background preloader

TRENDS / Pearltrees, votre mémoire 2.0

Oui, toi utilisateur vorace du Web. Peut-être es-tu perdu dans tes marques-pages ? Tu ne te rappelles plus du blog que tu as consulté hier ? Une certaine amnésie s’empare de toi ? Et bien, bienvenue dans le labyrinthe du web 2.0. Simplifions, as-tu besoin d’ une mémoire du web, une aide visuel ? Apparu en décembre 2009 et développé par une société basée à Paris, Pearltrees a pour ambition de changer notre approche du Net et de concurrencer Google par la même occasion , rien que ça. Comme vous pouvez le voir, l’origine du nom Pearltrees est à creuser, sémantiquement: Perles + Arbres. Pearltrees suit une logique de Content Curration (voulant faire ressortir le meilleur du web). Je vous propose un Pearltrees populaire et vous laisse à la croisée des chemins ! Related:  Pearltrees in the French Mediasdocuments à revoir

100 000 éditeurs et 10 M de pages vues par mois pour Pearltrees Le site français de sélection et de partage des perles du web annonce, 15 mois après son lancement et trois mois après la sortie de ses nouvelles fonctionnalités collaboratives, le franchissement de deux caps symboliques: 100 000 éditeurs et 10 M de pages vues / mois. Chaque utilisateur génère plus de 100 pages vues par mois ce qui donne un aperçu de la réelle implication que génèrent la découverte et le partage de perles. En décembre dernier, à l’occasion de la conférence LeWeb10, Pearltrees avait lancé “Team”: la possibilité de créer en temps réel avec un nombre illimité d’utilisateurs un même bouquet de perles. Une nouvelle dimension collaborative qui n’est pas étrangère au développement de nouvelles communautés sur la plateforme. Entretien exclusif avec Patrice Lamothe, créateur et CEO de Pearltrees.

Pearltrees, marque-pages social. Pearltrees est un service en ligne créé en 2009 par Patrice Lamothe, François Rocaboy, Nicolas Cynober et Samuel Tissier, qui permet de mémoriser organiser, classifier et partager les trouvailles sur le web, c’est-à-dire constituer des dossiers thématiques et donner du sens aux marque-pages internet que nous sauvegardons. Broceliand est la société française située à Paris, chargée de concevoir, de réaliser et d’exploiter Pearltrees.Le nom Pearltrees résume bien la représentation visuelle de ces marque-pages constitués par des perles rassemblées en arbre. Fonctionnant par arborescence, l’arbre entier est le dossier/centre d’intérêt et chaque perle une page web qui s’y rattache pouvant elle-même s’ouvrir vers d’autres perles organisées entre elles en arbre et constituant au final une sorte de carte heuristique. Un dossier simple Marque-page social (social bookmarking) parce que ces perles peuvent être partagées et organisées collectivement. Pearltrees Site de Pearltrees

Why Curation Is Important to the Future of Journalism Josh Sternberg is the founder of Sternberg Strategic Communications and authors The Sternberg Effect. You can follow him on Twitter and Tumblr. Over the past few weeks, many worries about the death of journalism have, well, died. Despite shrinking newsrooms and overworked reporters, journalism is in fact thriving. The art of information gathering, analysis and dissemination has arguably been strengthened over the last several years, and given rise and importance to a new role: the journalistic curator. The concept of curating news is not new. But with the push of social media and advancements in communications technology, the curator has become a journalist by proxy. “Curation,” says Sayid Ali, owner of Newsflick.net, “gathers all these fragmented pieces of information to one location, allowing people to get access to more specialized content." Curation as an Intermediary Andy Carvin, senior strategist for NPR who runs their social media desk, finds meaning in the word "media."

Pearltrees injects organization into your social interest graph You’ve heard of the social graph, now meet the interest graph. While Facebook and Google+ have built their social networks around collecting and networking your contacts, there’s a new platform emerging where instead of leveraging friends, it leverages content. Your mind should immediately turn to Pinterest and its collective visual bookmarking clones (if it doesn’t, you haven’t been using the Internet enough). These sites aren’t concerned with helping you find and communicate with your friends — that’s really just a side benefit. Instead their core focus is to curate and collect things — things you want, things you like, things you bought, things you made or want to make. In this way it’s a much more tangible network: you’re visually bookmarking the Web in an almost to-do list sort of way. The site launched a little over two years ago and in that time it’s benefitted from the growing attention in the interest graph — it had 30 million pageviews last month.

» Un arbre de liens | Pierre Duhamel Tous les blogueurs, ou presque, présentent à leurs lecteurs une liste de liens favoris. On appelle ça une blogliste. Certains, comme Patrick Lagacé vont même les baptiser « Bienvenue dans le 21e siècle » ou encore« Cossins du quotidien ». Ce sont des liens utiles qui sont autant de sources d’informations et de références disponibles. Je vous présente ce matin ma propre liste de liens. Ce qu’il y a de bien avec cette « arbre de liens », c’est que vous pouvez utiliser mon « arbre », ses branches ou ses « perles » pour bâtir le vôtre. Seule contrainte, je n’accepte pas de liens directement commerciaux. Voici cet arbre de la connaissance, version 2011. Qu’en pensez-vous ?

Pearltrees : la bibliothèque aux 100 milles curateurs Lorsqu’on lui demande quel est son parcours, il pousse un soupir “j’ai fait pas mal de choses” : ingénieur, chercheur en sociologie, consultant en stratégie dans les médias…. L’idée de Pearltrees lui serait venue alors qu’il publiait un papier dans la revue française de sciences politiques en 2006 sur la théorie des réseaux mais qui “n’avait rien à voir avec le web”. A l’époque, on se demandait si des initiatives comme Wikipedia et Youtube allaient fonctionner. Deux ans plus tard, Pearltrees, est “un petit projet dans un appart en 2008”. Il part de ce constat simple : il y a énormément de contenu sur le Web, comment laisser l’internaute se l’approprier en l’organisant à sa guise ? Une bibliothèque augmentée Tout d’abord Pearltrees permet d’organiser le contenu que vous visitez sur le Web. Le pearltrees de TedX Paris Rajoutez y une pointe de curation et l’on obtient cette nouveauté qui fait mouche. « Organiser le contenu comme une bibliothèque, mais ouverte .»

Pearltrees Visualizes How You Organize the Web This post is part of Mashable's Spark of Genius series, which highlights a unique feature of startups. If you would like to have your startup considered for inclusion, please see the details here. The series is made possible by Microsoft BizSpark. Name: Pearltrees Quick Pitch: Pearltrees is a new visual way to organize content on the Web and connecting people's interests. Genius Idea: How do you organize the web on the browser? Signing up for Pearltrees is simple, but getting used to the interface and all of its features is not as easy. Now for the organization part: you can create complex systems of pearls, known as pearltrees. Clicking on a pearl gives you a range of options that go beyond visiting your favorite website. Pearltrees takes a time investment to make it useful. Spark of Genius Series Sponsored by Microsoft BizSpark Entrepreneurs can take advantage of the Azure Services platform for their website hosting and storage needs.

Freemium is better than Free « Alexander van Elsas’s Weblog on n A few interesting posts drew my attention this morning. First there was Dave Winer who predicts that on-line advertisement will be dead. Not because it will completely disappear, or that it’s growth will slow down considerable. But because it will be replaced by something more valuable, commercial information. Interesting thought. I’ve always felt that on-line advertisement only makes sense when the advertisement itself has value to its user. Erik Schonfeld at Techcrucnh shows statistics that advertisement growth is grinding to a halt. Chris Anderson explains about the metrics behind a business model I like a whole lot better, Freemium. Chris provides some market statistcs on this: But that was just a hypothetical percentage split, to make a point. If you can get 5% of your user converted to paying customers then your business case can become profitable. What I like best bout Freemium is that it combines the best of both worlds. Like this: Like Loading...

La puce et le neurone : deux mots sur la « curation » Ah le vilain mot que celui de « curation » ! Il y a décidément des anglicismes qui passent mal. Je ne sais pas pourquoi on ne lui préfère pas le terme d’édition, fût-il imparfait. Quoi qu’il en soit, c’est depuis quelques mois un des mots à la mode sur le Web et il recouvre quelque chose d’important : essayons donc de remonter du son (bruyant) au sens. Mais tout d’abord, qu’est-ce que la curation ? Maintenant, si l’on considère le Web, on comprend aisément pourquoi c’est une notion importante. Pour ne parler que du Web moderne, celui qui dans mon esprit commence au milieu des années 1990, deux méthodes de curation se dégagent : l’humaine et l’algorithmique. La curation humaine, c’est « David and Jerry’s Guide to the World Wide Web« , à savoir Yahoo! Delicious, né durant les années 2000, est une autre start-up qui fit date et, à mon avis, la start-up la plus emblématique du Web 2.0. Il est assez aisé de tracer les principaux avantages et inconvénients de ces deux approches.

La perle de l'e-G8 Photographie de la station de métro des Tuileries à Paris par Bump “Les rêves d’hier sont devenus réalités et l’univers des possibles s’agrandit chaque jour devant nous”, c’est le mot d’accueil du Président Nicolas Sarkozy à l’e-G8. Il parle ici des possibilités offertes par internet ! De notre coté, nous suivons ce qui est écrit à ce sujet, c’est pourquoi nous avons décidé de partager cette perle. Tags: e-G8, internet ++La curation? kesako ? | ?ditoile La curation est le mot à la mode en 2011. Si vous n’en avez pas encore entendu parler, cela ne va pas tarder ! Désormais on ne veille plus… on « cure » le Web. Une façon de qualifier l’information pour éviter de se noyer au milieu des quelque milliards de pages référencées sur Google. Fait pour durée ou phénomène de mode ? Qu’est-ce que la curation ? Le mot curation fait référence au terme anglais art curator qui désigne la personne sélectionnant les meilleures œuvres dans un musée. Les curators (curateurs) sont en quelque sorte les nouveaux médiateurs du Web. Pourquoi un tel engouement ? Depuis quelques mois, les experts du Web n’ont que ce mot à la bouche, annonçant une révolution dans la gestion et l’usage des contenus Web. 1 ) Avec l’avènement des blogs puis des plates-formes sociales en tous genres est apparu un nouveau phénomène : l’infobésité ou le fait de se retrouver submergé par un volume énorme d’information. Concrètement, quel intérêt pour une marque ? Bref…

Audearde Author has written 10 stories for Stargate: SG-1, and Harry Potter. Bonjour tout le monde! Ca faisait un moment que ce profil nécessitait une update. Depuis la dernière mise à jour, il y en a eu des changements! Les Sentinelles sont finies, ainsi que mes toutes premières fics. Il en reste beaucoup d'autres en attente et j'avoue que je ne suis pas fière de les laisser aussi longtemps sans suite. Merci pour votre soutien. Un dernier mot pour les fans de HP: allez lire The Shadow of Death, d'Ellana-san, ça a été un véritable coup de coeur pour moi! Oo°oOo°oOo°oOo°oO La vie est comme ça et rien n'y changera. Il est plus facile d'écrire sur une feuille de papier, qui supporte tout; que sur la peau humaine, qui ne supporte rien.

Related: