background preloader

Les châteaux et forts du Xème au XVIIème siècle

Les châteaux et forts du Xème au XVIIème siècle

http://www.autour-des-chateaux.com/index.php

Related:  Chateaux Fortsarchitecture medievaleChâteaux Palais.Chateau fort de pirou Normandie

Evolution de la construction d'un château-fort Paradoxalement, les châteaux n'ont été qualifiés de "forts" qu'au XIXe : cela allait de soi à l'époque ! Les fonctions du château-fort Le château-fort cumule plusieurs fonctions : Portail:Châteaux de France Portail:Châteaux de France Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Aller à : navigation, rechercher Portail de l'architecture et de l'urbanisme >> Architecture chrétienne ; Bâtiment et travaux publics ; Châteaux > de France > de Versailles ; Gratte-ciel ; Protection du patrimoine > Patrimoine mondial (Canada, France, Portugal) ; Ponts ; Tour Eiffel. Portail Châteaux de France [ modifier ]

Les chateaux du X au XVIIeme siecle </b>*} L'Ecu d'armes {*style:<b> C'est la plus basique et ancienne arme de défense utilisée par les guerriers durant tout le Moyen-Âge. L'écu ou bouclier évolue au gré des progrès techniques et militaires pour perdre peu à peu ce rôle. Progressivement abondonné au milieu du <i>XIV </i><b><i>ème </i></b><i> siècle, </i>il conserve finalement sa fonction comme support d'armoiries. <b><b> </b></b></b>*}

Château fort English Español Cherchez une image : Explorez par thème Testez vos conaissances MOYEN AGE Châteaux-forts Une motte fortifiée au début du XIIè siècle « C’est l’habitude des hommes les plus riches et les plus nobles de la région (…) de faire en amoncelant de la terre, une motte aussi élevée qu’ils en sont capables ; de creuser tout autour une fosse (…) ; de fortifier cette motte (…) par une palissade de planches très solidement assemblées en guise de murailles ; de garnir le pourtour (…) de tours ; (…) au centre, d’édifier une maison ou plutôt une forteresse qui domine l’ensemble, et (dont la porte d’entrée) ne soit accessible que par un mont (qui enjambe le fossé). » Gauthier, Vie de Jean, évêque de Thérouanne (Pas-de-Calais), XIIè siècle. In Bordas, Terres d’Histoire. Histoire.

Les trente plus beaux châteaux forts de France Les vielles pierres attirent toujours les touristes. La France compte plus d'une centaine de vestiges de l'époque médiévale ouverts aux visiteurs. Et cette période de l'histoire, souvent méconnue, passionne aussi bien les adultes que les enfants. « Le regain d'intérêt du grand public pour le Moyen Age ne cesse de grandir depuis une vingtaine d'années », observe Viviane Sève, historienne, professeure à l'Institut supérieur du tourisme à Paris. « Aujourd'hui, tout va très vite dans notre société numérique. Les Français n'ont plus d'emprise sur le patrimoine.

Le château de Coatfrec ou Coëtfrec en Ploubezre (Bretagne) Les forteresses du moyen âge défendaient les routes naturelles de pénétration et spécialement, dans les pays que l’étendue de leurs côtes disposait aux invasions par les voies de la mer, se multipliaient sur le cours inférieur des fleuves. Ainsi celui de la petite rivière du Leguer qui alimente le port de Lannion a vu s’élever les châteaux de Lannion, Coëtfrec, Tonquédec et Runefau (ou Runfau). Coëtfrec commandait la rive gauche, à quatre kilomètres environ en amont de Lannion, à la même distance en aval de Tonquédec, bâti sur l’autre versant. Malgré ses faibles dimensions et la destruction systématique à laquelle il fut condamné dès la fin du XVIème siècle, le château de Coëtfrec présente encore pour l’archéologue, outre l’agrément d’un site pittoresque, un véritable intérêt.

CHÂTEAU DE SAINT VIDAL, HAUTE-LOIRE, AUVERGNE ■ Château du Moyen âge. Maison forte du XIIIème siècle transformée au XVIème siècle en une imposante forteresse par le Baron de Saint Vidal. Antoine II de la Tour de Saint-Vidal (Gouverneur du Velay et du Gévaudan) le fit adapter à l’artillerie au XVIème siècle. Il fit ajouter un donjon aux 3 tours existantes et construire une première enceinte. A la Renaissance, sans perdre aucun de ses attributs défensifs, le château se modernise : les ouvertures s’élargissent et l’intérieur se fait plus confortable. On peut admirer les remarquables caves voûtées, la cuisine ogivale et ses monumentales cheminées. Saint Victor de Marseille Ce monastère était situé hors de l'enceinte de Marseille, sur les rochers dominants la rive méridionale du Vieux-Port. Ce fameux personnage est reconnu pour avoir été un pieux ascète et un grand théoricien de la vie monastique dans le sud de la Gaule. Ses deux ouvrages (« De institutis coenobiorum et de octo principalium vitiorum remediis » et les « Collationes »), en retraçant tour à tour « les règles de la vie extérieure du moine et celles de sa vie intérieure forment un véritable code du monachisme primitif ». Son oeuvre connaîtra un grand succès et sera utilisée par saint Benoît et de nombreux moines irlandais.

Labo d'Archéologie : les châteaux-forts - Pousse-toi de mon soleil ... l'évolution des châteaux-forts Les châteaux-forts, ça fait rêver. Devant ces imposants colosses de pierre, on se prend à imaginer le foisonnement de la population qui l'habitait, on croit apercevoir l'éclat rutilant des armures des gardes sur le chemin de ronde, on entend presque les cris et le tumulte des assauts... Mais avant d'en arriver aux citadelles imprenables, il a fallu en passer par des bastions plus modestes, agrandis et améliorés au fil du temps, chaque nouvelle génération de seigneur remaniant la demeure pour la rendre plus forte, plus luxueuse, plus imposante. Les châteaux que l'on peut visiter aujourd'hui sont le résultat de plusieurs siècles de chantiers successifs où les époques s'entremêlent. Difficile, donc, de savoir à quoi ils ressemblaient à chaque moment de leur longue histoire.

Related:  Vincent Beckers joue au touriste intelligent sur la ToileChateaux forts