background preloader

Jackson Pollock - Démasquer Jackson Pollock

Jackson Pollock - Démasquer Jackson Pollock
Brève description de l'archétype Le surréalisme nous a caressés avec ses virages marginaux. On rencontre à travers le mouvement que les artistes nous partagent leurs rêves et nous avons succombé à leurs réalités. Ils encouragent de nouvelles tendances en créant toute une autre forme de présence. La vague surréaliste pointe une effervescence hétérodoxe. Elle remonte le moral de quelques sortes, conceptualise, catalyse et retrempe son évolution.

http://www.jackson-pollock.info/

Related:  Peinture

Robert Ryman : Blanc sur blanc, tout bouge Aujourd'hui s'achève à la Phillips Collection une des trois expositions de monochromes qui ont eu lieu à cet été Washington.Robert Ryman, artiste américain contemporain, âgé de 80 ans, est venu par hasard à la peinture, et n'a jamais pris de cours d'art. En 1953, il monte à New York dans l'espoir de devenir saxophoniste professionnel. Pour arrondir ses fins de mois, il occupe pendant huit ans un petit boulot de gardien de musée au MOMA, où il rencontre Sol LeWitt et Dan Flavin. Influencé par ce qu'il voit, l'expressionnisme abstrait en vogue à l'époque, il décide alors d'expérimenter la peinture. Matisse et Picasso l'ont impressionné, et l'ont aidé à définir sa palette... blanche.

Art Abstrait Ce dossier s’inscrit dans une série: "Un mouvement, une période", qui sera régulièrement augmentée dans cette partie du site. Réalisés autour d’une sélection d’œuvres des principaux mouvements ou tendances représentés dans les collections du Musée national d’art moderne, ces dossiers s’adressent à tous ceux (enseignants ou responsables de groupe en particulier) qui souhaitent préparer leur visite au Musée. Leur objectif pédagogique est de faciliter l’approche et la compréhension de la création du 20e siècle. Ils ne constituent pas un cours mais proposent des points de repères et une base de travail. A chaque enseignant d’évaluer ses besoins et d’utiliser ce qui lui est nécessaire selon le niveau de sa classe. Histoire du design international au XXème siècle, design must Raymond Loewy (5 novembre 1893 à Paris - 14 juillet 1986 à Monaco) est un designer industriel et un graphiste franco-américain. Vister le site web : Raymond Loewy Zdeněk Kovář (né le 26 Janvier 1917 à Vsetin, Moravia) (république tchèque), mort le 21 juin 2004 à Zlin) est un designer industriel tchèque renommé (design d’outils) Robert Blaich (USA) a embrasé une carrière internationale en tant que manager de design durant plus de 50 ans. Il était consultant pour la société Blaich Associés et il fut le directeur du design pour la compagnie Philips Electronics et pour Hermann Miller. Walter Dorwin Teague (18 décembre 1883 – 5 décembre 1960) est un architecte américain et un designer industriel le plus renommé et le plus prolifique designer industriel américain avec une œuvre très complète.

Der Fuehrer's Face (1943) Résumé Donald se retrouve en Allemagne nazie et doit travailler jusqu'à en devenir fou pour servir Hitler. Au son d'une marche militaire nazie, Donald commence une dure journée à "Nutziland" : déjeuner au pain sec, quelques graines de café et de l’arôme de bacon et d’œufs, gardés à l'écart. Mais un groupe de soldats le conduit dans une usine d'armement où Donald doit subir le travail à la chaine et fabriquer toujours plus de munitions. Dans le dessin animé, les militaires défilent de façon grotesque au pas de l'oie et au son fracassant du tambour. Donald est conduit par les armes jusqu'à son lieu de travail où il doit obéir au doigt et à l'oeil, encadré par des soldats qui lui hurlent des ordres. Le seul réconfort qui se présente à lui est d'admirer un décor des Alpes un bref instant.

VIDEO. Record mondial pour «Le Cri» de Munch vendu 119 millions de dollars Sept acheteurs se sont âprement disputés cette oeuvre phare, estimée à 80 millions de dollars. Le pastel réalisé en 1895 et représentant un homme criant, les mains sur les oreilles, sur fond de ciel ensanglanté à Oslo, était la seule des quatre versions du «Cri» encore détenue par un particulier. La vente s'est terminée sous des applaudissements nourris, alors que le commissaire priseur, Tobias Meyer, annonçait «un record mondial». VIDEO. Education for Death (Education à la mort) (1943) Résumé L'histoire se focalise sur l'éducation d'un jeune allemand, Hans, embrigadé dans la doctrine nazie ("The Making of a Nazi", c'est à dire comme on fabrique un nazi). Au fil des années, le petit Hans devient peu à peu un soldat, recevant une "éducation à la mort" au cours de laquelle il apprend à devenir une machine sans "aucune graine de rire, d'espoir, de tolérance ou de pitié". Analyse Education for Death succède à Der Fuehrer's Face (sorti au début de l'année 1943) dans la série des courts métrages de propagande anti-nazie, série qui occupe les studios de la souris aux grandes oreilles pendant quasiment toute la période de la guerre, ce qui l'empêche d'ailleurs de sortir de grandes productions comme les longs métrages.

Edward Hopper Exposition présentée au Grand Palais du 10 octobre 2012 au 28 janvier 2013 Les peintures d’Edward Hopper ont la simplicité trompeuse des mythes, l’évidence des images d’Epinal. Chacune d’elles est un condensé des savoirs hypothétiques, des rêves que nous inspire l’Amérique. Expression des sentiments les plus poignants, ou pures constructions mentales, ces peintures donnent lieu aux interprétations les plus contradictoires. Romantique, réaliste, symboliste, et même formaliste, Hopper a été enrôlé tour à tour sous toutes les bannières. C’est cette complexité, signe de la richesse de cette oeuvre que s’efforce d’éclairer cette exposition.

Le Getty Museum met en ligne 77 000 images sur l'art italien et les tapisseries à télécharger et utiliser gratuitement Certes, le site internet du Getty Museum proposait déjà aux internautes près de 10 000 images d'archives (photos de peintures, de manuscrits ou de sculptures) en téléchargement légal et gratuit. The Getty Iris annonce que 77 000 nouvelles photos haute-définition sur l'art et l'architecture en Italie, viennent enrichir cette collection en ligne. La plupart de ces clichés proviennent du fonds Foto Arte Minore rassemblant les oeuvres du photographe Max Hutzel (1913-1988), souvent méconnues des chercheurs. Elles constituent pourtant une mine de renseignements historiographiques d'une incroyable richesse, notamment sur les monuments et les églises italiens du 20ème siècle. Dans certains cas, ces photos sont même les seuls témoins d'oeuvres ou de structures aujourd'hui démolies, endommagées, volées ou reconstruites. 5 000 photos de tapisseries

speleologie_aqueducs_romains Munis de GPS, de télémètres à laser et d'un scanner 3D, des "spéléo-archéologues" plongent dans les aqueducs de Rome pour mettre à jour le plan de ces monuments d'une importance cruciale dans l'Antiquité. Onze aqueducs ceinturent Rome, sur des centaines de kilomètres. Un seul fonctionne encore: géré par la compagnie publique locale Acea, il continue à apporter l'eau - l'Acqua Virgo - jusqu'à la célèbre Fontaine de Trevi, après 20 km de parcours jusqu'au centre de la capitale.

RECIT. "Une belle prise de guerre" : l'arrivée de Léonard de Vinci en France, l'énorme coup du mercato artistique de la Renaissance Oubliez le tapis rouge, les cotillons, les plus hauts dignitaires du royaume en rang d'oignons pour accueillir le maître. Quand Léonard de Vinci arrive au Clos Lucé pour prendre possession de sa dernière demeure, le roi est dans la région, mais pour la naissance de sa deuxième fille, Charlotte. "Selon la tradition orale, il s'est rendu à la rencontre de Léonard en compagnie de sa mère pour l'accompagner sur les derniers kilomètres", avance Catherine Simon Marion, déléguée générale du château du Clos Lucé. "Une marque d'égard très importante." Le roi a beau être pressé, il n'acquiert pas aussitôt les toiles que Léonard a transportées dans son périple. Il attendra la mort du maître pour les acheter à ses assistants.

Amoureux aux oranges, rue Mazarine Robert Doisneau (1912-1994) a laissé 450 000 négatifs aux sujets les plus variés : photographies commerciales et de mode, images de l’Occupation et combats de la Libération, clichés d’un Paris touristique et reportages à la campagne et en banlieue, portraits d’écoliers, de commerçants des halles ou d’artistes… Son œuvre oscille entre travail de commande et projets plus personnels qui témoignent d’un monde en mutation. Si son travail est reconnu par des prix et des expositions depuis l’après-guerre, c’est principalement dans les années 1980 que son œuvre touche le grand public qui, de manière un peu simpliste, y voit une approche poétique du genre humain et de la photographie de rue. Calendriers, posters et cartes postales diffusent alors par milliers certaines de ses images telles que ces Amoureux aux oranges, rue Mazarine [ image principale ]. Un baiser volé C’est un beau jour de printemps à Paris en 1950.

Related: