background preloader

Psychologie sociale

Psychologie sociale
Related:  References

Manipulation mentale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vue d'artiste de la coercition et du lavage de cerveau La manipulation mentale est l'ensemble des tentatives obscures ou occultes de fausser ou orienter la perception de la réalité d'un interlocuteur en usant d'un rapport de pouvoir, de séduction, de suggestion, de persuasion, de soumission non volontaire ou consentie. Quand ce pouvoir ne s’exerce pas sur un objet, mais se rapporte au contrôle psychique d’une personne, on parle de manipulation mentale[1]. Cette notion protéiforme est récente dans ses contours, dérivée de la théorie du « lavage de cerveau » encore mal connue. Notion controversée[modifier | modifier le code] Arnaud Esquerre, sociologue, pose les questions « Qu’est-ce qui distingue un consentement fabriqué d’un consentement non fabriqué par quelqu’un d’autre ? La manipulation mentale est un élément de compréhension essentiel de certaines dérives pour les uns, mais une thèse réfutée pour les autres[5]. En France

Psychologie de la personnalité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La psychologie de la personnalité est une branche de la psychologie étudiant la personnalité et les différences individuelles. Ce domaine d'étude inclut, entre autres, la construction d'une théorie cohérente permettant de décrire, d'expliquer et de prédire le comportement, le processus psychologique et l'image d'un individu[1]. Références[modifier | modifier le code] ↑ (en) Bradberry, Travis. Bibliographie[modifier | modifier le code] Michel Hansenne, Psychologie de la personnalité, De Boeck, , 346 p.

Psychologie-sociale.org: Qu’est-ce que la psychologie sociale ? Qu’est ce que la psychologie sociale ?D’une manière quelque peu tautologique, nous pourrions dire que la psychologie sociale correspond à la discipline que pratiquent ceux qui se nomment psychologues sociaux (« discipline which people who call themselves social psychologists are interested in studying » Insko et Schopler, 1972).Mais comme le font remarquer Daval, Bourricaud, Delamotte et Doron (1967) « le malheur c’est que les « psychologues sociaux » finissent par s’occuper d’à peu près tout et qu’il n’y a pas de discipline qui touche à des objets plus différents, et qui recourt à des méthodes plus diverses ». Nous proposons donc ici des définitions de la psychologie sociale données par de nombreux chercheurs. Allport, 1954 « La psychologie sociale consiste à essayer de comprendre et d’expliquer comment les pensées, sentiments et comportements des individus, sont influencés par la présence imaginaire, implicite ou explicite des autres » Source : Allport, G. Brown, 1965 Deconchy, 1980

Expérience de Stanford L’expérience de Stanford (parfois surnommée effet Lucifer) est une étude de psychologie sociale menée par Philip Zimbardo en 1971 sur les effets de la situation carcérale, ayant eu un très grand écho social et médiatique. Elle fut réalisée avec des étudiants qui jouaient des rôles de gardiens et de prisonniers. Elle visait à étudier le comportement de personnes ordinaires dans un tel contexte et eut pour effet de montrer que c'était la situation plutôt que la personnalité autoritaire des participants qui était à l'origine de comportements parfois à l'opposé des valeurs professées par les participants avant le début de l'étude. Les prisonniers et les gardes se sont rapidement adaptés aux rôles qu'on leur avait assignés, dépassant les limites de ce qui avait été prévu et conduisant à des situations réellement dangereuses et psychologiquement dommageables. L'expérience[modifier | modifier le code] Buts et méthodes[modifier | modifier le code] Résultats[modifier | modifier le code]

Psychologie La psychologie (du grec psukhê, âme, et logos, parole, discours), est l'étude et le corpus des connaissances sur les faits psychiques, des comportements et des processus mentaux. La psychologie est la connaissance empirique ou intuitive des sentiments, des idées, des comportements d'une personne et des manières de penser, de sentir, d'agir qui caractérisent un individu ou un groupe[1]. Il est commun de définir aussi la psychologie comme l'étude scientifique des comportements[2]. La psychologie est une discipline qui appartient à la catégorie des sciences humaines. Étymologie[modifier | modifier le code] Objet d'étude et objectifs[modifier | modifier le code] L'objet d'étude de la psychologie est un débat non clos depuis des siècles. Histoire de la psychologie[modifier | modifier le code] Wilhelm Wundt (assis) et ses collègues dans le premier laboratoire de psychologie expérimentale, qu'il a fondé en 1879 (Leipzig). Sous-disciplines académiques et objets d'étude[modifier | modifier le code]

Parcours de Serge Moscovici | Réseau Mondial Serge Moscovici Formation académique – Licence de Psychologie (Sorbonne) (1949), Doctorat ès Lettres (1961), Diplôme de l’Ecole Pratique des Hautes Études (1961) Prix 1980: Prix “In Media Res” de la Fondation Burda (RFA) 1989: Prix Européen des Sciences Sociales et de Sociologie (Amalfi, Italie) 2000: Prix « Ecologia » (Italie) 2003: Prix Balzan pour son oeuvre en psychologie sociale 2007: Prix Wilhem Wundt – William James de l’American Psychological Association 2010 : Prix Premio Nonino (Italie) Docteur Honoris Causa: Univ. de Genève (1980), Univ. de Glasgow (1982), Univ. de Sussex (1990), Univ. de Seville (1993), Univ. Ouvrages majeurs (1961-2013) Publications en ligne Moscovici, Serge. 1961a.

Psychologie-sociale.org JOHN CAGE Dossiers pédagogiques Spectacles vivants Monographies / Compositeurs d'aujourd'hui John Cage, D’un art à l’autrePar Norbert Godon, plasticien- Le refus de la spécialisation - L’art et la théorie - Pratiques de la distanciation - L’humour comme méthode - Le principe d’indifférence - Contre l’esprit de système- L’unique et le multiple- Déplacer les pratiques artistiques- Pratique du hasard- Le non-agir- L’éloge de l’ennui- L’art et la vie confondus- A l’origine du mouvement Fluxus- Faire œuvre de l’environnement John Cage, le courage de tout oser Par Jacques Amblard, musicologue- « Un infiltré » dans le monde musical ?- 4’33’’ Bibliographie Actualité John Cage John Cage, d’un art À l’autre Par Norbert Godon, plasticien Le refus de la spÉcialisation Cage, un artiste qui se veut « sans vocation » L’art et la thÉorie Superposer les niveaux d’écoute : 45’ pour parleur (1954) Le texte est morcelé et paramétré en fonction du temps de la pièce. Le Discours sur rien (1949) Pratiques de la distanciation

Serge Moscovici Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Serge Moscovici (de son nom de naissance Srul Herş Moscovici), né le à Brăila (Roumanie) et mort le [1],[2], est un psychologue social, historien des sciences et l'un des principaux théoriciens de l'écologie politique. Ancien directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales de Paris, il fut l'un des fondateurs de la psychologie sociale[3]. Il a été directeur du Laboratoire de psychologie sociale à l'EHESS et fondateur du Laboratoire européen de psychologie sociale à la Maison des sciences de l'homme à Paris (1976-2006), premier président de la l’Association européenne de psychologie sociale expérimentale et, de 1974 à 1980, du Committee on Transnational Social Psychology du Social Research Council. Il est le père de deux fils dont l'un est l'homme politique Pierre Moscovici. Biographie[modifier | modifier le code] Issu d'une famille juive roumaine, il fut exclu en 1938 du lycée de Bucarest par les lois antisémites.

L'Arbre de Vie : Symbole universel intemporel L'Arbre de Vie : Symbole universel intemporel Le concept de L'Arbre de Vie a été utilisé dans différents domaines tels que la religion, la science, la mythologie, la philosophie, etc. La signification associée à la notion d'Arbre de Vie diffère selon les contextes. Dans différentes mythologies, théologies et philosophies à travers le monde, elle est utilisée comme un motif. Le concept d'Arbre de Vie est également utilisé en référence à l'évolution. La signification de l'Arbre de Vie est présentée de différentes façons en citant différentes sources de savoirs. Importance dans différentes cultures Il existe différents concepts et mythologies liés à l'Arbre de Vie dans les différentes cultures. Christianisme : L'Arbre de Vie dans le christianisme est un arbre qui porte des fruits qui confèrent l'immortalité. Darwin Tree of Life : Darwin a proposé un Arbre de Vie qui, selon lui, est une représentation symbolique de l'origine ancestrale commune de tous les êtres vivants. Mythologie chinoise :

Serge Moscovici Articles de revues et chapitres de livres: Serge Moscovici, “La mentalité prélogique des primitifs et la mentalité prélogique des civilisés.” Un texte publié dans l'ouvrage sous la direction de Serge Moscovici, Psychologie sociale des relations à autrui, chapitre 9, pp. 208-231. Paris: Nathan/HER, 2000, 304 pp. Collection: Psychologie Fac. Une édition numérique réalisée par Mme Réjeanne Toussaint, bénévole, Chomedy, Ville Laval, Québec. Serge Moscovici, “Influences conscientes et influences inconscientes.” Serge Moscovici, “Les formes élémentaires de l'altruisme.” Serge MOSCOVICI, “Modernité, sociétés vécues et sociétés conçues”. Serge Moscovici, “Préface”. in ouvrage de Denise JODELET, Folies et représentations sociales. Serge MOSCOVICI et Gabriel MUGNY, “Avant-propos.” Serge Moscovici, “LE DÉNI.” Serge MOSCOVICI, “L'écologie considère les sociétés du point de vue de la nature...” Serge MOSCOVICI et Willem Doise, “Les décisions collectives.” Serge MOSCOVICI, “PRÉSENTATION.”

Au-delà des mots et des maux Qu’est-ce qui rend la fleur de lotus si particulière? La fleur de lotus pousse dans la vase, elle puise sa substance vitale dans la boue pour s'épanouir, et se dresser hors de l’eau et donner une fleur d’une beauté remarquable. Ainsi "la boue" représente les souffrances, les troubles, les désirs, qui sont le terreau même de notre épanouissement. La nuit, la fleur se referme et sombre sous la surface de l’eau, à l’aube elle sort et s’ouvre à nouveau, intacte… elle n’est pas affectée par l'eau boueuse et marécageuse dans laquelle elle se développe. Cette métaphore est tout à fait appropriée pour faire un parallèle avec la capacité de s’épanouir malgré un contexte de harcèlement. Le lotus est également symbole de guérison. Dans le domaine de la psychologie, la fleur de lotus symbolise la « résilience »... Cette métaphore de la fleur de lotus donne de l’espoir à chaque personne victime de harcèlement psychologique, à chaque personne qui souffre de stress post-traumatique.

Résilience (psychologie) La résilience permet à un individu affecté par un traumatisme de se reconstruire. Arbre qui pourrait être perçu comme un symbole de résilience : sa cime a été coupée, et néanmoins il vit et se déploie. La résilience est un phénomène psychologique qui consiste, pour un individu affecté par un traumatisme, à prendre acte de l'événement traumatique de manière à ne pas, ou plus, vivre dans le malheur et à se reconstruire d'une façon socialement acceptable. La résilience serait rendue possible grâce à la structuration précoce de la personnalité, par des expériences constructives de l'enfance (avant la confrontation avec des faits potentiellement traumatisants) et parfois par la réflexion, ou la parole, plus rarement par l'encadrement médical d'une thérapie. De l'anglais resilience[1] qui vient du verbe latin resilio, ire, littéralement « sauter en arrière », d'où « rebondir, résister » (au choc, à la déformation)[2]. Est-ce l'amour qui permet la résilience ou la résilience qui permet l'amour ?

Daw'Akal

Related: