background preloader

Le 7ème sens

Facebook Twitter

Le marché de la fleur résiste à la crise et s'épanouit sur Internet. La baisse du pouvoir d'achat a malgré tout eu pour conséquence de faire baisser le prix moyen du bouquet d'environ 3 % en 2012. Le marché de la distribution de fleurs en France apparaît moins touché par la crise que d'autres secteurs, puisque malgré un léger recul en valeur, les volumes de commandes continuent de progresser chez les professionnels du secteur, notamment grâce à Internet. Chez Florajet, qui regroupe 5 700 fleuristes en France, le chiffre d'affaires 2012 s'établit à 31,5 millions contre 28,5 millions l'an dernier. Interflora, leader du marché, a enregistré des ventes en hausse de 2,5 % sur l'année, à 106 millions d'euros, avec des ordres de commandes en progression du même ordre, explique sa présidente, Josiane Coupry. En 2012, les 12 000 fleuristes français ont réalisé un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros, dont 1,2 milliard pour les végétaux d'intérieur (bouquets et fleurs en pot) et 459 millions d'euros pour le funéraire.

LE 7EME SENS à Vayres | Artisans Fleuristes de France - Parce que fleuriste c'est un métier. Fleuriste à Arveyres. Livraison fleurs - Envoi de fleurs fraîches en 4h | Interflora. Fleuristes du réseau | Artisans Fleuristes de France - Parce que fleuriste c'est un métier. Institut national de la statistique et des études économiques : Accueil. Définitions, méthodes et qualité - PCS 2003 ... Fleuriste.

Fiche métier Roses, orchidées, plantes dépolluantes, exotiques, carnivores... le fleuriste propose à la vente une grande diversité de végétaux, de parfums, de formes et de couleurs. Ses compositions et ses bouquets accompagnent chaque événement important de la vie. Niveau minimum d'accès : CAP ou équivalent Salaire débutant : 1466 € Statut(s) : Statut artisan, Statut salarié Synonymes : Animateur/trice commercial/e de point de vente horticole Secteur(s) professionnel(s) : Commerce - Distribution, Culture - Patrimoine - Artisanat d'art Centre(s) d'intérêt : J'ai la bosse du commerce, Je rêve d'un métier artistique. Le secteur Horticulture et Décoration du Marché de Rungis - Grossistes et Fournisseurs en fleurs.

Le Secteur Horticulture et Décoration Le secteur de l’horticulture et de la décoration comprend : 1 pavillon climatisé pour les fleurs coupées et feuillages (22 000 m²)3 bâtiments chauffés pour les plantes en pot et 2 grandes serres5 bâtiments mixtes en plantes et accessoires Les producteurs de plantes en pot et à massif ont intégré le plus grand pavillon du secteur horticulture et décoration du Marché de Rungis.

Une réorganisation qui a pour but d’affirmer le rôle central de Rungis dans le commerce des fleurs et plantes et consolide une offre qualitative de proximité. Entre l’avenue des maraîchers et celle de la Villette, le secteur de l’horticulture annonce la couleur….Celle de la verdure et des beaux jours. Chiffres clés 2015 2015 marque un véritable tournant pour le Secteur Horticulture et Décoration avec la validation du projet de réaménagement du C1 pour réunir toute l’offre francilienne, en cohérence avec le nouveau label « Fleurs de France ». entreprises en Horticulture et Décoration.

Fleuriste. Description métier Intermédiaire entre l’horticulteur et le client, le fleuriste, salarié ou artisan, travaille dans le commerce d’agrément. Le fleuriste est amené à remplir des fonctions à la fois techniques, artistiques et commerciales. Entretien, arrosage, coupe, nettoyage, préparation, vases, bouquets, compositions, vitrine, fleurs et arbustes en pots sont le quotidien du fleuriste. Cisailles, sécateurs et autres pique-fleurs sont les outils de son art. Le fleuriste doit aussi à sa clientèle le meilleur accueil et des conseils sûrs. Il est à la fois au service des consommateurs et des fleurs !

Cependant le fleuriste doit surtout faire valoir sa créativité en matière de composition florale et de production personnalisée pour satisfaire les demandes de ses clients. Le conseil auprès du client est essentiel pour le choix d’une plante à racines ou une composition florale, par exemple. Études / Formation pour devenir Fleuriste Les formations sont les suivantes : Évolutions Salaires. Zoom sur le marché des fleuristes. Avec seulement 8 % des fleuristes sous enseigne, le marché est loin d'être saturé ! En France, le marché de la fleur coupée et des végétaux d'ornement a certes souffert de la crise, mais globalement, l'envie d'offrir des Français continue de soutenir le secteur. Ainsi, selon les chiffres de la Fédération Nationale des Fleuristes de France (FNFF), le marché se maintient en volume.

En terme de chiffre d'affaires par contre, la crise a eu (et a toujours) pour effet d'orienter le montant du panier moyen à la baisse. Cette tendance est confirmée par une enquête récente de l'interprofession réalisée auprès de 600 fleuristes : environ 80% des clients demandent désormais des bouquets moins gros et donc moins chers.

Les plantes en pot sont préférées aux compositions florales et les les clients y regardent à deux fois à l'heure d'acheter des accessoires tels des vases en boutique. Les chiffres clés du marché Un profil de clientèle large pour les fleuristes Un marché en évolution constante. Artisans Fleuristes de France - Parce que fleuriste c'est un métier. Etude sectorielle : le marché des fleuristes. L’INSEE relève 14 506 fleuristes ou jardineries en 2007.La majorité des entreprises sont des TPE et 91% d’entre elles ont moins de 6 personnes. Les structures de moins de 10 salariés totalisent 50% du chiffre d’affaires. 36% des entreprises ont été créées durant les 5 dernières années.

Le taux de féminisation des salariés atteint 71% en 2004. 57 % des fleuristes sont des artisans ou commerçants et 39 % sont constitués en SARL. La concurrence est d’abord locale entre fleuristes traditionnels, fleuristes libres service et fleuristes sur les marchés. Les boutiques en libre-service proposent des prix plus attractifs et drainent une clientèle nouvelle : la fleur devient un produit comme un autre. Les jardineries (15,8% des ventes en 2004) ainsi que les grandes surfaces (hyper, supermarchés, grands magasins et grandes surfaces de bricolage) représentent 32,9% des ventes et bénéficient des achats d’impulsion. . [ . . . ] [ . . . ] [...] Le marché de la fleur résiste à la crise et s'épanouit sur Internet.