background preloader

La Radioactivité

Facebook Twitter

La radioactivité, une donnée naturelle et artificielle. La radioactivité, une donnée naturelle Depuis la création de la Terre, il y a environ 4,5 milliards d’années, notre planète et les êtres vivants sont plongés dans un véritable bain de radioactivité.

La radioactivité, une donnée naturelle et artificielle

Cette radioactivité naturelle, omniprésente, provient : des rayons cosmiques provenant du soleil et des galaxies qui génèrent en permanence des atomes radioactifs comme le tritium ou le carbone 14,de la terre, des roches qui renferment naturellement des atomes radioactifs comme l’uranium 238, le potassium 40 ou le thorium 232. Ainsi, sous nos pieds, de nombreuses roches, comme le granite, contiennent par exemple du radium produisant un gaz radioactif naturel : le radon. La radioactivité, une donnée naturelle et artificielle. Quelles sont les conséquences de la radioactivité sur le développement embryonnaire? Domaine public, via Pixabay Notre réponse du 29/09/2016 En réponse à votre demande, voici des extraits de contenu de différents sites qui pourront vous être utiles pour votre exposé ou TPE : Sur le site belge de l’AFCN (Agence fédérale de contrôle nucléaire) qui promeut la protection efficace de la population, des travailleurs et de l’environnement contre les dangers des rayonnements ionisants.

Quelles sont les conséquences de la radioactivité sur le développement embryonnaire?

Enceinte, évitez les rayons en particulier ce paragraphe : Grossesse et rayons? Que risque-t-on ? Cette même agence a publié également une question-réponse qui pourrait vous être utile Questions Réponses – Semaine de l’enfant à naître Les radiations ionisantes pendant la grossesse sont-elles dangereuses pour le futur enfant ? Voir aussi le paragraphe de l’article Irradiation de Wikipedia : Anomalie de développement « Le risque d’anomalie du développement du fœtus en cas d’irradiation importante est bien réel. Rayons alpha, bêta, gamma. Les noyaux radioactifs émettent trois sortes de rayonnements appelés par les physiciens alpha, bêta et gamma.

Rayons alpha, bêta, gamma

Carte des modes de radioactivitéLa carte des noyaux est coloriée en fonction des modes de désintégrations. Les noyaux stables, situés au fond de la vallée de stabilité, sont en noir. Les émetteurs bêta sont situés de part et d'autre cette courbe : les bêta-moins (en bleu) du côté excédentaire en neutrons, les bêta-plus (en orange) du côté excédentaire en protons. La ligne de stabilité se prolonge à droite par une zone où dominent les émetteurs alpha (en jaune). Enceinte ? Evitez les rayons. Pourquoi une campagne sur ce thème?

Enceinte ? Evitez les rayons

Pendant la grossesse, les futurs bébés (appelés embryons au début et fœtus à partir du 3ème mois) sont particulièrement sensibles aux rayonnements ionisants, que ceux-ci soient produits par des appareils à rayons X tels que ceux utilisés en médecine ou par des matières radioactives. Il convient donc d'éviter autant que possible toute irradiation ou contamination radioactive à ce moment ou, en cas de nécessité absolue, de réduire autant que possible la dose de rayons.

C'est la raison pour laquelle la réglementation belge et les directives européennes sur lesquelles elle s'appuie interdisent dès la déclaration de grossesse d'affecter des travailleuses enceintes à des postes où elles seraient professionnellement exposées aux rayonnements ionisants. Ces mêmes réglementation et directives imposent dans le domaine médical une série de mesures destinées à garantir une protection spéciale pour les patientes enceintes ou susceptibles de l'être. Les effets de la radioactivité sur le corps humain. Ce sont les effets observés lorsque des radiations ionisantes interagissent avec le tissu vivant en transférant leur énergie aux molécules organiques.

Les effets de la radioactivité sur le corps humain

La gravité de ces effets dépend du type de radiation (alpha, bêta, gamma ), de la dose absorbée, mais aussi du taux d’absorption et de la radio sensitivité des tissus concernés. Les effets biologiques d’une irradiation rapide sont très différents de ceux d’une irradiation longue. Les premiers entraînent une mort cellulaire et se manifestent en quelques heures, jours ou semaines. Partie1 net corr. Histoire de la radioactivité, découverte en 1996 par Becquerel. La radioactivité n’est pas une invention humaine.

Histoire de la radioactivité, découverte en 1996 par Becquerel

Ce phénomène naturel a été découvert à la fin du XIXe siècle par un français : Henri Becquerel. Tout au long du XXe siècle, des physiciens devenus célèbres ont appris à apprivoiser ses propriétés si fascinantes. Henri Becquerel : une étonnante expérience En décembre 1895, le physicien allemand Wilhelm Röntgen découvre les rayons X, utilisés aujourd’hui dans de nombreuses applications comme l’imagerie médicale. LE PHÉNOMÈNE.

La matière est faite d'atomes, la plupart du temps assemblés en molécules.

LE PHÉNOMÈNE

Au cœur de ces atomes, se trouve un noyau, 10 000 à 100 000 fois plus petit. La radioactivité est un phénomène qui se produit dans ce noyau au plus profond des atomes. Le phénomène est difficile à observer : il a fallu attendre 1896 pour que soient décelés des rayonnements d'origine inconnue, émis par des sels d'uranium. Certains noyaux atomiques instables sont la source de rayonnements, désignés par les trois premières lettres de l'alphabet grec : alpha (α), bêta (β) et gamma (γ). Les effets biologiques de la radioactivité.

II.

Les effets biologiques de la radioactivité

La Radioactivité et ses conséquences. La Radioactivité et ses conséquences La découverte de la radioactivité en tant que telle par P. et M.

La Radioactivité et ses conséquences

Curie fait partie des grandes avancées de notre siècle. Grâce aux connaissances acquises la radioactivité sera par la suite le sujet de nombreuses applications (médicale, énergétique (économique), militaire, etc.) et de nombreux débats. Mécanique Quantique. La radioactivité est donc un phénomène extrêmement répandu.

Mécanique Quantique

C'est sans doute même la source principale de chaleur sous nos pieds : si on trouve de la lave en fusion sous la croute terrestre, si cette lave ne s'est pas encore solidifiée c'est bien parce que beaucoup d'atomes s'y désintègrent, en libérant de l'énergie, et donc en se réchauffant. Tout ce qui nous entoure est plus ou moins radioactif : le granit breton, contient beaucoup d'éléments radioactifs, par exemple. Conséquences de la radioactivité sur la santé. 1. Introduction 2.

Les différents types d'exposition Il faut distinguer deux types d'exposition aux radiations : - les expositions brusques, courtes et intensives - les expositions à faibles doses mais qui durent plusieurs dizaines d'années. Jusqu'à présent, les expériences à propos des faibles doses ont été peu concluantes. Par ailleurs, en France, la radioactivité naturelle est de 2,4 mSv/an alors qu'elle est de 9mSv/an dans certaines parties de l'Inde et sur les plateaux du Brésil. Remarque : la radioactivité dans notre environnement provient essentiellement des sols et de certains matériaux de construction (dégagement du radon).

Pour les expositions brusques, seuls les morts survenus immédiatement, quelques semaines ou quelques mois après peuvent être réellement attribuées à ces expositions.