background preloader

Comprendre Tin Can API : ce que cela change pour le e-learning - Le blog d'e-teach

Comprendre Tin Can API : ce que cela change pour le e-learning - Le blog d'e-teach
Qu’est-ce que Tin Can API ? Tin Can API (ou Experience API, ou encore xAPI, selon que l’on utilise le nom donné par ses auteurs ou par leur mandant) est une norme récemment finalisée qui s’inscrit dans un dispositif destiné à remplacer SCORM. Comme sa prédécesseure, Tin Can API sert à suivre des activités de formation et à les transmettre à une plateforme de gestion de formation. Pourquoi remplacer SCORM par Tin Can API ? Tin Can est né de la volonté d’ADL, déjà à l’origine de SCORM, de proposer une norme plus souple et adaptée à la multiplicité des “unités de formation” (comme SCORM 2.0 avait essayé de le faire auparavant). Comment exploiter cette souplesse nouvelle ? L’objectif d’une norme plus souple est de permettre le suivi d’activités plus riches et pas forcément linéaires. Source : Rustici Software, Exemples de scénarios basés sur Tin Can API Assez de théorie, voyons pourquoi il y a lieu de se réjouir de l’arrivée de Tin Can. L’article vous a plu ? Related:  FAD

2014 - L’innovation pédagogique : gageüre ou nécessité ? Les questions relatives à l’innovation pédagogique sont des questions vives, qui enflamment les uns mais laissent les autres plutôt sceptiques sinon dubitatifs.L’innovation en matière de pédagogie fait l’objet d’injonctions institutionnelles réitérées, parfois incomprises, souvent associées à des effets de mode, et très inégalement suivies d’effet. À l’ère déjà engagée du numérique, où la masse de savoir disponible est devenue incommensurable à l’échelle humaine, mais où les questionnements ont augmenté en proportion, la question la plus sensible réside sans doute dans l’inégalité d’accès au savoir – et corrélativement, dans l’inégalité d’accès au questionnement – que notre société tolère. Présentation des interventions Ange Ansour - Université Paris Descartes, FranceAnne-Marie Chartier - Institut Français de l’Éducation, France Ange Ansour et Anne-Marie Chartier proposent de mettre en évidence certains principes qui président à leur réflexion sur l’innovation en lien avec les TICE.

Le silence des apprenants (dans une formation en ligne) Alors que le silence dans une salle de classe est vénéré par certains (preuve de l’expertise et de la maîtrise du groupe par l’enseignant), inlassablement recherché par d’autres dans une classe remuante de collège, exigé dans un amphithéâtre bondé. On peut également s’en méfier comme étant le signe d’un ennui et d’un désintérêt profond d’une audience qui rêvasse, ou pire, pianote au rythme des envolés d’un enseignant qui ne parle plus que pour lui-même. Le silence peut aussi être ouvertement évité, privilégiant ainsi l’échange, le débat et le dialogue au sein d’activités d’apprentissages qui nécessitent un désordre mesuré et contrôlé. Comme d’habitude, dans le cadre d’une formation en ligne, tout s’intensifie et se complexifie. Le silence si longtemps côtoyé entre 4 murs devient plus opaque et nécessite une attention toute particulière. C’est la réflexion qu’a récemment mené Bernard Bull sur son blog et qui inspire ces quelques lignes. Like this: J'aime chargement…

The Free eBook: How to become an eLearning Professional By Connie Malamed I never think of myself as an expert. Gaining expertise is an ongoing journey of continuous learning where there is no end in sight. Our field is particularly broad and deep. It encompasses aspects of cognitive science, learning theory, user experience, design thinking, human communication, user interface design, visual design, writing and scripting, marketing, business, information technology and probably many other domains. No one person can retain all of this information and no one person can be competent in all of the related skills. If you think of all the people in this domain as one giant mind, you can see how we gain expertise together. To become a “pro” in this career then, involves getting involved with people in our field and outside of it. Becoming a pro also means staying up-to-date and this is easily done through social media platforms. Even if you work alone, there’s no excuse for remaining isolated. Connie Malamed Company: Connie Malamed Consulting

Michel Serres - L'innovation et le numérique - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne La révolution numérique en cours aura selon Michel Serres des effets au moins aussi considérables qu’en leur temps l’invention de l’écriture puis celle de l’imprimerie. Les notions de temps et d’espace en sont totalement transformées. Les façons d’accéder à la connaissance profondément modifiées. A cet égard, chaque grande rupture dans l’histoire de l’humanité conduit à priver l’homme de facultés ("l’homme perd") mais chaque révolution lui en apporte de nouvelles ("l’homme gagne"). A la part de mémoire et de capacité mentale de traitement de l’information qu’il perd avec la diffusion généralisée des technologies numériques, l’homme gagne une possibilité nouvelle de mise en relation (d’individus, de groupes et de réseaux, de savoirs) mais aussi une faculté décuplée d’invention et de création.

Blog de t@d: Thèse de Clément Dussarps sur la dimension socio-affective et l'abandon en FOAD Clément Dussarps a soutenu sa thèse le 27 novembre dernier (à paraître). Il a cherché à répondre, et y parvient dans de larges mesures, à la question suivante : Quels sont les facteurs socio-affectifs expliquant l'abandon, ou inversement la persévérance ? Il propose une typologie d'apprenants tirée de l'étude des données recueillies : Les "intégrés" qui attendent des relations de qualité et avec une fréquence régulière avec les enseignants et leurs pairs (25% de l'échantillon étudié)Les "exclusifs avec les enseignants" qui souhaitent de telles relations avec les enseignants et peu, voire jamais, avec leurs pairs. (52% de l'échantillon étudié)Les "exclusifs avec leurs pairs" qui se tournent vers leurs pairs et très peu vers les enseignants. (2% de l'échantillon étudié)Les "isolés" qui échangent peu avec les enseignants et leurs pairs. (21% de l'échantillon étudié). Clément propose également une classification des différentes variables qu'il a étudiées sur le niveau de persévérance

TOP 5 tips to Convert your Traditional Course into an eLearning format During my MBA program at BGSU I remember Dr. Garcia saying "Cash is the King". In our case you should always remember that "eLearning Content is the KING". As a result, I assume that in your f2f course you use the most amazing content. At this post I will answer the following two eLearning questions as well: What are the criteria for determining if a face to face course actually is convertible to elearning? So here are my Top 5 Tips that you will help you convert your traditional course into an eLearning format: 1) Identify the eLearning Course Format A f2f course can be converted in the following three eLearning formats. Asynchronous Learning: Learning in which interaction between instructors and students occurs intermittently with a time delay. The question that will be raised is "What eLearning format is best for me"? 2) Research the Instructional Design Models I am sure that you are familiar with ADDIE. The question that will be raised is "Why it is crucial to use an IDM"?

La pédagogie 3.0 expliquée simplement. Le parcours de Stéphane Côté en est un où une certaine effervescence l’entoure concernant la pédagogie. Si vous l’avez déjà rencontré en personne, vous avez tout de suite remarqué son emballement quasi enfantin lorsqu’il parle de l’enseignement. En effet, il cherche, découvre, évalue, mesure l’impact de ses idées qui se tissent autour d’une approche non conventionnelle qu’il décide d’intituler la pédagogie 3.0. À son atterrissage dans la réalité d’une classe, il remarque qu’il avait oublié la pression du temps et ses effets néfastes sur la réflexion. Définition de la pédagogie 3.0 : Contrairement à une méthode, la pédagogie 3.0 est une approche complète qui englobe : une gestion de classe axée: sur le respectle gain de l’autonomie des élèves.des tâches qui visent l’apprentissage sur à long termeet l’amélioration des stratégies de lecture.et surtout, une motivation intrinsèque de tous les élèves attribuable par la progression des résultats de chacun. Introduction sommaire aux 3 pédagogies

Bringing Sexy Back to Your Compliance eLearning Courses I was at LinkedIn when I came across this post by Paul W., Managing Director at Wright Solutions: “People hate compliance training, they don’t remember it and they don’t take it seriously!” What do you think? I have to agree with Paul! eLearning professionals know this, but why is that we keep immersing learners in hours of regulatory torpor? I think the book The Age of Slide Stuffing has the answer: “We’ve forgotten to tell stories; we’ve learnt to stuff slides”. In this age of lightning-fast communication and varied media, we are bombarded with messages from all quarters. As an instructional designer, you should care. The solution? START HERE! Tip #1: Details. Details make a story alive. "The woman walked down the street." Now consider this sentence with some details added to it. Why is she happy? When you add details in a story, you also prompt the audience to go into a reflective mode. Tip #2: Cut to the Chase Your learners are hard pressed for their time. Tip #4: Surprise

Mind Mapping Software - Create Mind Maps online Former en environnement numérique (v2) par Gilles Le Page sur Prezi How to Catapult Your eLearning Course from Boring to Awesome Guest post by Sean Stoker. Learning should be a pleasurable experience and eLearning is no exception. Even the most interesting subjects can seem unimpressive if handled in the wrong way. The human brain is not just some cup that you can pour facts into and hope everything stays in. 1. There are few things less appealing to the eye than five large paragraphs crammed into a small browser window. 2. The more parts of the brain that you stimulate with your courses, the easier it is for learners to form a memory of the material. 3. Don’t just bombard people with a barrage of facts. 4. Just because people are learning on the computer doesn’t mean they should be taught by a robot. 5. When appropriate, try spicing things up with a joke here and there. 6. Treat your courses the same way you would treat a piece of creative fiction.

Related: