background preloader

Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services (IPBES) - Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services (IPBES)

Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services (IPBES) - Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services (IPBES)

http://www.ipbes.net/

Related:  9.3.2. Diversity

Convention La Convention sur les zones humides d’importance internationale, appelée Convention de Ramsar, est un traité intergouvernemental qui sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources. Négocié tout au long des années 1960 par des pays et des organisations non gouvernementales préoccupés devant la perte et la dégradation croissantes des zones humides qui servaient d’habitats aux oiseaux d’eau migrateurs, le traité a été adopté dans la ville iranienne de Ramsar, en 1971, et est entré en vigueur en 1975. La Convention est le seul traité mondial du domaine de l’environnement qui porte sur un écosystème particulier et les pays membres de la Convention couvrent toutes les régions géographiques de la planète. » Le texte de la convention est ici.

Food Safety News - Global Food Safety News & Information : Presented By Marler Clark LLP, PS - Home Publications téléchargeables La Wallonie se donne de l'EREElle se compose de trois parties.La première partie développe les grandes lignes de l’ErE, ses courants, sa méthodologie, notre politique en matière de sensibilisation à l’environnement et les missions du service Sensibilisation et Communication de la DGRNE. Elle vous présente également trois réseaux clés en ErE, financés par la Région wallonne :- le Réseau IDée qui diffuse une information pédagogique aux acteurs de l’ErE - le Réseau Eco-Consommation qui répond aux questions des consommateurs afin qu’ils acquièrent des comportements de consommation plus respectueux de l’environnement et de la santé - le Réseau des CRIE qui propose des animations scolaires, des activités à vivre en famille, des formations.La deuxième partie est composée de vingt-cinq fiches qui présentent de façon plus détaillée des associations partenaires travaillant en ErE.Le répertoire, troisième partie de cette brochure, constitue la nouveauté de cette édition.

Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel La Conférence générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, réunie à Paris du 17 octobre au 21 novembre 1972, en sa dix-septième session, Constatant que le patrimoine culturel et le patrimoine naturel sont de plus en plus menacés de destruction non seulement par les causes traditionnelles de dégradation mais encore par l'évolution de la vie sociale et économique qui les aggrave par des phénomènes d'altération ou de destruction encore plus redoutables, Considérant que la dégradation ou la disparition d'un bien du patrimoine culturel et naturel constitue un appauvrissement néfaste du patrimoine de tous les peuples du monde,

Organic Consumers Association GIEC Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a été créé en 1988 en vue de fournir des évaluations détaillées de l’état des connaissances scientifiques, techniques et socio-économiques sur les changements climatiques, leurs causes, leurs répercussions potentielles et les stratégies de parade. Depuis lors, le GIEC a établi cinq rapports d’évaluation multivolumes, accessibles depuis l’onglet Publications. Le GIEC et l’ex-Vice-Président des États-Unis d’Amérique, Al Gore, ont reçu le Prix Nobel de la paix en 2007 pour leur contribution dans le domaine des changements climatiques. Note: Certains liens mènent le lecteur à des documents/pages en langue anglaise où aucune version traduite n’est proposée. De plus amples informations sur le cinquième Rapport d'évaluation figurent ici sur les pages en anglais. Les derniers de ces rapports ont été diffusés en 2011:

La photo marocaine qui affole l’Etat islamique « Le regard qui effraie l’EI », la photographie d’un journaliste marocain Moyennement médiatisée, cette image passée inaperçue dans la presse marocaine ne quitte plus jamais l’esprit une fois regardée. Avec sa tignasse blonde et ses yeux bleus pénétrants, le regard de cette jeune fille yézidie de 6 ans en dit long sur l’exode de ce peuple las, victime d’un affreux génocide. U S Food and Drug Administration Home Page

Le top 5 de mes produits d’entretien naturels Cela fait des années maintenant que je n’ai plus acheté de produit d’entretien « classique », hormis du liquide vaisselle. Non, n’allez pas traduire que j’ai totalement cessé de faire le ménage dans ma maison (bien que je rêve souvent d’être délestée de cette tâche), j’ai simplement choisi de faire autrement, différemment et d’être plus en accord avec mes principes écologiques. A commencer par éviter de polluer mon environnement. Pourra-t-on bénéficier des super-pouvoirs des tardigrades ? « Ce qui est incroyable, c'est que la protéine qui prodigue au tardigrade cette résistance peut être transférée à d'autres cellules animales », a expliqué à l'AFP Takekazu Kunieda, de l'université de Kyoto et coauteur de l'étude publiée le 20 septembre 2016 dans la revue Nature Communications. Parfois surnommés « oursons d'eau » en raison de leur corps dodu, les tardigrades, représentés par un millier d'espèces, vivent un peu partout sur la Terre. Mesurant au maximum un demi-millimètre de longueur pour les espèces les plus grandes, ces arthropodes se déplacent très lentement, de façon pataude, sur leurs huit pattes griffues.

Cornucopia Institute AGéBio Comité français de l'UICN

Related: