background preloader

La frontière Etats-Unis/Mexique - Amérique centrale

La frontière Etats-Unis/Mexique - Amérique centrale
1. La frontière : une ligne de démarcation, la barda La frontière américano-mexicaine n’est que la frontière politique née de la guerre entre deux États : le Mexique indépendant depuis 1821 et les Etats-Unis (EU), après leur guerre d’indépendance 1776-1783. Elle porte la marque des affrontements ultérieurs au terme desquels 1836-1853, les EU s’emparent de 2 millions de km2 au détriment du Mexique (Texas, Nouveau-Mexique, Californie et Arizona). La forte emprise des hispaniques sur ces territoires est donc un legs du passé autant que des migrations massives en cours (500 000 migrants originaires à plus de 75 % du Mexique, pour la plupart faiblement qualifiés, entreraient sur le marché du travail chaque année alors que, dans le même temps, seuls 5 000 visas sont accordés à cette catégorie de travailleurs). Carte de la frontière Etats-Unis/Mexique 2. 3. La frontière est devenue un territoire de production avec les maquiladoras. Copyright 2010-Nonjon/Espaces prépas n°128 Plus .

http://www.diploweb.com/La-frontiere-Etats-Unis-Mexique.html

Related:  RessourcesLe continent américainUS-Mexico border wall

Les États-Unis : des cartes récentes sur la puissance américaine De nouvelles cartes des États-Unis permettent d’étudier la puissance américaine : les cartes du n° 64 de la revue Questions internationales (novembre-décembre 2013), « Etats-Unis : vers une hégémonie discrète », mises en ligne dans la cartothèque de la Documentation française, le 24 mars 2014. - Les accords de libre-échange des États-Unis en 2013, - États-Unis : importations et exportations de marchandises en 2012, - Les déploiements militaires des États-Unis entre 2000 et 2012, - Les exportations d’armements des États-Unis entre 1950 et 2012, à compléter par l’infographie du Monde, Les transferts d’armes dans le monde, 17 mars 2014, - Chômage aux États-Unis en 2010,

A Tijuana, la mauvaise fortune des « maquiladoras », par Anne Vigna «La crise ? Quelle crise ? Ah bon, il y a une nouvelle crise ? Il faut dire qu’à Tijuana nous n’en sommes jamais sortis ! Les Etats-Unis : rôle mondial (croquis) Version PDF en document joint (image|=={image}|et{ |oui}|oui) Le croquis sur les Etats-Unis conduit à des choix de représentation. theconversation Dans un décret dédié à la sécurité frontalière et à l’immigration, Donald Trump a quelque peu précisé son projet phare de « mur » à la frontière mexicaine. Le nouveau Président enjoint au ministère à la Sécurité intérieure de « prendre toutes les mesures appropriées pour planifier, dessiner et construire un mur physique [au singulier] en recourant aux matériaux et technologies les plus efficaces afin d’aboutir à un contrôle opérationnel total de la frontière sud ». Le décret ne fournit aucun objectif chiffré en kilomètres, ou de localisations géographiques, ni de budget précis. Le décret ne précise donc pas à quoi ressemblerait ce « mur », si ce n’est qu’il doit être « contigu, physique ou similaire à une barrière sécurisée, physique, contiguë et infranchissable ». Comme tous les décrets présidentiels, il donne avant tout une direction politique pour satisfaire un électorat. Le contenu pratique reste à déterminer et dépend notamment des choix budgétaires validés par le Congrès.

Le continent américain : entre tensions et intégrations régionales (Kartable) Les États-Unis sont le premier pays a avoir achevé leur construction et le plus puissant du continent. Sa domination s'est vite affirmée sur l'ensemble du continent. En 1823, le président Monroe énonce sa doctrine : l'ensemble du continent (et pas seulement les États-Unis) est indépendant de l'Europe. Aux États-Unis, les inégalités se sont creusées L'Amérique est le plus inégalitaire des pays développés: 10% des actifs accaparent à eux seuls 50% des revenus. Sans attendre Davos, le débat s'est engagé à Washington sur les moyens de combattre les inégalités et la pauvreté. Quatre ans et demi après le retour de la croissance aux États-Unis, les signes d'un marasme profond parmi les Américains les plus défavorisés abondent. La stagnation, voire la baisse des ventes des chaînes de distribution à bas prix, alors que les enseignes de luxe se portent bien, en est une illustration concrète.

Sciences Po Observatoire Politique de l'Amérique latine et des Caraïbes <br>/ Observatorio Politico de América Latina y del Caribe (OPALC) L'OPALC propose deux séries d'indicateurs économiques, sociaux et politiques: Des indicateurs "à la une", qui réflètent des tendances ou des évolutions récentes que l'OPALC estime importantes;Une sélection permanente d'indicateurs que l'OPALC actualise régulièrement. Ces indicateurs, qui sont repris dans la rubrique "pays", offrent un éclairage original sur l'Amérique latine. Lien utile: base de données de la CEPAL Indicateurs "à la une" Indicateurs permanents: définitions et évolutions comparées récentes

Les États-Unis et Cuba, 50 ans de relations très compliquées Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le En 1959, Fidel Castro prend le pouvoir à La Havane en renversant le général Batista, honni des Américains. Pour les États-Unis, Castro n'est pas encore considéré comme un ennemi. Washington reconnaît même rapidement le nouveau gouvernement cubain. Braises - un éclairage sur le Brésil Braises vise à rendre compte par le texte et par l’image des transformations que vit, jour après jour, un grand pays émergent, le Brésil. Grâce aux données précises et accessibles qui sont constamment publiées (gratuitement, la plupart du temps), on peut produire rapidement des cartes qui cadrent les tendances generales, demographiques, politiques, économiques, etc. Un éclairage complémentaire vient d’images produites au cours de séjours de recherche sur le terrain (en Amazonie notamment), ou au fil des la vie dans la plus grande ville du pays, son coeur économique, São Paulo, la veille sur les publications brésiliennes et la fréquentation assidue des habitants de ce pays en plein changement permettent de tenter de faire comprendre comment ces dynamiques sont vécues, la culture brésilienne étant juste assez différente de la nôtre pour être fascinante, tout en restant accessible à un observateur européen.

Géographie régionale des Etats-Unis : carte du poids économique des Etats et carte des mégalopoles en formation 1. AEIdeas, un think tank libéral américain a publié, le 8 février 2014, la carte de Mark J. Perry, professeur d’économie au campus de Flint, Université du Michigan. Cette carte remplace les noms des Etats américains par le nom des pays ayant un PIB similaire en 2012, elle s’appuie sur les données du: Département du Commerce américain pour les Etats américains et sur les données des Nations-Unies pour les pays du monde, présentées également dans un tableau. Par ce mode de représentation, on voit que le PNB de la Californie est le même que celui de l’Italie ; celui du Texas équivaut à celui de l’Australie ; celui de l’Etat de New-York à celui du Mexique. La carte de 2014 est une révision de celle faite par le même auteur en 2007.

Etats-Unis - Brésil: rôle mondial, dynamiques territoriales (2ème partie) - blog histoire geographie lycée eaubonne Chapitre 2: États-Unis - Brésil: rôle mondial, dynamiques territoriales (suite et fin) 1. Deux territoires qui conservent les traces de leur origine européenne. L'histoire des deux pays est liée aux conquêtes coloniales qui ont suivi les grandes explorations et la découverte du « nouveau monde ». La colonisation portugaise au Brésil a débuté au XVIème siècle sur la côte nord-est et à partir du XVIIème siècle au nord-est de l'Amérique du nord avec les britanniques.

Related: