background preloader

Chronologie,.  La politique du handicap . Politiques publiques

Chronologie,.  La politique du handicap . Politiques publiques
Du Haut Moyen-Age au début du XIXe siècle Le Haut Moyen-Age voit l’édification des premiers « Hôtels-Dieu » destinés à accueillir les infirmes, confondus alors avec tous les pauvres, les miséreux de la société. A partir du XIVe siècle, la peur prend le dessus sur cette attitude charitable et conduit à la mise à l’écart, puis à l’enfermement de cette population composite de gueux et pauvres gens et notamment les infirmes et pauvres d’esprit. La création à Paris de l’Hôpital Général - La Salpêtrière à la fin du XVIIème siècle illustre ce moment. Louis XIV crée l’Institution des Invalides pour héberger les vétérans devenus inaptes au travail. Au siècle des Lumières, l’influence de nouvelles théories philosophiques, les avancées de la connaissance scientifique permettent de placer sur le devant de la scène les problèmes posés par l’éducation des enfants ou des adultes frappés de déficiences sensorielles. 1889Un congrès de l’assistance se réunit à Paris et rédige une charte de l’assistance.

http://www.vie-publique.fr/politiques-publiques/politique-handicap/chronologie/

Related:  Projet de resource humaineashleydebesealjofrachrisCONTENUS DE REFERENCEHandicap

En quoi consiste le tutorat d'un salarié handicapé ? Une entreprise peut avoir recours au tutorat quand il s’agit d’accompagner la mobilité ou le recrutement de salariés handicapés. La mission du tuteur est double : il facilite l’intégration dans l’entreprise, et il transmet des compétences et savoir-faire professionnels. Dans le cadre de l’accompagnement d’une personne handicapée, une dimension liée au handicap s’ajoute aux responsabilités plus classiques du tutorat. Dans certaines entreprises, cette fonction porte le nom de « référent », et il s’agit plus particulièrement d’accueil et d’accompagnement. Les missions du tuteur Les 4 principales déficiences Tourisme et Handicaps Le Handicap Auditif La principale difficulté est de percevoir, d’entendre et de déchiffrer les messages sonores dont la parole. La perte de la stéréophonie ne permet plus de localiser l’origine du bruit.Il faut distinguer la personne sourde de la personne malentendante. La personne sourde : est une personne née sourde, ou qui a perdu l’ouïe.

La France et l’insertion scolaire des enfants handicapés : état des lieux En cette période électorale, il est important de rappeler aux candidats à la présidentielle qu’un long chemin reste à parcourir en ce qui concerne l’insertion scolaire des enfants handicapés. On peut dater l’apparition de la notion d’insertion scolaire de la loi du 30 juin 1975 qui, dans son article premier, en définissait le concept sans utiliser l’expression. Les circulaires n°82/2 et 82/048 du 29 janvier 1982 affirment sans ambiguïté la volonté des pouvoirs publics d’intégrer les enfants et adolescents handicapés à l’école : " L’intégration vise tout d’abord à favoriser l’insertion sociale de l’enfant handicapé en le plaçant le plus tôt possible, dans un milieu ordinaire où il puisse développer sa personnalité et faire accepter sa différence. Elle lui permet enfin de bénéficier dans de meilleures conditions, d’une formation générale et professionnelle favorisant l’autonomie individuelle, l’accès au monde du travail et la participation sociale."

Les établissements La sectorisation Le centre hospitalier (CHS) Les Unités pour malades difficiles (UMD) Le Centre médico-psychologique (CMP) Le centre de postcure Le Centre d’accueil thérapeutique à temps partiel (CATTP) Les appartements communautaires et thérapeutiques La sectorisation En France, l’organisation du dispositif psychiatrique public et associatif participant au service public repose sur la sectorisation psychiatrique. Elle regroupe l’essentiel du dispositif public, à l’exception de quelques services de psychiatrie implantés en Centre hospitalier universitaire (CHU). Loi de 2005: Les associations dressent un bilan amer - En ce moment (7492) Paris, 8 fév 2015 Lieux publics inaccessibles, aides techniques et humaines trop coûteuses... les associations de personnes handicapées dressent un bilan amer de l'ambitieuse loi de 2005, qui devait leur assurer "égalité des droits et des chances", à l'occasion de ses dix ans. "Nous sommes encore loin du compte", assène l'Association des Paralysés de France (APF), affirmant que les personnes handicapées "sont toujours considérées comme des citoyens de seconde zone". Selon l'Insee, 9,6 millions de personnes sont concernées au sens large par le handicap.

Comment intégrer une personne handicapée dans l’entreprise ? Comme pour tout recrutement, l’accueil de la personne, la présentation de l’entreprise, de ses règles et de son organisation, la mise en relation avec l’équipe et/ou le responsable hiérarchique, sont des éléments essentiels. Si le "handicap" n’est pas visible ou susceptible de l’être, il n’est pas forcément indispensable d’aller au-delà des procédures habituelles d’intégration. Toutefois, si le handicap ou l’état de santé est apparent, ou qu’il peut se révéler d’une manière quelconque pendant le travail – absence pour soins, comportements particuliers, effets médicamenteux – il est important de pouvoir en parler ou permettre d’en parler, tout en respectant la vie privée de la personne (les points à évoquer doivent rester factuels, et être discutés préalablement avec la personne, se limiter aux conséquences du handicap sans aborder les questions de pathologie, par exemple…). Lire aussi "En quoi consiste le tutorat d’un salarié handicapé ?"

Balade et randonnée raquette - Font Romeu, Pyrénées, 66 L'hiver à Font-Romeu sera pour vous l'occasion de vous délecter d'un surprenant et divin cocktail : un enneigement privilégié malgré un ensoleillement exceptionnel avec quelques 3000 heures de soleil par an. La Cerdagne vous accueille et vous fait découvrir ce qu'elle a de plus exceptionnel, un environnement magique, des hauts plateaux et un air pur. Le terrain de type nordique de la région se prête particulièrement à la pratique de la raquette.

Management : toutes les fiches conseils Susciter la prise d'initiative dans son équipe Des collaborateurs pro-actifs et innovants : un doux rêve pour le manager ? Pas s'il parvient à instaurer un climat de confiance. Faire appliquer une décision Votre choix est fait.

invs.sante Publié le 01/10/2004 - Dernière mise à jour le 10/09/2007 Etude sur la surveillance dans le champ de la santé mentale. Rapport final Le présent rapport résulte de six mois d'étude en France et à l'étranger. Il fait état de l'existant en matière d'informations recueillies régulièrement ou ponctuellement et ayant un intérêt pour la surveillance en santé mentale. Il s'appuie sur les besoins d'information identifiés par les acteurs et décideurs rencontrés - en allant des soignants, administrateurs et chercheurs jusqu'aux usagers- en matière de santé mentale.

Loi handicap du 11 février 2005 Loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances La loi n°2005-102 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a été votée le 11 février 2005 (Journal officiel du 12/02/2005). Cette loi se compose de 101 articles et donne lieu à la rédaction de plus de 80 textes d'application. Aménagements raisonnables La loi 2005-102 du 11 février 2005 impose aux employeurs de prendre des mesures appropriées afin de garantir le respect du principe d’égalité de traitement à l’égard des personnes handicapées. Ces mesures doivent leur permettre d’accéder ou de conserver l’emploi correspondant à leurs qualifications professionnelles, de l’exercer, d’y progresser ou de bénéficier d’une formation adaptée à leurs besoins. Elles doivent être envisagées à toutes les étapes du parcours professionnel : embauche, déroulement de carrière, accès à la formation… Les aménagements raisonnables n’ont pas pour but de favoriser un individu par rapport à un autre mais de compenser l’inégalité induite par le handicap. Il s’agit là d’obliger l’employeur, dans certaines limites fixées par la loi, à prendre des mesures destinées à établir une égalité de traitement entre les salariés handicapés et ceux qui ne le sont pas.

Related:  HANDICAPS