background preloader

Licences Nationales

Licences Nationales
Corpus numérisés, archives de périodiques, ebooks, à disposition de la communauté française de l’enseignement supérieur et de la recherche Les licences nationales consacrent un droit d’accès à des ressources électroniques (natives ou numérisées) étendu à une vaste communauté selon des modalités strictement identiques. Elles entérinent le principe de l’équité dans la documentation pour les étudiants et les chercheurs. Le site LicencesNationales.fr a pour objectif de centraliser les informations concernant les ressources documentaires acquises sous la forme de licences nationales. Vous y trouverez des informations sur ces ressources (contenu, périmètre des bénéficiaires, licence, signalement,…) ainsi que sur les négociations en cours. C’est également par le biais de ce site que vous pourrez déclarer vos adresses IP afin de bénéficier de l’accès à ces ressources.

http://www.licencesnationales.fr/

Related:  Panorama des ressouces documentaires SHES

Revues scientifiques : à quand la fin du travail gratuit ? En ces temps de discussions sur les modèles économiques de la presse, un bras de fer intéressant a lieu entre l’Université de Californie et Nature Publishing Group. Le monde des revues scientifiques pourrait relever d’un fantasme pour patron de presse traditionnelle : Imaginez un monde où les producteurs de contenu (i.e. les auteurs d’articles) doivent prendre en main quasiment de A à Z non seulement l’écriture de leurs articles, mais aussi leur mise en forme et mise en page fine (figures et équations incluses).

Les enjeux de l'open access, une exposition de la BU d'Evry Présentation Open Access, pour une science accessible à tous Le libre accès aux savoirs constitue aujourd'hui l'un des enjeux majeurs de la société de l'information. Le domaine de la communication scientifique a été marqué par plusieurs phénomènes structurants au cours de la deuxième moitié du 20e siècle : une internationalisation renforcée des publications scientifiques l'émergence de la bibliométrie comme outil d'évaluation de la science et des chercheurs une concentration des publications entre plusieurs éditeurs créant une situation d'oligopole. la diffusion électronique des résultats de la recherche grâce à l'essor de l'internet

Economie numérique : d’autres choix sont possibles Voilà une analyse précise, argumentée, engagée et dont je partage les prises de position, à titre personnel. Elle provient de la Fondation Jean-Jaurès. Les bonnes questions sont posées : Bibliothécaires, professionnels de l’information et de la documentation, pour trouver des réponses prenez donc le temps de lire ce document ou la synthèse ! Auteur : Silvae (1100 Posts) Je suis chargé de la médiation et des innovations numériques à la Bibliothèque Publique d’Information – Centre Pompidou à Paris.

Déposer sa thèse Depuis le 1er juin 2012, l'Université de Poitiers a instauré le dépôt légal électronique des thèses: c'est donc une obligation, il n'y a plus de dépôt papier. Sans dépôt électronique, la thèse ne peut pas être soutenue.On vous demande donc, entre 6 et 3 semaines avant votre soutenance, de déposer auprès de votre école doctorale un fichier au format PDF (version 1.4 ou supérieure), en l'ayant au préalable testé sur le site Facile. Pour en savoir plus sur les formats acceptés pour ce dépôt, cliquez ici.Si votre fichier PDF ne passe pas le test Facile, vous avez la possibilité de le convertir en un fichier "acceptable" sans altérer son contenu en utilisant un service en ligne proposé par Mines-Paris-Tech, accessible après authentification pour toute la communauté universitaire française.Il vous est ensuite demandé de prendre rendez-vous avec un bibliothécaire pour finaliser avec lui la description de votre thèse.

21 dictionnaires gratuits en ligne Larousse Après avoir mis en ligne 10 dictionnaires Larousse en accès gratuit en 2011 via sa rubrique Archives, Larousse poursuit sa politique d’accès avec désormais 21 dictionnaires gratuits en ligne dont 5 dictionnaires de français (pour une meilleure maîtrise de la langue) et un ensemble de dictionnaires bilingues (pour la pratique de langues au quotidien) : Dictionnaire Larousse français Le dictionnaire Larousse Français monolingue comprend 135 définitions et 6 articles axés sur les pièges de la langue, un dictionnaire des synonymes et contraires, homonymes, expressions, citations et toutes les conjugaisons (temps et modes) de 9600 verbes. L’interrogation se fait via un moteur de recherche avec formulaire ou par les lettres de l’alphabet. Dictionnaires bilingues Larousse Français disponibles

Utiliser le Prêt Entre Bibliothèques (PEB/ILL) Le Prêt Entre Bibliothèques (PEB) permet de faire venir d'une autre bibliothèque, en France ou à l'étranger, des ouvrages ou des articles (sous forme de reproduction) quand ils ne se trouvent pas dans une des BU de Poitiers et que celles-ci ne peuvent les acquérir.Le PEB est un service payant réservé aux usagers inscrits à la BU.Pour faire, une demande de PEB, utiliser le formulaire de demande de PEB (nécessite une authentification avec votre compte SEL) : plus pratique : 24h/24, 7j/7 à partir d'une connexion web plus sûr : moins de risque d'erreur dans la copie des références plus rapide : la demande arrive directement à l'équipe chargée du traitement. Tarifs Nouveau : payez en ligne !

Innovations juridiques en matière d’édition numérique (II) J’avais réalisé en mars un premier billet pour rendre compte d’un certain nombre d’innovations juridiques en matière d’édition numérique qui me paraissaient intéressantes. Il y a du neuf sur ce front depuis, ce qui me conduit à écrire un second billet sur le sujet (en espérant inaugurer une longue série !). Prêter attention à ces innovations pratiques me paraît d’autant plus important que les négociations entre auteurs et éditeurs ont à nouveau débouché sur une impasse au CSPLA, à propos de l’exploitation numérique des oeuvres, et ce malgré les annonces du dernier Salon du Livre.

Les réseaux sociaux académiques en 2016 Affaire #DeleteAcademiaEdu, articles “Do academic social networks share academics’ interests ?” (Times higher education du 07/04/2016) ou encore “The ResearchGate Score : a good example of a bad metric” (LSE blog du 09/12/2015)… Un peu perdus parmi tous ces articles, billets de blog et prises de positions dont les réseaux sociaux académiques ont fait l’objet ces derniers mois ? Petite synthèse 2016, après les billets « Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques » (2014) et « Où en est-on des réseaux sociaux académiques ? » (2015), pour comprendre les débats qui ont fait la une récemment et s’interroger sur la place actuelle des réseaux sociaux au sein d’un écosystème scientifique en mouvement. Les chiffres Cette année encore, Academia et ses 41 millions d’inscrits, d’une part, et ResearchGate et ses 10 millions d’inscrits, d’autre part, font toujours la course en tête.

Les livres numériques dans ta Bib : Où ? Comment ? Les propositions actuelles d'accès aux livres numériques (homothétiques sous droits) pour bibliothèques passent par des relais : plateformes, webservices. Ces propositions facilitent - peut-être - la vie des bibliothécaires. Mais elles encapsulent de fait les droits et les accès. Open Access et Archives Ouvertes L'OA Green, c'est l'auto-archivage (par l'auteur ou une tierce personne mandatée) des publications des chercheurs dans des dépôts électroniques (repositories) appelés aussi "archives ouvertes".Une archive ouverte est un réservoir destiné au dépôt en texte intégral et à la diffusion en libre accès des travaux scientifiques des chercheurs.Ces plate-formes peuvent être institutionnelles (Okina à l'université d'Angers, ORBI à l'université de Liège, portail HAL de l'université de Limoges...), disciplinaires (comme ArXiv en physique ou PubMedCentral en sciences biomédicales) et/ou portées nationalement comme HAL pour la France. Toutes ces archives ouvertes sont interopérables grâce au protocole OAI-PMH : elles sont donc interrogeables simultanément grâce à des moteurs de recherche OAI comme BASE, OAIster, Paperity ou FreeFullPDF.

E-books d'occasion : la revente de contenu dématérialisé légalisée Alors que dans le monde numérique, les éditeurs ont toujours été contre la notion même de livres électroniques d'occasion et que des mesures de « cryptages » ont été prises de sorte que seul l'acheteur d'origine puisse les utiliser, l'affaire juridique déclarée entre Oracle et UsedSoft (une société qui achète et revend des livres d'occasion) passée en procès à la Cour de Justice de l'Union Européenne ouvre aujourd'hui de nouveaux horizons. Or, d'après la CJUE, rien ne s'oppose à ce qu'un particulier revende une licence dont il n'a plus besoin. L'occasion, plutôt que la poubelle Crédit Flickr DopamineHarper Le conflit stipulait que UsedSoft avait acquis des licences d'Oracle et les avait revendues à ses clients, ce contre quoi s'est opposé Oracle.

Rendez-vous avec un bibliothécaire Vous cherchez de la matière pour alimenter votre exposé ? Vous ne savez pas comment entamer vos recherches pour votre mémoire ? Vous voulez déposer votre travail mais vous avez un doute sur la procédure ? Votre directeur de thèse vous demande d'enrichir votre bibliographie ? Les ressources électroniques ont leur carrefour Le «Carrefour de l’IST» se tiendra les 15 et 16 novembre 2012 à Nancy à la Faculté des Sciences et Technologies de l’Université Lorraine à Nancy. Organisé par l’INIST-CNRS et l’Université de Lorraine, en partenariat avec l’ABES, Couperin, les EPST et le réseau Renatis, ce « Carrefour de l’IST » sera l’occasion pour les professionnels de l’IST de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de la Bibliothèque nationale de France d’échanger autour du thème : Acquisitions et accès aux ressources électroniques : quel futur ? Raymond Bérard, directeur de l’ABES et Carole Melzac, coordinatrice du pôle achats de documentation électronique (Adèle) à l’ABES interviendront dans ces journées : Raymond Bérard présentera les travaux pour « une solution nationale de signalement (BSN 3) : production de métadonnées / hub de métadonnées » et participera à la table ronde « du papier pour quels usages ? » ; Carole Melzac présentera le projet ISTEX aux côtés des partenaires du projet. Like this:

Accès@UnivPoitiers Accès@UnivPoitiers est un résolveur de liens.Il vous signale automatiquement l'accès en ligne à un document à partir de ses références bibliographiques (titre, auteur, édition etc.).

"L’ABES vient de lancer le site www.licencesnationales.fr Ce site, à destination en premier lieu des professionnels de l’information travaillant dans des structures d’enseignement supérieur (public ou privé) ou de recherche, a pour vocation de centraliser toutes les informations liées aux ressources acquises dans le cadre des licences nationales. On trouvera sur www.licencesnationales.fr : • la description du contenu de chaque ressource • l’identification des ayant-droits • le texte de la licence signée, accessible et téléchargeable • des indications pour le catalogage et le signalement dans le Sudoc ou par d’autres voies. Avec www.licencesnationales.fr, l’ABES joue un rôle d’intermédiaire entre les établissements et les éditeurs : • les établissements intéressés renseignent directement leurs adresses IP sur le nouveau site • à chaque nouvelle ressource acquise les demandes d’accès pour les établissements inscrits sont automatiquement envoyées aux éditeurs." by feillet Jul 9

Related: