background preloader

Identité numérique : 6 étapes pour obtenir votre passeport sur le web

Identité numérique : 6 étapes pour obtenir votre passeport sur le web
Votre notoriété sur internet ne s’améliore pas vraiment ? Plateformes sociales, blog… vous avez mis en place le dispositif de base, mais votre communauté ne s’engage pas ! Vous devriez peut-être revoir votre identité numérique ! La présence sur internet tient d’une véritable stratégie pour « booster » sa e-réputation. Aujourd’hui 15 % du temps passé sur internet est dédié aux réseaux sociaux (source comscore), il est donc devenu indispensable de se différentier avec une identité numérique forte. Les éléments qui composent l’identité numérique L’identité numérique d’un individu est composée de données formelles (coordonnées, certificats…) et informelles (commentaires, notes, billets, photos…). Ces petits bouts d’identité fonctionnent comme des gènes : ils composent l’ADN numérique d’un individu. Une bonne identité numérique permet de : Créer ou d’intégrer une communauté influenteDevenir référent dans un domaine de compétencePromouvoir votre marque, vos produits ou et services 1. 2. 3. Flickr Related:  E-réputation & personal branding

Comment gérer et protéger ma réputation sur Internet ? Donc il y a quelques semaines à peine, notre chère Hélène nous faisait une brillante introduction sur l’ E-réputation E-reputation, Personal Branding, Cyber-intrusion, Réputation online …, mais concrètement comment je fais pour gérer ma réputation en ligne ? Je vais tenter de répondre à cette problématique de manière plus approfondie. 1)Se protéger de soi même. La première règle est de prendre conscience qu’en voulant exister sur Internet et sur les réseaux sociaux, on n’existe plus seulement à son échelle mais à l’échelle d’Internet (à l’échelle mondiale). Prenons l’exemple du commercial de base (on ne va pas donner de nom pour éviter de ternir un peu plus sa e-reputation )qui tente l’expérience de la plateforme de microblogging : Twitter. – Super stylé, je raconte au jour le jour mes aventures sur Twitter : » Demain j’ai un voyage d’affaires au Canada, c’est trop stylé » , » Oh mais le Canada en fait c’est tout pourri » , « Ah mais dans quel trou perdu j’ai atterri ? D’accord, mais pour :

A Simpler Approach to Online Identity Many people struggle to remember scores of passwords for different websites. They often have to reset an account or dig through years of e-mail to find stored log-in information. A common trick is to use the same password for lots of accounts, but this can be a security risk, potentially allowing many accounts to be hijacked at once. Even as identity becomes increasingly important online, it is becoming more fragmented, with users signing up for ever more websites and services. Account Chooser, a new service launched by the OpenID Foundation, an organization that includes the major websites Google, Facebook, Microsoft, and Yahoo, is the latest effort to solve this problem. Instead of having to create yet another account, Account Chooser lets users choose one account—their Gmail or Facebook log-in, for example—and then use it to log in to many other sites. Account Chooser is far from the first effort to create a single account that can be used on lots of websites.

[Infographie] L’importance des avis des consommateurs sur le web Cette infographie réalisée par le tout nouveau réseau social de shopping: Olimeo.com, permet de mesurer à quel point les avis des internautes comptent et sont influents dans le e-commerce. Souvent désarçonnés par le flux d’informations et la multitudes de produits disponibles sur internet, les consommateurs se réfèrent et se rassurent grâces aux avis laissés par leurs homologues. Ces recommandations constituent un élément central dans l’acte d’achat. L’infographie nous apprend entre autres que: Lorsqu’un internaute est mécontent, il le fait savoir à 11 autres internautes.

8 aspects de votre vie numérique à nettoyer en 2013 Histoire de partir sur de bonnes bases en 2013, j’ai jugé bon de vous concocter un article sur votre vie numérique. En effet, si celle-ci peut vous sembler anodine, elle peut vous pourrir la vie dans certains cas. Afin de ne pas sombrer dans l’improductivité, voici 8 aspects de votre vie numérique à nettoyer en 2013… 1. Nettoyez les personnes que vous suivez sur Twitter Twitter est un superbe service de microblogging. 2. A force de tester des services en ligne, vous ne vous souvenez même plus de tous ceux qui ont demandé une autorisation pour la connexion à votre compte Twitter ou Facebook. 3. La barre de favoris contient tous les favoris et dossiers de favoris créés dans votre navigateur Internet. 4. Si vous êtes un blogueur, alors vous avez forcément plusieurs noms de domaines. 5. Il n’y a rien de pire que de voir sa boite de réception se remplir de mails ! 6. Votre ordinateur rame ? 7. Newsletter et flux RSS sont des outils agréables. 8. Etiquettes : aspectsnettoyernumériqueVie

Personal Branding : on solde J’ai toujours été contre la position du personal branding d’une part car elle est dangereuse pour l’individu d’autre part car elle relève de l’escroquerie pure et simple bien souvent. Ceux qui y adhèrent sont surtout des consultants qui font du personal branding une démarche commerciale pour faire vivre leur entreprise. Evidemment, les critiques existent déjà. La position du blog personal branling est une excellente réponse à cette situation car nous sommes tous aux frontières du culte de l’égo. Mais je crois qu’hélas, ça ne suffit pas tant cette mode prend de l’essor en grande partie parce que cela repose sur des discours assez simplistes et aussi car le web facilite grandement cet état de fait avec la prédominance de plus en plus grande de la popularité sur l’autorité qui ne cesse de s’accroitre depuis l’avènement du web 2.0. Le personal branding c’est travailler l’image renvoyée, une représentation parfois faussée qui s’éloigne de la vérité intrinsèque.

Comment les jeunes expriment leur identité numérique Elle s’appelle Nayra VACAFLOR Docteur qualifiée et ATER en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bordeaux III, au sein du laboratoire de recherche MICA elle vient d’être remarquée au Colloque Scientifique de l’Université d’été Ludovia 2011. Remarquée par le sujet de son intervention : « l’expression identitaire « mobile » des jeunes : vers une autre narration de soi ». Dans une étude faite en 2007 parmi une population jeune ( 18-28 ans ) et multiethnique de la CUB et partagée avec le chercheur Mahdi AMRI, Nayra VACAFLOR s’interroge sur les représentations narratives et expressives du téléphone mobile chez les jeunes ; comment ces jeunes expriment leur identité à travers les productions numériques ? Sa méthode ? Remarquée également par l’originalité de la forme de sa communication. « Univers-Cités » a été primépar le Festival de films de Chercheurs de Nancy On attend avec intérêt son intervention ..à Ludovia 2012. Mais profitons encore de celle de cette année.

La e-reputation en question et reponses par la CNIL Le temps, la régularité et la fréquence d'application sont essentiels pour la réussite d'un traitement. Voici les chiffres clés pour une utilisation à succès : -#gt; 2 fois par semaine. -#gt; 3 à 5 minutes de pose. Masser sans frotter. Rincer puis réitérer l'opération. Les cheveux crépus Les glandes sébacées des cheveux crépus sont plus petites. Pourquoi maitriser la première page de Google sur son nom et prénom ? Le petit lol du vendredi… Un ami d’ami m’a récemment contacté pour me demander comment régler son problème d’image. En effet, lorsque l’on tape son nom + prénom sur Google, voila ce que l’on trouve : I lol’d En pleine recherche de stage, le premier résultat « je pète, je rote et je me gratte les couilles » est pour le moins un peu déstabilisant. Je pensais le chiffre plus élevé, mais il s’avère que seulement , selon une enquête d’ Eurocom Worldwide (Avril 2011) surement moins pour un stagiaire, mais tout de même. Maitriser la première page de Google sur son nom et prénom, c’est maitriser son identité sur le web ! Pour la petite histoire du , je lui ai conseillé de retourner sur ce groupe de supprimer tous ses commentaires. Vu que notre ami d’ami n’avait pas pris le temps de lire (article de l’année dernière) j’en profite un peu en mettant en avant ses déboires… (on notera ici l’invalidité totale de cet argument). Mais revenons au sujet : - Être en amont de l’attaque en cas d’ . Et donc :

La mauvaise e-réputation - Nouvelles technos Frasques de jeunesse, histoires sentimentales ou fautes professionnelles : tout circule sur Internet, et rien ne se jette. Dès lors, comment faire pour ne pas rester marqué à vie quand son image est ternie ? Enquête, alors qu'arrive sur les écrans “The Social Network”, le film de David Fincher sur Facebook. Elle est brune, classe et lasse. Sophie n'est pas un cas. “Les fâcheries, qui se réglaient autrefois dans la cour devant trois témoins, se concluent sur Facebook à la vue de tous.” On applaudit la société numérique, extraordinaire aiguillon démocratique. Les ados, accros aux réseaux sociaux, sont particulièrement touchés : « Les fâcheries, qui se réglaient autrefois dans la cour devant trois témoins, se concluent sur Facebook à la vue de tous », témoigne Hélène Walker, directrice des études d'un collège parisien. Dans un café, Dylan et ses copains, 15 ans, ont chacun « deux cents à six cents amis » sur leur compte Facebook. Mais la contestation monte. Bientôt une charte ?

Related: