background preloader

Eco-hameau du moulin de Busseix

Eco-hameau du moulin de Busseix
L’éco-hameau du Moulin de Busseix est un lieu accueillant des personnes désirant vivre dans un esprit respectueux de l’environnement. Il offre un cadre pour mettre en cohérence nos pratiques quotidiennes et nos convictions sur le plan personnel, celui des rapports sociaux et sur la nécessité de réduire notre empreinte écologique. C’est un lieu d’activités, de rencontres et de formation, pour la promotion des idées et valeurs écologiques. La Charte de l’éco-hameau précise les objectifs du projet.

http://www.moulindebusseix.org/

Related:  experiences hab participatifRéalisationsEcovillagesÉco-hameauxsylvainvasic

L'Isle-Jourdain. Un projet d'habitat participatif en marche - 29/06/2013 - LaDépêche Dans le cadre de la ZAC de Porterie-Barcelonne qui devrait voir le jour route de Grenade, l’association Alter-Habitat lislois, composée d’une quinzaine de familles, s’est créée pour mener à bien un projet d’habitat groupé participatif. Samedi, elle était présente sur le marché afin d’informer le public de sa démarche. «Un habitat en autopromotion, issu de l’initiative collective de particuliers dont l’élaboration et la gestion sont voulues et partagées par ses futurs participants. Un projet de vie solidaire, écologique et intergénérationnel», indiquent les initiateurs. Une autre vision de la vie.

« La maison des Babayagas » à Montreuil ou l'histoire d'une vieillesse solidaire Les actifs que nous sommes (j’ai bientôt 55 ans) ne pourront se satisfaire des solutions actuelles proposées aux personnes en fin de vie, mais encore consciente et moyennement handicapées. Et surtout ils sont à la recherche d’un lieu de retraite qui soit conforme à leur mode de vie et aux valeurs qui les ont animés tout au long de leur existence. Ils éprouvent une peur fondée, malheureusement sur l’expérience, d’une vieillesse assistée et sur lequel ils ne garderont aucun contrôle C’est de Montreuil, banlieue dynamique et expérimentale par excellence que nous vient l’esquisse d’une solution... à débattre. ZAD de Notre Dame Des Landes: "lieu de tous les possibles" Au delà du combat contre la construction de l’aéroport, la “Zone à Défendre” (ZAD) de Notre Dame Des Landes est depuis plusieurs années un lieu d’expérimentation de modes de vie collaboratifs. Simon Sarazin y a séjourné quelques temps cet été et nous raconte les solutions sociales et écologiques. Lorsque je suis passé à Notre Dame des Landes cet été, j’ai été interpellé par l’originalité des modes de faire ensemble dont le lieu foisonnait. Au point de me demander si finalement cette lutte démarrée en 1972 n’aurait pas permis de créer quelque chose d’inespéré : un espace de liberté, de créativité et d’expérimentation à même d’apporter de multiples solutions…

Réseau inter-régional de l'Habitat Groupé Visite à Strasbourg de la Ministre du logement Sylvia Pinel Bientôt une journée nationale sur l’habitat participatifUn des temps fort de la visite (de la ministre du logement) a concerné la promotion de l’habitat participatif, un dossier où la capitale alsacienne est en pointe avec une vingtaine de projets réalisés ou en cours. La visite des 14 logements du projet en accession sociale Ecoterra a fait dire à la ministre que « l’habitat participatif constitue une réponse appropriée et concrète au vivre-ensemble, à la fois dans la conception et dans la vie de l’immeuble ». Elle s’est aussi félicitée de « la qualité environnementale » de la plupart des projets en habitat participatif. Ce plaidoyer s’est accompagné de deux annonces : la tenue d’ici cet été d’une journée nationale réunissant les acteurs engagés dans la démarche, et l’élaboration en cours des trois décrets d’application de la loi Alur se rapportant à l’habitat participatif, sans précision de date. Finition de plafond et solive

« Pour un Habitat Différent » : trente ans de vivre ensemble, chacun chez soi 17 foyers habitent dans ce quartier du Lac de Maine (Photo association PHD) Articles Similaires Si le nombre de projets d’habitats participatif est en forte augmentation sur le territoire français, il fallait être un peu fou pour se lancer en 1983 dans pareille aventure. Considérés alors comme des originaux, ceux qui n’ont pas hésité à franchir le pas font désormais figure de pionniers. On vient même de loin pour les consulter et en savoir plus sur ce mode d’habitat qui fonctionne tout de même depuis 30 ans. Ce n’est pas rien

Coopérative d'habitation Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. [[Coopérative d'habitation/Témoignage|:des expériences de lecteurs, dont un témoignage sur Coopérative d'habitation... Cliquez pour plus d'informations"> ]] Maisons AUTONOMES Site en espagnole de la Casa Ecologica Autosuficiente établie en Argentine. N'hésitez pas à naviguer avec le traducteur espagnol - français de votre navigateur. Cette maison autonome est un projet pédagogique que visite groupes scolaires & insitutions ... trés compléte dans sa démarche, le site présente quantité de solutions pour rendre sa Maison réspecteuse de l'environement tout en étant indépendante des réseaux: Biogas, lagunage, mur trombe, compostage, shéma explicatif et bien plus !!! SITE

Ecoclash - Partage de savoirs, alternatives pratique, autoconstruction, permaculture, anarchie, lieux de vie - Coopérative d'habitat convivial - village éco-spirituel - Ecologie des relations, écologie de l'argent, écologie de l'environnement L'émergence de la conscience écologique remet en cause l'individualisme forcené de ces dernières décennies. Nous prenons la mesure de notre communauté de destins et de notre responsabilité envers le vivant sous toutes ses formes. L’habitat intergénérationnel voit le jour à Paris - Logement Le 5 décembre, une résidence intergénérationnelle de 10 logements a été inaugurée rue de Chabrol dans le 10e arrondissement de Paris. A l’initiative du projet: une propriétaire engagée, qui l’a réalisé avec le soutien de l’association Habitat Humanisme et de la mairie de Paris. «On parle beaucoup d’habitat intergénérationnel, mais on ne voit que peu de réalisations concrètes», ont martelé Bernard Usquin, président d’Habitat et Humanisme Ile-de-France et Rémi Feraud, maire du 10ème arrondissement de Paris, à l’inauguration de la résidence de la rue de Chabrol le 6 décembre.

La première coopérative d'habitants de France lancée à Villeurbanne Mercredi 28 janvier, le projet du Village vertical a été officiellement lancé, à l’occasion du dépôt du permis de construire de ce premier projet de coopératives d’habitants à voir le jour. Des espaces collectifs sont prévus : terrasses, buanderie, salle commune avec cuisine, jardin... La mutualisation d’espaces et de moyens doit permettre de vivre mieux à moindre coût. Une coopérative d’habitants fonctionne selon les principes suivants : la coopérative est propriétaire des logements qu’elle loue aux coopérateurs en échange d’un loyer et d’achat de parts sociales. Les habitants sont donc propriétaires collectivement du bien mais locataires individuellement. L’enjeu pour les coopérateurs est d’être les acteurs de leur projet depuis sa définition en passant par le choix architectural jusqu’à l’organisation de la vie collective après l’emménagement.

*Vivre en autonomie, produire son électricité..son chauffage et gérer l'eau: une réalité.*** Via LES-CABANES.COM Site spécialiste des cabanes en France ***Vivre en autonomie, produire son électricité..son chauffage et gérer l'eau: une réalité.*** Village associatif alternatif Atteindre l’autonomie n’est pas donné à tout le monde. Comme souvent, le travail en équipe répond à deux attentes: l’efficacité et le contact social. Les communautés ou villages alternatifs fleurissent, conjointement au changement progressif de paradigme Imaginez: non seulement, à plusieurs vous pourrez faire évoluer un espace conquis rapidement pour tendre à l’autonomie complète: plus de facture d’électricité, de gaz ou autres dépenses superflues. En multipliant les bonnes relations on peut vite renverser les choses, et ne plus tenter de survivre, mais au contraire, être heureux de travailler un peu pour perdurer l’autonomie alternative !

Ferme du Jointout Notre ferme se trouve dans la Bresse bourguignonne. A quatre (dont trois associés) on cultive 40 hectares en agriculture biologique depuis 2009. On a s'associé pour transformer cette ancienne ferme d’élevage traditionnelle en une ferme en production biologique diversifiée grâce au soutien de Gaby, le cédant. Historique Le département de LOIRE ATLANTIQUE est sinistré nous sortons de la guerre, avec son cortège de ruines et de décombres. Des quartiers entiers de NANTES sont à reconstruire, le centre ville, les chantiers navals sont détruits, les ponts sur la loire ont sauté, les quais du port sont inutilisables. Seul vestige le pont transbordeur est toujours debout.

Related: