background preloader

Pas vu pas pris de Pierre Carles (video en entier)

Pas vu pas pris de Pierre Carles (video en entier)
Related:  concentration des groupes de presse

Concentration des médias en France La publication du rapport de la commission Lancelot sur la concentration des médias en France à la mi-janvier a eu pour premier impact de fortes envolées du cours des actions des grands groupes du secteur. Le rapport concluant que l’état actuel de la concentration dans le domaine des médias ne contitue pas une menace pour le pluralisme, ces derniers pouvaient être que rassurés par les conclusions de la commission qui par ailleurs considère les médias relevant des dispositions du droit commun relatives à la concentration. La publication du rapport de la commission Lancelot sur la concentration des médias en France à la mi-janvier a eu pour premier impact de fortes envolées du cours des actions des grands groupes du secteur. L’information est donc avant tout une marchandise avec d’importants enjeux pour les quelques acteurs qui se partagent « le temps de cerveau humain disponible » pour reprendre les propos du PDG de TF1. Ci-dessous lien vers le rapport

Pierre Carles - Site Officiel C-P Productions carte du parti de la presse et de l argent DocPresseESJ "Enfin pris ?" - Pierre Carles (2002) Documentaire - 3ème volet A qui appartiennent les médias de masse? La concentration des médias : atout ou menace pour la démocratie ? Débat avec : Philippe Frémeaux, Laurent Martin, Olivier Saint-Cricq, Nathalie Sonnac. Samedi 20 octobre, de 17h30 à 19h - Château de Blois Intervenants : Philippe Frémeaux, directeur de la rédaction d’Alternatives économiques, Laurent Martin, chargé de recherche au Centre d’histoire de Sciences Po, membre du comité de rédaction du Temps des médias, Olivier Saint-Cricq, président du directoire de La Nouvelle République, Nathalie Sonnac, maître de conférences à l’Institut français de presse, université de Paris II-Panthéon Assas A tort ou à raison et quelle que soit son échelle - régionale, nationale ou internationale - la concentration des médias apparaît à beaucoup comme une menace pour la diversité culturelle et le pluralisme politique. télécharger cette conférence

Jean-Luc Mélenchon et les medias Faisons le point sur la concentration de la presse et des médias ! Nous assistons ces dernières années à une concentration croissante des entreprises de presse, nuisant au pluralisme de l’information. De surcroît, ces médias sont détenus en majorité par des groupes industriels et financiers qui dépendent économiquement par leurs marchés de l’Etat, donc du pouvoir politique. Ces deux facteurs représentent une réelle menace pour notre démocratie. Le grand nombre de titres de presse écrite, de chaînes de télévision, d’éditeurs de livres masque l’ampleur de la concentration dans les médias et ses effets dévastateurs. Les médias sont en majorité intégrés à des groupes industriels (Lagardère, Bouygues, Dassault, - TF1, contrôlée par Bouygues, est en position dominante, représentant plus du tiers de l’audience totale de l’ensemble des chaînes de télévision en France. - L’alliance Vivendi-Lagardère domine dans la télévision payante (Canal Plus, Canalsatellite). Face à ce constat, qu'ont dit les Etats généraux de la presse ? au sens historique de ce terme.

Un grand média Français pris en flagrant délit de bidonnage et de manipulation Aides à la presse : à quoi ça sert ? - Video S'abonner aux podcasts S'abonner aux podcasts Vous pouvez vous abonner au téléchargement périodique d'un fichier audio. Vous pouvez conserver l'émission ainsi téléchargée sur votre ordinateur, l'emporter sur votre baladeur numérique ou la graver sur un CD. Si vous choisissez iTunes, cliquez simplement sur l'un des liens suivant : le logiciel prend en charge toutes les opérations d'abonnement. Invités : Laurent Chapello, directeur de la rédaction d'Auto plusEric Pavon, directeur des rédactions de Télé Star et Télé PocheLaurence Pieau, directrice de la rédaction de Closer

Pierre Pica & Daniel Mermet Arrêt sur images Chomsky Attentats : entre rumeurs et intox, « aiguiser l’esprit critique des élèves » Après le 13 novembre, démonter les rumeurs et les faux est devenu l'une des préoccupations des enseignants. Yann Houry, prof de collège, a utilisé "la preuve par l'image" pour aider ses élèves à ne pas se laisser "manipuler". Classe de Yann Houry / « Rouge : Paris en sang. Drapeau tacheté de noir : deuil. Laurier : victoire ». Yann Houry est professeur de français au collège de Labrit (Landes) depuis septembre. “J’y étais au moment des attentats de janvier dernier. “A l’époque, tout le monde ne se sentait pas totalement concerné par ces attaques, qui visaient des journalistes, des caricaturistes… Mais avec le 13 novembre, la société entière est touchée. « Enormément d’interrogations » chez les élèves Lundi 16 novembre, Yann Houry a fait cours à 4 classes – des 6e, des 5e et des 4e. « Je pense aux familles qui sont choquées » / Dessin de Enriqué, de la classe de 6e de Yann Houry. « Comme si l’image avait valeur de preuve » Comment falsifier une image Fabien Soyez

Related: