background preloader

La puce et le neurone : deux mots sur la « curation »

La puce et le neurone : deux mots sur la « curation »
Ah le vilain mot que celui de « curation » ! Il y a décidément des anglicismes qui passent mal. Je ne sais pas pourquoi on ne lui préfère pas le terme d’édition, fût-il imparfait. Quoi qu’il en soit, c’est depuis quelques mois un des mots à la mode sur le Web et il recouvre quelque chose d’important : essayons donc de remonter du son (bruyant) au sens. Mais tout d’abord, qu’est-ce que la curation ? Maintenant, si l’on considère le Web, on comprend aisément pourquoi c’est une notion importante. Pour ne parler que du Web moderne, celui qui dans mon esprit commence au milieu des années 1990, deux méthodes de curation se dégagent : l’humaine et l’algorithmique. La curation humaine, c’est « David and Jerry’s Guide to the World Wide Web« , à savoir Yahoo! Delicious, né durant les années 2000, est une autre start-up qui fit date et, à mon avis, la start-up la plus emblématique du Web 2.0. Il est assez aisé de tracer les principaux avantages et inconvénients de ces deux approches. Related:  Pearltrees in the French MediasMeaning

Pearltrees : la bibliothèque aux 100 milles curateurs Lorsqu’on lui demande quel est son parcours, il pousse un soupir “j’ai fait pas mal de choses” : ingénieur, chercheur en sociologie, consultant en stratégie dans les médias…. L’idée de Pearltrees lui serait venue alors qu’il publiait un papier dans la revue française de sciences politiques en 2006 sur la théorie des réseaux mais qui “n’avait rien à voir avec le web”. A l’époque, on se demandait si des initiatives comme Wikipedia et Youtube allaient fonctionner. Deux ans plus tard, Pearltrees, est “un petit projet dans un appart en 2008”. Une bibliothèque augmentée Tout d’abord Pearltrees permet d’organiser le contenu que vous visitez sur le Web. Le pearltrees de TedX Paris Rajoutez y une pointe de curation et l’on obtient cette nouveauté qui fait mouche. « Organiser le contenu comme une bibliothèque, mais ouverte .» L’évolution du web au service d’un business plan efficace. “le Web est un projet absolument politique, ouvert et libre” Pour aller plus loin sur le web :

Internet n'a pas à être "civilisé" LE MONDE | • Mis à jour le | Par Patrice Lamothe, PDG du moteur de recherche communautaire Pearltrees et Thomas Gomart, directeur du développement stratégique à l'IFRI "Au e-G8, je me sens comme un Indien ou un Africain en train de regarder les puissances coloniales s'armer pour conquérir ma terre". Ce tweet du journaliste américain Jeff Jarvis résume le clivage entre le monde de l'Internet et ceux qui cherchent à le "civiliser", au premier rang duquel figure désormais Nicolas Sarkozy. Opération de communication, l'e-G8 aura eu le mérite de souligner l'importance croissante du numérique, longtemps cantonné en France à un secrétariat d'Etat, de mettre en scène des rapports de domination et surtout de révéler le choc de conception en matière de gouvernance entre les Etats et Internet. Commande politique financée par des industriels et orchestrée par un groupe publicitaire, l'e-G8 aura finalement traduit une conception étroite du système international.

What Makes A Great Curator Great? How To Distinguish High-Value Curation From Generic Republishing Today content curation is "sold", promoted and marketed as the latest and trendiest approach to content production, SEO visibility, reputation and traffic building. But is it really so? Is it really true that by aggregating many content sources and picking and republishing those news and stories that you deem great is really going to benefit you and your readers in the long run? Photo credit: theprint Let me clarify a few key points: 1. 2. 3. 4. For these reasons, I think that much of the apparent new curation work being done is bound to be soon disappointed by the results it will gain. Highly specific news and content channels, curated by passionate and competent editors will gradually become the new reference and models for curation work. This article is all about starting to identify some tentative reference points that can be used to anticipate these changes and position one's own curation channel in a way that it will guarantee the greatest return on investment, over-time, possible.

How Google+ Could Cost Online Retailers Millions | TagMan Not Much for Etailers to ‘Like’ About Social Plug-Ins One second is how long Google’s +1 plug-in drags down page-load time, and that’s not “just” a second when research shows that ten percent of site traffic is lost for every extra second a site takes to load. Facebook’s ubiquitous ‘like’ plug-in stalls page load time by approximately .2 seconds. This means featuring both plug-ins on a page adds c. 1.2 seconds to its load time. That translates to more than a 10% loss in visitors, and by extension, in conversion. Otherwise put, an online business with $35 million in revenue could lose over $3.5 million in sales using just these two plug-ins. Adoption of Google’s +1 plug-in has been astonishingly fast. Smart Tag Loading (STL) is the solution for social plug-in page drag as well as how tags affect page load speed. Has your site been affected by Google’s +1 plug-in?

Suivre un blog Afin d’être certain que vous ayez tous les outils en votre possession pour le suivi de Poudou.Net, je vais vous donner quelques conseils qui faciliteront la lecture de ce blog et qui vous éviteront de passer à côté d’un article que vous auriez pu trouver intéressant . Celui-ci s’adresse donc plutôt aux lecteurs qu’aux blogueurs à proprement parler, mais un rappel ne peut faire de mal. Le flux RSSSi vous suivez quelques blogs, vous connaissez ce que l’on appelle « flux RSS », si vous n’y êtes pas habitués, définissons rapidement ce terme : On désigne par « flux RSS » un fichier dont le contenu est produit automatiquement (sauf cas exceptionnels) en fonction des mises à jour d’un site Web. Le flux RSS est donc un fichier mis à jour (normalement) à chaque ajout de contenu mis en ligne par le blog ou le site que nous cherchons à suivre. Tout ceci est bien beau, mais cela ne nous amène pas encore l’information dans notre boite aux lettres ! La newsletter Il n’y a pas de newsletter sur ce blog.

» Un arbre de liens | Pierre Duhamel Tous les blogueurs, ou presque, présentent à leurs lecteurs une liste de liens favoris. On appelle ça une blogliste. Certains, comme Patrick Lagacé vont même les baptiser « Bienvenue dans le 21e siècle » ou encore« Cossins du quotidien ». Ce sont des liens utiles qui sont autant de sources d’informations et de références disponibles. Je vous présente ce matin ma propre liste de liens. Ce qu’il y a de bien avec cette « arbre de liens », c’est que vous pouvez utiliser mon « arbre », ses branches ou ses « perles » pour bâtir le vôtre. Seule contrainte, je n’accepte pas de liens directement commerciaux. Voici cet arbre de la connaissance, version 2011. Qu’en pensez-vous ?

La perle de l'e-G8 Photographie de la station de métro des Tuileries à Paris par Bump “Les rêves d’hier sont devenus réalités et l’univers des possibles s’agrandit chaque jour devant nous”, c’est le mot d’accueil du Président Nicolas Sarkozy à l’e-G8. Il parle ici des possibilités offertes par internet ! De notre coté, nous suivons ce qui est écrit à ce sujet, c’est pourquoi nous avons décidé de partager cette perle. Tags: e-G8, internet Content Is No Longer King: Curation Is King L’avenir de Google+ se dévoile Voilà presque un mois que Google a lancé sa plateforme sociale Google+ : Google lance sa plateforme sociale unifiée Google+. Beaucoup d’agitation et de spéculations autour de cette nouvelle plateforme qui a fait grand bruit. Il faut dire que le programme de déploiement par invitation a généré beaucoup d’attente et de frustration. Visiblement tout ceci devrait rentrer dans l’ordre, car le service serait accessible librement à partir du 1er août (à confirmer). Je pense ne pas me tromper en disant que Google a réussi son pari, car Google+ a connu une croissance spectaculaire : Nous en savons maintenant un peu plus sur l’audience de Google+ avec plus de 20 millions d’utilisateurs, chiffres confirmés par Google et d’autres instituts sérieux comme comsCore : Google+ Off to a Fast Start with 20 Million Visitors in 21 Days. Mais il convient néanmoins de relativiser, car l’Amérique du Nord représente tout de même la part d’audience la plus importante :

What We Talk About When We Talk About "Curation" by Maria Popova On creative restlessness, the art of context, and the contagion of intellectual curiosity. First things first — “curation” is a terrible term. It has been used so frivolously and applied so indiscriminately that it’s become vacant of meaning. But I firmly believe that the ethos at its core — a drive to find the interesting, meaningful, and relevant amidst the vast maze of overabundant information, creating a framework for what matters in the world and why — is an increasingly valuable form of creative and intellectual labor, a form of authorship that warrants thought. My friends at Percolate and m ss ng p eces (♥ ♥ ♥ ♥), who share that belief, produced this fantastic short film on what “curation” really means, in which I was humbled and honored to join far worthier minds like my wonderful studiomate Tina Roth Eisenberg of Swiss Miss, the inimitable Edith Zimmerman of The Hairpin, Peter Hopkins of Big Think, Anthony de Rosa of Soup Soup, and more. Donating = Loving

Related:  GénéralitésWeb