background preloader

La culture informationnelle

La culture informationnelle
Titre : Eduquer à l’information[1] à l’aide des TIC, un passage obligé dans la formation initiale et continue des enseignants au XXI° siècle Résumé : Plus de 15 ans après la naissance du Web, le paysage informationnel de notre société s’est totalement transformé et l’on peut aujourd’hui affirmer que la connaissance humaine n’a jamais autant été exposée aux machines et que ce qui nous incombe aujourd’hui c’est de relever le défi de l’économie de la connaissance et de la révolution de l’information. La mise en ligne de toutes les connaissances du monde ne doit pas dispenser l’élève d’apprendre et les technologies de l’information doivent être au cœur de la réflexion sur l’éducation du XXIe siècle. Du Web au WEB 3 Avec le Web 3.0 c’est une nouvelle ère qui apparait, une ère où les machines pourraient commencer à faire des choses apparemment intelligentes. Des TIC aux TIC en passant par les SIC [1] Bibliographie de l’INRP sur le mot-clé « éducation à l’information » : Related:  Culture informationnelleExpression communicationCulture informationelle

Une certaine vision de la culture informationnelle Yayoi Kusama - Rain in early springCe texte reprend et développe une intervention faite lors du séminaire « Enseignement et médias », organisé le 16 mai 2009 à Paris par Ars Industrialis, le CIEM et la revue Skhole.fr. Avant de présenter ma propre approche de la culture informationnelle, il convient peut-être de donner quelques repères sur cette expression ambiguë, qui connaît une certaine vogue actuellement et fait l’objet de débats et de recherches de plus en plus nombreuses. Pendant plusieurs années, « culture informationnelle » pouvait être considérée comme l’une des traductions possibles en français de l’expression anglo-saxonne, presque intraduisible, d’information literacy. Certes, en France « maîtrise de l’information » a été longtemps préférée et reste la traduction la plus répandue, mais au Canada francophone, les Québécois utilisent « culture de l’information» comme équivalent de l’information literacy. Penser le numérique, ensuite. R. B. [17] Stiegler, Bernard.

Grille d’analyse des images « Les images ont accompagné toutes les grandes mutations politiques du XXe siècle. Informatives ou propagandistes, elles ont animé les débats et enrichi la vie démocratique ; elles ont aussi nourri les passions et porté les idéologies ; elles ont puissamment alimenté les représentations collectives ». Dans son ouvrage titré Images et politiques(1), Christian Delporte rappelle la fécondité des sources iconographiques pour l’historien du contemporain. Depuis les travaux fondateurs de Michel Vovelle, Marc Ferro, Pierre Sorlin ou Maurice Agulhon, plusieurs historiens ont montré dans les années 1990 l’intérêt des corpus intégrant des sources iconographiques afin d’approcher les structures profondes des sociétés. Ce n’est pas le moindre des mérites de Laurent Gervereau que de nous proposer dès 1994 une grille de lecture souple, malléable et adaptable des documents iconographiques. > La grille d’analyse (voir les développements dans le livre à La Découverte) La description La mise en contexte

ERTé Culture informationnelle Professeur-documentaliste : Un tiers métier Le 15-09-2011 à 16:53 . L’ouvrage “Professeur documentaliste : un tiers métier” s’appuie pour le chapître 5 (“L’entrée dans le métier : savoirs et pratiques de référence en contexte de formation des professeurs-documentalistes”) sur, entre autres, les recherches menées par Vincent Liquète et Anne Lehmans dans le cadre de l’Erté “Culture Informationnelle et curriculum documentaire”. Paru aux éditions Educagri pour la rentrée 2011, cet ouvrage collectif - écrit par Viviane Couzinet, Gabriel Dumouchel, Isabelle Fabre, Patrick Fraysse, Cécile Gardiès, Chantal Grenier-Gire, Thierry Karsenti, Gwenaël Lefeuvre, Anne Lehmans, Vincent Liquète, Jean-François Marcel, Sylvie Perget et Nicolas Sembel (et préfacé par Yves jeanneret, postfaçé par Regina Marteleto), interroge l’identité du métier de professeur documentaliste. Vous pouvez télécharger le bon de commande ici. Le cahier et l'écran : culture informationnelle et premiers apprentissages documentaires

L'éducation à la culture informationnelle L’éducation à l’information est un sujet vaste et complexe : transversal aux différents âges de l’enseignement, aux disciplines, aux professions, son périmètre reste encore flou, comme sa terminologie, non stabilisée. L’ERTé 1 « Culture informationnelle et curriculum documentaire » que dirige Annette Béguin 2, a organisé, sur le thème de « l’éducation à la culture informationnelle », un colloque international à Lille, du 16 au 18 octobre 2008. Dès la conférence inaugurale de Dominique Wolton (Institut des sciences cognitives/CNRS), les enjeux étaient posés : l’éducation est bien le véritable enjeu d’internet, et les professionnels ne peuvent faire l’économie de débats sur les places respectives de la culture et des techniques. Et, de fait, les nombreux ateliers, les tables rondes et les conférences ont montré l’intérêt croissant mais aussi les divergences autour de cette notion de culture informationnelle.

Interview : Le para-verbal par Jean Sommer - Communication Non Verbale Nous sommes allés rencontrer Jean Sommer spécialiste en communication para-verbale. Le para-verbal est la dimension de la communication non verbale qui s’intéresse à la partie vocale du discours. Lors de l’interview Jean Sommer nous a fait par de son parcours, de ses décryptages et du regard qu’il porte sur l’analyse du langage corporel. La communication para-verbale est l’aspect de la communication qui ne concerne ni les mots ni le langage parlé. Xavier Ristat : « Bonjour, merci d’avoir accepté ce petit entretien. Jean Sommer : « Alors moi je viens du monde du spectacle. « Tu as lancé ton activité de coach vocal. Jean Sommer : « Oui, c’est venu sans l’avoir prémédité également. Xavier Ristat : « Je voudrais revenir sur ta démarche d’analyse. Jean Sommer : « C’est très intéressant parce que c’est revenir à des paramètres mesurables, ou du moins quantifiables. Xavier Ristat : « Tu as dit quelque chose de très intéressant : « la voix est un geste ».

Éveiller l’élève à la culture informationnelle « Homo numericus », « generation Y », « digital native », les expressions ne manquent pas pour définir la génération de nos élèves, cette génération pour qui le numérique n’aurait pas de secret. La sollicitation des écrans est en effet omniprésente et il est possible d’avoir accès à une telle quantité d’informations que des chercheurs n’hésitent pas à évoquer une réelle info-pollution, voire infobésité. Nos élèves "pratiquent" le numérique, ils savent trouver des informations. Comment aider l’élève à transformer des pratiques personnelles intuitives, une certaine « débrouillardise », en de réelles compétences informationnelles ? Une récente étude britannique déclare que ces compétences « doivent être acquises pendant les années de formation à l’école et que les programmes de remédiation autour de la culture informationnelle à l’université ont de grandes chances de ne pas aboutir » [1] Des compétences spécifiques convoquées Les notions à acquérir par l’élève La source Droit de l’information

Texte de l'intervention de Bernard Stiegler lors de la séance du 24 septembre 2005 au Théâtre de la Colline Texte de l’intervention de Bernard Stiegler Nous avons choisi de commencer la série des rencontres, qui forment le principal point de rendez-vous d’ARS INDUSTRIALIS, au théâtre de la Colline, par une discussion des enjeux du sommet de Tunis, dit (SMSI), . parce que nous considérons qu’ dans la mesure où elles concernent directement ce que, dans notre , nous appelons les , . et parce qu’ se donne pour premier objectif de , depuis la thèse selon laquelle , et de faire connaître ses positions par les moyens qui lui sont accessibles afin d’intervenir dans le débat public i national et international sur ces points. Cela signifie en l’occurrence que le but de notre réunion est de, fournir par les exposés aussi bien que par la discussions qu’ils devraient susciter, des éléments pour la rédaction d’une , et dont j’envisage de me faire l’écho au cours d’une autre conférence, qui se tiendra à Bilbao, dans le contexte de la préparation de Tunis, le 10 novembre prochain surs le thème . hypomnémata .

Robert Plutchik Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Robert Plutchik, né le 21 octobre 1927 et mort le 29 avril 2006, est un professeur et psychologue américain. Biographie[modifier | modifier le code] Il obtient son Ph.D. de l'université Columbia en 1952. Il est professeur associé de l'université de Floride du Sud puis professeur de l'Albert Einstein College of Medicine. Ses recherches et ses publications ont porté sur les émotions, le suicide et la violence, ainsi que la psychothérapie[1]. Théorie des émotions[modifier | modifier le code] Plutchik était d'avis que ces émotions étaient le reflet d'un taux de neurotransmetteurs, donc qu'elles étaient le reflet d'un mécanisme purement biologique qui avait évolué pour faciliter l'adaptation de l'animal sur le plan de la reproduction. La théorie psycho-évolutionniste de Plutchik sur les émotions de base repose sur dix postulats : Roue des émotions de Plutchik[modifier | modifier le code] Roue des émotions de Plutchik Œuvres[modifier | modifier le code]

Culture informationnelle Qu'est-ce qu'une "culture informationnelle", et pourquoi est-ce important ? Même s'il existe une multitude de définitions, la culture informationnelle (plus connue sous l'expression anglophone "Information Literacy") consiste à connaître et maîtriser l'information documentaire, en faisant appel à différentes stratégies, techniques, outils et connaissances qui permettent d'appréhender l'océan d'informations auquel chacun d'entre nous a aujourd'hui facilement accès. Quelles sont les stratégies qui facilitent l'accès aux documents que l'on recherche ? Quels outils employer ? L'aquisition d'une culture informationnelle tend précisément à répondre à ces questions plus que légitimes. Pourquoi à l'UNIL ? L'Université de Lausanne et la Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne souhaitent vous offrir les meilleures conditions d'apprentissage possibles pour vous garantir plein succès dans vos études. Testez-vous, formez-vous ! Le programme Magellan vous permet :

Related: