background preloader

Fukushima (1/7): le dernier homme

http://www.mediapart.fr/portfolios/fukushima-17-le-dernier-homme

Related:  Société moderne... civilisée ???

100 millions d’européens n’ont pas accès à l’eau ! Près de 40 enfants meurent chaque jour de diarrhées dans l’un des 52 pays qui composent la région Europe, selon les critères de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Contrairement aux idées reçues, les pays en voie de développement d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique du Sud ne sont pas les seuls à être affectés par les maladies hydriques. Si la plupart des Européens disposent d’une eau potable de qualité, plus de cent millions de personnes, soit 16% de la population européenne, vivent dans un logement qui ne bénéficie pas de raccordement à un réseau de distribution publique d’eau de boisson. L’or bleu des Européens se fait rare L’Europe, comme l’ensemble des pays développés, n’est pas davantage à l’abri des pénuries. Le World Wildlife Fund (WWF) avait déjà lancé un cri d’alarme l’an dernier.

Bijoux interactifs Galatée Pestre On a toutes quelque chose à raconter sur ses bijoux. Leur histoire, des souvenirs, une légende… Ce supplément d’âme qui donne toute sa quintessence aux objets, c’est ce qu’a souhaité souligner la créatrice Galatée Pestre dans ses collections de bijoux délicats et interactifs. Un dialogue ou une direction qu’elle matérialise en fil d’argent en forme de bulles ou de flèches. Un graphisme simple, une signalétique précieuse qui devient in fine un objet de communication : « Je souhaite ainsi provoquer des réactions, et créer un échange autour du bijou ». Galerie photos : Voir toutes les créations de Galatée Pestre sur son site. Antonio Pagnotta : "Matsumura est le dernier homme de Fukushima" Antonio Pagnotta : "Matsumura, le dernier homme de Fukushima" © FranceInfo Les Japonais ont observé une minute de silence ce matin, à 6h46, heure française, en hommage aux quelques 20.000 morts et disparus du séisme et du tsunami du 11 mars 2011. Une catastrophe suivie de l'accident nucléaire à Fukushima. Dans Le dernier homme de Fukushima, aux éditions Don Quichotte, Antonio Pagnotta nous fait vivre ses rencontres avec Naoto Matsumura, un fermier qui continue à vivre dans la zone interdite près de la centrale.

Crise mondiale : « Nous sommes revenus quelques années avant 1914… » - Capitalisme Photo : « No futur ? » (© source) En dégradant la notation de crédit des États-Unis, c’est un véritable séisme que l’agence de notation américaine Standard’s and Poors a provoqué au cœur de l’été. Une nouvelle phase de la crise financière de 2007, suite à l’explosion de la bulle immobilière des subprimes américaines, s’est ainsi ouverte, posant de redoutables questions pour l’avenir. Crise des dettes souveraines, explosion de la dette publique américaine et incapacité des gouvernements occidentaux à assurer la réduction des déficits publics en même temps que la relance des économies se conjuguent désormais, dans un contexte international marqué par la montée en puissance des contradictions géopolitiques, pour déchaîner la spéculation sur les marchés financiers. Ces derniers ont parfaitement saisi l’impasse dans laquelle se sont enfermés les gouvernements européens, l’Allemagne de Mme Merkel et la France de M.

Ballons de lumière Estiluz Mieux que la loupiote Hello Kitty et beaucoup plus original que les petites appliques, les luminaires ballons du petit studio de design espagnol Estiluz sauront meubler la chambre de nos bambins en toute poésie. Même si le ballon lumineux est fixé comme un plafonnier, les enfants y verront un accessoire qui leur rappelle la joie d’un anniversaire ou d’une autre fête. Un bel accessoire décoratif qui fera aussi garder aux grands, leur âme d’enfant… Galerie photos : Plus d’infos sur le site du studio Estiluz.via L'ermite de Fukushima veut rester auprès des animaux malgré les radiations "Non, je ne suis pas fou". Naoto Matsumura en a marre de passer pour un déséquilibré depuis qu'il a refusé de quitter sa ferme située à une douzaine de kilomètres de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, qui continue de cracher des substances radioactives. Cet agriculteur de 52 ans prétend être l'unique habitant de la "no man's zone", périmètre interdit d'un rayon de 20 kilomètres autour du site atomique décrété par les autorités japonaises quelques jours après le grave accident nucléaire provoqué par le séisme et le tsunami du 11 mars. Depuis, il vit seul près de la ville de Tomioka, entièrement déserte, au milieu d'une centaine de chats, d'une dizaine de chiens, de quelque 400 vaches et de nombreux cochons et poulets abandonnés par leurs propriétaires ayant fui les retombées radioactives. M. Matsumura est conscient que les doses de radiations qu'il absorbe chaque jour sont dangereuses.

Syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir CCD. Le syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles (en anglais, « Colony Collapse Disorder » : CCD) est le nom donné au phénomène de mortalité anormale et récurrente des colonies d'abeilles domestiques qui touche les élevages de souche européenne, notamment en France et dans le reste de l'Europe, depuis 1998[1],[2], et aux États-Unis, à partir de l'hiver 2006-2007[3]. Ce phénomène affecte par contrecoup la production apicole dans une grande partie du monde où cette espèce a été introduite. Aux États-Unis il fut d'abord appelé « syndrome de disparition des abeilles » ou bien « Fall-Dwindle Disease » (maladie du déclin automnal des abeilles)[4], avant d'être renommé CCD. Le phénomène prend la forme de ruches subitement vidées de presque toutes leurs abeilles, généralement à la sortie de l'hiver, plus rarement en pleine saison de butinage.

DIY / La jupe drapée en 15 secondes Utile dans les moments de survie (!) et pratique pour aller à la plage par exemple, ce tutoriel permet en deux temps trois mouvement de métamorphoser un pashmina ou une écharpe en mini jupe. C’est la blogueuse danoise « Passions for fashion » qui est l’initiatrice de ce Do It Yourself pratique et tendance, car la jupe drapée sera plutôt en vogue cet été. Naoto Matsumura, l'irréductible de Fukushima Cadavres d'animaux putréfiés, bêtes survivantes au milieu d'une végétation brûlée par la radioactivité... Depuis le 21 mars 2011 et l'évacuation obligatoire de la "zone rouge" dans un périmètre de 20 kilomètres autour de Fukushima, Naoto Matsumura, 52 ans, refuse d'abandonner son bétail et son village fantôme de Tomioka. Le photoreporter Antonio Pagnotta, auteur en juin 2012 des portfolios de Mediapart sur Fukushima, signe, en ce jour anniversaire de la catastrophe où devaient disparaître près de 20 000 personne, Le dernier homme de Fukushima. L'auteur y partage ses rencontres avec l'agriculteur, qui a choisi de vivre où la radioactivité fut par endroits 50 fois supérieure à la dose acceptable en France.

Quand l'industrie de la viande dévore la planète Les projections démographiques moyennes de l’Organisation des Nations unies (ONU) montrent que la planète accueillera neuf milliards de personnes en 2050, date à laquelle la population mondiale commencera à se stabiliser. Un vent de panique souffle sur la planète, certains Etats agitant le spectre de la surpopulation… Y aura-t-il alors suffisamment de ressources et de nourriture pour tous alors que déjà, en 2011, plus d’un milliard de personnes ne mangent pas à leur faim ? Depuis quelques années, les pays qui craignent une pénurie se sont lancés dans une course effrénée pour acquérir de nouvelles terres arables que se disputent les industries de l’agroalimentaire et des agrocarburants. Et une violente controverse oppose ceux qui veulent utiliser les produits agricoles pour faire tourner les moteurs à ceux qui préféreraient qu’on nourrisse les êtres humains.

Cool Metro Cuffs Vous avez pas forcément un sens de l’orientation sur-développé mais vous voulez quand même évitez à tout prix de sortir votre plan du métro façon « touriste perdu dans une grande ville », voilà qui va vous plaire ! Permettant d’allier style et praticité, on a totalement craqué sur ces excellents « sss », de petits bracelets en acier plat qui reprennent chacun un plan détaillé du métro de Paris, Londres, New York ou encore Milan. Proposés sur le shop en ligne de Designhype pour seulement 37 dollars, on aurait vraiment tord de s’en priver ! Plus de détails en images dans la galerie

Related: