background preloader

Tourisme participatif

Facebook Twitter

2012-02_Note_tendance_tourisme_participatif. Le tourisme alternatif: définition des concepts. Le tourisme est une activité majeure dans l’économie mondiale.

Le tourisme alternatif: définition des concepts

Selon la WTTC [ 1], ce secteur représentait plus de 9% du PIB mondial en 2009 (5 751 milliards de dollars) et employait pas moins de 235 millions de personnes. Les projections estiment qu’en 2020 le tourisme contribuera à environ 10% du PIB mondial pour un montant de plus de 11 000 milliards de dollars. Selon l’OMT[ 2] , en 2009, 880 millions de voyages touristiques ont été enregistrés et la croissance annuelle de ce secteur depuis les années 50 a été de 6,5%. Cette analyse a pour but de monter brièvement ce que représente le tourisme pour les pays en développement (PED) et quels en sont les impacts. Nous définirons ensuite les différentes formes de tourisme alternatif et nous verrons les critiques qui leurs sont adressées. Projet tutoré sur l'hébergement participatif. « Rien n’est moins simple que l’hospitalité, dont les origines étymologiques rappellent qu’elle est liée à des notions de pouvoir et d’égalisation.

Projet tutoré sur l'hébergement participatif

Ni aisé ni spontané, le geste d’hospitalité envers l’étranger de passage transforme l’hospitalité latente d’un élément extérieur, en un accueil, affable amène, courtois » (Collectif et Aprile, 2004:16). Nous l’avons vu, accueillir un étranger chez soi est tout sauf un acte anodin. Cette décision est poussée par des motivations éclectiques. Nous avons tenté de dégager ces raisons et les profils des différents hébergeurs au travers de nos observations, études des enquêtes existantes, et de nos propres enquêtes. La tâche n’est pas aisée car la pluralité des individus fait que leurs motivations sont diverses. L’hospitalité n’est donc plus un devoir, mais un droit, comme le souligne Anne Gotman. Le tourisme d’hospitalité au service des destinations. A l’heure de l’Internet et des réseaux sociaux, il nous est aujourd’hui possible d’être les acteurs d’une nouvelle forme de tourisme.

Le tourisme d’hospitalité au service des destinations

Le tourisme d’hospitalité, tourisme dit alternatif et participatif, permet à chacun de nous, hôtes et voyageurs, de nous impliquer réellement sur notre territoire ou encore d’être acteur de nos vacances. Héritier du réseau Servas (1948), les réseaux des Greeters, CouchSurfers et autres réseaux d’hospitalité, tel que Warm Showers, réinventent tous l’hospitalité à l’heure du web 2.0.Mais devant cette forme nouvelle de pratique touristique, permettant à tout un chacun d’en réinventer les contours, sans logique marchande, le monde professionnel s’en émoi … ou l’utilise dans un nouveau marketing touristique mettant l’humain au cœur de la communication au service des destinations.

Certains évoquent la crise pour expliquer ces nouvelles pratiques. Tourisme et Communication. Peak District National Park: Le tourisme participatif au service de la stratégie de tourisme durable. L'émergence du tourisme participatif remet-elle en jeu la relation des habitants avec l'institution en matière de promotion touristique ? L’implication des habitants dans les politiques publiques n’est pas un phénomène nouveau.

L'émergence du tourisme participatif remet-elle en jeu la relation des habitants avec l'institution en matière de promotion touristique ?

Les collectivités territoriales voient en effet se développer de nombreux bouleversements dans sa relation avec l’habitant. Tourisme participatif. Tourisme participatif. Vivre avec le pays, c'est...

Tourisme participatif

Vivre avec l'habitant, Vivre ses traditions. Tourisme participatif. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tourisme participatif

Le Tourisme participatif est un tourisme qui fait soit participer la population d'accueil aux activités touristiques, soit participer les visiteurs à la vie locale du territoire visité. C'est une des formes du tourisme alternatif [1] qui s'oppose lui même au tourisme de masse. [2] Le tourisme participatif, dans un cadre non marchand et basé sur le libre choix de chacun, est une façon de repenser la relation entre touristes et résidents, de réinventer le sens de l'hospitalité. Le tourisme participatif est une réponse, entre autres, à une demande d’authenticité et de vérité de la part des visiteurs.

Il peut se développer partout, en bord de mer ou en milieu rural mais la tendance est de le voir progresser en milieu urbain. Il repose sur un état d’esprit : la volonté de tisser des liens entre les touristes et les habitants[3]. Historique[modifier | modifier le code] Principe et fonctionnement[modifier | modifier le code] Bienvenue sur Bienvenue à ma table. Global Greeter Network: Home. Et si le participatif était l’avenir du tourisme? : MUSE D.Territoires. Le 17 septembre 2013 « Celui qui voyage sans rencontrer l’autre ne voyage pas, il se déplace. » (Alexandra David-Neel) Ville la plus touristique au monde, Paris est l’archétype du tourisme urbain de masse.

Et si le participatif était l’avenir du tourisme? : MUSE D.Territoires

Mais le paradoxe est saillant : alors que le tourisme est une ressource vitale pour la ville, les habitants semblent hermétiques aux touristes et la cohabitation est presque hostile entre ces deux « mondes » que presque rien ne relie. Parallèlement à ce constat, on ne peut que déplorer les méfaits du tourisme de masse alors qu’apparaissent de nouvelles exigences pour un tourisme plus durable, solidaire et recentré sur l’humain. Vers un renouveau touristique.