background preloader

Glossaire chateaux-forts

Glossaire chateaux-forts

http://jeanmichel.rouand.free.fr/chateaux/glossaire.html

Related:  Chateaux FortsChateaux fortsarchitecture medievaleChateau fort de pirou NormandieForteresses

Les trente plus beaux châteaux forts de France Les vielles pierres attirent toujours les touristes. La France compte plus d'une centaine de vestiges de l'époque médiévale ouverts aux visiteurs. Et cette période de l'histoire, souvent méconnue, passionne aussi bien les adultes que les enfants. « Le regain d'intérêt du grand public pour le Moyen Age ne cesse de grandir depuis une vingtaine d'années », observe Viviane Sève, historienne, professeure à l'Institut supérieur du tourisme à Paris. « Aujourd'hui, tout va très vite dans notre société numérique.

Les chateaux du X au XVIIeme siecle </b>*} L'Ecu d'armes {*style:<b> C'est la plus basique et ancienne arme de défense utilisée par les guerriers durant tout le Moyen-Âge. L'écu ou bouclier évolue au gré des progrès techniques et militaires pour perdre peu à peu ce rôle. Progressivement abondonné au milieu du <i>XIV </i><b><i>ème </i></b><i> siècle, </i>il conserve finalement sa fonction comme support d'armoiries.

Le château de Coatfrec ou Coëtfrec en Ploubezre (Bretagne) Les forteresses du moyen âge défendaient les routes naturelles de pénétration et spécialement, dans les pays que l’étendue de leurs côtes disposait aux invasions par les voies de la mer, se multipliaient sur le cours inférieur des fleuves. Ainsi celui de la petite rivière du Leguer qui alimente le port de Lannion a vu s’élever les châteaux de Lannion, Coëtfrec, Tonquédec et Runefau (ou Runfau). Coëtfrec commandait la rive gauche, à quatre kilomètres environ en amont de Lannion, à la même distance en aval de Tonquédec, bâti sur l’autre versant.

Château fort English Español Cherchez une image : Explorez par thème A Richard naît le 8 septembre 1157 à Oxford, au palais de Beaumont, mais, dès la naissance de son frère Jean en 1167, il va vivre à la cour de sa mère à Poitiers, où il fréquente des poètes, il est initié aux arts, il parle la langues d’oc (le limousin), la langue d’oil (le français) et le Latin, ainsi qu'à la chevalerie et aux arts guerriers. A 11 ans, il est intronisé duc d'Aquitaine. En 1173, Aliénor réussi à convaincre ses fils, Henri, Richard et Geoffroy, à prendre les armes contre leur père. Malgré quelques actions d'éclats, comme la prise de Rouen, les trois frères sont défaits en 1174, et Aliénor est faite prisonnière par son époux! En 1183, son frère aîné Henri le Jeune, meurt à l'âge de 27 ans, laissant Richard héritier du trône d’Angleterre.

Evolution de la construction d'un château-fort Paradoxalement, les châteaux n'ont été qualifiés de "forts" qu'au XIXe : cela allait de soi à l'époque ! Les fonctions du château-fort Le château-fort cumule plusieurs fonctions : c'est un lieu d'affirmation du pouvoir pour le seigneur : il a une fonction ostentatoire car plus le bâtiment est imposant et plus il est doté de moyens de défenses exagérés dans leur forme ou leur nombre, plus le seigneur impressionne et affirme sa puissance. Il assoit ainsi son rang notamment face aux châtelains voisins ou aux paysans qui en dépendent. Les évolutions dans le temps

Château fort Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Château. Un château fort (du latin castellum, d'où le terme de castellologie, l'étude des châteaux) est une structure fortifiée essentiellement construite et habitée par la noblesse au Moyen Âge en Europe, au Moyen-Orient et en Asie. Bien que la poudre à canon ait été introduite en Europe au XIVe siècle, elle n'a affecté significativement la construction du château fort qu'au XVe siècle lorsque l'artillerie est devenue suffisamment puissante pour détruire leurs murs en pierre. Ils ont continué à être construits jusqu'au XVIe siècle, mais les nouvelles techniques pour faire face aux tirs de canon ont rendu ces places trop inconfortables à vivre. Ainsi, les châteaux forts ont progressivement disparu, remplacés par les forts d'artillerie sans aucun rôle dans l'administration civile et les maisons paysannes qui étaient indéfendables.

Portail:Châteaux de France Portail:Châteaux de France Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Aller à : navigation, rechercher Portail de l'architecture et de l'urbanisme >> Architecture chrétienne ; Bâtiment et travaux publics ; Châteaux > de France > de Versailles ; Gratte-ciel ; Protection du patrimoine > Patrimoine mondial (Canada, France, Portugal) ; Ponts ; Tour Eiffel.

Saint Victor de Marseille Ce monastère était situé hors de l'enceinte de Marseille, sur les rochers dominants la rive méridionale du Vieux-Port. Ce fameux personnage est reconnu pour avoir été un pieux ascète et un grand théoricien de la vie monastique dans le sud de la Gaule. Ses deux ouvrages (« De institutis coenobiorum et de octo principalium vitiorum remediis » et les « Collationes »), en retraçant tour à tour « les règles de la vie extérieure du moine et celles de sa vie intérieure forment un véritable code du monachisme primitif ».

Château fort NedoitpasêtreconfonduavecChâteau. Un château fort (du latin castellum, d'où le terme de castellologie, l'étude des châteaux) est une structure fortifiée essentiellement construite et habitée par la noblesse au Moyen Âge en Europe, au Moyen-Orient et en Asie. Les chercheurs actuels débattent sur ce que recouvre le terme de château fort, mais le considèrent généralement comme « le lieu de résidence fortifié d'un détenteur du droit de ban, à l'origine d'une circonscription territoriale, mandement, châtellenie ou bourg », c'est-à-dire la résidence fortifiée privée d'un noble ou d'un seigneur. Cette définition le distingue ainsi d'un palais qui n'était pas fortifié, d'une fortification qui n'était pas la résidence d'un noble ou d'une ville fortifiée ou d'une citadelle qui étaient une défense publique. Néanmoins, il y a beaucoup de similitudes entre ces différents types de construction.

Accueil - Enseignants - Publics - Centre des monuments nationaux Fiche du monument Vincennes fut résidence royale du XIIe au XVIIe siècle. Le château dont la grande enceinte abrita une véritable cité fut l’une des plus grandes forteresses médiévales européennes. Son donjon réalisé suivant le projet de Charles V au XIVe siècle domine les alentours. L’évocation des illustres personnages qui y ont séjourné est l’occasion de comprendre la vie quotidienne royale et le rôle d’un château fort (arts de vivre et de la table, divertissements, chevalerie, religion, architecture, calligraphie, enluminure, sculpture et héraldique). Contact service d’action éducative : Annick FerrandTél. 01 41 74 19 14 Mél annick.ferrand@monuments-nationaux.fr

ABC des châteaux-forts sur internet, annuaire des sites sur les châteaux Ce site vous propose de vous faciliter les recherches d'informations sur les châteaux, enceintes de ville ou de village, forts, églises fortifiées... A ce jour plus de 1700 monuments ont été répertoriés sur 650 sites internet ! Vous êtes un passionné de château-fort et de fortification, et vous êtes déprimé en voyant s'afficher sur votre moteur de recherche préféré plusieurs millions de pages parlant de "château". L'ABC des châteaux-forts est fait pour vous ! Pour chaque monument identifié, il vous fournit la liste des sites internet qui présentent un ou plusieurs aspects de ce monument.

Château des ducs de Bretagne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Après avoir été résidence ducale sous le duc François II et la duchesse Anne, le château est devenu une forteresse royale, siège du gouverneur de Nantes et prison royale, puis caserne à partir du XVIIIe siècle. Devenu propriété de la ville de Nantes en 1915, le château est affecté à un usage touristique et muséal depuis 1924, notamment sous la direction de Joseph Stany-Gautier, conservateur jusqu’en 1969. De 1990 à 2007, le château a bénéficié d’une rénovation de grande ampleur et est depuis le siège d’un nouveau musée consacré à l’histoire de Nantes.

Montségur - Les châteaux du pays cathare Les murailles de Montségur, dans les contreforts des Pyrénées, à quelques kilomètres au sud de Lavelanet, ont baigné dans un oubli presque total pendant plus de six siècles, jusqu'à leur redécouverte par un érudit passionné de catharisme, Napoléon Peyrat, à la fin du XIXe siècle. Depuis lors, le grand public et les historiens se passionnent pour l'histoire des cathares et la croisade des Albigeois, ainsi que pour le dernier et plus tragique épisode de celle-ci : la reddition de Montségur, haut lieu du catharisme pendant 40 ans, après dix mois de siège acharné... Comment ne pas être ému par les 200 religieux cathares qui, refusant de renier leur foi, marchent volontairement au bûcher ? Équilibre instable

Related:  Chateaux fortspréparation