background preloader

ADBS_Battisti

ADBS_Battisti

10 tendencias que marcarán el mundo en 2012, según JWT La incertidumbre hacia una posible salida de la recesión económica, las nuevas tecnologías y la concepción de la responsabilidad compartida son el núcleo de las tendencias que veremos a lo largo de este año y que JWT ha reflejado en su séptimo informe anual de tendencias de fin de año. Este informe es el resultado de una investigación cuantitativa, cualitativa y de escritorio de JWTIntelligence que realiza a lo largo del año y que se refleja en 10 tendencias que marcarán el año que acabamos de estrenar. Pero estas tendencias no son algo aislado, sino que se entrecruzan y se apoyan unas en otras. También hay algunas que son extensiones o variaciones de tendencias que se han ido viendo en años anteriores y es que, aquellas que son verdaderamente significativas, no se pueden asignar a un solo año del calendario. Estas son las 10 tendencias que tendrán un peso y un impulso importante a lo largo de 2012, y que muy probablemente sigamos experimentando durante los años siguientes: 1. 2. 3. 4.

Pearltrees : ce que c'est, ce que ça pourrait être - L’Hémoblogu J'ai eu envie de répondre à un billet de Read Write Web sur Pearltrees. Le billet a un peu tardé car je comptais modifier pas mal le blog, mais cela prenant un peu plus de temps que prévu, je publie le billet quand même. Pearltrees propose aux internautes de devenir éditeurs du web en créant du sens dans l'enchainement de sites web. Concrètement, il s'agit de créer des cartes ou graphes personnalisée, de les commenter et d'en discuter avec la communauté de pearltrees. C'est un outil à la fois personnel et communautaire, s'intégrant à la navigation via un plugin Firefox. Mais je n'aurais probablement pas fait un billet si je n'avais rien à ajouter à ce que dit l'article de RWW. Imaginons d'abord comment l'évolution d'internet a amené à créer Pearltrees. Il y a beaucoup de pages web sur internet. Cependant, il n'est pas bon que le choix de ce qui est accessible ou non et de l'importance des contenus soit dans les mains d'une seule entité commerciale (ou quelques unes).

La veille sous une pluie de droits Aborder la veille sous un angle juridique, tel était l’objet de mon intervention à Cogito, salon de l’intelligence économique qui s’est tenu le 2 octobre 2012 à Strasbourg. Au regard du temps imparti (45 minutes), il s’agit d’un simple examen de quelques outils de la veille au regard de certains droits (voir ma présentation ppt). Lors de cet exposé, ici résumé, l’attention a été donnée à trois domaines particulièrement sensibles : les œuvres protégées par le droit d’auteur, les données personnelles, les données secrètes ou confidentielles [1]. Une pratique à risque ? Dans sa pratique professionnelle, on peut enfreindre plusieurs lois. En voici une liste relevée dans la proposition de loi protégeant le secret des affaires déposée en novembre 2011[2] afin de compléter un dispositif jugé insuffisant pour protéger les entreprises. Voilà quelques généralités pour introduire un discours mettant l’accent sur deux étapes : la collecte et la fourniture d’informations. Sourcing au défi du droit

Bitelia pearltrees > blog Vous reprendrez bien un peu de curation à la sauce juridique Le billet que j’ai publié la semaine dernière : « Propulsion, Curation, Partage… et le droit dans tout ça ? » a suscité un certain nombre de réactions, commentaires, échanges, qui me donnent envie de prolonger la réflexion, en creusant plusieurs points sur lesquels on a attiré mon attention. Décidément, vous allez voir que la curation est un sujet d’une grande richesse juridique, mais d’une grande complexité également… Pour assaisonner un peu vos pratiques de curation, je vous recommande la sauce juridique ! (Hot Sauce Bar. Par Josh Koonce. L’épineuse question du droit applicable Dans mon billet, je pars du principe que le droit français est applicable aux pratiques de curation et de propulsion de contenus sur Internet. La question est assez difficile à trancher et renvoie aux règles relatives au droit applicable en matière de dommages causés en ligne. Hum… moment d’hésitation… Curation, propulsion et droit du lien hypertexte To LINK. Curation, revue de presse ou panorama de presse ?

Comics, Manga y Rol. Zona Fandom Emparez-vous du Web Avec Pearltrees ! 01net. le 30/09/09 à 18h23 Mais que se cache-t-il derrière l'énigmatique Pearltrees ? Composé de pearl (perle) et de trees (arbres), ce mot a de quoi susciter les interrogations… Apparu en mars 2009, ce service en ligne permet littéralement de représenter « son Web » sous la forme d'un arbre de perles. Après inscription au service, l'utilisateur a en effet accès à un espace personnel dans lequel il peut matérialiser chaque URL du Web qu'il a consultée par une perle. Celle-ci, reliée avec d'autres perles (les pages qu'il a ouvertes, donc) par des liens, forme une carte. Mais comme une petite vidéo vaut mieux qu'un long discours, je vous propose de jeter un œil à celle-ci : Pearltrees est bien plus qu'un service en ligne. Un site pour aller au-delà du bookmarking social Pearltrees va plus loin qu'un site de bookmarking social. Pour utiliser Pearltrees, il suffira de créer un compte et de télécharger un plug-in. Emilie Ogez

Propulsion, Curation, Partage… et le droit dans tout ça Alors que Google vient d’annoncer le lancement de son bouton de partage +1, à l’image du fameux like de Facebook, la juriste Murielle Cahen publie sur le site Avocat Online une intéressante analyse, qui confronte ce type de fonctionnalités avec les principes du droit d’auteur à la française. Son raisonnement, finement nuancé, tend à prouver que plusieurs principes du droit d’auteur, et notamment le droit moral, fragilisent ces pratiques de propulsion des contenus en direction des réseaux sociaux. Cela dit, il me semble que son analyse gagnerait à être complétée par la prise en compte du droit de courte citation, ainsi que d’une jurisprudence récente rendue à propos de l’exception de revue de presse. Quand les boutons de partage se frottent au droit moral… La question de la légalité des boutons de partage peut paraître surprenante à première vue, étant donné que ces outils sont souvent mis en place volontairement par les producteurs de contenus sur leur propre site. Sur le même thème

La moda está de moda: últimas tendencias en Trendencias Pearltrees : un nouveau client, une nouvelle promesse | Question Pearltrees, le réseau d’intérêts collaboratif qui révolutionne l’organisation du web vient de choisir Ogilvy PR pour accompagner son développement et valoriser les nouveaux usages qui se construisent au sein de l’outil. Nous suivons avec attention Pearltrees depuis des mois : d’abord parce que les start-up françaises qui investissent le web social ne sont pas légions mais surtout car nous avons tout de suite été séduit par la promesse de Pearltrees : offrir une nouvelle organisation démocratique des contenus du web. Tout le service a donc été formé à l’utilisation de Pearltrees et s’en sert désormais quotidiennement pour suivre sa veille, classer les retombées média, rechercher de nouveaux interlocuteurs et, au-delà du professionnel organiser le monde de ses intérêts : mode/design/lifestyle pour Trang, geekerie/buzz/marketing pour Tristan, social media/journalisme pour Laurent, BD/média/musique pour Antoine et série TV/blogs/influence pour Eric. Autour de Pearltrees :

Related: