background preloader

Impressionnisme

Impressionnisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’impressionnisme est un mouvement pictural français né de l'association de quelques artistes de la seconde moitié du XIXe siècle. Fortement critiqué à ses débuts, ce mouvement se manifeste notamment de 1874 à 1886 par des expositions publiques à Paris, et marqua la rupture de l'art moderne avec la peinture académique. Historique[modifier | modifier le code] Jusqu'au début du XIXe siècle, l'art pictural officiel en France est dominé par l'Académie royale de peinture et de sculpture, qui fixe, depuis sa création sous le règne de Louis XIV, les règles du bon goût, aussi bien pour les thèmes des tableaux que pour les techniques employées. L’Académie privilégie l’enseignement du dessin, plus simple à définir dans un corps de doctrine bien structuré pour lequel la copie des modèles de la sculpture antique constitue un idéal de beauté. Cependant le XVIIIe siècle avait déjà marqué une évolution significative. Méthode[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Impressionnisme

Related:  HIDAModerneHISTOIRE DE L'ART

Dada Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le dadaïsme connaît notamment une rapide diffusion internationale. Ce mouvement met en avant un esprit mutin et caustique, un jeu avec les convenances et les conventions, son rejet de la raison et de la logique, et marque avec son extravagance notoire sa dérision des traditions et son art très engagé. Expressionnisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expressionnisme est un courant artistique apparu au début du XXe siècle, en Europe du Nord, particulièrement en Allemagne. L'expressionnisme a touché de multiples domaines artistiques : la peinture, l'architecture, la littérature, le théâtre, le cinéma, la musique, la danse, etc.

Nouveau réalisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le groupe des Nouveaux Réalistes est fondé en 1960 par le peintre Yves Klein et le critique d'art Pierre Restany[1] à l'occasion de la première exposition collective d'un groupe d'artistes français et suisses à la galerie Apollinaire de Milan. Contemporain du Pop Art américain, dont il est souvent présenté comme la version française, le Nouveau Réalisme incarne, avec Fluxus, l'une des nombreuses tendances de l'avant-garde dans les années 1960. Il est dissous en 1970. La Déclaration constitutive du Nouveau Réalisme, qui proclamera « Nouveau Réalisme nouvelles approches perceptives du réel », sera signée par Arman, François Dufrêne, Raymond Hains, Martial Raysse, Daniel Spoerri, Jean Tinguely, Jacques Villeglé, Pierre Restany (qui a rédigé le manifeste) et Yves Klein dans l'atelier de ce dernier le 27 octobre 1960.

L'impressionnisme Avec leur volonté de représenter le motif en fonction de la lumière et de ses effets, les impressionnistes remettent en question les principes artistiques qui définissaient jusqu’alors la représentation picturale. L’impressionnisme ne cherche pas le sens mais la forme, qu’il réinvente en peignant l’instant selon les lois scientifiques de la perception visuelle, en utilisant la couleur comme seul outil de composition. Un groupe dissident Des artistes, en marge de l’art officiel de la seconde moitié du XIXeme siècle, créent en 1863 le Salon des refusés, qui rassemblent les peintures qui ne sont pas admises au salon officiel. Principal vecteur entre les artistes et le public, le Salon officiel permettait la célébrité et l’accès au marché de l’art aux peintres qui respectaient les conventions académiques de l’époque. Si les impressionnistes sont en marge de l’art officiel et incarnent la révolte picturale de leur temps cela est totalement indépendant de leur volonté.

LE FUTURISME À PARIS, UNE AVANT-GARDE EXPLOSIVE LE FUTURISME À PARIS sommaire / 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7 / 8 / 9 / 10 / ressources L’exposition des peintres futuristes en 1912, galerie Bernheim-Jeune, À Paris Cette section reconstitue l’exposition historique des peintres italiens de février 1912 à Paris. Elle rassemble la plupart des trente-quatre tableaux qui y figuraient (parmi lesquels les chefs-d’œuvre présentés dans la salle permanente du futurisme du MoMA de New York). S’y imposent les thèmes iconographiques propres au futurisme : la ville moderne et son éclairage électrique, la danse, le mouvement des foules, les émeutes… > Avril-mai 1910, le Manifeste des Peintres futuristes

Art nouveau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Art nouveau est un mouvement artistique de la fin du XIXe et du début du XXe siècle qui s'appuie sur l'esthétique des lignes courbes. Né en réaction contre les dérives de l’industrialisation à outrance et la reproduction sclérosante des grands styles, c'est un mouvement soudain, rapide, qui connaîtra un développement international concomitant : Tiffany (d'après Louis Comfort Tiffany aux États-Unis), Jugendstil[Note 1] (en Allemagne), Sezessionstil (en Autriche), Nieuwe Kunst (aux Pays-Bas), Stile Liberty (en Italie[1]), Modernismo (en Espagne), Style sapin (en Suisse), Modern (en Russie). Le terme français « Art nouveau » s’est imposé en Grande-Bretagne, en même temps que l’anglomanie en France a répandu la forme Modern Style au début du XXe siècle[2]. Apparu au début des années 1890, on peut considérer qu’à partir de 1905 l'Art nouveau avait déjà donné le meilleur de lui-même et que son apogée est atteinte[3].

Art abstrait Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'art abstrait est l'une des principales tendances qui se sont affirmées dans la peinture et la sculpture du XXe siècle[2],[3]. Définitions[modifier | modifier le code] Michel Seuphor donne une définition de l'art abstrait assez prudente[6](en l'opposant à l'art figuratif), citée dans l'introduction du chapitre « Origines du développement de l'art abstrait » de Michel Ragon : « J'appelle art abstrait tout art qui ne contient aucun rappel, aucune évocation de la réalité observée, que cette réalité soit, ou ne soit pas le point de départ de l'artiste[7]. » Historique[modifier | modifier le code]

Réalisme (peinture) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Réalisme. En peinture, le réalisme est un mouvement artistique du XIXe siècle apparu en France entre 1848 et la fin du siècle, consacré à la société et plus généralement à une représentation fidèle de la vie quotidienne. Son chef de file est le peintre Gustave Courbet (1819-1877) qui emploie le terme « réalisme » pour désigner cette peinture en 1855[1]. Mouvement spécifiquement français, il trouve des résonances en Europe, dans le costumbrismo espagnol, l'École de la Haye aux Pays-Bas, et le mouvement russe des Ambulants. Henri Biva, Paysage de Rivère, huile sur toile, 66 x 54.5 cm

Cubisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cubisme est un mouvement artistique qui s'est développé principalement de 1907 à 1914 à l'initiative des peintres Georges Braque et Pablo Picasso, suivis par Jean Metzinger, Albert Gleizes, Robert Delaunay, Henri Le Fauconnier et Fernand Léger. La période la plus féconde du cubisme analytique se situe entre 1910 et 1912. Elle est suivie par le cubisme synthétique de 1912 avec notamment les papiers collés de Braque et Picasso, interrompu pendant la Grande guerre de 1914 à 1918 et repris par Braque avec Juan Gris de 1917 à 1920. Après la Première Guerre mondiale, avec le soutien apporté par Léonce Rosenberg, le cubisme redevient central pour les artistes, et continue en tant que tel jusqu'au milieu des années 1920 lorsque son statut d'avant-garde est rendu douteux par l'avènement de Dada, de l'abstraction géométrique et du surréalisme.

Classicisme (rationalisme universaliste (la Belle Nature saisie dans son objectivité par la Raison) = l'artiste génial, figure Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le classicisme est un mouvement culturel, esthétique et artistique qui se développe en France, et plus largement en Europe, à la frontière entre le XVIIe siècle et le XVIIIe siècle, de 1660 à 1715. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal s'incarnant dans l’« honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur une recherche de la perfection, son maître mot est la raison. La centralisation monarchique, qui s'affirme dès 1630 sous l'autorité de Richelieu d'abord, puis de Mazarin, dépasse le cadre politique pour toucher le domaine culturel. Origine et définition de la notion

Futurisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le futurisme est un mouvement littéraire et artistique européen du début du XXe siècle (de 1909 à 1920), qui rejette la tradition esthétique et exalte le monde moderne, en particulier la civilisation urbaine, la machine et la vitesse. §Historique[modifier | modifier le code] Romantisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Étymologie Le Romantique, lithographie satirique de Mantoux et Cheyère. BNF, Paris. À la fin du XVIIIe siècle en Allemagne, le romantisme, revenant à son sens médiéval, s'oppose à l'Antiquité et au Classicisme.

Oeuvres à découvrir pour l'Histoire des Arts DNB 2014 Niki de Saint-Phalle (1930-2002) "La Mariée ou Eva Maria" 1963, Grillage plâtre, dentelle encollée, jouets divers peints, 222x200x100 cm La Mariée de 1963 est composée, au niveau du torse, d’un amoncellement de poupons, fleurs artificielles en plastiques et autres jouets signifiant le conditionnement qu’ils perpétuent sur le devenir de l’être humain. L’unité, donnée par l’aspect monochrome qui se dégage de sa blancheur immaculée, renvoie à l’idée préconçue de candeur, pureté, virginité, autres carcans infligés à la femme lorsque cette dernière gravit des rites de passage (communion, mariage). Jana Sterback (née en 1955) "Vanitas : robe de chair pour albinos anorexique" 1987 Boeuf cru sur mannequin Cette élégante « robe de chair » est posée sur un mannequin métallique, comme dans une boutique de luxe.

Related: