background preloader

Veille et recherche d’informations : quelles différences

Veille et recherche d’informations : quelles différences
La veille, qui consiste globalement à mettre en surveillance des sources afin d’obtenir des informations nécessaires à la prise de décision, est un processus dont l’appellation est devenue générique, englobant un ensemble d’autres processus parfois distincts. Même si complémentaire, la recherche d’informations ne nécessite pas les mêmes approches (méthodologies, outils, processus) que la veille. Nous allons ici voir les différences entre ces deux concepts/processus. Il est de plus en plus courant de lire et d’entendre parler de méthodologies de veille, qui souvent font allusions au fameux cycle du renseignement, à savoir la définition des besoins, la collecte, l’analyse et la diffusion de l’information. Cependant, il est à l’heure actuelle plus courant (qui plus est avec le « web social ») de pratiquer la recherche d’informations plutôt que la veille. Voici tout d’abord ce qui les différencies, suivit bien entendu de ce qui les rends complémentaires… Veille VS recherche d’informations

http://caddereputation.over-blog.com/article-veille-et-recherche-d-informations-quelles-differences-53855100.html

Related:  veille informationnellee-reputationVeille et recherche

52 outils de recherche sur Internet et Méthodologie de veille informationnelle sur le Web Le site collaboratif des professeurs documentalistes de l’Académie de Besançon propose 2 articles récents et intéressants pour les internautes, ainsi que pour les acteurs de terrain et usagers des EPN. Il s’agit de ressources pour trouver et organiser de l’information sur le Web, trier les contenus recueillis voire les rediffuser. 52 outils de recherche sur Internet L’article Outils de recherche sur le Web pointe directement vers 52 outils de recherche en ligne classés en 9 catégories : pages Web, actualités, images, divers, blogs, cartes, vidéos, plateformes collaboratives, les projets de la Wikimedia Foundation. De quoi satisfaire sa curiosité d’esprit et les centres d’intérêt des internautes ; le tout présenté sous la forme d’un article via des entrées outil par outil avec liens directs facilitant l’accès vers les moteurs de recherche et autres plateformes qui permettent de rechercher de l’information sur Internet. Méthodologie de veille informationnelle sur Internet

E-réputation et idées reçues : 20 articles pour vos vacances Quoi de mieux que des vacances bien méritées pour faire le point sur le premier semestre 2011 de l’e-réputation ?! Voici donc comme l’année dernière une sélection des articles traitant de l’e-réputation, publiés depuis le début de l’année sur le web, et qui méritent que l’on y (re)porte attention. A la mer, à la montagne ou à la ville, voici 20 articles pour continuer vos réflexions durant le mois d’août. Notons que l’accent a été mis sur les articles « démystificateurs »… En effet, après plus de3-4 ans de développement intensif du concept de réputation en ligne, et surtout du business associé, il est toujours nécessaire de souligner ce qui peut paraitre inutile, voir néfaste à la mise en place de stratégies de gestion de la réputation en ligne. Et comme Google annonce plus de 30000 articles de blogs mentionnant le terme « e-réputation » pour 2011, il était nécessaire d’y placer un filtre de sélection.

Qu'est-ce que la veille ? Cet article définit les concepts de la veille, le suivant est consacré à la mise en place d'un dispositif de veille. Notion de veille Avant d'aborder les méthodes et outils de veille, définissons ce qu'on entend par veille. Les termes de veille technologique, veille stratégique, intelligence économique virevoltent dans la presse professionnelle sans que le lecteur ait forcément conscience des distinctions qui peuvent se faire. Et comme en cette matière, une certaine imprécision terminologique règne trop souvent, nous tenterons de définir les concepts se rattachant au sujet. De la mode aux réalités

L'affaire Laboratoire THEA: Une tentative d'influence économique Tags: Campagne de dénigrement | destabilisation | intelligence économique | Laboratoire Théa | Patrimoine informationnel | Sécurisation des données L'affaire Laboratoire THEA: Une tentative d'influence économique mise en échec Le Tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand serait-il appelé, sans doute malgré lui, à devenir le juge de l’intelligence économique ? DROITS D’AUTEUR ET PARTAGE L’arrivée d’internet a bouleversé le droit d’auteur, notamment grâce à la fluidité des échanges que permet internet. En effet, est apparue depuis quelques années « les boutons de partage » particulièrement mise en place sur les réseaux sociaux ceux-ci permettant la transmission de données par les internautes. Les fonctionnalités des sites internet n’ont cessé de s’accroitre au fil des années. Or l’ouverture au numérique de la publication d’œuvresprotégées par le droit d’auteur a rendu nécessaire une confrontation entre les droits de propriété intellectuelle et la possibilité d’échanger des données via internet. En effet la fluidité résultant de la dématérialisation pousse à se poser la question de savoir comment adapter le droit d’auteur à ces nouveaux moyens de communication et de transmission.

E-reputation : de l’importance de gérer votre présence sur Google Dans un précédent billet de ce blog, E-Reputation: Mode d’emploi , nous avons abordé l’e-réputation comme un processus qui s’articule en deux dispositifs : Promotion de l’image et Surveillance de la réputation . Pour véhiculer une image positive de nous sur Internet, il est nécessaire à la fois de s’appliquer aux techniques de branding (contenu de qualité, référencement, networking efficace) et contrôler toute référence à notre nom, notre entreprise ou à notre marque. Heureusement ou malheureusement, notre « notoriété web » passe par Google, le moteur de recherche le plus utilisé en France avec 88, 3% des recherches en Septembre 2009 . Ainsi, on veillera à ce que les premières pages des résultats de recherches reflètent l’image qu’on souhaite révéler sur Internet. Un article intéressant paru sur le blog de Google ( traduction en français ) nous recommande les actions suivantes :

La veille informationnelle Question 1 Le "push" consiste à recevoir de l'information de manière systématique, la collecte étant initiée en amont une fois pour toute. Vrai Faux Cartographie des principaux types de veilles Jeune hyperconnecté et asocial Personne passionnée. Dans la bouche de ceux qui l’utilisent, le terme «geek» marque souvent un retrait voire une rupture avec les usages et les usagers du numérique. Poudre aux yeux ? Bourdonnement du web visant à faire (beaucoup) de bruit sur peu de temps. Le double risque : en plus d’être difficile à contrôler, «faire du buzz» n’est pas une fin en soi

Vous reprendrez bien un peu de curation à la sauce juridique ? – – S.I.Lex – Le billet que j’ai publié la semaine dernière : « Propulsion, Curation, Partage… et le droit dans tout ça ? » a suscité un certain nombre de réactions, commentaires, échanges, qui me donnent envie de prolonger la réflexion, en creusant plusieurs points sur lesquels on a attiré mon attention. Décidément, vous allez voir que la curation est un sujet d’une grande richesse juridique, mais d’une grande complexité également… Pour assaisonner un peu vos pratiques de curation, je vous recommande la sauce juridique ! (Hot Sauce Bar.

Related: