background preloader

Théorie de l'intégration organismique : les différents types de motivations (Deci, 1975 ; Ryan & Deci, 2002

Théorie de l'intégration organismique : les différents types de motivations (Deci, 1975 ; Ryan & Deci, 2002
Selon Deci[1] et Ryan, l’apport fondamental de la théorie de l'autodétermination (TAD) est de différencier l’internalisation non comme une dichotomie (eg. Bandura, 1996), mais comme un continuum. Ainsi, la théorie de l’intégration organismique (TIO)[2] (Ryan & Deci, 2002), propose trois catégories de motivation sur un continuum d’autodétermination : la motivation intrinsèque (MI), la motivation extrinsèque (ME) et l’amotivation (AM). Par la TIO, Deci et Ryan s’inspirent à nouveau des travaux de deCharms (1968) en apportant notamment une forte contribution à la différentiation des formes de ME, en distinguant également différents types de ME sur un continuum d’autodétermination et d’intégration (Blais, Brière, Lachance, Riddle & Vallerand, 1993, p. 188), ainsi que des types d’intériorisation, dont le degré varie en fonction de l’intégration de la régulation au soi. Deci et Ryan (1985a) ont proposé l’existence de quatre formes de motivation extrinsèque plus ou moins autodéterminées. Related:  MotivationgermenlireFac

Autodétermination Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves Pour que les élèves cherchent à s'améliorer, il faut bien sûr que la motivation soit au rendez-vous. De manière à susciter cette motivation chez les élèves, voici une proposition qui a déjà fait l'objet d'une expérimentation à l'enseignement supérieur. Rolland ViauDépartement de pédagogie, Université de Sherbrooke L'analyse des récentes recherches sur la motivation à apprendre en contexte scolaire, nous fait voir que les quatre facteurs qui influent le plus sur la dynamique motivationnelle des élèves en classe sont les activités d'apprentissage que l'enseignant propose, l'évaluation qu'il impose, les récompenses et les sanctions qu'il utilise, et lui-même, de par surtout sa passion pour sa matière et le respect qu'il porte à ses élèves. Nos travaux sur la motivation dans l'apprentissage du français nous ont amené à porter une attention particulière à l'un de ces facteurs : les activités d'apprentissage proposées aux élèves en classe. Dix conditions pour motiver Être authentique BROPHY, J.

Une carte conceptuelle pour agir sur la motivation- Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation Des enseignants volontaires, membres du groupe Apprendre Aujourd’hui, se sont réunis pour réfléchir sur les méthodes qui pourraient permettre une plus grande motivation des élèves. Ils ont construit une carte mentale ou carte conceptuelle (format jpg) qui montrent les déterminants de la motivation ainsi que les indicateurs. Les déterminants sont de deux natures : Les déterminants intrinsèques, sur lesquels les enseignants peuvent peu agir sauf par l’image renvoyée aux élèves Les déterminants extrinsèques où le rôle de l’activité proposée est fondamental. Les indicateurs L’implication et la persévérance, qui sont des indicateurs de l’engagement de l’élève, favorisent aussi la motivation. L’idéal serait que toutes les activités pédagogiques d’apprentissage répondent à tous ces déterminants, mais il est plus réaliste de les intégrer lors d’une séquence de plusieurs activités

Dossier sur la Motivation scolaire Principe 1: La motivation a besoin de sécurité et d'espace de liberté Principe 2: La motivation s'installe si le thème étudié a un rapport plus ou moins direct avec certains des intérêts de l'élève. Le métier d'enseignant ne consiste pas à appliquer de "bonnes pratiques" définies une fois pour toutes mais relève davantage d'un art qui se travaille et se cultive, d'une capacité d'écoute du groupe et des élèves qui permet, par expérience, de poser l'hypothèse que pour cet élève ou cette classe il est préférable de pratiquer ainsi. Les temps où la parole est libre ( ...dans un cadre défini) sont précieux pour entrevoir les fantasmes du groupe, les intérêts des uns et des autres et pour essayer ensuite d'en tenir compte dans la structuration de sa classe et de son programme, sans être obnubilé par ce dernier (Voir: Notre attitude par rapport au temps) Principe 3: La motivation peut être aidée par la mise en place d'un cadre construit autour d' un "objectif commun"

La théorie de l'autodétemination (TAD) : un autre regard sur le climat motivationnel (Sarrazin, Tessier, Trouilloud, 2006) - Bloc-notes de Jean Heutte : sérendipité, phronèsis et atharaxie sont les trois mamelles qui nourrissent l'Épicurien de la connaiss Postulats théoriques La théorie de l’autodétermination (Deci & Ryan, 2002 ; voir Sarrazin et Trouilloud, 2006 pour une présentation de ces travaux en langue française) s’est imposée, ces dernières années, comme un cadre heuristique pour rendre compte des comportements des individus dans différents contextes dont l’école. Selon cette approche, différents types de motivation peuvent être repérés et classés en fonction de leur degré d’autodétermination (Deci & Ryan, 2000). Une motivation est dite « autodéterminée » quand l’activité est réalisée spontanément et par choix. En contexte scolaire, les élèves font preuve d’une motivation autodéterminée : quand ils s’engagent dans les activités scolaires parce qu’ils les considèrent comme quelque chose de cohérent avec leurs valeurs et besoins (motivation extrinsèque intégrée) ; quand ils s’engagent dans des tâches scolaires qu’ils jugent importantes pour atteindre des buts personnels (motivation extrinsèque identifiée).

les éléments de base de la théorie de la motivation La présente section se limite exclusivement aux éléments de base de la motivation. Examinons d'abord deux types de motivations: les motivations intrinsèques et les motivations extrinsèques. Les motivations intrinsèques sont celles qui viennent de notre intérieur; on n'a rien à faire pour les créer puisqu'elles sont innées (sauf parfois créer des conditions propices à leur émergence). Les motivations extrinsèques sont des facteurs externes qui règlent votre comportement. Quand vous étiez enfant, le fait d'entendre votre mère ou votre père vous dire que vous étiez un bon garçon ou une bonne petite fille était extrinsèquement motivant. Selon certains théoriciens, ce ne sont pas toutes les motivations intrinsèques qui sont innées. Même si les travaux de recherchede Maslow (par ex. sa pyramide des besoins fondamentaux) manquent de rigueur, il serait utile de connaître cette théorie pour la raison suivante: 1. 2. (à l'époque de la Deuxième Guerre mondiale ). 3.

Clés de la motivation scolaire de l'élève La motivation relève de paramètres endogènes et exogènes, dont la frontière n’est pas simple à établir. Si les sciences cognitives ne sont pas encore en mesure de poser des règles générales dûment confirmées, en revanche l’immense expérience accumulée depuis tant d’années d’enseignement permet de dégager des préconisations « qui marchent » : Ce qui tourne autour de l’objectif proche, de son accessibilité avec un élan de dépassement, de défi : se sentir capable, disposer des moyens nécessaires, mais aussi des outils et des stratégies adaptées.Etre clair avec les enjeux : qu’attend l’apprenant, à quel prix, quel contrat intime.Disposer d’une rambarde de sécurité, dès le départ mais aussi tout au long du parcours. C’est une compétence qui s’apprend pour les éducateurs, et qui se met en œuvre grâce à des outils.Mettre en place des horizons de sens, de l’attractivité, des conditions de valorisation et de récompenses symboliques ou matérielles. Développement Et ils ont raison. . .

Des conditions à respecter pour susciter la motivation des élèves Pour que les élèves cherchent à s'améliorer, il faut bien sûr que la motivation soit au rendez-vous. De manière à susciter cette motivation chez les élèves, voici une proposition qui a déjà fait l'objet d'une expérimentation à l'enseignement supérieur. L'analyse des récentes recherches sur la motivation à apprendre en contexte scolaire, nous fait voir que les quatre facteurs qui influent le plus sur la dynamique motivationnelle des élèves en classe sont les activités d'apprentissage que l'enseignant propose, l'évaluation qu'il impose, les récompenses et les sanctions qu'il utilise, et lui-même, de par surtout sa passion pour sa matière et le respect qu'il porte à ses élèves. Nos travaux sur la motivation dans l'apprentissage du français nous ont amené à porter une attention particulière à l'un de ces facteurs : les activités d'apprentissage proposées aux élèves en classe. Dans un premier temps, nous décrirons brièvement chacune de ces conditions. Dix conditions pour motiver BROPHY, J.

Related: