background preloader

Eco-hameau du moulin de Busseix

Eco-hameau du moulin de Busseix
L’éco-hameau du Moulin de Busseix est un lieu accueillant des personnes désirant vivre dans un esprit respectueux de l’environnement. Il offre un cadre pour mettre en cohérence nos pratiques quotidiennes et nos convictions sur le plan personnel, celui des rapports sociaux et sur la nécessité de réduire notre empreinte écologique. C’est un lieu d’activités, de rencontres et de formation, pour la promotion des idées et valeurs écologiques. La Charte de l’éco-hameau précise les objectifs du projet.

http://www.moulindebusseix.org/

Related:  écolieuxexperiences hab participatifsylvainvasicTOOJ - architecture à partager - partager la villeTOOJ - habitat - participatif / autoconstruit / autonome

Réseau inter-régional de l'Habitat Groupé Visite à Strasbourg de la Ministre du logement Sylvia Pinel Bientôt une journée nationale sur l’habitat participatifUn des temps fort de la visite (de la ministre du logement) a concerné la promotion de l’habitat participatif, un dossier où la capitale alsacienne est en pointe avec une vingtaine de projets réalisés ou en cours. La visite des 14 logements du projet en accession sociale Ecoterra a fait dire à la ministre que « l’habitat participatif constitue une réponse appropriée et concrète au vivre-ensemble, à la fois dans la conception et dans la vie de l’immeuble ». Elle s’est aussi félicitée de « la qualité environnementale » de la plupart des projets en habitat participatif. Ce plaidoyer s’est accompagné de deux annonces : la tenue d’ici cet été d’une journée nationale réunissant les acteurs engagés dans la démarche, et l’élaboration en cours des trois décrets d’application de la loi Alur se rapportant à l’habitat participatif, sans précision de date. Finition de plafond et solive

L'Isle-Jourdain. Un projet d'habitat participatif en marche - 29/06/2013 - LaDépêche Dans le cadre de la ZAC de Porterie-Barcelonne qui devrait voir le jour route de Grenade, l’association Alter-Habitat lislois, composée d’une quinzaine de familles, s’est créée pour mener à bien un projet d’habitat groupé participatif. Samedi, elle était présente sur le marché afin d’informer le public de sa démarche. «Un habitat en autopromotion, issu de l’initiative collective de particuliers dont l’élaboration et la gestion sont voulues et partagées par ses futurs participants. Un projet de vie solidaire, écologique et intergénérationnel», indiquent les initiateurs. Une autre vision de la vie.

Ecoclash - Partage de savoirs, alternatives pratique, autoconstruction, permaculture, anarchie, lieux de vie - Coopérative d'habitat convivial - village éco-spirituel - Ecologie des relations, écologie de l'argent, écologie de l'environnement L'émergence de la conscience écologique remet en cause l'individualisme forcené de ces dernières décennies. Nous prenons la mesure de notre communauté de destins et de notre responsabilité envers le vivant sous toutes ses formes. Un permis pour végétaliser Paris La mise en place du permis de végétaliser par la Ville de Paris offre à tout parisien les moyens de donner vie à son projet de végétalisation. Répondant à l’engouement citoyen de redonner à la nature la place quelle mérite dans l’environnement urbain, cette initiative fait suite à l’enthousiasme témoigné par les habitants avec l’opération «Du vert près de chez moi». Quels types de végétalisation ? Installer une jardinière au coin de votre rue pour y faire pousser des tomates, investir un pied d’arbre pour y semer des fleurs ou encore faire courir des plantes grimpantes sur un mur, toutes ces idées et bien d’autres peuvent faire l’objet d’une demande de permis de végétaliser.

Matière à portraits (3/3) : La paille Trois personnages inattendus autour de trois matériaux de construction A St Dié des Vosges, Vincent Pierré est le concepteur du plus haut bâtiment en paille de France : huit étages de logements sociaux pour le Toit Vosgien. Avec la participation d'Yvan Saint-Jours, fondateur du magazine La Maison écologique et des Editions YpyPyp. Site des Editions YpyPyp - Editeur de fiches pratiques pour devenir autonome

« Pour un Habitat Différent » : trente ans de vivre ensemble, chacun chez soi 17 foyers habitent dans ce quartier du Lac de Maine (Photo association PHD) Articles Similaires Si le nombre de projets d’habitats participatif est en forte augmentation sur le territoire français, il fallait être un peu fou pour se lancer en 1983 dans pareille aventure. Considérés alors comme des originaux, ceux qui n’ont pas hésité à franchir le pas font désormais figure de pionniers. On vient même de loin pour les consulter et en savoir plus sur ce mode d’habitat qui fonctionne tout de même depuis 30 ans. Ce n’est pas rien

Village associatif alternatif Atteindre l’autonomie n’est pas donné à tout le monde. Comme souvent, le travail en équipe répond à deux attentes: l’efficacité et le contact social. Les communautés ou villages alternatifs fleurissent, conjointement au changement progressif de paradigme Imaginez: non seulement, à plusieurs vous pourrez faire évoluer un espace conquis rapidement pour tendre à l’autonomie complète: plus de facture d’électricité, de gaz ou autres dépenses superflues. En multipliant les bonnes relations on peut vite renverser les choses, et ne plus tenter de survivre, mais au contraire, être heureux de travailler un peu pour perdurer l’autonomie alternative !

Un permis pour végétaliser Paris Vous pouvez demander votre permis de végétaliser. Depuis le 30 juin 2015, le permis de végétaliser est un nouveau dispositif qui permet à chacun de devenir acteur de la végétalisation de Paris. Avec l’opération « du vert près de chez moi » et le budget participatif, les Parisiens sont nombreux à exprimer leur envie de développer et renforcer la place de la nature dans la ville.

Le campement, avenir de l'architecture ? Seconde partie de notre émission consacrée à l'habitat. A l’occasion de l’ouverture de l’exposition « Habiter le campement » à la Cité de l’architecture et du patrimoine, nous discutons de l’habitat provisoire en compagnie de deux architectes : Patrick Bouchain et Philippe Trétiack. Nomades, voyageurs, infortunés, réfugiés, conquérants, contestataires : voilà six catégories de campements que la Cité Chaillot a choisit d’explorer dans une exposition qui ouvre ce mercredi 13 avril. Comment habiter l’éphémère ? le site habitat groupé et solidaire dans l'ouest Pour voir les fiches détaillées des projets, cliquez sur leur pictos, (comme dans l'exemple ci-dessous) Cette carte à pour but de faciliter la concrétisation d'habitat groupé et solidaire par la mise en relation de demandes et des offres. Les groupes d'habitants naissants, en construction, ou déjà construits décrivent leur projet .

L’habitat intergénérationnel voit le jour à Paris - Logement Le 5 décembre, une résidence intergénérationnelle de 10 logements a été inaugurée rue de Chabrol dans le 10e arrondissement de Paris. A l’initiative du projet: une propriétaire engagée, qui l’a réalisé avec le soutien de l’association Habitat Humanisme et de la mairie de Paris. «On parle beaucoup d’habitat intergénérationnel, mais on ne voit que peu de réalisations concrètes», ont martelé Bernard Usquin, président d’Habitat et Humanisme Ile-de-France et Rémi Feraud, maire du 10ème arrondissement de Paris, à l’inauguration de la résidence de la rue de Chabrol le 6 décembre.

Réglementation sur les cabanes perchées Règlementation sur les cabanes perchées Régime juridique applicable aux cabanes dans les arbres, yourtes ou tipis 13 ème législature Question écrite n° 07189 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)• Exposition Jardins d'Orient : excursion en terre orientale, en plein Paris Jusqu’au 25 septembre, l’Institut du Monde Arabe nous embarque dans une balade exotique à travers son exposition Jardins d’Orient. Si l’art exposé raconte l’histoire des îles de verdures orientales depuis l’Alhambra jusqu’au Taj Mahal, l’Institut installe un jardin d’Orient grandeur nature sur son parvis. Dépaysant. L’exposition Jardins d’Orient, à l’Institut du Monde Arabe se découvre en deux étapes.

Pratiqué depuis toujours, le « Do It Yourself » resurgit comme démarche politique et éthique avec le phénomène hippie des années 60. Avec les mouvements punk des années 70 et 80, l’état d’esprit et les objectifs évoluent, l’action s’impose comme cadre et objectif de travail et de création. Près de quarante ans après la sortie en France du Catalogue des Ressources – acte de naissance des éditions Alternatives (1975) –, on assiste à un retour du DIY, tout particulièrement en Europe. Posture politique et économique qui replace l’homme et la communauté au centre, philosophie de l’action, appréhension du paradoxe de manque (de moyens) et du surplus (de matières, de structures...) comme richesse, décloisonnement et transversalité des savoirs, le DIY constitue un nouvel état d’esprit. Cet ouvrage propose une introduction ouverte et subjective à ce mouvement d’action et de pensée protéiforme. Il propose d’ouvrir une réflexion et de présenter un panorama critique de projets/pratiques.

Related:  TOOJ - MOSELLE EST