background preloader

Guide_travailcoll_2008.pdf

Guide_travailcoll_2008.pdf
Related:  Animer une communauté (en ligne)culture numérique et informationnelle

Animer une communauté de pratique, d'expertise Une communauté de pratique est un ensemble de personnes qui ont généralement comme objectifs de : construire, représenter une fonction, un métier, des compétences, une expertise ; supporter des activités de management fonctionnel transverse (ex. : animation des experts de manière transverse à plusieurs entités de l’organisation) ; permettre les rencontres, le partage entre des personnes qui sont localisées dans des sites différents (sur plusieurs continents par exemple) ; permettre le travail collaboratif pour résoudre des problèmes, pour innover ; développer, diffuser des compétences, partager des expériences. Les acteurs à considérer sont : Le schéma ci-dessous présente le processus « cycle de vie » d’une communauté : La première étape d’identification des opportunités de lancement de communautés permet de collecter les besoins et les apports de création de nouvelles communautés ou de compléter les objectifs de celles qui existent.

La révolution du social learning XEnvoyer cet article par e-mail La révolution du social learning XEnvoyer cet article par e-mailLa révolution du social learning La transmission interne des savoirs remise au goût du jour E-Learning 2.0. Pour Frédéric Domon, directeur de l'agence SociaLearning et co-auteur d'un livre blanc sur le sujet, “le social learning peut être considéré comme le développement des savoirs, des aptitudes et attitudes, par la connexion aux autres – que ce soient des collègues, des mentors ou des experts – via les médias électroniques synchrones ou asynchrones”. L'échange social, facteur d'apprentissage Ces théories éprouvées au service de la formation ont été remises au goût du jour par le développement du Web 2.0 et des réseaux sociaux. L'un des problèmes du e-learning est que bien souvent, les apprenants ne vont pas au bout de leur formation. “Le social learning ne repose pas tant sur le contenu que sur la façon dont on va se connecter aux autres, explique Frédéric Domon. Par Fabien Humbert

Communautés de pratique : un partage des connaissances idéal La compétitivité d'une enteprise dépend directement de la qualité des connaissances auxquelles ses employés ont accès : être mieux informé que la concurrence est un objectif majeur pour chaque firme. Ce qui explique le succès des outils de partage des connaissances - ou KM. Pour Etienne Wenger cependant - l'un des gourous du collaboratif -, les managers ont une idée bien trop restrictive du partage des connaissances, qui se cantonne souvent à des bibliothèques statiques, des répertoires de documents écrits. Pourtant, "ce sont les savoirs dynamiques qui font la différence - explique posément E.Wenger dans une article de Systems Thinker. Ce qui requiert la participation de personnes totalement immergées dans le processus de création, raffinement, communication et utilisation des connaissances". Un mystérieux lieu d'échange Ces acteurs échangent leurs savoirs - sans même que l'entreprise en soit consciente - au sein de "communautés de pratique".

Veille éducation numérique. Abonnement : fil RSS, liste de diffusion Ce fil vous alerte sur l'actualité du numérique dont il rend compte sous diverses formes : articles, revues de presse thématiques, synthèses de rapports et d'études, présentations de sites... Sa réalisation est assurée par le centre de documentation de la DGESCO. Veille Éducation Numérique des années précédentes Index thématique Moteurs de recherche d'images « libres de droits » Des métamoteurs permettent d'interroger à partir d'une seule interface différents réservoirs d'images placées sous licence Creative Commons. L’album de Rachel et Hannah Le nouveau projet pédagogique numérique du Mémorial de Caen met en scène Rachel et Hannah, deux jeunes sœurs juives de 8 et 13 ans. Wikipédia en classe L’association Wikimédia France met à disposition des enseignants et des différents acteurs de l'éducation un outil pédagogique mis à jour dédié à l'utilisation de Wikipédia en classe, faisant passer les élèves et les étudiants du statut de lecteurs à celui de contributeurs. Thématiques

Guide medias-sociaux La part de mystère des communautés de pratique L'institutionnalisation des communautés de pratique est assurément une bonne chose pour leur pérennité. A condition toutefois qu'elles parviennent à préserver ce qui fait leur originalité et leur puissance. Ce qui nécessite de cultiver une part de mystère. Dans un long article publié en mars 2010 dans Harvard Business Review (Harnessing Your Staff's Informal Networks), Richard McDermott et Douglas Archibald observent que ces réseaux internes d'experts sont de plus en plus intégrés dans les structures hiérarchiques officielles des entreprises. A l'origine entités indépendantes qui choisissaient elles-mêmes leurs thèmes de réflexion, les communautés de pratique sont amenées à se focaliser sur des sujets déterminés par le haut management. Ce n'est pas sans conséquence pour le leader ou l'animateur dont les tâches hors présentiel prennent davantage d'importance. Assumer le côté « boîte noire »

7 objections (et réponses) vis-à-vis de l’apprentissage via les médias sociaux Les médias sociaux – Je suis fan. J’ai un blog, je suis un utilisateur de facebook, je tweet quotidiennement et j’adore tous les outils et ressources complémentaires. Cependant, lorsqu’un phénomène social et technologique tourne à l'adoration, il faut prendre des pincettes. Cette semaine, je dois présenter l’utilisation de médias sociaux à Zurich aux dirigeants de diverses entreprises européennes de haut vol, leur en présenter les bons aspects, comme il est tout aussi important d’en présenter les mauvais aspects. Objection 1 : le Mutisme des Foules Nous avons d’une part les ‘constructivistes’, incapables d’assembler deux phrases lorsqu’on leur demande ce que cela signifie en termes de psychologie réelle. Tout est question d’équilibre, et non de croyance aveugle dans une théorie sociale globale et floue. Objection 2 : Les Armes de la distraction massive Premièrement, si vous êtes inquiet, contrôlez l’utilisation, ce que font déjà de nombreuses entreprises. Objection 4 : Non-alignement

CoP: Best Practices by Etienne Wenger [Published in the "Systems Thinker," June 1998] You are a claims processor working for a large insurance company. You are an engineer working on two projects within your business unit. You are a CEO and, of course, you are responsible for the company as a whole. We now recognize knowledge as a key source of competitive advantage in the business world, but we still have little understanding of how to create and leverage it in practice. We frequently say that people are an organization's most important resource. However, they are a company's most versatile and dynamic knowledge resource and form the basis of an organization's ability to know and learn. Defining Communities of Practice Communities of practice are everywhere. Members of a community are informally bound by what they do together–from engaging in lunchtime discussions to solving difficult problems–and by what they have learned through their mutual engagement in these activities. Legitimizing participation. Dr.

Lots & Destockages Parquet pas cher en Lots de fin de series et destockage de parquets flottants contrecollés: Parquets contrecollés en chene, en bois exotique, finition vieillie, huilée, vernie, teintés parquets huilés, parquets vernis, parquets vieillis... Le parquet contrecollé est composé de plusieurs épaisseurs de bois collées à contre sens dont une couche de bois noble (l’essence de bois choisie) dont l’épaisseur défini la couche d’usure. Comparable au parquet massif, les traitements et finitions de style sont en tous points similaires. Animation de communautés virtuelles | TALCOD Cet article est le compte rendu de l'éditon de l'Open-source social Club de TALCOD du 7 mars 2013 au Coworkind de Lille. Dans cet article, nous ne parlerons pas de communautés d'individus qui se rassemblent pour vivre ensemble et les communautés ethnologiques. Nous nous pencherons plutôt sur les communautés d'intérêt sur Internet. 1. Définition communauté Une communauté est un rassemblement de personnes autour d'un sujet ou d'un intérêt commun. Définition virtuel Une communauté est virtuelle dès lors que ses membres se rassemblent sur Internet. Avantages Le moyen de communication Internet est un vecteur de lien social, de partage.Pas de déplacements à faire, les internautes n'ont qu'à se connecter pour prendre contact avec les autres membres de la communautés.La virtualisation de la communauté ne prend pas en compte la géographie. Inconvénients La virtualisation de la communauté demande une certaine assiduité à ses membres-internautes. 2. Quel but/objectif pour la communauté ? Les membres 3.

Mettre en place une communauté de pratique en ligne - CRéATIF Un article repris du wiki de l’Université de Montréal est publié sous une licnece creative commons By Ce scénario pédagogique est une version simplifiée de l’excellent guide sur les communautés de pratique du CEFRIO, Travailler, apprendre et collaborer en réseau. Guide de mise en place et d’animation de communautés de pratiques intentionnelles 1. Scénario pédagogique Communauté de pratique Les communautés de pratique sont des groupes de personnes qui se rassemblent afin de partager et d’apprendre les uns des autres, face à face ou virtuellement. Lave, Wenger, (91) définissent les communautés de pratiques comme « un réseau social persistant et actif d’individus qui partagent et développent un fond de connaissances, de croyances, de valeurs, une histoire et des expériences concentrées sur une pratique commune et/ou une entreprise commune ». Nous nous intéresserons aux communautés de pratique de type intentionnelles qui sont planifiées afin de répondre à des besoins spécifiques qui visent à :

Un réseau social pour favoriser la formation informelle en entreprise La formation informelle qualifie les connaissances que l’on acquiert en discutant, en se renseignant par soi même et cela de manière délibérée comme de manière fortuite. La formation informelle est donc la conséquence d’interactions entres utilisateurs et entres sources d’information. Imprévisible, son contenu dépend des opportunités de chaque journée : il faut être au bon moment, au bon endroit ... et avec les bonnes personnes. illustration credit: Aphrodite Favoriser la formation informelle c’est mettre en place des dispositions pour favoriser les échanges … difficile à expliquer à une entreprise pour qui l’image des pauses et des repas n'évoque qu'une perte de productivité C’est certainement le plus gros obstacle, on accepte mal qu’une partie du temps de travail soit dédiée à l'échange ... et encore moins qu'aucun objectif précis n'y soit associé. Favoriser la formation informelle, c’est aussi l’accompagner. Evaluer la formation informelle est un vrai défi. Publication Date: 2008-05-12

CoP: Best Practices by Etienne Wenger [Published in the "Systems Thinker," June 1998] You are a claims processor working for a large insurance company. You are good at what you do, but although you know where your paycheck comes from, the corporation mainly remains an abstraction for you. The group you actually work for is a relatively small community of people who share your working conditions. You are an engineer working on two projects within your business unit. You are a CEO and, of course, you are responsible for the company as a whole. We now recognize knowledge as a key source of competitive advantage in the business world, but we still have little understanding of how to create and leverage it in practice. We frequently say that people are an organization's most important resource. However, they are a company's most versatile and dynamic knowledge resource and form the basis of an organization's ability to know and learn. Defining Communities of Practice Communities of practice are everywhere. Dr.

Le numérique est-il une chance pour l'éducation prioritaire ? Texte de la journée du 15/05/2013 organisée par l'OZP avec Remi Thibert du Service Veille et Analyse de l'IFE. Texte de l'intervention transmis par Remi Thibert. OZP – Paris – 15 mai 2013 L’intervention se base sur le dossier d’actualité n° 79 publié par le service Veille & Analyses de l’IFÉ en novembre 2012 : Thibert Rémi (2012) . Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0 . Pour trouver les références bibliographiques, je vous invite à télécharger le dossier sur notre site. En guise de préambule, je reprendrais à mon compte les propos de Patricia Wastiau (European Schoolnet) qu’elle à tenu à Lille en mars 2013 au colloque de l’AFAE : le numérique n’est finalement qu’un miroir de la façon dont le système gère le reste. Cette évolution sémantique annonce aussi des mutations organisationnelles et pédagogiques. Voir aussi l’article de Michel Guillou : Et si on arrêtait avec les Tice, Tic, Tuic, etcsdc* ? Usages Usages personnels très développés · Plus de 75% ont un ordinateur (Europe = 74%)

Related:  travail-collaboratifDéfinitions et HistoireWeb2.0Ressources et outils en form. Init.FOAD / Travail collaboratifemarcuzziTravail collaboratif