background preloader

Bienvenue

Bienvenue
La DGSE est un service de l'État, placé sous l'autorité du pouvoir exécutif, qui opère dans un cadre juridique et déontologique très strict. Ses activités, définies par l'autorité politique, ont pour objectif exclusif la protection des intérêts français. Leur réalisation concourt, notamment, à la protection des citoyens français partout dans le monde. Pour cette mission spécifique, elle œuvre en partenariat étroit avec l'ensemble des services de sécurité nationaux. Son champ ...

http://www.defense.gouv.fr/dgse

Related:  D.G.S.E.Le renseignement en FranceTPE

22/03/2013 compte rendu de séance La séance est ouverte à neuf heures trente. Audition du préfet Erard Corbin de Mangoux, Directeur Général de la sécurité extérieure (DGSE) au ministère de la Défense Mme la présidente Patricia Adam. Nous recevons aujourd’hui, après le directeur du renseignement militaire hier, M. le préfet Érard Corbin de Mangoux, directeur général de la sécurité extérieure. M. le préfet Érard Corbin de Mangoux, directeur général de la sécurité extérieure. La Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) a succédé au Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (SDECE).

(2) Espionnage : une plainte déposée contre la DGSE En «encadrant» les activités des services de renseignement, le gouvernement a fait un drôle d’aveu : les services secrets ont déjà recours à certaines pratiques, en toute illégalité. Deux associations, la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et la Ligue des droits de l’homme (LDH), n’ont pas attendu le projet de loi sur le renseignement pour les contester, y compris sur le terrain judiciaire. Selon les informations de Libération, elles ont déposé plainte au tribunal de grande instance de Paris le 26 décembre, pour dénoncer un espionnage illégal. Officiellement contre X, la plainte cible en premier lieu les activités de la DGSE, le service de renseignement extérieur français.

Renseignement intérieur : la DCRI est morte, vive la DGSI ! La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) remplace officiellement ce lundi 12 mai 2014 la DCRI, créée en 2008. Innovation, la DGSI est rattachée directement au ministère de l'Intérieur plutôt qu'à la direction générale de la police nationale. Dans son acronyme, son rattachement, sa réorganisation et même son recrutement, où il ne sera plus nécessaire d'être policier, on distingue la volonté de bâtir un équivalent à la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) du ministère de la Défense. Un décret supplémentaire, publié ce mercredi 7 mai au Journal officiel, précise que le directeur général de la sécurité intérieure dirigera quatre directions et services : la direction du renseignement et des opérations ; la direction technique ; le service de l'administration générale ; l'inspection générale de la sécurité intérieure.

compromission secret défense nationale Maurice Dufresse, de son nom d'auteur Pierre Siramy, faisait l'objet d'une plainte du ministère de la Défense depuis 2010 et la mandature d'Hervé Morin (voir notre actualitté). Le gouvernement reprochait à l'ancien membre des services secrets d'avoir prétendument révélé le nom véritable de deux de ses collègues, lors de la publication de son livre : 25 ans dans les services secrets. Il a finalement été relaxé vendredi par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, rapporte l'Associated Press. L'accusé, ancien sous-directeur de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), évoquait sa carrière ainsi que certains dossiers sensibles à travers son ouvrage. Le livre révélait notamment des détails sur l'affaire du Rainbow Warrior ou celle des moines de Tibhirine, et ce qui a provoqué l'ire du ministère : les identités d'un chef de l'inspection générale de la DGSE ainsi que d'un chargé de mission auprès du directeur général. Pour approfondir

Plainte de plusieurs ONG contre un système d'espionnage de la DGSE La Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH) a porté plainte à Paris contre le système d'écoutes et d'interceptions du renseignement français, qui fonctionne selon elle « en dehors de tout cadre légal ». Cette plainte, révélée par Libération et déposée avec la Ligue des droits de l'homme (LDH) à la fin de décembre, s'appuie notamment sur des articles du Monde datant de juillet 2013 qui révélaient que la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) interceptait « la totalité des communications » en France pour les stocker. Lire notre enquête : Révélations sur le Big Brother français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La direction générale de la Sécurité extérieure, couramment connue sous le sigle DGSE, est le service de renseignement extérieur de la France depuis 1982, succédant au Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (SDECE). Rôle[modifier | modifier le code] 2013 Relaxe 8 septembre 2012 – 12:23 Accusé d’avoir livré les noms de deux responsables de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) dans un livre intitulé “ 25 ans dans les services secrets “, édité en 2010 par Flammarion, Maurice Dufresse, alias Pierre Siramy, a été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris. Les révélations contenues dans le livre de Maurice Dufresse avaient provoqué un malaise. Cela lui avait valu des poursuites engagées par le ministre de la Défense de l’époque, Hervé Morin, pour “violation du secret de la Défense nationale, violation du secret professionnel et divulgation d’identités de personnes protégées” ainsi qu’une garde à vue de deux jours dans les locaux de la DCRI. Il avait été ensuite mis en examen pour compromission du secret défense et violation du secret professionnel et placé sous contrôle judiciaire.

Feu vert à la surveillance de masse, par Félix Tréguer (Le Monde diplomatique, juin 2015) Pour les dirigeants français, la polémique autour de la loi sur le renseignement, examinée depuis la mi-avril au Parlement, n’est qu’un mauvais moment à passer. Un mal nécessaire et une parenthèse dans la politique qui prévaut depuis les révélations du lanceur d’alerte Edward Snowden sur les pratiques de la National Security Agency (NSA) américaine, en juin 2013. Car, jusqu’à présent, ils appliquaient avec zèle la devise de Louis XI : « Qui ne sait dissimuler ne sait pas régner. » Sans tambour ni trompette — mais aussi sans scrupule —, la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) a développé depuis les années 1970 l’un des systèmes d’écoute et d’interception de masse les plus étendus du monde.

115 000 policiers et soldats mobilisés dans toute la France Le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, a détaillé ce dispositif policier. A la suite des attentats qui ont touché Paris et Saint-Denis, le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, a indiqué sur France Info, mardi 17 novembre, le déploiement de « 115 000 policiers, gendarmes et militaires sur l’ensemble du territoire national pour assurer la protection des Français » : « Le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, a proposé une augmentation de la mobilisation des militaires sur le territoire national dans le cadre du contrat de sécurité que nous avons ensemble. Ces militaires travailleront en étroite liaison avec la police et la gendarmerie, nous sommes dans un contexte où nous devons mobiliser toutes nos forces. »

2011 Président du CDSE Accueil > Actualités du CDSE > Evénements Le CDSE (Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises) annonce l’élection d’Alain Juillet à la Présidence du CDSE. Elu en Assemblée Générale, ce haut fonctionnaire français succède à François Roussely pour un mandat de trois ans à la tête du CDSE. Aujourd’hui âgé de 69 ans, Alain Juillet a dirigé de nombreuses entreprises francaises et étrangères avant d’être nommé Directeur du renseignement à la DGSE de 2002 à 2003.

Related: