background preloader

La radioactivite

La radioactivite

HAIR SCIENCE - L'UNIVERS DU CHEVEU Le combustible MOX en France Le combustible nucléaire dit MOX (pour Mélange d’OXyde de plutonium et d’OXyde d’uranium) permet de recycler une partie des matières nucléaires issues du traitement des combustibles à Uranium Naturel Enrichi (UNE) à l’issue de leur utilisation dans les réacteurs électronucléaires. Le recours aux combustibles MOX a débuté en 1987. Actuellement, 22 réacteurs de 900 MWe sont autorisés à recevoir du combustible MOX et une extension à 24 réacteurs de 900 MWe est prévue. Actuellement, pour les réacteurs d’EDF, la consommation annuelle d’uranium naturel est de l’ordre de 8 400 tonnes et celle de combustibles MOX de 120 tonnes, soit une économie annuelle d’environ 900 t d’uranium naturel. Il est à noter que les réactions de capture neutronique de l’uranium produisant du plutonium, tout réacteur (« moxé » ou pas) contient du plutonium : environ 0,4 tonne en moyenne pour un réacteur non « moxé », contre environ 2 tonnes pour un réacteur « moxé ».

Automates Intelligents science’cuisine Paul Scherrer Institut (PSI) :: Le proton est plus petit que ce que l'on pensait 8. juillet 2010 Communiqués de presse Matière et matériaux Recherche avec des muons Physique des particules Les chercheurs de l'institut Paul Scherrer (PSI), Aldo Antognini (gauche) et Franz Kottmann se trouvent dans la chambre aux lasers. A cet endroit la lumière du laser est produite et transférée vers la zone d'expérimentation afin de mesurer le rayon du proton. (PSI/M. Antognini et Kottmann se trouvent dans la grande halle d'expérimentation de l'institut Paul Scherrer, là où l'expérience s'est déroulée. Vue d'une partie du système complexe de lasers nécessaire pour l'expérience de la détermination du rayon du proton. Le proton - un des composants fondamentaux de la matière – est plus petit que ce que l’on supposait jusqu’ici. Pour leur expérience, les chercheurs ont généré des “atomes exotiques” dans lesquels un muon chargé négativement gravite autour d'un proton, au lieu d'avoir le cas usuel d'un électron gravitant autour de ce même proton. Une divergence inattendue A propos du PSI

Les leçons de Marie Curie La publication des notes d’Isabelle Chavannes à l’occasion de l’année mondiale de la physique a rendu publique une partie des leçons que Marie Curie a dispensées à ses enfants et aux enfants de ses amis dans le cadre d’une coopérative d’enseignement1. Le document que nous présentons relate les leçons de Marie Curie et a pour ambition d’illustrer ses enseignements. Il invite à la manipulation et à la compréhension de quelques lois fondamentales de la physique élémentaire par l’utilisation d’instruments d’expérimentation et de mesure propres à la science, outils fondamentaux dans la mise en place de savoirs scientifiques. Sur le site, vous trouverez les 10 leçons que nous avons choisies, dans leur version initiale : elles nécessitent un certain nombre de matériels spécialisés (cloche et platine à vide, pompe à vide). Depuis, une exposition-atelier a été créée.

Culture scientifique et technique sur le web Les trois états de l’eau | Science Junior .fr, science et expériences pour les 8 - 15 ans Tu es tous les jours au contact de l’eau, que ce soit sous la douche, sous la pluie ou pour la boire, mais as-tu déjà remarqué les différentes formes qu’elle pouvait prendre dans l’environnement ? Nous allons parler des trois formes (états) que peut prendre l’eau et comment cela est possible. A la fin de cet article, je te propose de réaliser un petit test pour répondre à une question que je vais te poser. Commençons par faire un énorme zoom sur l’eau, a un tel point que l’on peut voir ses molécules. Schéma d’une molécule d’eau L’eau peut exister à l’état : solide : c’est la glace, le verglas… Les molécules d’eau sont parfaitement organisées de façon à former quelque chose de dure et solide. liquide : c’est l’eau des rivières, de l’océan, du robinet, même des nuage ! gazeux : c’est de l’eau qui n’est pas visible à l’œil nu. La vapeur d’eau : la « vraie » vapeur d’eau est totalement invisible à l’œil nu. Les nuages : il s’agit d’eau à l’état liquide. Les voici sous forme d’un schéma :

Introduction à l'épistémologie 1. Le statut de l'expérience Nous nous restreindrons ici au domaine des sciences expérimentales, dans la mesure où le fait de savoir ce que pourrait être une science non expérimentale est loin de faire l'unanimité. Tout le problème est déjà dans ces deux mots : « science » dit savoir, connaissance, et donc construction abstraite et verbale, « expériental » dit recours à l'expérimentation, et donc confrontation au réel. Pour montrer que le problème se pose de manière très générale, je prendrais deux exemples élémentaires (niveau collège) relatifs à la notion de masse. Premier exemple, fort connu : d'un kilo de plomb et d'un kilo de plumes, qu'est-ce qui pèse le plus ? Prenons un second exemple, en apparence mieux cadré. 2. La science semble souvent indissociable du progrès. On se figure souvent que c'est Galilée qui introduisit l'idée que la Terre tourne autour du Soleil. En fait, l'accumulation n'est même pas vraie dans le cas des techniques. Chapitre 2. 1. 2. 3. 4. Tableau 2.1. 5.

La viscosité des liquides Les liquides ont des propriétés qui leur sont propres. L'une de ces propriétés est la viscosité, nom donné à la résistance d'un liquide à l'écoulement. L'eau, le lait et le jus de fruit sont relativement fluides et s'écoulent beaucoup plus facilement que les liquides épais et plus visqueux, comme le miel, le sirop de glucose, le shampoing ou le liquide vaisselle. La viscosité est une propriété importante des fluides de forage. Un fluide plus visqueux pourra plus facilement retenir les déblais rocheux et les remonter à la surface. Pour tester la viscosité d'un liquide, la meilleure astuce consiste à calculer le temps que va mettre un objet pour atteindre le fond. Outils et matériel Expérience

Related: