background preloader

Définir sa stratégie de veille en 10 points

Définir sa stratégie de veille en 10 points

Votre profil professionnel sur les réseaux sociaux Aujourd’hui, une majorité d’entre nous a au moins un compte sur l’un des réseaux sociaux. Le sujet d’aujourd’hui est comment optimiser son profil professionnel. Dans un premier temps, je vais dresser les grandes lignes communes aux réseaux sociaux Viadeo et LinkedIn. Quelques chiffres1 LinkedIn 150 millions d’inscrits dans le monde dont 31 en Europe et 3 en France. Viadeo 4,5 millions de membres en France pour 40 millions dans le Monde. Facebook 25 millions de membres en France pour 845 millions dans le Monde, dont 483 millions « actifs » (qui se connectent tous les jours). Twitter On estime à 5,2 millions le nombre d’utilisateurs en France dont 24% « actifs c’est à dire ayant twitté un message entre septembre et novembre 2011 [Semiocast]. Son profil professionnel sur Viadeo et LinkedIn J’ai pris le parti de traiter ces deux réseaux sociaux ensemble car le concept est similaire. La présentation Si vous n’avez pas de compte, la première étape consiste à en créer un. L’expérience La photo Contact

Définir votre stratégie de veille en 10 points Comme pour tout projet, la mise en place de stratégie(s) de veille suppose de faire le point et de se poser les bonnes questions. Ces étapes préalables sont essentielles puisqu’elles permettent d’identifier les axes de veille, et de les adapter aux besoins et au fonctionnement de l’entreprise. 1) Evaluer ses points forts, ses points faibles Objectif : connaître les forces et les faiblesses de son entreprise. Cette première étape, basée sur une introspection de l’entreprise, permet de définir en partie les axes de veille à approfondir. Voici des pistes de réflexion : Le patrimoine immatériel (marques, brevets) est-il protégé ? 2) Identifier les sujets sensibles Objectif : connaître les points névralgiques de votre activité. A la différence de la précédente étape, celle-ci se base davantage sur un diagnostic du marché plutôt que de l’entreprise (menaces, opportunités). Quelles sont les données conjoncturelles et sociétales qui influent sur une activité donnée ? 4) Définir ses objectifs stratégiques

Inforadar : IE Today...for Tomorrow !!!: VeilleMap : Cartographie de la veille stratégique La veille stratégique et l'intelligence économique expliquées en plus simple par l e moyen des cartes heuristiques (Mind Mapping). Ce travail est une synthèse de lectures faites sur le sujet consolidées d'expériences professionnelles dans diverses entreprises. Pour des soucis d'espace, la représentation n'a pas été poussée à un niveau plus détaillé.VeilleMap inaugure dans ce blog une série dédiée au partage de connaissances dans les différents domaines de la veille, de l'intelligence économique et des sciences de l'information et de la communication etc. Elle ne revendique pas l'exhaustivité mais essaie d'expliquer de manière schématique et synthétique ce que sous-tend cette activité de collecte, de traitement et de diffusion de l'information stratégique à des buts décisionnels et compétitifs.

LinkedIn : 8 bonnes pratiques pour optimiser votre veille professionnelle. Les évolutions récentes de LinkedIn en font un centre d’informations privilégié pour votre veille. Bien géré, le flux d’actualité devient un outil puissant. Décryptage pas à pas. Lorsque vous vous connectez sur LinkedIn, vous vous retrouvez sur votre flux d’actualités. Popularisée par Facebook, cette visualisation de l’actualité de votre réseau vous permet chez LinkedIn de rester informé sur : Les évolutions professionnelles de vos contacts : nouveaux postes, mises à jours de profil, anniversaire de travail… Les nouvelles connexions de votre réseau. Vous l’avez compris, votre flux d’actualités comporte beaucoup d’informations. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Définir ses objectifs de veille image en 14 questions Lorsque l'on souhaite évaluer une e-réputation, l'image que les internautes se font d'une organisation sur le web, il paraît nécessaire de mettre en place une stratégie de veille (image, d'opinion, des conversations, etc.). Bien trop souvent, la stratégie de veille se résume au choix des outils ou au tri d'une quantité démesurée d'informations. Pour partir sur de bonnes bases, et surtout rendre efficace au maximum son processus de veille, il faut avant toute chose se poser les bonnes questions, définir ses objectifs : en résumé bien préparer sa veille ! C'est article va permettre de détailler une interview réalisée pour le blog Conseil Web Social (article que je vous conseille bien évidemment de lire :-). Au-delà, la définition des objectifs d'une veille, le pourquoi du processus qui va être mis en place, apparaît tout d'abord comme un filtre efficace : si vous savez ce que vous cherchez, vous gagnerez un temps considérable lors du tri et de l'analyse des résultats. Qui ? Quoi ? Où ?

Veiller en 1 heure : mission impossible Vous n’avez qu’une heure devant vous pour effectuer de la veille ? Soyons honnêtes : cela ne sera pas facile... Une veille efficace se pratique en effet sur la longueur et tout au long de la journée de travail. C’est un continuum qui suppose une attention de tous les instants. En une heure, il faut donc aller à l’essentiel ! Par commodité, nous retiendrons ici la première définition. 1 - L’expression des besoins Cette première étape vise à définir les besoins informationnels de l’organisation. Du côté de la Délégation interministérielle à l’intelligence économique on estime que l’expression des besoins est « l’opération - se traduisant sous la forme d’un plan de veille - qui vise à délimiter la partie de l’environnement et les problématiques que le décideur veut mettre en surveillance. 2 - Identification des sources d’information Cette deuxième étape consiste à créer un corpus de veille (ou sourcing).

3 alternatives à Google Alertes Google Alertes est surement l’un des outils de veille gratuit le plus connu, ou tout du moins conseillé pour commencer une veille. Pour celles et ceux qui utilisent cet outil, et qui n’ont pas envie de se plonger dans des solutions comme Yahoo Pipes, voici trois alternatives possibles pour recevoir des alertes mails. Les trois outils qui vont être rapidement présentés ci-dessous utilisent tous d’une manière ou d’une autre Google… Mais l’avantage à leur utilisation est de se donner la possibilité de découvrir certains résultats pas ou mal mis en avant par Google (pour ne pas parler de « sérendipité »). Mais aussi de paramétrer différemment votre recherche. Globalement, au-delà du simple fait d’envoyer les résultats par mail, l’intérêt de ces outils est principalement de pouvoir faire une veille sur des requêtes (et non pas des sources). La question m’a souvent été posée, voici donc des pistes de réponse. Giga Alert Giga Alert vous propose plusieurs options : ==> Chercher une phrase exacte

Veille sur les vidéos en ligne : Rechercher des vidéos | Outils Froids Comme je le disais dans mon avant-dernier billet, le fait de faire de la veille sur les vidéos en ligne est devenu essentiel pour certains acteurs privés ou publics. Qu’il s’agisse de voir fonctionner in vivo le matériel d’un concurrent, de savoir comment sont accueillis ses propres produits par les internautes ou la manière dont réagissent ses usagers, les services de partage de videos en ligne sont devenus incontournables. Il faudra donc globalement être capable de : Rechercher des vidéosSurveiller l’arrivée de nouvelles videos potentiellement intéressantesRécupérer les vidéos intéressantesLes améliorer si nécessaireLes exploiter seul ou à plusieurs C’est donc le plan que je me propose de suivre dans la série de billets à venir. On ne peut pas dire que les outils de recherche de vidéos aient beaucoup évolué mais il est toujours utile de faire un tour d’horizon de l’existant. Moteurs de recherche incontournables : Moteurs secondaires : Sites de partage de vidéos / réseaux sociaux

Related: