background preloader

6 outils gratuits pour mesurer votre visibilité sur Internet

6 outils gratuits pour mesurer votre visibilité sur Internet
Dans l’idée, toute action réalisée sur le web suppose l’émergence d’une rétribution, d’un retour sur investissement. Après la compensation financière, la meilleure récompense est le gain de visibilité de son entreprise sur Internet. Pour faire un état des lieux régulier et rapide de ce qui se dit de vous, plusieurs outils ont été conçus pour vous faciliter la tâche. Petite sélection. Google alerts : L’outil le plus connu pour rester informé sur le web. Cette interface très accessible vous permet de collecter et de traiter de l’information sans le moindre effort. Bien souvent, ces outils ne déploient leur vrai potentiel qu’à partir du moment où vous vous créez (gratuitement) un compte sur leur site. Des outils comme ceux-là, il en existe des milliers. coups de coeur, Non classé

Vous voulez des backlinks de qualité ? Regardez autour de vous ! - ProvenSEO Si vous travaillez le SEO (ou la notoriété au niveau plus général) pour / chez une société de moyenne ou grande taille, alors peut-être êtes-vous assis dans le savoir sur une mine de backlinks potentiels, faciles à obtenir, et de bonne qualité. Et pour les trouver il suffit de regarder autour de vous : je veux parler de vos partenaires techniques ou commerciaux, qui ont un site web et qui pourraient avoir l’extrême courtoisie de vous faire un p’tit backlink. Un exemple vaut les plus longues explications. Vous vendez des produit Dyson ? Faites-vous référencer sur cette page : Cet conseil peut sembler évident à première vue mais vous seriez étonné du nombre considérable de sociétés qui ne prennent même pas la peine de contacter leurs partenaires pour se faire référencer sur leur(s) site(s). Voici une petite méthodologie très succincte, tirée de mon expérience personnelle, pour mener à bien le chantier de référencement chez vos partenaires :

5 outils en ligne pour un audit de site Internet L’audit est au site Internet ce que le contrôle technique est à l’automobile : vous auditez un site pour voir ce qui freine la croissance du trafic qualifié, pertinent, pour assurer des ventes. Aujourd’hui je vous montre une sélection de cinq outils en ligne que j’utilise pour auditer un site Internet : e-boutique, site vitrine, blog. L’audit de site que j’ai pour habitude de proposer est composé de parties bien organisées : il y a l’observation et l’analyse du domaine, son hébergement, le contenu éditorial du site et son netlinking. Ce sont là les grandes lignes d’un audit SEO qui totalise une vingtaine de pages d’observations et de recommandations. Noter que pour chaque point à analyser j’utilise plusieurs outils qui proposent plus ou moins la même fonction. You get signal Cet outil d’audit SEO me permet de consulter les sites hébergés dans un serveur web. You get signal ne fait pas que trouver des sites hébergés dans un même serveur, l’outil propose d’autres services. Web Developer

Stratégie de netlinking d’un nouveau site. Si chaque stratégie de netlinking est à adapter en fonction du cas particulier que représente le site concerné, on peut dégager quelques tendances, notamment pour des sites tout nouveaux de petite ou moyenne importance qui s’apprêtent à voir le jour. Voyons ensemble quelle stratégie de netlinking imaginer pour un site que l’on projette de lancer. Prévenir plutôt que guérir Même si cela semble basique, je me permets de rappeler qu’il faudra construire le site en l’optimisant pour le SEO, je ne reviendrais pas sur les éléments essentiels, mais retenez qu’il vous sera bien plus facile pour votre linking de savoir quelles sont les pages optimisées pour quelles expressions, ceci aura un impact sur les ancres de liens que vous choisirez. Le plus tôt sera le mieux. Si vous le pouvez (c’est souvent une question de temps ou de budget), créer et publier quelques pages très thématisées plusieurs mois avant le lancement du site vous permettra de commencer à faire ranker le domaine. J + mois En résumé

La caisse à outils du parfait référenceur ! Le 20 juillet 2012 par François Plaine Respectivement 2ème et 3ème en terme d’utilisation, les navigateurs Mozilla Firefox et Google Chrome arrivent néanmoins devant Internet Explorer en terme de « performance au référencement ». En effet ces deux outils possèdent des avantages que n’offrent pas I.E : des add-ons d’analyse SEO. A travers leurs nombreuses fonctionnalités, ces derniers vous permettront de découvrir les points forts/faibles de votre site et ainsi de planifier des actions SEO nécessaires. Nous allons vous dévoiler notre sélection : Généraliste Les add-ons suivants vous aideront dans l’audit de votre site. Architecture Ces extensions vous assureront d’avoir un code propre, vierge de toute erreur W3C. Contenu Ces deux outils vous proposent une analyse poussée du contenu lisible par les robots sur votre site. Lien Qui parle de vous sur internet ? PS : ces add-ons vous dépassent ? François Plaine

Le SEO négatif : Est-ce que vos concurrents peuvent nuire à votre positionnement? | Blogue SEO, PPC et Marketing Internet | DavidCarleHQ Une des premières questions que j’ai eu à répondre le plus souvent lors de ma carrière en SEO est la suivante : « Est-ce qu’il est possible de nuire intentionnellement au site d’un concurrent, par exemple en le soumettant à des annuaires de basses qualité ? » Ma réponse a toujours été négative, car à mon avis Google ne pouvait punir un site sans être 100% certain que les tactiques réprimandables étaient l’œuvre du site même ou d’un concurrent frustré. Cependant, cette réponse s’applique maintenant à l’ère « Pré-Pingouin », c’est à dire avant la mise à jour de Google visant à pénaliser & supprimer de l’index les sites utilisant des stratégies de liens entrants allant à l’encontre des critères de qualité de Google, par exemple les réseaux d’échanges de liens frauduleux, les annuaires/fermes de liens ou encore les « link wheel ». Le SEO Négatif expliqué Les tactiques sont nombreuses et relativement faciles à utiliser : Le message qui déclenche les hostilités Un exemple du SEO négatif en action

Comprendre le parcours d'achat des internautes français [Etude] Deux points de focus pour le référencement 2012 Pour commencer, bonjour à tous et merci à Sylvain de m’offrir l’opportunité de m’exprimer sur le blog AxeNet à propos de ce qui nous attend dans le monde SEO en 2012. À mon humble avis, il y aura peu de changements fondamentaux, mais des évolutions certaines. Je pense très certainement que deux entités deviendront prépondérantes : la multiplication des smartphones et l’utilisation des réseaux sociaux. Bien sûr, ce type de plateformes existe depuis un moment maintenant, mais elles continuent (et continueront sûrement) à évoluer. Le référencement mobile D’après Vision Mobile, près d’un tiers des téléphones portables sont des smartphones et j’ai dans l’idée que ce taux ne va cesser d’accroître. J’imagine facilement que Google privilégiera (peut-être est-ce même déjà le cas) les sites ayant une version mobile lorsque les recherches seront effectuées sur ce support, sans compter l’importance que prend la géolocalisation. Mais la présence sur Internet ne se limite pas à Google.

L’impact des réseaux sociaux sur le référencement Si j’ai 1500 fans Facebook et 2000 followers sur Twitter, vais-je gagner en positionnement sur la SERP Google ? Si cette question peut sembler idiote pour des SEO aguerris, elle est pourtant souvent posée dans les forums de référencement. Voyons donc comment les réseaux sociaux peuvent impacter le positionnement d’un site sur Google. Tous les réseaux sociaux n’ont pas le même fonctionnement. Est-il utile de rappeler que tous les réseaux sociaux ne servent pas à la même chose ? Certains ont tendance à fourrer dans le même sac des outils qui n’ont strictement rien à voir entre eux. La seule chose qui unit ces outils tels que Viadéo, Facebook, Linkedin ou Orkut, c’est qu’ils permettent de créer un réseau relationnel virtuel. Mais comment cela améliore-t-il mon positionnement ? Pour faire simple, ça n’améliore rien. Comme dans la vraie vie, interagir avec des gens qui auront les mêmes centres d’intérêt que vous facilitera la diffusion de vos informations. Bon, on passe au concret là ! Okay Okay !

Et si vous alliez chercher des liens... chez vos concurrents! Le netlinking est sans doute l’activité la plus chronophage et la plus dure en matière de référencement. Passées les techniques classiques de faible ou bonne qualité, on sèche souvent sur les différentes façons de trouver des liens de qualité. Heureusement, vos concurrents sont là pour vous sauver la mise L’idée peut paraître saugrenue de prime abord, et compliquée à mettre en œuvre, mais elle peut s’organiser de deux process en réalité. Contactez vos concurrents Non, ce n’est pas peine perdue, et on oublie/omet bien souvent de contacter ses propres concurrents pour nouer un partenariat sur le web, par crainte de se prendre une veste, ou de donner un coup d’épée dans l’eau. A titre d’exemple, prenons un site qui s’adresse aux salariés et qui parle notamment de droit du travail (sans que ce soit son unique thématique). Pour ceux qui ne souhaitent malgré tout pas creuser cette piste, il existe une autre alternative qui peut vous donner pas mal d’idées. Analysez le réseau de vos concurrents

Related: