background preloader

Diagramme de cause-effets

Diagramme de cause-effets
Présentation Ce diagramme, sous l'aspect d'une arête de poisson, est composé d'un tronc principal au bout duquel est indiqué l'effet étudié et de 5 branches correspondant à 5 familles de causes : Main d'oeuvre, (Connaissances, compétences, comportement, organisation del'équipe de travail...) Milieu, (Environnement de réalisation de la tâche :température, luminosité, humidité, pression, ambiance...) Matière (Matière première ou matière utilisée :référence d'un acier, huile, papier, stylos) Méthode, ( Méthode de rélisation de la tâche : Systématique de travail, Marche à suivre, Document de description de la tâche) Moyens ( Outils utilisés pour la réalisation de la tâche : Machines, outils ) Les noms des différentes famille pourront être adapté aux différentes situations de résolution de problèmes. Etapes Pour construire le diagramme , les étapes suivantes devront être menées : 1. Utilisez la méthode QQOQCP. 2. Utilisez la méthode Brainstorming. 3. Main d'oeuvre Milieu, Matière Méthode Moyens

http://www.commentprogresser.com/outildiagrammecauseeffet.html

Le triomphe de la "Manageance" La « Manageance » n’est pas la dernière danse à la mode. Elle figure pourtant en tête du hit parade des méthodes de management les plus utilisées depuis les années 80. La décision récente de Carrefour de se séparer de Dia sa branche hard discount sous la pression de deux actionnaires importants: Bernard Arnault et Colony Capital renforce encore l’hégémonie de la « Manageance », un management exclusivement focalisé sur la satisfaction des intérêts financiers des actionnaires principaux. Pourtant, la majorité des parties prenantes du groupe Carrefour jugent cette décision inadaptée : les syndicats de salariés, les clients et même les petits porteurs. L’intérêt du groupe lui-même de céder Dia alors qu’il se trouve dans une position concurrentielle difficile n’est pas très évident à moyen terme.

Gestion de la qualité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le management de la qualité, ou gestion de la qualité, désigne les techniques d'organisation concourant à rendre conforme à un standard la production de biens ou de services. Enjeux et histoire de la gestion de la qualité[modifier | modifier le code] Enjeux de la gestion de la qualité[modifier | modifier le code] Système de management de la qualité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Qualité. Un Système de management de la qualité, souvent abrégé SMQ (en anglais : quality management system) est l'ensemble des activités par lesquelles l’organisme définit, met en œuvre et revoit sa politique et ses objectifs qualité conformément à sa stratégie. Le SMQ d'un organisme est constitué de processus corrélés et interactifs utilisant des ressources pour atteindre les résultats visés et fournir de la valeur (produit,service,...)[1].

Comment mettre en place une démarche qualité utile ? Comment mettre en place une démarche qualité utile ? Yvon Mougin - 23/05/2014 Avant de mettre en place une démarche qualité, il est utile de s’interroger sur son bien-fondé. Le respect des principes du PDCA consiste avant tout à planifier les résultats souhaités pour les clients et pour l'organisme. On constate très souvent que les démarches qualité sont entreprises pour obtenir une certification ISO 9001 sans se poser de réelle question sur leur bien-fondé et surtout l'intérêt d'une telle démarche. Le plus souvent, c'est parce que les clients l'exigent ou parce que, dans le secteur public, il s'agit d'une exigence des tutelles. Comment mettre en œuvre une démarche qualité dans une PME ? Beaucoup de dirigeants de PME craignent d’entamer une démarche qualité. Pourtant, il s’agit d’une véritable orientation stratégique pour l’entreprise. Dans la compétition actuelle, la qualité est devenue un enjeu majeur du management. C’est la norme ISO 9001 qui est la référence aujourd’hui en termes de qualité.

Et si vous adoptiez une démarche qualité ? Se lancer dans une démarche qualité n’est pas forcément se soumettre à un cadre normatif et contraignant… Si la démarche qualité est l’ensemble des actions menées par une entreprise pour améliorer la qualité et la gestion de la qualité, proposer de meilleurs produits, services ou prestations à ses clients, faire évoluer les salariés, sa mise en œuvre concerne tous les salariés, pas simplement les responsables qualité, aussi les commerciaux… La qualité au service du client Sans forcément aller jusqu’à la certification via une norme, se lancer dans une démarche qualité permet simplement de poser un cadre à son action. Le premier avantage, pour le directeur commercial par exemple, est la satisfaction de son client.

CMMi, la Rolls des modèles méthodologiques ? Vous avez sûrement entendu parler de Prince2, l’Agilité voire du PMBOK ?! Ce sont des modèles méthodologiques qui sont utilisés pour gérer des projets informatiques.Mais connaissez-vous le CMMi ? A qui s’adresse-t-il, que permet-il de faire et comment se positionne-t-il par rapport aux autres modèles ? Avant de rentrer dans le vif du sujet, revenons à nos fondamentaux : qu’est-ce qu’un projet ?! C’est atteindre un objectif (livraison d’un produit ou service) en mettant en œuvre des ressources suivant une organisation définie en respectant des contraintes (coût, qualité, délais). Et c’est le chef de projet qui sera le chef d’orchestre !

Clients mécontents : gérer les plaintes et innover ! Un service mal rendu fait du tort. Mais si l’entreprise rattrape bien la situation, la relation avec le client peut s’en trouver renforcée - © kebox - Fotolia.com Même dans une entreprise où la qualité du service à la clientèle est renommée, il peut y avoir des défaillances. la gestion des insatisfactions est un levier de business important pour les marques Dans un contexte de croissance d’une expression directe sur les réseaux sociaux, la gestion des insatisfactions est aujourd’hui un enjeu majeur pour les entreprises. Entre réclamations mal traitées et insatisfactions jamais remontées, la marge de progression est importante et ce quel que soit le secteur. C’est le constat des deux études que BVA a menées sur le sujet.

Actions préventives Hello, Il me semble que le vocabulaire est normé en termes d'actions: il y a trois types d'actions (de mémoire): curative, corrective et préventive avec chacune une notion temporelle différente. L'action curative traite de l'immédiat : par exemple : mise en place de mesures conservatoire pour protéger le client, alerter le(s) client(s), tri, rappels divers et variés,L'action corrective traite du court terme : correction pour remettre en conformité les produits non conformes,Enfin, l'action préventive traite du moyen et long terme : quoi faire pour éviter que l'anomalie ne se reproduise. Donc au final, une action préventive intervient effectivement après une non-conformité. Néanmoins, on peut imaginer également des actions de prévention dans le cadre de la gestion des risques lors d'une étude de type AMDEC proccess. En effet, lorsque le risque est évalué au dessus du seuil définit alors une action est nécessaire pour éviter que des non conformités ne surviennent.

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 La version « Committee Draft (CD) » pour la révision de la norme ISO 9001:2015 était ouverte pour commentaire jusqu’au 10 septembre 2013. Seuls les membres des pays représentés au sous-comité technique international ISO/TC 176/ SC2 travaillant à sa révision pouvaient s’exprimer. Voici les prochaines échéances : Version DIS (Draft International Standard) en avril 2014Version FDIS (Final Draft International Standard) en juillet 2015Version définitive ISO 9001: 2015 pour septembre 2015 Que va t-il se passer au moment de la sortie de la version définitive de la norme ISO 9001 en septembre 2015? Avant-première : découvrez les nouveaux chapitres de l’ISO 9001 version 2015 ! Dans notre dernier article de présentation des nouveautés attendues pour l’ISO 9001 version 2015, nous vous promettions d’être à l’affut des informations concernant l’évolution de la norme préférée des entreprises. C’est aujourd’hui chose faite avec, en exclusivité, la présentation de ce qui pourrait bien être le futur sommaire de la norme ISO 9001. La structure de la norme actuelle devait évoluer pour adopter la nouvelle structure commune à toutes les normes de système de management. C’est chose faite avec 10 chapitres organisés comme suit :

Norme ISO 9001 version 2015: Les évolutions par chapitre Intégrer un système de management global (SMI) : les normes auront désormais une structure commune autour de 10 chapitres, en simplifiant la gestion documentaire au profit d’informations documentées. Sur le plan méthodologique, la structure est donc totalement nouvelle, et sera ensuite généralisée à toutes les normes ISO relatives aux systèmes de management. L’objectif final est d’apporter une cohérence entre les référentiels des différentes normes afin de faciliter l’intégration des différents systèmes de management (environnement, sécurité, etc.). Comprendre les enjeux, anticiper les besoins et attentes des parties intéressées, c’est à dire toutes les entités en interrelation avec l’entreprise (clients, fournisseurs, collaborateurs, etc.) : cela implique une connaissance accrue du contexte de l’entreprise afin de déterminer les risques et les opportunités.

Related: