background preloader

Renseignement

Facebook Twitter

La complexité du renseignement et de la lutte contre le terrorisme: réflexion par l'exemple israélien. [Séminaire] "La fabrique de la loi Renseignement" @EHESS_fr. Services secrets français - NSA contre DGSE, petites écoutes entre amis par @jeanguisnel. Selon le gen. Gomart, la France "ne cible pas de HVT" dans le cadre de Chammal. Changement de communication au regard de Serval... Devenez analyste du renseignement militaire. Entretien avec le directeur de la DGSE, Bernard Bajolet. Quelques cas d’agents secrets à l’époque moderne – Contagions. Les activités de Beaumarchais ne se limitent pas, loin de là, aux seules affaires éditoriales et littéraires, puisqu’il trafique des armes, d’abord pendant la Guerre d’Indépendance aux États-Unis, grâce à une société fantôme, puis, avec beaucoup moins de succès, pendant la Révolution.

Quelques cas d’agents secrets à l’époque moderne – Contagions

Il spécule à la hausse et à la baisse sur la Caisse d’escompte, sur les piastres et sur le foncier américain. Ses relations internationales et son sens de la négociation font de lui un instrument privilégié par le pouvoir monarchique, à moins que le pouvoir monarchique ne soit un instrument de Beaumarchais. Quoi qu’il en soit, dans les années 1770, Beaumarchais est recruté par le Secret du Roi, cabinet noir de diplomatie parallèle bâti par Louis XV, dont l’agent le plus célèbre demeure le chevalier d’Éon. Beaumarchais s’est acquis une réputation cependant et, l’année suivante, Louis XVI le charge de régler une nouvelle affaire. François-Ronan Dubois More Posts - Website Follow Me: Intelligence Campus Entreprise : le renseignement militaire s'allie aux start-up, Le Lab/Idées - Les Echos Business. La "frappe ciblée" ou plutôt le tir groupé de JC Notin sur G.Davet, F.Lhomme, @lemondefr, @vincentnouzille et @EditionsFayard.

Antiterrorisme: "Les services ne peuvent pas être infaillibles" La France a subi les premiers attentats djihadistes sur son sol en 1995.

Antiterrorisme: "Les services ne peuvent pas être infaillibles"

Comment le danger a-t-il évolué depuis cette période? La menace djihadiste a pris une importance majeure en termes de sécurité. Elle est devenue un enjeu stratégique, militaire, politique et social. Face à ce type de terrorisme, il n'y a pas de négociation possible: les djihadistes ne recherchent pas de paix ni d'accords, ils ne conçoivent leur parcours que dans le combat. Or ces mouvements recrutent de plus en plus. En France, en 2016, 17 attentats ont été déjoués, 400 individus ont été interpellés et des milliers de personnes sont soupçonnées d'être liées à des groupes d'inspiration djihadiste. LIRE AUSSI >> Le terrorisme islamiste au nez et à la barbe de nos agents Pourquoi ne parvient-on pas à intercepter les terroristes identifiés qui veulent frapper en Europe?

Un attentat est comparable à un accident industriel: il n'est jamais lié à la défaillance d'une seule personne. Le discours officiel est très ambivalent. Les mutations du renseignement militaire : dissiper le brouillard de la guerre ? « Comment enseigner les méthodes d’analyse du renseignement  au #FIC2017 Stand D24. Pierre Memheld, Université de Strasbourg L’analyse du renseignement est avant tout un ensemble de méthodes, et de connaissances, avant d’être des outils.

« Comment enseigner les méthodes d’analyse du renseignement  au #FIC2017 Stand D24

L’évolution des moyens de communication, de commandement ou de collection entraîner une explosion des volumes d’informations à traiter ou des environnements logiciels à maîtriser. De la méthode et des méthodes Connaître les méthodes d’analyse est nécessaire pour ne pas être dépendant des solutions logicielles proposées, pouvoir mieux comprendre leurs fonctionnements et leurs avantages, et pouvoir continuer à analyse en environnement dégradé ou en absence de moyens.

Mais les méthodes d’analyse elles-mêmes ont une histoire, un contexte de création, une logique propre ou des limites d’utilisation. Planifier collecte, analyse, communication… Les méthodes ont besoin d’informations pour être utilisées. Mais la phase exploitation/analyse est au cœur du processus car elle est le « goulet d’étranglement » du cycle.

Les risques de biais cognitifs.


  1. yousra_groupef_droit Mar 7 2017
    C'est vrai, je suis d'accord avec vous, l'objectif de protection de l'ordre public à tendance à prendre le pas sur l'objectif d'effectivité des droits et libertés lors du régime d'exception que constitue l'état d'urgence.
  2. jose_groupef_droit Mar 7 2017
    Je suis tout à fait d'accord avec le commentaire précédent, cela dit, n'oublions pas que malheureusement, des dérives sont toujours possibles, notamment dans le régime d'exception dans lequel nous nous trouvons en ce moment, le fameux "état d'urgence"...
  3. yousra_groupef_droit Feb 7 2017
    Bonjour, La loi sur le renseignement français, permettra donc d'encadrer les services de renseignement autour d'un cadre juridique regroupant le cadre légal applicable aux services, je trouve que c'est une excellente chose !