background preloader

Le musée participatif : état des lieux

Le musée participatif : état des lieux
En raison de mes engagements pour l’année universitaire 2011-12, j’ai du renoncer au projet de commencer une thèse en muséologie. J’ai donc décidé de publier ma note d’intention – très peu diffusée jusqu’à présent – en trois billets distincts. Le titre complet de mon projet est "Le musée participatif : dimensions sociales, collaboratives et participatives de la médiation culturelle à travers les outils numériques". J’espère que ces quelques éléments de réflexion permettront de nourrir le débat sur le numérique au musée et les formes émergentes de médiation qui y sont liées. CFA Berlin Alors qu’internet et les réseaux sociaux ont pénétré la majorité des domaines professionnels, l’ensemble des couches sociales et modifié en profondeur nos rapports sociaux, les musées et les institutions culturelles ne font pas exception. Les institutions culturelles sont confrontées à l’impératif d’un changement dont on ne mesure pas encore toute l’ampleur. État des lieux Aquarium de La Rochelle Like this: Related:  Musée et web participatifTIC & Culture

Le multimédia au secours des musées L'attention et la concentration seraient-elles des qualités en voie de disparition? A se demander si depuis l'invention de la télécommande, la culture du zapping ne s'est pas propagée dans toutes les sphères culturelles. Certains musées se penchent sur la question et s'essayent à de nouvelles formes de médiation pour attirer les esprits volatiles. Il y a certes ces interfaces ici et là pour dynamiser les légendes qui accompagnent l'oeuvre, mais l'initiative la plus marquante nous vient de l'un des musées nationaux de Cracovie, le musée Sukiennice. Pour attirer les visiteurs à venir découvrir la collection d'oeuvres des peintres polonais du XIXème siècle, le musée a déployé une stratégie de communication novatrice. Dans le même esprit, le photographe français Léo Caillard a imaginé pour le magazine Amusement, une série de photomontage sur le sujet des visites de musée : A approfondir sur Culturemobile : A lire aussi : Le Grand Versailles Numérique

How social media thinking could help museums to turn out all right Posted: January 2nd, 2012 | Author: Jasper Visser | Filed under: Inspiration, Thoughts about museums | Tags: community, happy museum, social media, society, USPs, well-being | 2 Comments »inShare13 Photo by Camdiluv on Flickr. Last year – best wishes for 2012! – I got my hands on a copy of The Happy Museum: A tale of how it could turn out all right. It’s a happy little publication (PDF) I hadn’t heard of before about the role museums play in our changing world, and should play to remain relevant and add to a more sustainable future. In 2010, when asked to imagine museums in 2020, I wrote about how I believe a museum has and should have a responsible position in culture, art and heritage and also in society in general. The Happy Museum has two USPs when it comes to playing an active part in these areas, and I’ve added a third which I believe is equally important: Apart from the gift shop, museum don’t try to sell anything but understanding and enjoyment.

Pourquoi Facebook a une dent contre "L’Origine du Monde" de Courbet- 7 mars 2015 "'L’Origine du Monde' ne cesse [...] de poser d'une façon troublante la question du regard", écrit le Musée d’Orsay. Surtout celui de Facebook, particulièrement pudibond. En 2011, le réseau social censure le compte d'un professeur des écoles français pour la publication du tableau qui représente un sexe féminin. Ce quinquagénaire, père de trois enfants, qui avait posté ce tableau "pour transmettre sa passion pour l'art", ne se démonte pas pour autant. Or, jeudi 5 mars, le tribunal de grande instance de Paris s'est déclaré compétent pour juger Facebook. Une "vraie victoire" Cette décision de justice intervient alors que le gouvernement recherche de nouveaux outils pour lutter contre les dérives de messages haineux sur internet, en responsabilisant notamment les réseaux sociaux, hébergeurs et fournisseurs d'accès. Interrogé par l'AFP, Me Stéphane Cottineau, l'avocat de l’internaute, s'est félicité de cette "vraie victoire" : C'est une première manche gagnée par David contre Goliath.

» Musées 2.0: à l’ère de la participation, quelle place fait-on au public? Les défis «numériques» sont nombreux pour le secteur muséal. La mise à profit des solutions technologiques avant-gardistes pouvant favoriser la découverte et la mise en valeur de leurs collections n’est pas encore finalisée que les musées doivent aussi apprivoiser les canaux de diffusion électronique modernes tout en s’adaptant à la nouvelle philosophie participative qu’impose le Web 2.0. Ouf… Grosse commande diront certains! Mais, comme le démontrent les réalisations de plusieurs institutions, ce virage numérique est possible! Finaliser le virage technologique Au-delà du défi de la numérisation des collections, un nombre croissant de musées ont déployé des efforts afin de profiter du potentiel des nombreuses innovations technologiques qui permettent de bonifier les façons de rejoindre leurs publics. Certains musées ont opté plutôt pour un recours au téléphone cellulaire comme outil de diffusion auprès des visiteurs. Assurer une présence proactive sur le Web 2.0

Retour sur l’atelier Wikimédia / Centre Pompidou Le Centre Pompidou est en pleine mutation numérique. De nombreux projets prennent forme pour structurer un écosystème qui permettra aux visiteurs une nouvelle expérience de l’art et la culture contemporaine. Au-delà du futur site internet (Centre Pompidou Virtuel, CPV) il s’agit également de structurer la communauté afin de lui proposer de travailler à terme sur la mise en place d’outils collaboratifs. Structurer les communautés L’atelier Wikimédia / Centre Pompidou qui a eu lieu les mardis 7 et 14 juillet s’inscrit dans une démarche à long terme : il vise à tester des dispositifs permettant de donner un rôle de plus en plus actif à la communauté du Centre Pompidou. Sur ce plan, l’atelier a été utile. Entrer dans l’ère du crowdsourcing L’objectif de l’atelier était de composer des notices dans Wikipédia et pour un dispositif numérique innovant en phase de test au Centre Pompidou. Des passerelles entre les outils numériques Un bilan et des perspectives

Le déploiement sur les réseaux par les Abattoirs (2009 ! - mise à j... Le « musée-Légo » Le Musée-Légo est un musée ouvert et accessible de façon la plus disponible possible, adapté aux modes de vie des visiteurs. Un musée en réseau et multi-plateformes, présent là où les visiteurs et les communautés le sont (en ligne et hors ligne). Un musée ludique où la relation aux oeuvres est décomplexée et créative. Il n’est pas réservé à ceux qui “savent se tenir” sur le mode exclusif de la contemplation. Autrement dit, le musée-Légo n’est plus un “musée-cathédrale” mais un “musée-bazar” – pour reprendre la métaphore (2) du logiciel libre – où chacun pourrait trouver “sa” place de façon organique dans un projet culturel commun. Une démarche globale Si la démarche ouverte et participative est souvent influencée par les pratiques du web, elle doit se déployer au-delà pour faire partie de la politique du musée dans son ensemble. De plus en plus d’offres “hybrides” franchissent cette frontière entre “sur place” et “en ligne”. Un musée orienté “visiteurs-utilisateurs” Un musée à imaginer…

Le musée participatif (3/3) : synthèse et bibliographie | Réflexions sur le numérique au musée Suite et fin de mon projet de recherche avec la synthèse de la problématique et quelques orientations bibliographiques. Pour compléter sur le sujet, je vous conseille de visiter Muzeonum, un wiki consacré au numérique pour les musées, développé par Omer Pesquer et auquel je participe. J’ai renoncé à indiquer ma méthodologie, mais elle est disponible sur demande, de même que l’intégralité de mon projet. Synthèse de la problématique Les différentes questions suscitées par les exemples précédemment cités peuvent être regroupées autour de cinq grandes problématiques : Qu’est-ce qui motive les musées pour s’investir dans ces outils ? Bibliographie suggérée La muséologie selon Georges-Henri Rivière, Dunod 1989.BENSASSI Meriam, Musée 2.0 : de l’entrée du musée dans les réseaux à la remise en cause du public, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, UFR Histoire de l’Art et Archéologie, mémoire de master 2, sous la direction de M. J'aime : J'aime chargement… Sur le même thème Dans "exposition"

Mon Smartphone se fait une expo « Celsa-Misc Le Blog La réalité augmentée au musée Non, les musées ne sont pas de vieux dinosaures immuables complètement réfractaires aux nouvelles technologies. C’est ce que certains d’entre eux tentent de nous montrer en complétant par exemple leur visite avec des dispositifs de réalité augmentée. En octobre dernier, le MoMa (Museum of Modern Art) de New York a accueilli une exposition exploitant la réalité augmentée, la DIY Augmented Reality exhibition, organisée par Sander Veenhof (expérimentateur néerlandais de réalité augmentée) et Mark Skwarek (artiste « new media » new-yorkais). Tous deux travaillent sur les collaborations hybrides entre le virtuel et le réel. Cette démarche annonce-t-elle une nouvelle tendance d’exploitation de la RA dans la création et dans la perception d’oeuvres d’art ? Voici quelques exemples qui mettront peut-être tout le monde d’accord : La réalité augmentée continue de faire rêver, ne serait-ce que par son nom. Like this: Like Loading...

Related: