background preloader

La culture informationnelle

La culture informationnelle
Titre : Eduquer à l’information[1] à l’aide des TIC, un passage obligé dans la formation initiale et continue des enseignants au XXI° siècle Résumé : Plus de 15 ans après la naissance du Web, le paysage informationnel de notre société s’est totalement transformé et l’on peut aujourd’hui affirmer que la connaissance humaine n’a jamais autant été exposée aux machines et que ce qui nous incombe aujourd’hui c’est de relever le défi de l’économie de la connaissance et de la révolution de l’information. La mise en ligne de toutes les connaissances du monde ne doit pas dispenser l’élève d’apprendre et les technologies de l’information doivent être au cœur de la réflexion sur l’éducation du XXIe siècle. Du Web au WEB 3 Avec le Web 3.0 c’est une nouvelle ère qui apparait, une ère où les machines pourraient commencer à faire des choses apparemment intelligentes. Des TIC aux TIC en passant par les SIC [1] Bibliographie de l’INRP sur le mot-clé « éducation à l’information » : Related:  Culture informationnelleExpression communicationCulture informationelle

Une certaine vision de la culture informationnelle Yayoi Kusama - Rain in early springCe texte reprend et développe une intervention faite lors du séminaire « Enseignement et médias », organisé le 16 mai 2009 à Paris par Ars Industrialis, le CIEM et la revue Skhole.fr. Avant de présenter ma propre approche de la culture informationnelle, il convient peut-être de donner quelques repères sur cette expression ambiguë, qui connaît une certaine vogue actuellement et fait l’objet de débats et de recherches de plus en plus nombreuses. Pendant plusieurs années, « culture informationnelle » pouvait être considérée comme l’une des traductions possibles en français de l’expression anglo-saxonne, presque intraduisible, d’information literacy. Certes, en France « maîtrise de l’information » a été longtemps préférée et reste la traduction la plus répandue, mais au Canada francophone, les Québécois utilisent « culture de l’information» comme équivalent de l’information literacy. Penser le numérique, ensuite. R. B. [17] Stiegler, Bernard.

Grille d’analyse des images « Les images ont accompagné toutes les grandes mutations politiques du XXe siècle. Informatives ou propagandistes, elles ont animé les débats et enrichi la vie démocratique ; elles ont aussi nourri les passions et porté les idéologies ; elles ont puissamment alimenté les représentations collectives ». Dans son ouvrage titré Images et politiques(1), Christian Delporte rappelle la fécondité des sources iconographiques pour l’historien du contemporain. Depuis les travaux fondateurs de Michel Vovelle, Marc Ferro, Pierre Sorlin ou Maurice Agulhon, plusieurs historiens ont montré dans les années 1990 l’intérêt des corpus intégrant des sources iconographiques afin d’approcher les structures profondes des sociétés. Ce n’est pas le moindre des mérites de Laurent Gervereau que de nous proposer dès 1994 une grille de lecture souple, malléable et adaptable des documents iconographiques. > La grille d’analyse (voir les développements dans le livre à La Découverte) La description La mise en contexte

ERTé Culture informationnelle Professeur-documentaliste : Un tiers métier Le 15-09-2011 à 16:53 . L’ouvrage “Professeur documentaliste : un tiers métier” s’appuie pour le chapître 5 (“L’entrée dans le métier : savoirs et pratiques de référence en contexte de formation des professeurs-documentalistes”) sur, entre autres, les recherches menées par Vincent Liquète et Anne Lehmans dans le cadre de l’Erté “Culture Informationnelle et curriculum documentaire”. Paru aux éditions Educagri pour la rentrée 2011, cet ouvrage collectif - écrit par Viviane Couzinet, Gabriel Dumouchel, Isabelle Fabre, Patrick Fraysse, Cécile Gardiès, Chantal Grenier-Gire, Thierry Karsenti, Gwenaël Lefeuvre, Anne Lehmans, Vincent Liquète, Jean-François Marcel, Sylvie Perget et Nicolas Sembel (et préfacé par Yves jeanneret, postfaçé par Regina Marteleto), interroge l’identité du métier de professeur documentaliste. Vous pouvez télécharger le bon de commande ici. Le cahier et l'écran : culture informationnelle et premiers apprentissages documentaires

The Information Literate School Community Networked schools quickly learn that their investments in technology will pay off most handsomely when they focus on the formation of an information literate school community. Information literacy has three major components, all of which contribute to learners being able to "make up their own minds." 1. Prospecting: The first component of information literacy relates to the discovery of relevant information. This prospecting requires navigation skills as well as the ability to sort, sift and select pertinent and reliable data. 2. 3. It may take several years for a school to approach the goal of universal information literacy. How does a school know when it deserves to be called an information literate school community? Invention: Much of the school program is dedicated to problem-solving, decision-making, exploration and the creation of new ideas. How can we tell that our school is approaching a mature level of information literacy? • Zero stars = Not an explicit goal. References

1. info et soc - iufm Mme Auboin - Ce cours est approfondi en séance - transparents de schémas heuristiques. Bibliographie. Information et société Information et société : Plan du cours - ce plan est complété par des mots-clés. Définitions 1 – Typologie 1.1Nature et caractéristiques 1.2.L’information documentaire Immatérielle , Matérielle Elle doit être : Authentique, Fiable et vérifiable, Localisable et consultable, Actualisée. 1.3 La fonction des documents : Trier, hiérarchiser, sélectionner, Classer et conserver , Communiquer et transmettre 2.– Economie et information 2. 1.L’explosion documentaire : Industries de la connaissance , ingénierie documentaire, knowledge management ; Pétrole gris, Approvisionnement, échanges, équilibre, Souveraineté, aliénation culturelle 2.2Une économie de l’information 2.2. 1. Systèmes d’informations : bibliothèques, centres de documentation, services de documentation, centres d’orientation, serveurs documentaires, centres d’évaluation et systèmes experts. 2.2.4. 3. 3.1.

L'éducation à la culture informationnelle L’éducation à l’information est un sujet vaste et complexe : transversal aux différents âges de l’enseignement, aux disciplines, aux professions, son périmètre reste encore flou, comme sa terminologie, non stabilisée. L’ERTé 1 « Culture informationnelle et curriculum documentaire » que dirige Annette Béguin 2, a organisé, sur le thème de « l’éducation à la culture informationnelle », un colloque international à Lille, du 16 au 18 octobre 2008. Dès la conférence inaugurale de Dominique Wolton (Institut des sciences cognitives/CNRS), les enjeux étaient posés : l’éducation est bien le véritable enjeu d’internet, et les professionnels ne peuvent faire l’économie de débats sur les places respectives de la culture et des techniques. Et, de fait, les nombreux ateliers, les tables rondes et les conférences ont montré l’intérêt croissant mais aussi les divergences autour de cette notion de culture informationnelle.

Interview : Le para-verbal par Jean Sommer - Communication Non Verbale Nous sommes allés rencontrer Jean Sommer spécialiste en communication para-verbale. Le para-verbal est la dimension de la communication non verbale qui s’intéresse à la partie vocale du discours. Lors de l’interview Jean Sommer nous a fait par de son parcours, de ses décryptages et du regard qu’il porte sur l’analyse du langage corporel. La communication para-verbale est l’aspect de la communication qui ne concerne ni les mots ni le langage parlé. Xavier Ristat : « Bonjour, merci d’avoir accepté ce petit entretien. Jean Sommer : « Alors moi je viens du monde du spectacle. « Tu as lancé ton activité de coach vocal. Jean Sommer : « Oui, c’est venu sans l’avoir prémédité également. Xavier Ristat : « Je voudrais revenir sur ta démarche d’analyse. Jean Sommer : « C’est très intéressant parce que c’est revenir à des paramètres mesurables, ou du moins quantifiables. Xavier Ristat : « Tu as dit quelque chose de très intéressant : « la voix est un geste ».

Éveiller l’élève à la culture informationnelle « Homo numericus », « generation Y », « digital native », les expressions ne manquent pas pour définir la génération de nos élèves, cette génération pour qui le numérique n’aurait pas de secret. La sollicitation des écrans est en effet omniprésente et il est possible d’avoir accès à une telle quantité d’informations que des chercheurs n’hésitent pas à évoquer une réelle info-pollution, voire infobésité. Nos élèves "pratiquent" le numérique, ils savent trouver des informations. Comment aider l’élève à transformer des pratiques personnelles intuitives, une certaine « débrouillardise », en de réelles compétences informationnelles ? Une récente étude britannique déclare que ces compétences « doivent être acquises pendant les années de formation à l’école et que les programmes de remédiation autour de la culture informationnelle à l’université ont de grandes chances de ne pas aboutir » [1] Des compétences spécifiques convoquées Les notions à acquérir par l’élève La source Droit de l’information

Marla Roberson : (Since Bre mentioned the Steampunk con, thought I might as well add the website.) I so agree with the... G. Wilson : I’ll never forget that first hectic conference, where I was so worried about missing out on... Michael Matthews : He doesn’t seem to grasp that librarianship is about a system of professional values, more... newgradlibrarian : One word. StevenB : Paul – I am glad the post got you thinking about the why versus the what. The Great (?) A highly anticipated program at the ALA conference was the ACRL President’s Program that featured “The Great Debate”. The debate participants are, left to right, Todaro, Neal, Rutenbeck, Radford, Wilder, and they are joined by Camila Alire, ACRL President for 2005-2006. Was it a great debate? How Can You Tell That Your Information Literacy Class Is Going Down The Tubes? The first vote was then taken. Next came Julie Todaro to reject the resolution. Next we heard from the two faculty representatives, Rutenbeck and Radford.

Related: