background preloader

Références francophones

Facebook Twitter

AGRA ALIMENTATION 24/03/16 Les avantages de l’utilisation du bois au contact alimentaire confortés par une étude. BLOG D ALBERT AMGAR 30/10/16 Les planches à découper en bois, pour bonne hygiène dans votre cuisine !. Voici un article qui traite des planches à découper en bois (sujet plusieurs fois abordés sur ce blog) vis-à-vis d’autres matériaux.

BLOG D ALBERT AMGAR 30/10/16 Les planches à découper en bois, pour bonne hygiène dans votre cuisine !.

Il a été écrit à partir de l’article de Laurie Neverman paru le 25 septembre 2016, « Les quatre raisons qui font que la planche à découper en bois est meilleure que le plastique ou le verre ». Je vous conseille la lecture intégrale de cet article … Dans la page Internet, Planches à découper en plastique et en bois de Dean O. Cliver de l’UC Davis, il est noté que « le ministère américain de l’agriculture (USDA) a dit qu’ils n’avaient aucune preuve scientifique à l’appui de leur recommandation disant que le plastique, plutôt que les planches à découper en bois ».Le problème est que bien que cela semble paraître, à savoir que le plastique est non poreux et ne peut pas absorber les liquides, à l’usage la surface devient pleine de traces de couteau. En gros, quel est l’inconvénient du bambou ? Au niveau du lavage, nettoyage et désinfection : Articles similaires. VEGETABLE 29/01/16 Le bois reconnu apte au contact alimentaire. À la une, Consommation, Recherche & développement — Par Julie Martin le 29 janvier 2016 9 h 29 min © Photo Xdr C’est désormais avéré suite à la puissante étude scientifique commanditée par Emabois, 1er Consortium européen sur l’emballage bois : déjà anticipée, l’innocuité hygiénique de la surface en bois brut au contact alimentaire est confirmée.

VEGETABLE 29/01/16 Le bois reconnu apte au contact alimentaire

En chimie analytique, les molécules issues du matériau naturel, de bois brut, sont inoffensives à la santé du consommateur. Les équipements et ustensiles en bois dans l’agro-alimentaire - Archive du forum HYGIENE. DANGERS ALIMENTAIRES 04/05/11 Quelle planche à découper choisir ? Publié le 4 mai 2011 à 22h05 Nous vous encourageons à manger des produits sains et à cuisiner vous-même le plus souvent possible. Vous vous êtes sûrement déjà demandé quelle était la meilleure planche à découper. DGCCRF - Note d'information n°2006-58 du 1er mars 2006 relative aux matériaux au contact des denrées alimentaires ; cas du bois.

WIKIPEDIA - Planche à découper. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

WIKIPEDIA - Planche à découper

Une planche à découper en bois et un « couteau de chef ». Une planche à découper est un ustensile de cuisine, en bois, en bambou, en verre, en métal ou en plastique dur. Solide et durable, il permet d'épargner le support (table ou plat) pour la découpe des aliments. Certaines planches permettent de découper et de verser les aliments coupés directement dans le récipient. Hygiène[modifier | modifier le code] Dans la restauration, les planches à découper sont en plastique blanc pour des raisons d'hygiène : le bois absorbe plus facilement les bactéries et est moins facile à désinfecter[réf. nécessaire]. Cependant, des recherches contredisent l'hypothèse d'une meilleure hygiène des planches en plastique. Liens[modifier | modifier le code] Liens internes[modifier | modifier le code] Couteau Liens externes[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Portail de l’alimentation et de la gastronomie.

UNIVERSITE DE LILLE - 2006 - Présentation : Le bois au contact alimentaire : peut-on s’en servir comme outil de communication ? DGCCRF 04/09/12 Bois. AFSCA 09/10/12 FAQ - Guide d'autocontrôle en boucherie. BLOG VIDELICE 28/03/12 Le point sur les planches à découper ! La planche à découper fait partie de ces ustensiles de cuisine que nous utilisons au quotidien, sans vraiment y faire attention.

BLOG VIDELICE 28/03/12 Le point sur les planches à découper !

Et pourtant, on a tendance à négliger à tort cet accessoire de cuisine qui se trouve si souvent au contact des aliments. En effet, la nature du matériau a toute son importance dans l’achat d’une planche à découper. Bois, Plastique, PVC, Verre : Comment choisir sa planche à découper ? Question d’hygiène, les planches en plastique sont venues remplacer il y a quelques années celles en bois.

(le bois était alors considéré comme pas hygiéniques). Vu comme ça, il y a de quoi perdre la tête, non? DGCCRF 20/06/13 Objets en bois et en bambou et l’aptitude au contact alimentaire. INRA - OCT 2014 - Bois et contact alimentaire : comment démasquer les microbes cachés au coeur du bois. ACIA 13/05/14 Politique relative à l'utilisation du bois dans les établissements laitiers.

Objet Préciser la politique nationale relative à l'utilisation de bois pour l'affinage du fromage.

ACIA 13/05/14 Politique relative à l'utilisation du bois dans les établissements laitiers

Portée La politique ne s'applique que lorsque le bois est utilisé pour l'utilisation d'étagères dans les salles de maturation de fromages affinés en surface par action bactérienne*. À l'exception du bois utilisé pour les contenants « 640 », avec palettes et revêtements appropriés qui doivent tous deux faire l'objet d'un contrôle rigoureux, le bois ne doit pas être utilisé dans les établissements laitiers pour les surfaces entrant en contact avec les aliments, les ustensiles supplémentaires ou les structures physiques où le produit est exposé ou risque d'être contaminé.

Justification En raison de son utilisation traditionnelle et de son adaptation à cet usage, le bois est utilisé pour l'affinage en surface de certains fromages. Aucune autre aire de l'établissement laitier ne requiert la présence de surfaces porteuses de cultures bactériennes actives. Conditions. INRA - Bois et contact alimentaire. L’utilisation des Matériaux destinés à entrer en Contact avec des Denrées Alimentaires (MCDA) est soumise au règlement cadre européen RCE 1935-2004.

INRA - Bois et contact alimentaire

La DGCCRF et l’Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), demandent aux fournisseurs d'emballages de garantir l'aptitude de leurs produits au contact alimentaire. Bien que des études antérieures aient démontré la qualité hygiénique des planches à découper en bois (Ak et al., 1994) et la qualité bactériostatique des planches d’affinage en épicéa (Mariani et al., 2011), des études restent nécessaires pour caractériser l’écosystème « bois-aliment ». La première étape nécessaire à cette démarche, est de disposer de méthodes quantitatives d’extraction des micro-organismes à partir de la surface « bois » qui soient efficaces, fiables et adaptées.

Publications associées : Ismaïl R, I. Références bibliographiques : Ak, N.