background preloader

Préparer l'intégration d'un salarié handicapé

Préparer l'intégration d'un salarié handicapé
La visite médicale d’embauche Pour les personnes handicapées, la visite médicale d’embauche doit être effectuée avant la prise de poste. Elle est l’occasion de valider l’aptitude de la personne et d’identifier ses besoins spécifiques éventuels de compensation. Rappel : les collaborateurs handicapés en poste bénéficient d’une surveillance médicale renforcée, qui se traduit par une visite médicale annuelle. Expliquer les enjeux pour le manager et l’équipe Valeurs personnelles du manager (image de soi) et développement des qualités managériales (si possible, choisir au départ les managers les plus ouverts). Rassurer sur les risques Ces risques s’envisagent aussi en termes d’impacts sur une équipe qui ne serait pas sensibilisée. Les contraintes liées au handicap sont identifiées et expliquées. Préparer son arrivée Élaborer, conjointement avec la personne, la communication qui sera faite autour de son arrivée, notamment dans le cas où des aménagements sont nécessaires.

http://www.esh-handicap.fr/recruter/preparer-integration-salarie-handicape

Related:  Conduite de veilleintégration d'un salarié

Les défis du handicap en entreprise A quelques jours du lancement de la 14e édition de la Semaine nationale pour l'emploi des personnes handicapées, un constat s'impose: les entreprises peinent à atteindre le quota de 6% d'emploi de personnes en situation de handicap imposé par loi de février 2005. Et ce malgré leur bonne volonté. Car, au-delà de la peur du gendarme et des sanctions financières qu'ils encourent, les employeurs font de nombreux efforts pour répondre à leur nouvelle obligation. Intégration d'un nouveau salarié : les étapes clés Il est paradoxal de dépenser un budget conséquent pour trouver la perle rare puis négliger son arrivée. Dans le contexte actuel, la fidélisation d'un collaborateur devrait être au cœur des priorités. Et elle commence par l'accueil de ce dernier.

Comment intégrer une personne handicapée dans l’entreprise ? Comme pour tout recrutement, l’accueil de la personne, la présentation de l’entreprise, de ses règles et de son organisation, la mise en relation avec l’équipe et/ou le responsable hiérarchique, sont des éléments essentiels. Si le "handicap" n’est pas visible ou susceptible de l’être, il n’est pas forcément indispensable d’aller au-delà des procédures habituelles d’intégration. Toutefois, si le handicap ou l’état de santé est apparent, ou qu’il peut se révéler d’une manière quelconque pendant le travail – absence pour soins, comportements particuliers, effets médicamenteux – il est important de pouvoir en parler ou permettre d’en parler, tout en respectant la vie privée de la personne (les points à évoquer doivent rester factuels, et être discutés préalablement avec la personne, se limiter aux conséquences du handicap sans aborder les questions de pathologie, par exemple…).

Embaucher un travailleur handicapé : obligations et aides Pour que le handicap ne soit plus un frein à l’emploi et inciter les entreprises à recruter des travailleurs handicapés, l’Etat propose des aides. Celles-ci ne sont toutefois pas automatiques et sont soumises à condition. Pas facile de s’y retrouver parmi les différentes aides accordées aux entreprises du secteur privé pour l’emploi de travailleurs handicapés. Les dispositifs se superposent les uns aux autres en fonction du type d’employés et l’ensemble est devenu au fil du temps une vaste usine à gaz. Accueillir et intégrer un nouveau salarié L’accueil et l’intégration représentent 50 % de l’efficacité d’une procédure de recrutement. Découvrez les principaux conseils pour favoriser l’autonomie de votre nouvel employé – quel que soit son statut ou la nature de son contrat – et le rendre rapidement opérationnel. Avant le jour J : préparez l’arrivée de votre nouveau collaborateur Lundi matin, 9 heures.

Adapter un poste de travail à une personne handicapée Si le secteur IT est l'un des domaines d'activités des moins contraignants pour les personnes handicapées, les postes de travail informatiques nécessitent tout de même des adaptations, en fonction du ou des handicaps des utilisateurs. Déficients visuels, moteurs ou personnes muettes doivent pouvoir exécuter leur travail normalement. Pourtant, l'adaptation d'un poste informatique et d'un bureau peuvent se révéler être un véritable casse-tête, lorsque que l'on connaît mal les possibilités d'aménagement d'un bureau ou les logiciels utiles.

Comment recruter un travailleur handicapé ? Le recrutement d’une personne handicapée passe tout d’abord par les mêmes structures, circuits et pratiques que pour le public valide. Il n’y a pas de porte d’entrée véritablement "réservée" pour les demandeurs d’emplois handicapés. Le "handicap" ou l’état de santé ne peut constituer un critère discriminant, même dans un esprit positif, dans le libellé d’une offre ou dans la recherche de candidat (comme le sexe, la nationalité, l’âge, etc.). Les difficultés de recrutement des personnes handicapées sont souvent les mêmes que pour le public valide : difficultés à trouver certains profils ou certaines compétences, correspondance des formations proposées par le marché, etc. Certains réseaux ou canaux élargissent les possibilités pour recruter un travailleur handicapé.

Intégration de nouveaux salariés : les 10 erreurs à ne pas commettre Dans le processus de recrutement, l’arrivée d’un nouveau salarié dans l’entreprise est la deuxième étape cruciale. Va-t-il coller au poste ? Va-t-il réussir à s’intégrer rapidement dans l’équipe et/ou avec ses collaborateurs ? Les premiers jours (voire les premières semaines) sont déterminants. GROUPE VIDEAL - Actualités - AGEFIPH - Newsletters Au vu du taux très élevé de chômage parmi les personnes handicapées (plus du double du milieu ordinaire), le recrutement d'un travailleur en situation de handicap semble susciter encore bien des craintes pour les employeurs : risque d'absentéisme, faible productivité, difficultés d'intégration parmi les autres salariés... Pourtant, une étude Louis Harris pour l'Agefiph* faisait déjà état en 2005 d'un sentiment global de satisfaction au sein des entreprises qui employaient un ou plusieurs travailleurs handicapés : 93 % des chefs d'entreprise s'estimaient satisfaits et 87 % de leurs collaborateurs avaient jugé l'initiative enrichissante. Ce constat de satisfaction doit encourager les entreprises à embaucher plus facilement des travailleurs en situation de handicap, sans oublier néanmoins que, pour qu'elle soit réussie, l'intégration d'un travailleur handicapé dans une entreprise demande un certain travail de préparation - qui est loin d'être insurmontable. Préparer le terrain

Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) Un appel à candidature est actuellement lancé pour devenir membre du CNCPH! YouTube est désactivé. Autorisez le dépôt de cookies pour accéder à cette fonctionnalité. ✓ Autoriser Retrouvez toutes les informations pour candidater: candidater au CNCPH Présentation et caractéristiques Observatoire national des métiers des jardineries & graineteries L’objectif de ce guide est d’aider les managers à optimiser l’accueil et l’intégration des nouveaux salariés dans l’entreprise. Un autre guide méthodologique Fafsea “Assurer la fonction de tuteur” est à la disposition des personnes désignées pour accompagner les nouveaux arrivants. Pourquoi ? Le recrutement d’un salarié nécessite la mise en place d’une démarche d’intégration dès son arrivée. Elle vise à réussir à la fois l’adaptation du salarié à son poste de travail et au sein de l’entreprise.

Intégration professionnelle d’une personne handicapée : quels enjeux ? Le recrutement n’est que l’une des étapes de l’intégration d’une personne handicapée : celle-ci se prépare, s’anticipe et nécessite un accompagnement ciblé et approfondi. Quelques points essentiels. 1. Comment préparer l’arrivée d’une personne handicapée ? La préparation de l’entrée d’une personne handicapée dans votre entreprise peut vous amène, en fonction des conséquences du handicap sur le poste de travail, à envisager différents modes de compensation du handicap :

Ergonomie, handicap et aménagement de postes pour personnes handicapées Adaptation de postes / maintien dans l’emploi L’apparition de restrictions médicales chez les salariés réduit les capacités à maintenir son activité professionnelle au meilleur niveau. L’entreprise, pour conserver sa compétitivité et son savoir-faire, doit s’adapter à ces difficultés en privilégiant le maintien dans l’emploi des salariés qui ont rencontré des problèmes de santé dans ou hors travail. A travers l’analyse des exigences de la tâche au regard des restrictions médicales, Action-Ergo vous aide à concevoir des aménagements spécifiques permettant d'adapter le poste et de permettre à la personne auparavant en difficultés de réaliser la totalité de ses tâches dans un objectif de production identique ou à perte minimale. Réinsertion dans l’emploi Aménagement de postes handicapés

Comment bien intégrer ses nouveaux salariés? Hourra c'est fait, un nouveau salarié occupe enfin ce poste resté vacant depuis des mois. Mais la tâche est loin d'être terminée car après le recrutement vient le difficile processus d'intégration. "Il faut que dès le premier jour, la personne se sente bien dans son environnement pour qu'elle soit opérationnelle et efficace rapidement", explique Christophe Bonnet, coach en management.

Related: