background preloader

Références

Facebook Twitter

Erste Fahrt mit dem Hafencity Riverbus. Habiter les rez-de-chaussée pour des rues vivantes. Paysages de l'après pétrole. Lotissement des Courtils. Il a été le premier lotissement écologique de France : livré en 2005, « les Courtils » accueille aujourd'hui 21 constructions individuelles. 10 familles sont également accueillies dans des maisons et appartements sociaux.

Lotissement des Courtils

Voulu et porté par la municipalité précédente, ce lotissement est sorti de terre pour proposer une alternative aux lotissements classiques, uniformes, dévoreurs d'espace, énergivores. Les constructions sont orientées au sud/sud-ouest sur des parcelles de 400 à 800m2; des chemins piétonniers sont bordés de haies bocagères, des fossés ont été creusés pour drainer les eaux de pluie, une chaussée en sens unique limite l'impact de la voiture, des parkings extérieurs accueillent les visiteurs.

Les architectes Bernard Menguy et Georges Le Garzic, qui ont aussi travaillé sur un projet de lotissement à Langouët, ont conçu le lotissement. Urbanisme temporaire : Paris montre l’exemple. Pavillon de l’Arsenal, mercredi 24 novembre : la salle est comble.

Urbanisme temporaire : Paris montre l’exemple

Jeunes ou plus âgés, venant d’entreprises, d’associations ou des collectivités, tous n’ont qu’un mot à la bouche : l’urbanisme temporaire. Il s’agit de l’occupation provisoire, de quelques mois à plusieurs années, d’un lieu urbain inoccupé. Les sites privilégiés sont souvent d’anciens locaux industriels, des bâtiments publics ou des immeubles de bureaux vacants. Longtemps assimilée au squat, cette démarche n’a pas toujours été au goût des municipalités.

1103 TraitUrbain Acheres. 1401 CadreDeVille arles. JeloueuneBoutique.com : le site immobilier de la boutique éphémère – Direction centre-ville. Pour lutter contre la vacance commerciale, les Vitrines de France lancent le site Web jeloueuneBoutique.com.

jeloueuneBoutique.com : le site immobilier de la boutique éphémère – Direction centre-ville

Il met en relation les bailleurs souhaitant louer leur magasin pour une courte durée avec les futurs locataires en quête d’une boutique éphémère. Moi qui trouvais 2016 un peu en manque d’inspiration en matière d’outils innovants pour la dynamisation des centres-villes, voilà que je tombe sur cette petite trouvaille au cours de mes pérégrinations du web. Mis en ligne le 31 octobre 2016, il est actuellement gratuit, et pour les quelques premiers mois ! Profitez-en pour y inscrire vos locaux commerciaux à louer !

Pourquoi jeloueuneBoutique.com ? D’après son guide explicatif, voici quelques objectifs que le site « coup de pouce » jeloueuneBoutique.com des Vitrines de France (FNCV – Fédération Nationale des Centres-Villes) se donne : Déserté, un petit village de Dordogne reprend vie en misant tout sur le bio ! En 2008, Saint-Pierre-de-Frugie était encore l’un de ces innombrables villages français victimes de la désertification, de l’exode rural et du vieillissement de sa population.

Déserté, un petit village de Dordogne reprend vie en misant tout sur le bio !

On n’y croisait pas un chat. Pourtant, moins de 10 ans plus tard, les gens s’y pressent par dizaines dans l’espoir d’y trouver une maison à vendre ! Que s’est-il passé entre temps ? Il s’est passé que le nouveau maire a tout misé sur le bio et l’écologie ! Gros plan sur un retour à la vie qui ne doit rien à la magie ! Habitat des seniors : des formules qui revisitent la notion de domicile. En réponse aux enjeux du vieillissement de la population, de nouvelles formes d’habitat prennent en compte le choix du lieu de vie des seniors et proposent différents modes d’accompagnement de la vieillesse.

Habitat des seniors : des formules qui revisitent la notion de domicile

Petit tour d’horizon des alternatives qui permettent à chacun de « vieillir à sa manière ». En 2013, on comptait 2,25 millions de personnes de 60 ans et plus en Ile-de-France. Ce chiffre devrait s’accroître d’environ 40% d’ici à 2040, soit près d’un million d’individus en plus. Que faire des 43 millions de tonnes de déblais de terre du Grand Paris ? Des architectes et des aménageurs cherchent aujourd’hui à faire de cette matière une ressource et à la transformer en matériaux de construction.

Que faire des 43 millions de tonnes de déblais de terre du Grand Paris ?

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout. Diplôme 3/3 : terrain d'expérimentation by Sophie Baldassari Architecte. Livret programme colloque hd. Landscape Architects Network · The Voice of Landscape Architecture. La municipalité de Pont-Audemer va surtaxer les commerces fantômes. La vacance des commerces qui s’éternise sera surtaxée.

La municipalité de Pont-Audemer va surtaxer les commerces fantômes

Des devantures passées au blanc d’Espagne et des rideaux tirés depuis belle lurette sur des commerces auparavant florissants donnent une mauvaise image de Pont-Audemer, selon le maire. « Cela nuit à l’attractivité générale de la ville et aux autres commerçants », estime Michel Leroux. L’édile a décidé de frapper un grand coup pour mettre fin à des pratiques spécieuses.

Neuf établissements fermés, appelés « friches commerciales », sont ainsi dans le collimateur de la municipalité. « Cela ne concerne pas seulement les commerces du centre-ville mais aussi ceux de la périphérie et de la grande distribution », constate le maire. Il cite au passage l’ancienne jardinerie en face de Bricomarché, propriété des 3 Mousquetaires fermée depuis longtemps. Décision à l’unanimité L’incitation pour rouvrir ces commerces s’inscrit dans la loi qui prévoit des pénalités pour les propriétaires ayant tendance à s’endormir sur leur patrimoine immobilier. Atelier Martí Franch. Un petit village de Dordogne inverse l'exode rural avec le "bio" et la qualité de vie - 20/09/2016 - ladepeche.fr. Interdiction des pesticides, bistrot-épicerie "bio", école Montessori: en voie de désertification voici seulement quelques années, le village de Saint-Pierre-de-Frugie (Dordogne), aux confins du Périgord Vert, a radicalement inversé la tendance en misant sur l'écologie et la qualité de vie.

Un petit village de Dordogne inverse l'exode rural avec le "bio" et la qualité de vie - 20/09/2016 - ladepeche.fr

"Quand j'ai été élu (en 2008), le premier constat que j'ai fait, c'est que la commune où j'avais grandi avait changé", raconte Gilbert Chabaud, maire de cette commune de 400 habitants. Comme ailleurs, les maisons s'étaient vidées, des anciens étaient morts et les jeunes étaient partis "à la ville", emportant avec eux emplois et enfants. En 2007, le rectorat fermait l'école et le seul bistrot, qui assurait aussi la cantine scolaire, mettait rapidement la clef sous la porte. "On était là, derrière les fenêtres avec Véronique, mon assistante. Les rues étaient désertes.

Première décision: supprimer tous les pesticides et traitements phytosanitaires. "Musée à l'envers" Un petit village de Dordogne inverse l'exode rural avec le "bio" et la qualité de vie. Guillaume Claude, le jardinier en chef du village Saint-Pierre-de-Frugie enlève les mauvaises herbes devant l’église, le 12 septembre 2016.© AFP/Archives PASCAL LACHENAUD Saint-Pierre-de-Frugie (France) (AFP) – Interdiction des pesticides, bistrot-épicerie « bio », école Montessori: en voie de désertification voici seulement quelques années, le village de Saint-Pierre-de-Frugie (Dordogne), aux confins du Périgord Vert, a radicalement inversé la tendance en misant sur l’écologie et la qualité de vie. « Quand j’ai été élu (en 2008), le premier constat que j’ai fait, c’est que la commune où j’avais grandi avait changé », raconte Gilbert Chabaud, maire de cette commune de 400 habitants.

Un petit village de Dordogne inverse l'exode rural avec le "bio" et la qualité de vie

Comme ailleurs, les maisons s’étaient vidées, des anciens étaient morts et les jeunes étaient partis « à la ville », emportant avec eux emplois et enfants. En 2007, le rectorat fermait l’école et le seul bistrot, qui assurait aussi la cantine scolaire, mettait rapidement la clef sous la porte. Liste des expériences. Arvieu : le village numérique du Lévézou - Le blog éco - Aveyron Expansion. Dans le cadre du projet de village « Arvieu 2020 », la municipalité a souhaité placer le numérique au cœur de la stratégie d’attractivité de la commune.

Arvieu : le village numérique du Lévézou - Le blog éco - Aveyron Expansion

Afin d’accompagner les besoins des télétravailleurs, des professionnels ou des créateurs d’activités, la commune s’appuie sur 2 espaces dédiés, bénéficiant d’une connexion haut débit. Le pôle multimédia du CantouLe Cantou regroupe en un même lieu une médiathèque, une cyber-base et un service aux associations. La cyber-base est dotée de tous les équipements numériques adaptés : ordinateurs fixes et portables, matériel multimédia, scanner, imprimantes,… Elle reçoit ainsi du grand public pour des initiations et du perfectionnement à l’utilisation de l’environnement informatique (bureautique, internet et ateliers multimédia).

Les équipements sont également mis à disposition des entreprises et associations locales. Plan de paysage des Calanques. Fiche greffes urbaines. Le Val de la Pellinière - Les Herbiers - archicontemporaine.org - Le panorama en images du Réseau des maisons de l'architecture. Prix ARTURBAIN 2007 La ville des Herbiers envisage la conception d’un nouveau secteur d’habitat : le Val de la Pellinière. Ce projet implique la mise en œuvre d’une démarche singulière qui s’engage à partir des destinataires, et non à partir des produits-logements. Les objectifs affichés par la municipalité d’une ville partagée par tous ne peuvent être atteint qu’au terme de réflexions en vue de replacer et conforter les publics au centre du projet.

Réaménagement du centre ville de Saint-Juéry - création d'un pôle multimodal - archicontemporaine.org - Le panorama en images du Réseau des maisons de l'architecture. Le projet vise à repenser totalement les usages et l'image des espaces publics centraux du centre ville. Les espaces du centre ville ont été hiérarchisés et qualifiés avec une attention particulière pour leur accessibilité, leurs usages et leur lisibilité. La Roche Ballue - archicontemporaine.org - Le panorama en images du Réseau des maisons de l'architecture. Le site de la Roche Ballue présente une forte identité paysagère. Le site est un espace largement ouvert, encerclé par les falaises de l’ancienne carrière dans laquelle se trouve le bassin destiné à la baignade. L’intervention consiste à créer 3 petites architectures fonctionnelles support d’activités: la Billetterie en entrée de site, le Bivouac pour les groupes d’enfants et la Scène pour les évènements.

Ces équipements monolithiques s’insèrent discrètement dans le paysage tout le révélant par une écriture architecturale à la fois singulière pour chaque équipement et commune afin de créer une unité sur le site. Aménagement à l'entrée du bourg - archicontemporaine.org - Le panorama en images du Réseau des maisons de l'architecture. L‘aménagement de l’espace public à l’entrée du bourg de Chasselas, inauguré en 2013, est largement ouvert sur la place principale du bourg et sur les vignobles en coteaux des alentours. La vue à cet endroit-là est panoramique et ce site justifie tout à fait l’inscription du village de Chasselas en zone protégée et AVAP en cours.

De plus, ce village fait maintenant partie depuis peu du grand site de Solutré. A l’origine, ce vaste terrain de 3000 m2 était délaissé, recouvert de cailloux concassés et planté d’arbres faméliques et « exotiques » à la région. A l’opposé, un long muret-banc décrit une vaste courbe incurvée amenant le regard jusqu’à la place principale du village, ouvrant ainsi les perspectives sur le bourg et les vignobles et valorisant ainsi le bâti architectural existant. Aménagement Place Europe et rues adjacentes à Noyal-Sur-Vilaine (35) - archicontemporaine.org - Le panorama en images du Réseau des maisons de l'architecture.