background preloader

L’usage du TBI : une amélioration des résultats des élèves

L’usage du TBI : une amélioration des résultats des élèves
par Mônica Macedo-Rouet * Depuis le dernier article sur le tableau blanc (ou numérique) interactif publié dans cette rubrique, plusieurs nouvelles études sont parues sur les usages de cet outil en classe. Celles-ci, réalisées dans des écoles participant à des expérimentations nationales, montrent que l’usage du TBI est associé à une amélioration des résultats scolaires des élèves. Ce résultat positif semble s’expliquer par le fait que les enseignants, après plusieurs années d’expérience, font un usage de plus en plus approfondi du TBI et changent leurs pratiques pédagogiques en faveur d’un enseignement plus interactif et engageant pour les élèves. C’est donc une combinaison du temps d’expérience d’usage, de la qualité de la formation délivrée aux enseignants et de leur capacité à franchir des étapes dans l’utilisation de l’outil et ses ressources qui garantit le succès de l’intégration du tableau interactif en classe. Quels sont les facteurs clés de l’intégration du TBI ? Recommandations

http://www.cndp.fr/agence-usages-tice/que-dit-la-recherche/l-usage-du-tbi-une-amelioration-des-resultats-des-eleves-42.htm

Related:  Les usages du TBI

L’usage du TBI : formation et étapes à franchir par Mônica Macedo-Rouet * Le précédent article sur l’usage du TBI présentait l’un des facteurs clés de l’intégration de cet outil en classe : le temps d’expérience des enseignants. Ci-dessous seront présentés deux autres facteurs identifiés dans les études récentes : la qualité de la formation et la capacité à franchir certaines étapes. Des élèves de maternelle font un travail collaboratif sur le TBI en présence de leur enseignante, Maryvonne Blais.Voir le témoignage vidéo « Des outils TICE pour l'approche des nombres en maternelle » La qualité de la formation Le développement d’usages interactifs du TBI dépend évidemment du contenu de la formation et de l’accompagnement reçus par les enseignants.

Le site d'informations et d'échanges de ressources numériques des écoles de la Charente Pour cette seconde année, l’équipe des référents numériques propose un calendrier de l’Avent pour les élèves de CE2, CM1 et CM2. Chaque matin, une nouvelle activité sera proposée avec alternance d’énigmes mathématiques et de questions en langues vivantes. Certaines énigmes ont été réalisées par nos soins. D’autres proviennent de chaînes Youtube. Utiliser les TIC pour aider les élèves en difficulté Aujourd'hui, plusieurs arguments sont unanimement retenus dans l'utilité du recours aux technologies de l'information et de la communication à l'école et plus particulièrement dans les situations pédagogiques mise en place pour aider les élèves rencontrant des difficultés. On ne reviendra pas ici sur les conditions supplémentaires décrites comme parties prenantes de l'efficacité des dispositifs (pédagogie de projet, équipement minimal, formation, ...) mais retenons quand même les avantages signalés: Pourquoi ne pas tenter une entrée différente (varier ses supports de travail, créer un moment autre que l'habituelle situation de classe) par l'utilisation des diverses possibilités offertes par les TIC? Une utilisation qui provoque toujours, notons le, une motivation et une mobilisation accrues chez les élèves.

Un premier bilan du déploiement des TBI en Primaire Interview de Bernard-Yves Cochain, Directeur du CDDP de la Lozère et expert TBI/PrimTICE pour le Ministère de l’Éducation nationale, par Sébastien Hache de Sésamath Sébastien Hache : Quelles sont les impulsions données par l’Institution aux TBI ?Bernard-Yves Cochain : La première grande impulsion donnée en France a été celle initiée par la SD-TICE dans le premier degré, dans le cadre du dispositif PrimTICE. En Avril 2004, 5 TBI ont été donnés par Calcomp à 2 écoles de Lozère, 2 d’Ariège et 1 au centre IUFM de l’Ariège. Rapidement, 4 autres constructeurs sont entrés dans l’opération et c’est un lot de 50 TBI plus vidéoprojecteurs qui ont été ventilés dans une grande diversité d’écoles, de la classe unique au grand groupe scolaire, en milieu rural comme urbain, de la maternelle au CM2, sans oublier l’AIS et les SEGPA. Devant les premiers résultats, le Ministère a décidé de débloquer une somme permettant l’acquisition d’un peu plus de 300 ensembles TBI et vidéoprojecteurs.

Utilisation du TBI : un premier bilan et des perspectives 1 Les trois axes dans lesquels se situe l’utilisation du TBI. 1.1 Le conflit sociocognitif La théorie du développement de l’intelligence dans l’interaction sociale est importante. Le conflit sociocognitif est le résultat de la confrontation des réponses socialement hétérogènes et parfois incompatibles de l’ensemble des élèves. La prise de conscience par l’enfant de l’existence de réponses possibles différentes de la sienne est fondamentale.

TBI: Tableau Bien Inutile Il y a bien longtemps, j’ai rêvé d’avoir un TBI ou TNI. pourquoi? tout simplement parce que je veux tout connaître, je veux tout tester, j’étais impressionné par les articles de quelques pionniers qui en vantait les mérites pédagogiques. Et puis, il y a quelques années, il est enfin arrivé. J’allais enfin avoir mon TBI à moi, le rêve. Puis j’utilisais ce TBI. Apprentissages et supports numériques - Tableau numérique interactif Un outil innovant Le TNI permet avant tout une souplesse dans la présentation des éléments présentés aux élèves pendant le cours. Il s'agit en effet d'un support pour le multimédia (texte, image, son) permettant l'affichage de documents numériques, la modification de ces documents ou, par exemple, l'enregistrement d'une séance de cours. Il facilite également l'activité des élèves au tableau grâce à la manipulation simple de fonctionnalités intégrées jusqu'alors externes au tableau classique : feutres multicolores, déplacement d'objets, instruments géométriques... Le TNI est toujours associé à un logiciel qui offre la possibilité de création, de personnalisation et de modification de documents multimédia grâce aux différentes fonctionnalités proposées.

Inspection de l'Education Nationale de Cluses - Un TNI pourquoi faire ? Le contenu de cet article se trouve dans le document ci-dessous : (reprise de la présentation et des documents -en partie- des animations pédagogiques du 2 février 2011 et de février 2012- ICI) Une page Symbaloo avec des liens vers des sites vers des ressources en ligne, des logiciels dédiés TBI, etc : Pour accéder aux sites affichés, cliquer sur l’image (= l’icône, le bloc, le pavé). Cette page est aussi accessible sur n’importe quel ordinateur extérieur à l’école, en renseignant l’URL suivante : (la plupart de ces sites de cette page Symbaloo sont listés ci-dessous)

Usage du TNI en grande section de maternelle Dorothée Fillon-Benabdallah, enseignante à l’école maternelle Jules Ferry de Clichy (92), présente son activité autour de l’usage du TNI en grande section. Dans le cadre de notre projet le corps dans l’art, nous avons étudié les œuvres de Keith Haring représentant des silhouettes mobiles et pliées dans tous les sens. Nous avons alors fait émerger les concepts de silhouette, articulations (genoux, cou, épaules, nuque, poignet, coude, cheville), de latéralisation (la gauche et la droite de la silhouette, différentes de la gauche et de la droite du spectateur) ainsi que tout le vocabulaire relatif aux différentes parties du corps (bras, avant-bras, jambe, mollet, cuisse, torse, dos, crâne, visage, pied, main, doigts, orteils). Acquérir une image orientée de son propre corps. Dans le domaine "S’approprier le langage" : Pour le maître d’œuvre : Formuler, en se faisant comprendre, une description.

Le TBI et l'enseignement explicite Une des principales critiques faites au TBI est qu’il renforce le modèle traditionnel de l’enseignement magistral. La question se pose réellement : Comment faire du TBI un outil d’apprentissage avec lequel les élèves sont actifs? Nous croyons que le TBI peut être, dans une certaine mesure, un outil d’apprentissage s’il est utilisé selon le modèle de l’enseignement explicite. Contrairement à l’enseignement magistral, qui est basé sur la transmission des connaissances, l’enseignement explicite mise sur les stratégies qui favorisent la compréhension de l’élève et plus particulièrement sur l’acquisition de techniques, comme la lecture d’une ligne du temps ou d’une carte par exemple. Nous croyons qu’il s’agit du véritable intérêt de l’utilisation du tableau blanc.

Un TBI, pour quels usages ? On me pose souvent la question de savoir quel est le meilleur outil ? Mais la question principale reste celle de l’utilisation que l’on veut faire de son tableau : 1 Pour pr2senter une " leçon " : VPI Hitachi CP-AW2519NM « videoprojecteur-interactif.fr Avec le vidéoprojecteur interactif Hitachi CP-AW2519NM, vous transformez tout tableau blanc, mur ou table en surface de projection interactive. Couplé au logiciel Hitachi StarBoard™, il représente une alternative très intéressante aux tableaux blanc interactifs. Il est simple, économique et facile à installer. Les plus : Focale ultra-courte : Réduction des ombres et des reflets Interactivité : Horizontalement et verticalementGrande image : Jusqu’à 100 pouces (254 cm), format 16:10Matériel léger au design attrayant Les moins:

Le Tableau Numérique Interactif, ça n’a pas pris ? Quand on parle de tableau numérique interactif, je démarre vite : l’outil m’a plus que séduit et si j’entends dire « ce n’est qu’un gadget ! » je me lance dans un discours quasi militant car il a modifié ma façon d’enseigner. Il faut bien reconnaître pourtant que le TNI, euh … comment dire, n’a pas rencontré son public. Pourtant, il a de réels attraits. Tout d’abord c’est un tableau, c’est-à-dire l’espace de travail commun à l’enseignant et aux élèves, auquel on a donné les atouts du numérique. Blog et TBI pour la production d’écrits au CM2 Esthelle Straub, professeure des écoles à l’école de Tregain (académie de Rennes), permet à ses élèves de CM2, grâce à l’utilisation du TBI et à la mise en place d’un blog, d’entrer dans la production d’écrits en s’appuyant notamment sur les projets culturels portés par l’école. L’origine du projet Le point de départ de ce projet est lié à une volonté d’améliorer la maîtrise de la langue écrite au cycle 3. Les élèves, souvent d’origine non francophone et peu confrontés à l’écrit dans leur vie personnelle quotidienne, se trouvaient en difficulté à leur arrivée au collège. Les résultats aux évaluations nationales montraient l’inefficacité des exercices d’entraînement : en situation de production écrite, les élèves ne réinvestissaient pas les notions vues précédemment. L’équipe pédagogique était à la recherche d’outils permettant de mettre en place des situations d’écriture originales et adaptées à des profils d’élèves très divers.

Utilisation de ce lien au debut de mes recherches mais apres avoir davantage cible ces dernieres nous avons decide de nous focaliser sur les tablettes et lent. by bathilde1 Mar 18

Related: