background preloader

AD27

AD27
Related:  Haute-Normandie

AD33 Ce formulaire spécifique vous permet de rechercher dans l’ensemble des documents de l’état civil de la Gironde. Il interroge uniquement les sous-séries 4 E (Etat civil : collection du greffe), 1 Mi EC (microfilms de complément des registres paroissiaux et d'état civil des communes de la Gironde n'ayant pas déposé leurs archives aux Archives départementales de la Gironde) et E DEPOT (registres paroissiaux et d'état civil des communes de la Gironde ayant déposé leurs archives aux Archives départementales de la Gironde). Par ce formulaire vous obtiendrez donc des résultats exhaustifs vous permettant soit de consulter les documents en ligne soit de trouver la cote à demander en salle de Lecture L'état civil de la Gironde Les Archives départementales de la Gironde ont entrepris de mettre en ligne l’intégralité de l’état civil de la Gironde. La mise en ligne de l’état civil de la Gironde a commencé le 26 juillet 2007 par les tables décennales de toutes les communes, de l’an XII à 1902.

GeneaBRAY : Généalogie en pays de Bray La liste du pays de Bray « GeneaBRAY » regroupe généalogistes et historiens des départements 76 et 27 (et 60). Cette liste a été créée et est gérée bénévolement par un groupe de généanautes (de l'Union des Cercles Généalogiques et Héraldiques de Normandie - Initiative individuelle et non affiliée, elle ne se réclame d'aucun cercle. Elle est PUBLIQUE et modérée. A noter que le pays de Bray possède quelques communes sur le département 60, ce qui fait que GénéaBRAY (sous-liste de genea76) tient en compte cette spécificité. CANTONS DU PAYS DE BRAY : Argueil, Bellencombre, Forges les Eaux, Gournay en Bray, Londinières, Neufchatel en Bray et Saint Saens. CANTONS LIMITROPHES : Aumale, Blangy sur Bresle, Buchy, Clères, Envermeu, Eu et Longueville sur Scie. SUR L'OISE : Cuigy en Bray, Hodeng en Bray, Ons en Bray, Puiseux en Bray, Saint Aubin en Bray, Saint Léger en Bray Merci Le Webmaster

29 Mémoire des générations et des territoires : 28 kilomètres d’archives Les Archives départementales du Finistère assurent le contrôle , la collecte , le classement , la conservation , la communication et la valorisation des archives historiques. Elles apportent également aide et conseil auprès des collectivités territoriales, de l’État, des entreprises, des particuliers… La mise à disposition des archives pour les recherches administratives, scientifiques et généalogiques s’effectue en salle de lecture ouverte au public 230 jours par an . Près de 3.000 lecteurs sont inscrits aux Archives générant annuellement près de 40.000 communications de documents . Les « trésors des archives » sont valorisés lors d’expositions réalisées par le service ou d’autres établissements culturels dans le Finistère ou ailleurs. Ils sont aussi utilisés par les médias (audiovisuel et édition) et mis à disposition du jeune public grâce à un service éducatif. La salle de lecture Un espace dédié à la recherche Les métiers

AD37 Depuis 1792, les registres d'état civil des communes sont accompagnés de tables qui reprennent, pour chaque décennie, les naissances, mariages et décès, en classant les individus dans l'ordre alphabétique de la première lettre du patronyme. Ces documents sont d'une grande utilité pour toute personne qui recherche un acte sur une ou plusieurs communes, sans pour autant en connaître la date précise. Véritables clefs d'accès aux actes d'état civil proprement dits, ces tables ont été numérisées dans leur totalité et couvrent la période 1792-1932. Attention : en raison de leur mauvais état, les tables décennales du canton de Tours, pour la période 1903-1932, n'ont pu être numérisées. Elles sont cependant consultables sous forme de microfilms dans la salle de lecture sous les cotes 2 Mi 703-715 (détail en salle de lecture sur l'inventaire des microfilms). La présentation adoptée permet une recherche hiérarchisée par communes, décennies, et types d'actes lorsque ceux-ci sont très nombreux.

Les registres matricules de l'Eure sont sur Internet Il y a du nouveau sur l'un des plus anciens sites d'archives départementales, celui de l'Eure lancé en 2002. Son offre numérique vient d'être étoffée avec l'arrivée des registres matricules militaires, venant compléter les registres paroissiaux et d'état civil, les recensements et l’état des fonds conservés aux Archives départementales de l’Eure. Allant de 1867 à 1909 (avec des tables alphabétiques poussant jusqu'à 1932), les registres matricules représentent plus de 72 000 images mises à la disposition des usagers. Les tables et registres sont classés par bureau de recrutement (Évreux et Bernay) et par année d'incorporation, en général, pour les 20 ans de chaque conscrit. Petite particularité locale, pour les communes de l'arrondissement des Andelys relevant du bureau de Rouen-Sud, seules les tables alphabétiques sont conservées aux Archives départementales de l'Eure : les registres matricules sont quant à eux conservés aux Archives départementales de la Seine-Maritime.

Lorient AD10 Généalogie Accédez en un seul clic aux sources indispensables de la généalogie : les tables décennales, les tables alphabétiques des registres matricules, les recensements de la population, les tables des successions et absences, le fichier généalogique Chandon. Archives anciennes Nouveau : consultez les chartes et cartulaires des fonds ecclésiastiques. Issues des confiscations révolutionnaires de 1796, les archives anciennes rassemblent les fonds des établissements monastiques du département ainsi que ceux des anciens lignages nobles. Les projets d’inventaire et de numérisation en cours ont pour objectif la mise en ligne de l’ensemble des chartes scellées, cartulaires et registres d’officialités entre 2011 et 2016. Cartes postales Près de 10 000 cartes postales concernant l’ensemble des communes du département de l’Aube ont été numérisées et sont consultables. Cadastre napoléonien Décidé par Napoléon 1er en 1807, le cadastre parcellaire a été terminé dans l'Aube en 1842.

L'état civil de Seine-Maritime arrive sur le Net La promesse a été longue à venir, mais à présent, elle est tenue : les archives de Seine-Maritime viennent de mettre en ligne un nouveau site Internet avec les registres paroissiaux et d'état civil dont la publication était très attendue par les généalogistes. Nous vous invitons dès maintenant à regarder notre carte de l'état civil en ligne pour constater que le département normand arrive bien tard dans cette démarche, mais qu'il n'est pas le dernier, loin de là ! Pour l'heure, tous les chercheurs d'ancêtres normands sont à leurs claviers et à leurs souris. Le site, clair et sobre se décline entre actualité, agenda, lettre des archives et trésors à la une. Bonne idée, la rubrique la plus demandée est bien en valeur : la recherche en ligne. Pour l'état civil, le choix des archives de Seine-Maritime peut dérouter : c'est une recherche sélective qui démarre forcément par une recherche par commune ou paroisse. Le site Internet est gratuit.

Related: