlerons dans un article à suivre. Des tâches diversifiées Qui est motivé à la perspective de faire tout le temps la même chose ? les éléments de base de la théorie de la motivation La présente section se limite exclusivement aux éléments de base de la motivation. Examinons d'abord deux types de motivations: les motivations intrinsèques et les motivations extrinsèques. Les motivations intrinsèques sont celles qui viennent de notre intérieur; on n'a rien à faire pour les créer puisqu'elles sont innées (sauf parfois créer des conditions propices à leur émergence).

Dossier sur la Motivation scolaire Principe 1: La motivation a besoin de sécurité et d'espace de liberté Principe 2: La motivation s'installe si le thème étudié a un rapport plus ou moins direct avec certains des intérêts de l'élève. Le métier d'enseignant ne consiste pas à appliquer de "bonnes pratiques" définies une fois pour toutes mais relève davantage d'un art qui se travaille et se cultive, d'une capacité d'écoute du groupe et des élèves qui permet, par expérience, de poser l'hypothèse que pour cet élève ou cette classe il est préférable de pratiquer ainsi. Les temps où la parole est libre ( ...dans un cadre défini) sont précieux pour entrevoir les fantasmes du groupe, les intérêts des uns et des autres et pour essayer ensuite d'en tenir compte dans la structuration de sa classe et de son programme, sans être obnubilé par ce dernier (Voir: Notre attitude par rapport au temps) Principe 3: La motivation peut être aidée par la mise en place d'un cadre construit autour d' un "objectif commun"

Favoriser la motivation des élèves : conseils d'expert Rolland Viau, professeur émérite à la faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke (Québec), aborde la question de la motivation des élèves au cours d'une conférence publique menée en France au CRDP de Poitou-Charentes le 14 décembre 2011. L'auteur oriente sa réflexion autour de trois grandes questions : Pourquoi l’enseignant doit-il se préoccuper de la motivation de ses élèves ?Pourquoi certains élèves sont-ils motivés à apprendre alors que d’autres ne le sont pas ?Quelles sont les « portes d’entrée » pour agir sur la motivation à apprendre ?Que pouvons-nous faire réalistement ? Motivation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son engagement pour une activité précise. Elle en détermine le déclenchement dans une certaine direction avec l'intensité souhaitée et en assure la prolongation jusqu'à l'aboutissement ou l'interruption. Cette notion se distingue du dynamisme, de l'énergie ou du fait d'être actif. La motivation prend de nos jours une place de premier plan dans une organisation. Elle est déterminante pour la productivité chez les employés.

Related: