background preloader

Les châteaux et forts du Xème au XVIIème siècle

Les châteaux et forts du Xème au XVIIème siècle

Châteaux France, Donjon, Abbayes, Jeanne d'Arc - Château et Patrimoine de France, montjoye.net Egypte ancienne antique des pharaons Tourism news from across the globe! Château du Haut-Kœnigsbourg Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d'Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace. Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l'adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par « haut-château du roi ». Situation géographique[modifier | modifier le code] Le château est situé à une altitude de 757 m, et placé à : 12 km à l'ouest de Sélestat, d'où on peut le voir ;26 km au nord de Colmar ;55 km au sud de Strasbourg. Historique[modifier | modifier le code] Les Hohenstaufen[modifier | modifier le code] En 774, Charlemagne fait don du Stophanberch ou Staufenberg, (nom du col où le Haut-Kœnigsbourg a été construit) et des terres attenantes au prieuré de Lièpvre, dépendantes de celle de Saint-Denis. En 1079, Frédéric de Hohenstaufen (Frédéric l'Ancien) est nommé duc de Souabe par l'Empereur du Saint-Empire Germanique Henri IV. Les Thierstein[modifier | modifier le code]

Château fort du Kagenfels - Bienvenue sur le site officiel sans titre L'Association pour la Restauration du Château du Spesbourg est une association de bénévoles qui oeuvre depuis 1985 à la sauvegarde, la sécurisation et la mise en valeur de la ruine du Spesbourg, majestueux château propriété de la commune d'Andlau (Bas-Rhin). Elle est essentiellement composée d'habitants de la ville d'Andlau, mais recueille des adhésions dans un périmètre beaucoup plus important, de même que la richesse que représente un tel patrimoine excède de beaucoup le cadre simplement local. Année après année, l'association se donne pour missions: Vous trouverez dans ce site une courte présentation du château, le calendrier des activités organisées ou projetées par l'association ainsi que des compte-rendus en images de manifestations orchestrées par l'association ou auxquelles elle a pris part... Bonne visite !

sans titre Château de Spesbourg Cliquez sur l'une des rubriques ci-dessous L' aspect général rappelle le château-fort du XIIIe siècle, avec un donjon d'environ 24 m dont l'accès n'est possible que par une porte haut placée. Mais le côté de " l'attaque ", au Nord, ne présente pas le profil habituel en pointe qu'on exposait dès 1200 à l'assaillant pour dévier les projectiles. Bien au contraire, le Spesbourg ne propose qu'un large mur plat, un mur " bouclier " dont l'épaisseur, curieusement, ne se distingue pas des murs Est et Sud. Le constructeur a occupé au mieux l'espace disponible sur le rocher et place le logis seigneurial côté Est, à l'abri des intempéries , mais militairement fragile. Casteland.com remercie tout particulièrement l'association du château ainsi que Gabriel Gehenn pour les photos ainsi que les renseignements sur celui-ci.

sans titre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Géographie[modifier | modifier le code] au sud-ouest par la vallée alluviale du Giessen, rétrécie dans ce secteur par le pointement ganitique du Petit Hollé.au nord-ouest, par le vallon du Dumpfenbach qui marque la limite avec Saint-Maurice.au sud-oest et au nord-est par le vallon de Saint-Pierre-Bois peu pentue qui atteint 300 m d'altitude à la " Oberheid". Le village est installé à l'intersection de l'ancienne Route du Sel et du vallon de Saint-Pierre-Bois, peu avant le confluent du ruisseau du Giessen. La commune de Thanvillé compte quelques maisons situées dans l'agglomération de Saint-Maurice et une partie de l'agglomération de Saint-Pierre-Bois (rive droite du ruisseau) dont l'église qui se trouve ainsi singulièrement excentrée. Toponymie[modifier | modifier le code] Thanvillé doit son nom à l'allemand Tannweiler[Informations douteuses] et au nom alsacien de Danwiller. Histoire[modifier | modifier le code]

sans titre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le château de Bellocq se situe sur la commune du même nom, dans le département français des Pyrénées-Atlantiques. Présentation[modifier | modifier le code] Cette forteresse béarnaise de la fin du XIIIe siècle consiste en un quadrilatère irrégulier, renforcé de sept tours, relié à la maison forte construite en 1281. Elle fut transformée au XIVe siècle. Histoire[modifier | modifier le code] À la fin du XIIIe siècle, Bellocq se trouvait à la frontière avec la Guyenne sous domination anglaise. En 1370, Gaston Fébus renforça le château et construisit de nouvelles places fortes pour préserver l'indépendance de son territoire contre les puissants royaumes de France, d'Angleterre et de Navarre. En 1542, Henri II d'Albret renforça le château pour parer à toute invasion espagnole. En 1568, le roi Charles IX envoya le baron de Terride conquérir et gouverner le Béarn, majoritairement protestant. Notes et références[modifier | modifier le code]

Le château de Beynac, son histoire Beynac, c’est d’abord un magnifique petit village qui a gardé tout son charme médiéval : empruntez ses ruelles pavées et escarpées, ses escaliers de pierre usés par le temps et vous serez récompensés, au fur et à mesure de votre progression essouflée, par des aperçus de la vallée de la Dordogne d’autant plus beaux que vous serez plus élevés. Une fois en haut, montez encore ! Passez la place du château, et si vous êtes férus de poésie, vous trouverez avec bonheur la maison où vécut Paul Éluard un peu plus avant sur votre droite. Un lion à Beynac Quant au château lui-même, ses origines remontraient au XIIe siècle, lorsque Maynard de Beynac fit bâtir ce qui n’était alors qu’un donjon. Dressé à flanc de falaise, 150 m au-dessus de la Dordogne, Beynac occupait certes une position avantageuse, point d’observation idéal sur toute la vallée. Le 6 avril 1199, alors qu’il assiégait en Limousin le château de Châlus, Richard Cœur de Lion était tué d’une flèche qui l’étonna. Un château convoité lauzes .

sans titre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Présentation[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Le château fort est bâti dès le XIIe siècle par les barons de Beynac[2] pour verrouiller la vallée. À la mort d'Adhémar de Beynac (1147-1189), croisé décédé sans postérité, Richard Cœur de Lion, roi d'Angleterre offre Beynac à Mercadier, son fidèle routier. À l'époque de la guerre de Cent Ans, la forteresse de Beynac est l'une des places fortes françaises. La partie la plus ancienne du château est un gros donjon roman carré, vertigineux, aux rares percements, agrafé d'une bretèche et d'une échauguette, accosté d'une cage d'escalier en vis, mince comme un contrefort et terminé par une terrasse crénelée. Blason des Beynac. Liste des barons de Beynac[modifier | modifier le code] Au cinéma[modifier | modifier le code] Le château a servi de cadre au tournage des films : Photos[modifier | modifier le code] Notes[modifier | modifier le code]

Château de Cadillac - Centre des monuments nationaux sans titre Avec le château de Castelnaud, nous sommes assez loin de l’élégance du château de Fénelon : il s’agit en effet d’une forteresse médiévale, strictement dévolue à la guerre, hier comme aujourd’hui puisque il abrite un musée de la guerre au Moyen Âge. Fondé au XIIe siècle, sa situation a été choisie en connaissance de cause : sur une hauteur, le château de Castelnaud domine la vallée de la Dordogne et fait face à son rival, le château de Beynac. Les « parfaits » Au début du XIIIe siècle, les cathares voient leur hérésie se répandre largement dans le Sud-Ouest de la France, y compris à Castelnaud : son seigneur est un partisan de cette foi. C’est ainsi que les « purs » s’attirent les foudres du pape Innocent III qui, inquiet pour l’unité du dogme, ordonne la croisade (dite « des Albigeois ») en 1209. Conflits franco-anglais En 1250, Louis IX restitue la seigneurie à son seigneur, Aymeric. courtine sont construits. Changement de dynastie Un musée de la guerre poliorcétique

Related: