background preloader

Outils - Les 7 outils de la Qualité - Le diagramme d'Ishikawa

Outils - Les 7 outils de la Qualité - Le diagramme d'Ishikawa
Related:  bts1lycajudicsemurPrincipes

Outils - Les 7 outils de la Qualité - Le diagramme de PARETO Le diagramme de PARETO (601 mots dans ce texte ) - lu : 65781 Fois LE DIAGRAMME DE PARETO Synonymes Règle des 80/20, Courbe "ABC". But Faire apparaître les causes les plus importantes qui sont à l'origine du plus grand nombre d'effets. Sachant que 20% des causes sont à l'origine de 80% des conséquences. Principe Cette méthode simple, claire et efficace permet la prise de décision par le groupe. 5M, 7M – Diagramme d’Ishikawa La procédure détaillée de construction d’un diagramme de causes-effet est expliquée dans l’article : Le diagramme d’Ishikawa. C’est un outil efficace et donc l’utilisation est simple.Le champ d'application de la méthode d'Ishikawa s’étend à divers secteurs. Bien qu’à l’origine celle-ci ne retienne que cinq familles de cause, le diagramme de causes-effet reste un outil flexible pouvant être adapté aux conditions particulières de chaque champ d’analyse. Le nombre de famille de causes possibles peut donc varier selon les cas. Cependant, il ne faut pas perdre de vue la distinction claire qui existe entre une cause et une solution. C- Evolution vers un diagramme des 7 M Le diagramme causes-effets, encore appelé « diagramme d'Ishikawa » au départ limité à 5M peut être étendu à un « diagramme des 7 M ».

Diagramme de cause-effets Présentation Ce diagramme, sous l'aspect d'une arête de poisson, est composé d'un tronc principal au bout duquel est indiqué l'effet étudié et de 5 branches correspondant à 5 familles de causes : Main d'oeuvre, (Connaissances, compétences, comportement, organisation del'équipe de travail...) Milieu, (Environnement de réalisation de la tâche :température, luminosité, humidité, pression, ambiance...) Les noms des différentes famille pourront être adapté aux différentes situations de résolution de problèmes. Etapes Pour construire le diagramme , les étapes suivantes devront être menées : 1. Utilisez la méthode QQOQCP. 2. Utilisez la méthode Brainstorming. 3. Main d'oeuvre Milieu, Matière Méthode Moyens 4. (Exemple : on considère l'axe méthode, on vérifie que les causes déjà présentes sont pertinentes et on comlplète le diqgramme si de nouvelles idées apparaissent) 5. Cette étape peut évenutuelement se faire par un vote et on pourra utiliser la table suivante : 6. 7.

Diagramme de causes et effets Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le diagramme de causes et effets, ou diagramme d'Ishikawa, ou diagramme en arêtes de poisson ou encore 5M, est un outil développé par Kaoru Ishikawa en 1962[1] et servant dans la gestion de la qualité. Description et fonctions[modifier | modifier le code] Ce diagramme représente de façon graphique les causes aboutissant à un effet. Il peut être utilisé comme outil de modération d'un remue-méninges et comme outil de visualisation synthétique et de communication des causes identifiées. Il peut être utilisé dans le cadre de recherche de cause d'un problème ou d'identification et gestion des risques lors de la mise en place d'un projet. Ce diagramme se structure habituellement autour du concept des 5 M. Chaque branche reçoit d'autres causes ou catégories hiérarchisées selon leur niveau de détail. Le positionnement des causes met en évidence les causes les plus directes en les plaçant les plus proches de l'arête centrale. ↑ (en) Matthew A.

RFC-Editeur.org : Toutes les RFC en Français Outils - Les 7 outils de la Qualité - La matrice de compatibilité LA MATRICE DE COMPATIBILITE Synonyme Matrice d'aide à la décision. But C'est un outil d'aide à la prise de décision permettant de rechercher : • Un problème • Une solution • Une action à entreprendre suivant des critères de choix • Objectifs • Contraintes • Fonctions Principe La matrice de compatibilité se présente sous la forme d'un tableau à double entrée, croisant des critères de choix et des solutions, problèmes où actions d'amélioration. • Définir tous les critères de choix (coût, délai, efficacité…). • Lister les problèmes, solutions ou actions à entreprendre parmi lesquels il faut faire un choix. • Réaliser la matrice de compatibilité. • Tracer un tableau à doubles entrées avec une ligne par choix, et une colonne par problème, solution ou action. • Remplir les cases avec : + Compatibilité entre critère et sujet - Incompatibilité entre critère et sujet ? Dans ce cas il n'y a que la réponse train qui satisfait a tous les critères.

Diagramme de causes et effets Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Diagramme de causes et effets, ou diagramme d'Ishikawa, ou diagramme en arêtes de poisson ou encore 5M, est un outil développé par Kaoru Ishikawa en 1962[1] et servant dans la gestion de la qualité. Description et fonctions[modifier | modifier le code] Ce diagramme représente de façon graphique les causes aboutissant à un effet. Il peut être utilisé comme outil de modération d'un remue-méninges et comme outil de visualisation synthétique et de communication des causes identifiées. Il peut être utilisé dans le cadre de recherche de cause d'un problème ou d'identification et gestion des risques lors de la mise en place d'un projet. Ce diagramme se structure habituellement autour du concept des 5 M. Chaque branche reçoit d'autres causes ou catégories hiérarchisées selon leur niveau de détail. Le positionnement des causes met en évidence les causes les plus directes en les plaçant les plus proches de l'arête centrale. ↑ (en) Matthew A.

Système de management de la qualité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Qualité. Un Système de management de la qualité, souvent abrégé SMQ (en anglais : quality management system) est l'ensemble des activités par lesquelles l’organisme définit, met en œuvre et revoit sa politique et ses objectifs qualité conformément à sa stratégie. Le management de la qualité est un domaine central pour l'entreprise. De manière plus pragmatique, il comprend : un système qui documente les pratiques (processus métier, procédures d'entreprises, modes opératoires, ...)un système de vérification (audits internes par exemple…)un système d'analyse des résultats au niveau de la Direction (revue de direction). Les systèmes traditionnels[modifier | modifier le code] Cette notion de SMQ est clairement définie dans la version actuelle de la norme ISO 9001. Le but du SMQ est double : Garantir l'assurance de qualité du produit, etAccroître la satisfaction des clients Voir Roue de Deming Il y en a au moins deux :

Ergonomie Web Normes ISO et Guides de style Résumé des normes ISO 9241 sur une page pdf Résumé Guidelines Constructeurs.pdf Les 17 parties 9241 de l'ISO (International Standardization Organization) font état des travaux du Comité Technique 159 relatif à l'ergonomie et nous suivons plus particulièrement le sous-comité 4 " Ergonomie de l'interaction homme-système ". TC 159 / SC 1 Principes de base en ergonomie TC 159 / SC 3 Anthropométrie et biomécanique TC 159 / SC 4 Ergonomie de l'interaction homme/système. Normes du TC 159 / SC 4 ISO 1503:1977 Orientation géométrique et sens de mouvement ISO 9241-1:1992 Exigences ergonomiques pour travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV) Partie 1: Introduction générale ISO/FDIS 9241-1 Exigences ergonomiques pour travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV) Partie 1: Introduction générale (Révision de l'ISO 9241-1:1992) ISO/CD 9241-12. NF EN ISO 13407 (1999). Les normes Multimédia ISO 14915 Généralités prNF EN ISO 14915 – 2 (2001)

ce que la Roue de Deming PDCA Méthode de gestion de la qualité : la roue de Deming et le PDCA Définition Roue de Deming La désormais célèbre "roue de Deming" a eté popularisée par William Edwards Deming, promoteur de la qualité made in Japan. Cette méthode présente les 4 phases à enchainer successivement afin de s'inscrire assurément dans une logique d'amélioration continue. La roue de Deming, le PDCA L'idée étant de répéter les 4 phases : Plan, Do, Check, Act tant que le niveau attendu n'est pas atteint. Plan Planifier et préparer le travail à effectuer. Livre à lire Hors de la crise W. Page suivante 20. Partagez cet article... (total partages cumulés > 65) Commentaires lecteurs... Pour commenter en tant qu'Anonyme, cliquez sur "Commencez la discussion" Puis sur "Nom", tout en bas apparaît alors une case à cocher : "Je préfère publier en tant qu'invité"

DIAGRAMME ISHIKAWA Le management de la qualité: une nécessité pour les entreprises burkinabé - Ismaël T. SAWADOGO La qualité est de plus en plus une variable essentielle pour toute entreprise qui propose des biens et/ou des services sur un marché. La qualité d'un produit couvre sa performance, mais aussi sa disponibilité. Elle est devenue un argument essentiel pour les entreprises parce que critère essentiel de choix pour les clients. Bien souvent, le terme « qualité » est interprété de manières très diverses. Il est courant de distinguer les produits (matériels) et les services (immatériels). Le produit est défini comme le résultat d'un ensemble d'activités corrélées ou interactives qui transforme des éléments d'entrée en éléments de sortie2(*). Le terme « qualité » pouvant être ambigu, vue sa multiplicité de sens, sa définition a été précisée au niveau de l'Organisation Internationale de Normalisation (ISO)4(*). Ces exigences, ou encore besoins, ou attentes formulées peuvent concerner un produit, une activité ou un processus, un organisme ou une personne. * 1 CRUCHANT L., Que sais-je ? * 6 Cf.

Related: