background preloader

Article "Encyclopédie" dans Wikipédia

Article "Encyclopédie" dans Wikipédia
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « bon article ». Dès sa parution en 1968, l'Encyclopædia Universalis est devenue une référence de choix pour le monde francophone. Ci-dessus, une série de suppléments annuels. En principe, une encyclopédie est différente d'un dictionnaire, car ce dernier a pour objet le sens et l'emploi des mots d'une langue, et est donc intraduisible en tant que tel, alors que l'encyclopédie traite des choses ou réalités du monde et de la culture. Les finalités ont varié au fil du temps : « Au Moyen Âge comme dans l'Antiquité, en Chine comme dans l'Islam classique, l'encyclopédie moralise, instruit, éduque, intègre socialement ; après le XVIIe siècle, elle ne veut plus qu'informer[3] ». La question de l'organisation interne a soulevé des passions et est liée à la conception que l'auteur se fait du savoir et de la façon dont son ouvrage devrait être utilisé. Développement du sens moderne[modifier | modifier le code] Related:  Encyclopédies

Peste de Marseille (1720) - Wikipedia Scène de la peste de 1720 à la Tourette (Marseille), tableau de Michel Serre (musée Atger, Montpellier). L'inhumation des cadavres à la Tourette par le Chevalier Roze, qui figure de façon exemplaire l'intervention de l'État, a été l'objet de représentations iconographiques nombreuses[1]. La peste de Marseille de 1720 est la dernière grande épidémie de peste enregistrée en France, correspondant à une résurgence de la deuxième pandémie de peste. La responsabilité de la non-application de la réglementation pour les navires potentiellement infectés a été recherchée auprès du commandant du navire, le capitaine Jean-Baptiste Chataud, et du premier échevin, Jean-Baptiste Estelle. Cette épidémie a donné naissance à de nombreuses représentations artistiques parmi lesquelles celles du peintre Michel Serre, témoin direct de l'épidémie. La peste constitue une menace permanente pour Marseille en liaison fréquente avec le Proche-Orient où cette maladie est endémique[4]. Autres références Livre de J.B.

Encyclopedia Britannica Article "Wiki" dans Vikidia Un wiki est un genre de site Internet qui a la particularité de pouvoir être modifié assez simplement par plusieurs personnes. Le système a été inventé en 1995 par Ward Cunningham. C'est également le logiciel qui permet à ce type de site de fonctionner. Principes de fonctionnement[modifier | modifier le wikicode] Le principe d'un site Wiki est que tout le monde peut créer, modifier. Exemples[modifier | modifier le wikicode] Voici quelques exemples : Wikipédia, Vikidia, Wikimini, Wiki-Rennes, ScoutWiki, Wikia, Wikihow, Wikinews... Mode d'information et de collaboration[modifier | modifier le wikicode] Le wiki le plus célèbre est sans doute Wikipédia, une encyclopédie en ligne créée en 2001 en anglais, puis en plusieurs langues et qui totalise plus d'un million d'articles sur tous les sujets. Un wiki permet aussi à ses utilisateurs de communiquer entre eux, ce qui leur est très utile pour travailler ensemble. Vikidia est aussi un site Wiki. Ne pas confondre[modifier | modifier le wikicode]

LE DICTIONNAIRE - Dictionnaire français en ligne gratuit Wikipédia, l'encyclopédie libre La peste à Marseille - L'histoire par l'image Contexte historique La peste qui s’abattit sur la ville de Marseille en 1720 est l’une des dernières manifestations d’une vague d’épidémies de la maladie qui, à partir de 1580, toucha la France moderne et l’Europe occidentale. Avec près de 100 000 habitants, Marseille est alors la troisième cité du royaume de France, une ville portuaire au rayonnement international et à la hiérarchie sociale fortement accusée. Les commentateurs de l’époque, puis les historiens de Marseille, ont relevé l’attitude courageuse d’Henri François-Xavier de Belsunce de Castelmoron, évêque de Marseille, abbé de Notre-Dame-des-Chambons, conseiller du roi qui, dans cette atmosphère de mort et de désolation, secourut les malades et ignora le danger. Analyse des images En habit sacerdotal, coiffé de sa mitre, tenant de la main gauche un ciboire, l’évêque donne la communion aux pestiférés près du fort Saint-Jean. Interprétation Bibliographie · De David à Delacroix. · Dominique AICARDI-CHÈVE, « Le corps de la contagion.

Wikiversity Page d'accueil de Vikidia lexilogos.com Dictionnaire français Français • Trésor de la langue française : dictionnaire du XIXe & XXe siècles, plus de 100 000 mots : définition, étymologie, citations, synonymes, antonymes (+ audio) (ou autre version) • Dictionnaire Larousse : définitions, expressions, synonymes & antonymes, difficultés, citations • Grand Larousse de la langue française par Louis Guilbert, René Lagane, Georges Niobey (1971-78) a-cip - cir-er - es-inc - ind-n - o-psi - pso-sur - sus-z • Encyclopédie universelle Larousse : dictionnaire encyclopédique • Grande encyclopédie Larousse (1971-76) • Dictionnaire vivant de la langue française (DVLF) : dictionnaires de l'Académie, Littré, synonymes & corpus linguistique • Dictionnaire de l'Académie française (1935) & 9e édition incomplète [a-r] : recherche en ligne • anciens dictionnaires du XIXe & XVIIIe - XVIIe - XVIe - ancien français - roman • Dictionnaire visuel : thématique • Dictionnaire terminologique (québécois) : termes techniques & bilingue français-anglais

Related: