background preloader

Comprendre Tin Can API

Comprendre Tin Can API
Qu’est-ce que Tin Can API ? Tin Can API (ou Experience API, ou encore xAPI, selon que l’on utilise le nom donné par ses auteurs ou par leur mandant) est une norme récemment finalisée qui s’inscrit dans un dispositif destiné à remplacer SCORM. Comme sa prédécesseure, Tin Can API sert à suivre des activités de formation et à les transmettre à une plateforme de gestion de formation. Pourquoi remplacer SCORM par Tin Can API ? Tin Can est né de la volonté d’ADL, déjà à l’origine de SCORM, de proposer une norme plus souple et adaptée à la multiplicité des “unités de formation” (comme SCORM 2.0 avait essayé de le faire auparavant). A l’inverse de SCORM qui nécessite une plateforme LMS centralisant l’ensemble des contenus de formations, Tin Can étend la notion d’apprentissage à n’importe quel contenu, où qu’il se trouve et quelque soit sa nature : une vidéo sur youtube, un entretien avec un collègue, la réalisation d’une tâche ou encore la lecture d’un article de blog comme celui-ci.

http://www.e-teach.ch/blog/index.php?post/2013/11/08/Comprendre-Tin-Can-API-apports-e-learning

Related:  Outils numériquesMoodlepédagogie-illettrisme-illectronisme-FOADContenus MOOC Fanfa

Enseignements technologiques STMG - L'usage du numérique dans la série STMG Cadre conceptuel : jeux sérieux et apprentissages (articles de l'Ifé) Cadre didactique : les questions à se poser Cadre pédagogique : les jeux sérieux pour traiter les questions de gestion Quels jeux sérieux pour quelles questions de gestion ? Jeux sérieux, disciplines et questions de gestion (À ouvrir avec le logiciel Xmind) Manipulations de base Télécharger en version .PDF ou en .ePub Nous montrons dans ce chapitre quelques manipulations qui reviennent souvent dans l’utilisation d’un cours Moodle dans le rôle d’enseignant. Ces manipulations, que nous appellerons « de base », constituent un prérequis dans nos scénarios. 1.

Développement de la motivation et choix de la méthode pédagogique Il arrive que devant le constat d'un manque apparent de motivation pour les apprentissage chez ses élèves, un enseignant soit conduit à s'interroger sur sa "méthode pédagogique". Comment mener cette interrogation dans des termes qui permettront de dégager des pistes de changement ou de réaffirmer les choix initiaux ? Cinq méthodes pédagogiques principales Si Tin Can était le nouveau SCORM, seriez-vous prêt ? Notre dernière publication sur le « Big Data » a soulevé la question suivante : le L&D est-il prêt à faire face au « Big Data », avant même de parvenir à gérer le « Small Data » ? Préparez-vous : avec la sortie de la toute nouvelle API Tin Can, des données potentiellement plus nombreuses vous attendent ! Vous entendez probablement parler de Tin Can depuis quelques temps mais sachez que la version 1.0 de ce nouveau standard d’e-Learning n’a été lancée qu’au printemps dernier. Son nom de code est Tin Can API (elle est parfois appelée the Experience ou xAPI) et sa définition est la suivante :

Normes & standards au service du dév. des TICE... C’est un monde qui fourmille presque en souterrain et auquel on ne prête forcément attention. Et pourtant, la définition et l’implémentation des normes et standards est essentielle dans la bonne marche des institutions comme dans la compétition que se livrent les nations sur le plan du développement économique ou industriel. Le numérique pour l’éducation ne déroge pas à la règle. Au cœur des enjeux dans ce domaine : la commission nationale de normalisation n°36 de l’AFNOR, dont les experts membres portent dans les instances internationales ou européennes la voix et les choix de la France pour les « Technologies de l’information pour l’éducation, la formation et l’apprentissage ». Philippe Portelli, Président de cette commission et Directeur des usages du numérique à l’université de Strasbourg, nous décrit les enjeux fondamentaux associés à cette problématique. Au sein de l’ISO, pouvez-vous nous rappeler comment sont pris en compte les TICE ?

Jeux sérieux gratuits 2 À l'assaut : Selon le principe des livres dont vous êtes le héros, vous tenez le rôle d'un soldat dans les tranchées lors de la Première guerre mondiale. Vos choix influeront alors sur votre vie ou votre mort. Une reconstitution cathartique en dessins animés qui touchera les plus jeunes. suiteLe bélier d'Antaka : Par le biais de jeux questionnaires et d'animations, vous irez à la recherche d'un petit jouet créé il y a 22 siècles. De plus, vous en apprendrez davantage sur l'archéologie et les civilisations anciennes. suiteLe code perdu : Ce jeu d'enquête se situe dans 3 lieux historiques du Québec. Vous devrez fouiller ces lieux pour résoudre des énigmes et obtenir le fameux code perdu. Une façon rafraîchissante d'en apprendre sur la vie des colons du 18ème siècle. suiteJeux Historiques : Connaissez-vous vos rois de France ?

Organiser des classes virtuelles dans les formations e-Learning La formation à distance s’est longtemps limitée à proposer des supports et des interfaces qui « anonymise » les apprenants. Cet éloignement tant géographique que physique des communautés apprenantes et celles des pédagogues est largement compensé par des dispositifs qui introduisent des espaces de communication et des processus d’apprentissages collaboratifs que ce soit sous la forme de FAQ, de forums ou de messageries. Le web 2.0 et le développement du Cloud, ont fait évoluer les formations à distance traditionnelles et ont favorisé les interactivités apprenants-animateurs/enseignant mais aussi entre pairs. De nombreuses solutions Saas (Software as a service) proposent aujourd’hui une organisation de modules de formation en temps réel et interactifs sous la forme de classes virtuelles portées sur de nombreux LMS (Learning Management System). Quel intérêt présentent ces classes dans une démarche E-Learning ?

Les fondements de la littératie numérique Introduction De nos jours, on dit souvent que les jeunes sont « les enfants du numérique » en raison de leur apparente facilité à utiliser tous les outils technologies. On le comprend aisément : les jeunes Canadiens vivent dans un monde interactif, une culture numérique « sur demande » où ils ont accès aux médias à toute heure et en tout lieu, à volonté. La messagerie instantanée, le partage de photos, les messages texte, les réseaux sociaux, la vidéo en continu et l’Internet sans fil – dans tous ces secteurs d’activité, les jeunes ont pris les commandes et créer une nouvelle façon de « vivre » et de naviguer sur le Net. Il faut donc se poser la question suivante : mais qu’est-ce , au juste, que la littératie numérique ?

Avec les technologies, mon handicap s’estompe Par rapport à qui ? Le handicap se définit par rapport à une norme. En se rapprochant de la norme, les différences s'estompent. Collaboration et culture numérique : disruption Non, nous ne savons pas vraiment collaborer ! Posons clairement les termes du problème plutôt que d’envahir l’espace médiatique de discours qui ne se traduisent pas dans la réalité. La sociologie des organisations a mis en évidence le dynamisme et la réussite de celles qui font travailler les gens « en groupe » ou « ensemble ». Mais une littérature abondante scientifique ou non a décliné ce fait en de nombreux termes, acronymes et autres expressions donnant l’impression d’une évidence, d’un incontournable. Si de plus on creuse les termes qui sont récemment popularisés, on peut alors utiliser celui de « disruption » pour accompagner ce fait qui semble justement être un indicateur de « disruption ». Gardons-nous bien ici de toute tentative de nous distinguer en tentant de trouver une définition académique, officielle ou certifiée, en effet on observe que le marché des termes et expressions est porteur et qu’il permet de populariser un « produit ».

Que savons-nous sur cet adulte qui part en formation ? Notes Cf. Intellectual Evolution from adolescence to Adulthood, Human Development, 1972, 15, 1-12. Aux éditions de Minuit.

Related: