background preloader

Lisaaucante

Facebook Twitter

Définition de l'HACCP. HACCP = Hazard Analysis Critical Control Point = Analyse des dangers - points critiques pour leur maîtrise L'HACCP est avant tout une méthode, un outil de travail, mais n'est pas une norme.

Définition de l'HACCP

Une norme est un document descriptif, élaboré par consensus et approuvé par un organisme de normalisation reconnu (ISO par exemple). L'origine de l'HACCP prouve qu'il ne s'agit pas d'une norme. D'autre part, du fait que le principe de l'amélioration continue (la roue de Deming, le PDCA) a été inclus dans la méthode, on peut aussi définir l'HACCP comme étant un système de gestion. L'HACCP c'est donc un système qui identifie, évalue et maîtrise les dangers significatifs au regard de la sécurité des aliments (NF V 01-002). Basée sur 7 principes, la mise en place de l'HACCP se fait en suivant une séquence logique de 12 étapes, dont l'analyse des dangers et la détermination des points critiques pour leur maîtrise. L'HACCP s'intéresse aux 3 classes de dangers pour l'hygiène des aliments:

Les principes du management de la qualité. La qualité n'est pas seulement une affaire de bon sens, d'outils et de techniques.

Les principes du management de la qualité

C'est un état d'esprit, une démarche de changement et une méthode qui impliquent tous les acteurs de l'entreprise. Norme ISO 22000 : Une nouvelle version pour une meilleure sécurité des denrées alimentaires - Agro Media. La certification ISO, un excellent professeur de veille! Liste des certifications. Liste des certifications. Norme. Nutrition et sécurité alimentaire. Chapitre 1: LE CONCEPT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE. 1.1 - Questions Déjà en 1948, lors de la ratification de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, le droit à l’alimentation a été reconnu ne fut-ce qu’indirectement.

Chapitre 1: LE CONCEPT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

Le Conseil Alimentaire Mondial reprit le thème en 1974 et déclara que: “Chaque homme, femme et enfant a le droit inaliénable d’avoir à manger et ne doit pas souffrir de malnutrition afin de se développer pleinement et de conserver ses facultés physiques et mentales”. La banque mondiale (1986) a défini la sécurité alimentaire au milieu des années 80 comme l’accès pour tout le monde et à tout moment à une nourriture en suffisance afin de mener une vie active et saine. L’individu est l’élément central de cette définition. Afin d’arriver à une bonne situation nutritionnelle pour chaque individu, il faut à chaque fois passer par les étapes suivantes: Le concept de la sécurité alimentaire a évolué au fil des années. 1. 2. 3.

La réglementation sur l’hygiène des aliments. Tout exploitant d’un établissement produisant, manipulant ou entreposant des denrées d’origine animale ou des denrées comportant des ingrédients d’origine animale (viandes, produits laitiers, produits de la pêche, œufs, miel), destinées à la consommation humaine, doit satisfaire à l’obligation de déclaration s’il livre directement les denrées au consommateur final, ou à l’obligation d’agrément s’il livre les denrées à un autre établissement.

La réglementation sur l’hygiène des aliments

Est soumis à l’obligation d’agrément sanitaire tout établissement qui prépare, transforme, manipule ou entrepose des produits d’origine animale ou des denrées en contenant et qui commercialise ces produits auprès d’autres établissements, y compris les navires congélateurs, les navires usines et les navires cuiseurs de crustacés et de mollusques.

Veille normative et règlementaire : exemple des portes automatiques de garage. Dans un monde où normes et réglementations deviennent de plus en plus complexes, les organisations doivent être suffisamment vigilantes et réactives.

Veille normative et règlementaire : exemple des portes automatiques de garage

Elles doivent en connaître les enjeux et mettre en application ces exigences en amont afin de pouvoir proposer des produits conformes sur le marché. Ces enjeux sont d’autant plus stratégiques que les impacts en termes de coûts et d’image d’une non-conformité et de retours produits sont critiques dans un marché très compétitif. ISO - ISO 22000 Management de la sécurité des denrées alimentaires. Veille et recherche d’informations : quelles différences. La veille, qui consiste globalement à mettre en surveillance des sources afin d’obtenir des informations nécessaires à la prise de décision, est un processus dont l’appellation est devenue générique, englobant un ensemble d’autres processus parfois distincts.

Veille et recherche d’informations : quelles différences

Même si complémentaire, la recherche d’informations ne nécessite pas les mêmes approches (méthodologies, outils, processus) que la veille. Nous allons ici voir les différences entre ces deux concepts/processus. Il est de plus en plus courant de lire et d’entendre parler de méthodologies de veille, qui souvent font allusions au fameux cycle du renseignement, à savoir la définition des besoins, la collecte, l’analyse et la diffusion de l’information. Cependant, il est à l’heure actuelle plus courant (qui plus est avec le « web social ») de pratiquer la recherche d’informations plutôt que la veille. Voici tout d’abord ce qui les différencies, suivit bien entendu de ce qui les rends complémentaires…