background preloader

Château Fort de Sedan - Le Plus Grand Château d'Europe - Visites

Château Fort de Sedan - Le Plus Grand Château d'Europe - Visites
Related:  Chateaux FortsChateaux fortsChâteaux Palais.

Association des Châteaux forts et des ville fortifiées d'Alsace Château fort Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Château. Un château fort (du latin castellum, d'où le terme de castellologie, l'étude des châteaux) est une structure fortifiée essentiellement construite et habitée par la noblesse au Moyen Âge en Europe, au Moyen-Orient et en Asie. Bien que la poudre à canon ait été introduite en Europe au XIVe siècle, elle n'a affecté significativement la construction du château fort qu'au XVe siècle lorsque l'artillerie est devenue suffisamment puissante pour détruire leurs murs en pierre. Ils ont continué à être construits jusqu'au XVIe siècle, mais les nouvelles techniques pour faire face aux tirs de canon ont rendu ces places trop inconfortables à vivre. Description Histoire Origine Castrum romain à Ambleside Développement La diffusion des châteaux forts vers l’an 1000 signale qu’ils sont liés à un type particulier de société, dite « féodale ». Tous les possesseurs de château n’ont pas la même autorité seigneuriale.

Clovis Ier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Issu de la dynastie des Mérovingiens, il est le fils de Childéric Ier, roi des Francs saliens de Tournai, et de la reine Basine de Thuringe. Brillant chef militaire, il accroît considérablement le territoire du petit royaume des Francs saliens dont il hérite à la mort de son père pour unifier une grande partie des royaumes francs, repousser Alamans et Burgondes et annexer les territoires des Wisigoths dans le sud de la Gaule. Clovis est considéré dans l'historiographie comme un des personnages historiques les plus importants de l'histoire de France ; la tradition républicaine reconnaît en lui le premier roi de ce qui devint la France, et la tradition royale voit en lui le premier roi chrétien du royaume des Francs[Note 2]. Les sources primaires[modifier | modifier le code] L'Histoire des Francs de Grégoire de Tours[modifier | modifier le code] Autres sources[modifier | modifier le code] La Gaule au Ve siècle[modifier | modifier le code]

le Ch teau de Puymartin - La fameuse l gende de la Dame Blanche - Sarlat - Dordogne - Perigord Noir CHÂTEAU DE SAINT VIDAL, HAUTE-LOIRE, AUVERGNE ■ Château du Moyen âge. Maison forte du XIIIème siècle transformée au XVIème siècle en une imposante forteresse par le Baron de Saint Vidal. Antoine II de la Tour de Saint-Vidal (Gouverneur du Velay et du Gévaudan) le fit adapter à l’artillerie au XVIème siècle. Il fit ajouter un donjon aux 3 tours existantes et construire une première enceinte. Tombé en désaffection, mal entretenu, le château a été sauvé grâce à ses nouveaux propriétaires qui, depuis 1930, n’a de cesse de le restaurer, de l’embellir et de le faire visiter pour partager ce remarquable témoignage du patrimoine historique. - un portail sculpté en pierres - des fenêtres de la Renaissance - des plafonds à la Française - une galerie voûtée d’ogives (arc en diagonale sous une voûte pour la renforcer) bordant une cour intérieure - des meurtrières - des canonnières - des bretèches (sorte de loggia servant de défense)… N 102, à 12 KM du Puy-en-Velay, direction --► Clermont-Ferrand

Evolution de la construction d'un château-fort Paradoxalement, les châteaux n'ont été qualifiés de "forts" qu'au XIXe : cela allait de soi à l'époque ! Les fonctions du château-fort Le château-fort cumule plusieurs fonctions : c'est un lieu d'affirmation du pouvoir pour le seigneur : il a une fonction ostentatoire car plus le bâtiment est imposant et plus il est doté de moyens de défenses exagérés dans leur forme ou leur nombre, plus le seigneur impressionne et affirme sa puissance. Il assoit ainsi son rang notamment face aux châtelains voisins ou aux paysans qui en dépendent. Les évolutions dans le temps Fin du XII et XIIIe siècle : c'est l'époque des forteresses, notamment sous l'impulsion de Philippe Auguste et de Richard Coeur de Lion. Les éléments caractéristiques du château-fort Le grand principe de défense réside dans l'échelonnement des défenses, pour prolonger la résistance si un premier ouvrage cède. Les châteaux-forts aujourd'hui Les châteaux-forts que l'on voit aujourd'hui, vieux parfois de près de 1000 ans, sont :

Les chateaux du X au XVIIeme siecle </b>*} L'Ecu d'armes {*style:<b> C'est la plus basique et ancienne arme de défense utilisée par les guerriers durant tout le Moyen-Âge. L'écu ou bouclier évolue au gré des progrès techniques et militaires pour perdre peu à peu ce rôle. Progressivement abondonné au milieu du <i>XIV </i><b><i>ème </i></b><i> siècle, </i>il conserve finalement sa fonction comme support d'armoiries. {*style:<b>et désigne un bouclier circulaire. Durant le haut moyen âge, les Francs et les Vikings utilisent des boucliers ronds recouverts de cuir. Les boucliers des Gaulois sont en osier et peaux renforcées de métal.. Ce petit bouclier connu également sous le nom de </b>*} {*style:<b>" . Il est toujours arrondi sur le dessus mais allongé afin de protéger tout le corps du combattant jusqu'aux genoux. Il mesure environ 1m30, et est utilisé à pied ou à cheval. {*style:<b><i> siècle </i> est porté par le fantassin. De forme rectangulaire ou ovale, il est suffisamment grand pour protéger un homme. {*style:<b> Les lambrequins

Toute l'Histoire avec Herodote.net Le château de Bressuire - Histoire et Patrimoine du Bressuirais Sur la commune de Terves à 4 km au sud-ouest de Bressuire, sur la route de Clazay, se situent les ruines du manoir du Petit-Puy et de sa chapelle « veuve de sa toiture ». A mi pente d’une petite colline, il reste peu de choses de ce logis. Le Petit Puy s’appelait au 14ème siècle, le Petit « Puygnebelin », sans doute pour le distinguer du Puy-Belin, tout proche. Le Petit-Puy est cité pour la première fois en 1383 dans un aveu rendu à la Baronnie de Bressuire dont il relevait. Du manoir lui-même, il reste peu de choses , mais on peut encore à peu prés se rendre compte de l’étendue de ses dépendances. La chapelle est sans conteste l’édifice le plus intéressant et est inscrit depuis le 29 décembre 1941 à l’inventaire supplémentaire. Elle s’ouvre entre deux colonnettes finement torsadées et terminées en pinacle, sous un gable en accolade. La voûte d’ogives est le plus bel ornement de la nef qui, sur deux travées, déploie ses nervures multiples retombant sur des piliers sans chapiteaux.

Chateaux Forts, Donjons de France, chateau fort Médiéval, photo Les trente plus beaux châteaux forts de France Les vielles pierres attirent toujours les touristes. La France compte plus d'une centaine de vestiges de l'époque médiévale ouverts aux visiteurs. Et cette période de l'histoire, souvent méconnue, passionne aussi bien les adultes que les enfants. « Le regain d'intérêt du grand public pour le Moyen Age ne cesse de grandir depuis une vingtaine d'années », observe Viviane Sève, historienne, professeure à l'Institut supérieur du tourisme à Paris. « Aujourd'hui, tout va très vite dans notre société numérique. Les Français n'ont plus d'emprise sur le patrimoine. Ils se replient sur ce qui peut avoir un aspect magique, mystérieux, voire occulte. Et le Moyen Age incarne tout à fait cet univers. » Cette fascination, notamment des plus jeunes, trouve également écho dans l'univers des légendes et des contes de fées. La liste des trente châteaux 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. 24.

La seigneurie au Moyen âge « À la Saint-Jean (24 juin), les paysans de Verson doivent faucher l'herbe des prés du seigneur et porter le foin au manoir. Après, ils doivent curer le canal. En août, ils doivent moissonner les blés du seigneur et les porter à sa grange. Ils doivent le champart sur leurs terres. Ils le chargent sur leurs charrettes et le portent à la grange du seigneur. Après, vient le début septembre, où ils paient le porçage : le vilain gardera deux pourceaux sur trois. Les paysans n'avaient pas le choix : toutes les terres appartenant à un seigneur, ils étaient bien obligés de vivre quelque part et de gagner leur vie en faisant ce qu'ils savaient faire : travailler la terre. À cette époque, la société était divisée entre : - ceux qui priaient : les clercs ; - ceux qui combattaient : les nobles ; - ceux qui travaillaient.

Les Templiers et les Croisades Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Architecture militaire architecture militaire. Lorsque les barbares firent irruption dans les Gaules, beaucoup de villes possédaient encore leurs fortifications gallo-romaines ; celles qui n’en étaient point pourvues se hâtèrent d’en élever avec les débris des monuments civils. Ces enceintes, successivement forcées et réparées, furent longtemps les seules défenses des cités, et il est probable qu’elles n’étaient point soumises à des dispositions régulières et systématiques, mais qu’elles étaient construites fort diversement, suivant la nature des lieux, des matériaux, ou d’après certaines traditions locales que nous ne pouvons apprécier aujourd’hui, car de ces enceintes il ne nous reste que des débris, des soubassements modifiés par des adjonctions successives. Les bas-reliefs de la colonne Trajane présentent de nombreux exemples de ces sortes de constructions (3). les deux latérales étaient désignées ainsi : principalis dextra et principalis sinistra.

Related: