background preloader

Un gigantesque "continent" de déchets se forme dans le Pacifique Nord

Un gigantesque "continent" de déchets se forme dans le Pacifique Nord
844 752 lectures / 268 commentaires14 décembre 2007 ; révision : 30 mai 2014, 16 h 44 Déchets micro-plastiques sur une plage des Landes, en 2015 (France)© Christophe Magdelaine / www.notre-planete.info - Licence : Tous droits réservés Dans le Nord-est du pacifique, entre la Californie et Hawaï, les déchets produits par les activités humaines et déversés dans les océans sont acheminés par les courants marins vers un nouveau "continent"[1] boulimique dont la taille atteint près de 3,5 millions de km² ! Historique et explications sur ce phénomène qui touche désormais tous les océans du globe. En 1997, le capitaine Charles Moore a été le premier à découvrir cette zone improbable de l'océan Pacifique où les déchets plastiques flottants s'accumulent. Le plastique : principal constituant du "continent" de déchets Jusqu'alors les débris flottants étaient détruits par les micro-organismes mais cela n'est plus le cas avec l'arrivée du fameux plastique. Un "continent" de déchets mortels Notes

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1471_continent_dechets_pacifique_nord.php

Related:  Le plastique dans les océans, le 7ème continent.Biodiversité, écocide, économie "verte"gafarot

Le 7ème continent : un monstre de plastique L'expédition “7ème Continent“ A bord d'un catamaran de 18 mètres, une équipe de chercheurs a mis le cap sur ce 7ème continent de plastique à deux reprises, en mai 2013, puis en mai 2014. Ils viennent tout juste de rentrer de cette dernière expédition. La réalité est pire que les estimations. Convention sur la Diversité Biologique : le grand plan pour la nature nécessite une grande action immédiate Les gouvernements doivent passer à l’action et investir dans la nature afin de sauvegarder la diversité de la vie sur la terre et affronter les défis actuels du développement, a déclaré l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) devant la 11ème Conférence des parties à la Convention sur la biodiversité biologique (CDB COP11), qui s’ouvre aujourd’hui à Hyderabad, en Inde. Les représentants gouvernementaux réunis à Hyderabad discuteront de la mise en œuvre des décisions prises au sommet de la biodiversité de Nagoya en 2010, et en particulier des suites qui ont été données au Plan stratégique pour la biodiversité et aux Objectifs d’Aichi 2020 établis à l’occasion de ce sommet en matière de sauvegarde et de restauration de la nature. « À Nagoya, nous avons convenu d’un Plan de grande envergure assorti d’objectifs ambitieux mais réalistes pour protéger la biodiversité de notre planète », déclare Julia Marton-Lefèvre, Directrice générale de l’UICN.

Le 7ème continent composé de notre pollution plastique Nos déchets plastiques polluent la terre mais aussi les océans. Un 7ème continent est créé par ces plastiques accumulés via les courants marins. Cinq gigantesques tourbillons concentrent des millions de tonnes de plastique venus des côtes et des fleuves : deux dans l'Atlantique, deux dans le Pacifique (au nord et au sud) et un dans l'Océan Indien. Recyclage : que faire des panneaux photovoltaïques usagés ? > Solaire Par Gregory Spanoudakis, Président des Opérations Européennes de Canadian Solar, spécialiste mondial de l’énergie solaire. 3 800 tonnes… soit le poids de modules solaires remplacés dans l’UE pour la seule année 2008. Tous les deux ans ce chiffre double. Si ce taux de croissance reste constant, ce sont 300 000 tonnes de matériaux qui devront être recyclées d’ici 2030 !

Eco-mobilier, pour la collecte et le recyclage des déchets d’ameublement Le 12 décembre dernier, 24 distributeurs et fabricants de mobilier* ont créé Eco-mobilier, une société à but non lucratif ayant pour mission d’organiser la filière de recyclage et de valorisation des déchets d’ameublement domestique. Et la tâche n’est pas mince : l’Ademe estime que le gisement à collecter serait de 33 kg/an/habitant. 45% de taux de réutilisation et recyclage des déchets d’ameublement domestique. Plastiques, pétrole ... Les Océans agonisent sous les déchets. Page 2 de 3 Océans, la pollution invisible est la plus grave Bien moins médiatisée que les marées noires, la pollution chimique insidieuse est pourtant la plus dangereuse car elle est permanente et massive. Les scientifiques l’affirment, la pire pollution pour la mer est celle causée par les déchets chimiques de l’industrie et des activités humaines, notamment l’agriculture. Plus de 80% des eaux usées dans le monde finissent dans l’océan.

Quel est l'état de la biodiversité ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric "La biodiversité n'a jamais été dans un si mauvais état et elle continue à décliner." C'est cette conclusion des plus pessimistes que rend le directeur de la section biodiversité du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), Neville Ash, alors que débute, lundi 8 octobre, la conférence de l'ONU sur la biodiversité biologique de Hyderabad (Inde).

Vortex de déchets du Pacifique nord Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vortex de déchets du Pacifique nord Le vortex de déchets du Pacifique nord est une zone du gyre subtropical du Pacifique nord, aussi connue sous le nom de gyre[1] de déchets, « soupe plastique[2] », « septième » ou « huitième continent » ou « grande zone d'ordures du Pacifique[2] » (GPGP pour Great Pacific Garbage Patch). MARSEILLE - 25.000 mégots ramassés sur des plages de Marseille en une seule journée MARSEILLE - Quelque 25.000 mégots de cigarettes ont été ramassés en une journée sur des plages de Marseille, a dénoncé lundi l'antenne de la Surfrider Foundation dans les Bouches-du-Rhône, en soulignant qu'un seul d'entre eux pollue 300 litres d'eau. L'action a été menée samedi sur les plages du Prado, de la Fausse Monnaie et du Prophète, ainsi que sur la Corniche Kennedy, par l'organisation de défense de l'environnement, épaulée par des bénévoles de l'association Unis-Cité et des salariés de la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca). "Ce nombre peut paraître hallucinant et pourtant il en restait encore sur les plages lorsqu'ils les ont quittées, probablement au moins autant", a souligné la Surfrider Foundation dans un communiqué, déplorant que les fumeurs, "à de rares exceptions près", aient continué d'enfouir leurs mégots dans le sable durant le ramassage, malgré des cendriers de plage distribués gratuitement par la mairie.

Related:  Infos diversesLe septième continentPollution domestique