background preloader

Pierre Bourdieu. Sur la télévision

Pierre Bourdieu. Sur la télévision

http://www.youtube.com/watch?v=vcc6AEpjdcY

Related:  geoftocheLes enjeux moraux et civiques de la société de l'informationdocumentaires reportages diversconcentration des groupes de presseTelevision

Le critique culturel est mort. Vive la smart curation! L’avenir de la critique est-il entre les mains des «machines»? Premier épisode de notre série sur l'avenir de la recommandation à l'ère numérique. Cet article de Frédéric Martel pour Slate s’inscrit dans un programme de recherche sur la «Smart Curation» qu’il coordonne à l’université des arts de Zurich (ZHdK) et d’une mission d’expertise du Centre national du livre (ministère de la Culture, Paris). Il sera repris dans la réédition en poche de son livre Smart, Enquête sur les internets. Retrouvez la deuxième partie de l’enquête: Curation par algorithme, le rêve déçu de la toute-puissance de la machine On te manipule Une Théorie du complot, c'est quoi ? Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public. Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché. Elle contribue à semer la confusion, la désinformation, et la haine contre les individus ou groupes d’individus qu’elle stigmatise.

Reportage Bhoutan : au pays du Bonheur National Brut De Marie-Monique Robin – ARTE GEIE / M2R Productions – France 2014 Niché au cœur de l’Himalaya, le petit royaume du Bhoutan a décidé d’en finir avec « la dictature du Produit Intérieur Brut (PIB) » et de la croissance économique à tout prix, en proposant un nouvel indicateur de richesse : le Bonheur National Brut (BNB). Concentration des médias en France La publication du rapport de la commission Lancelot sur la concentration des médias en France à la mi-janvier a eu pour premier impact de fortes envolées du cours des actions des grands groupes du secteur. Le rapport concluant que l’état actuel de la concentration dans le domaine des médias ne contitue pas une menace pour le pluralisme, ces derniers pouvaient être que rassurés par les conclusions de la commission qui par ailleurs considère les médias relevant des dispositions du droit commun relatives à la concentration. La publication du rapport de la commission Lancelot sur la concentration des médias en France à la mi-janvier a eu pour premier impact de fortes envolées du cours des actions des grands groupes du secteur. L’information est donc avant tout une marchandise avec d’importants enjeux pour les quelques acteurs qui se partagent « le temps de cerveau humain disponible » pour reprendre les propos du PDG de TF1. Ci-dessous lien vers le rapport

Le cinquième pouvoir, par Ignacio Ramonet Contre les abus des pouvoirs, la presse et les médias ont été, pendant de longues décennies, dans le cadre démocratique, un recours des citoyens. En effet, les trois pouvoirs traditionnels - législatif, exécutif et judiciaire - peuvent faillir, se méprendre et commettre des erreurs. Beaucoup plus fréquemment, bien sûr, dans les Etats autoritaires et dictatoriaux, où le pouvoir politique demeure le responsable central de toutes les violations des droits humains et de toutes les censures contre les libertés. Mais, dans les pays démocratiques aussi, de graves abus peuvent être commis, bien que les lois soient votées démocratiquement, que les gouvernements résultent du suffrage universel, et que la justice - en théorie - soit indépendante de l’exécutif. Par exemple, il arrive que celle-ci condamne un innocent (comment oublier l’affaire Dreyfus en France ?)

Curation par algorithme, le rêve déçu de la toute-puissance de la machine Cet article de Frédéric Martel pour Slate s’inscrit dans un programme de recherche sur la «Smart Curation» qu’il coordonne à l’université des arts de Zurich (ZHdK) et d’une mission d’expertise du Centre national du livre (ministère de la Culture, Paris). Il sera repris dans la réédition en poche de son livre Smart, Enquête sur les internets. Retrouvez le premier épisode: Le critique culturel est mort. Vive la smart curation! « Post-vérité » et « fake news » : fausses clartés et points aveugles Concepts flous, utilisations orientées L’expression « post-vérité » (post-truth politics en version originale), apparue dès les années 2000 [1] connaît actuellement une deuxième vie, tellement riche qu’elle a été désignée « mot de l’année 2016 » par le dictionnaire Oxford. C’est Katharine Viner, rédactrice en chef « Informations et Médias » du quotidien britannique The Guardian, qui l’a remis au goût du jour, en l’actualisant, dans un éditorial du 12 juillet 2016.

OPÉRATION CORREA 1re partie : Les ânes ont soif - C-P Productions Accueil > OPÉRATION CORREA 1re partie : Les ânes ont soif Appel à dons Un film de Pierre Carles avec la collaboration de Nina Faure et Aurore Van Opstal L’Equateur dirigé depuis 2007 par le président de gauche Rafael Correa propose des solutions originales à la crise économique, sociale et environnementale. La concentration des médias : atout ou menace pour la démocratie ? Débat avec : Philippe Frémeaux, Laurent Martin, Olivier Saint-Cricq, Nathalie Sonnac. Samedi 20 octobre, de 17h30 à 19h - Château de Blois Intervenants : Philippe Frémeaux, directeur de la rédaction d’Alternatives économiques, Laurent Martin, chargé de recherche au Centre d’histoire de Sciences Po, membre du comité de rédaction du Temps des médias, Olivier Saint-Cricq, président du directoire de La Nouvelle République, Nathalie Sonnac, maître de conférences à l’Institut français de presse, université de Paris II-Panthéon Assas

Qui possède les médias ? " La presse libre n’existe pas. Vous, chers amis, le savez bien, moi je le sais aussi. Aucun de vous n’oserait donner son avis personnel ouvertement. Nous sommes les pantins qui sautent et qui dansent quand ils tirent sur les fils. Notre savoir faire, nos capacités et notre vie même leur appartiennent.

Related:  manipulations extérieuresEducationLes effets télévisuels sur l'hommeDocumentairesAnimations pédagogiques, ressources multimédias