background preloader

L'addiction à internet, un mal moderne

L'addiction à internet, un mal moderne
La dépendance à internet touche de plus en plus de monde. C'est ce que révèle une étude allemande. Mais cette dépendance est-elle, comme certains l'entendent, une maladie mentale ? Et se traite-t-elle comme n'importe quelle addiction? Une étude commandée par le ministère de la Santé allemand, parue le 26 septembre, révèle que plus d'un demi-million d'Allemands seraient dépendants à internet. Un mal qui se traduit, selon les chercheurs, par une consommation moyenne de quatre heures du média internet chaque jour. L'addiction à internet, qui provoque l'isolement et le repli social, n'est pas forcément considérée comme une maladie au sens commun du terme, bien qu'elle se soigne. Accro à internet ou aux activités sur internet ? Contrairement à une addiction à la drogue ou à l'alcool, la dépendance à internet est à double tranchant : elle peut concerner le média en lui-même comme les activités que l'on peut y pratiquer (jeux en ligne, jeux d'argent, pornographie, achats etc).

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2011/09/28/13464-laddiction-internet-mal-moderne

Related:  Les comportements additifs liés à l'usage du numériqueLes articles de pressewallet_groupe2_psyEquipeDivers articles

L'addiction à Internet: une nouvelle maladie?  Au moment où tous les individus sont connectés une question toute simple se pose. Où se trouve la frontière entre un usage répété et une addiction? Cette question n'est pas si facile. Le terme d'addiction est passé dans le langage usuel. Il appartient maintenant à la "pop-psychologie", la psychologie populaire. Les cyber drogués «Parfois, je commence à jouer à 6 heures du soir et, soudain, il est 9 heures du matin. Si je pouvais arrêter le temps pour continuer à jouer, je le ferais.» Martin a 35 ans et une allure de garçon sage. Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller Enfermé dans sa chambre, votre enfant est accroché à son ordinateur, les yeux rivés sur son écran, hermétique à toutes remarques ou demandes tant son attention est retenue par son jeu vidéo et par les autres jeunes qui «en ligne» évoluent dans le même monde virtuel que lui… Est-ce grave docteur? Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo. Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Vigilante, car il existe effectivement des cas de jeunes qui se font happer par le jeu. Des études contradictoires «Il faut bien sûr regarder le nombre d'heures que l'enfant passe à jouer, mais il est difficile de déterminer un seuil exact», poursuit le médecin.

Dépendance au jeu vidéo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (février 2013). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références. Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance

Dépendance à Internet: peut-on vraiment se désintoxiquer de la Toile? ADDICTION - L'information a fait le tour du web car, forcément, c'est le premier concerné. Aux États-Unis: un hôpital privé propose une cure de désintoxication pour accros à Internet. Durée: 10 jours, dont 72 heures de sevrage total, période pendant laquelle le patient sera privé d'accès à Internet, mais aussi de tablette et de smartphone, bref, de tout vecteur d'Internet. Suivent ensuite des séances de thérapie, séminaires et autres traitements. Coût total de la cure: 14.000 dollars soit un peu plus de 10.600 euros. Lire aussi:» 75% des adolescents dorment avec leur téléphone portable allumé» Ce qu'il arrive quand on se déconnecte vraiment» Êtes-vous accro au boulot ? Cyberdépendants : quand Internet rend accro Par Gilles Trichard. Photo Reuters ____________________________________Rivés à leurs écrans, ils passent des nuits blanches, tournent le dos à la vraie vie pour des aventures virtuelles, sont en manque dès qu¹ils s¹éloignent de leurs ordinateurs. Ce sont des « drogués » du Net qui sont passés d¹un usage normal à l¹excès puis à la dépendance. Avec Internet, ils sont « chevalier », « champion de poker », « leader de guilde », « cyber don Juan », selon qu¹ils jouent, chattent ou shoppent... De nombreux médecins et psychiatres évoquent une « situation alarmante ». Selon eux, la cyberdépendance serait sous-estimée par les pouvoirs publics : ce n¹est pas du tabac ni de l¹alcool ni de la drogue. « C¹est une toxicomanie sans drogue, observe Marc Valleur, médecin chef au centre médical de Marmottan.

Comment devient-on accro au numérique ? Les nouvelles technologies sont partout au point qu'on ne peut pas y échapper, ou presque. Ainsi, entre usage régulier et vraie addiction au numérique, la frontière est mince. Premier épisode de l'addiction numérique, demain : Comment s'en sortir. Nouvelles addictions Les nouvelles technologies sont de plus en plus performantes et intrusives Crédit Reuters

bonjour, cet article reflète bien l'addiction à internet devient une pathologie au pluriel. Etre addict à internet peut induire d'autres addiction : addiction aux jeux de cartes, addiction au paries, addiction aux films pornographique, etc.... by nezha_groupea_l1psy Mar 9

Bonjour, Merci pour cet article Je suis d'accord avec toi, notamment sur la question d'un traitement spécifique car la dépendance au numérique induit une problématique sous-jacente qui diffère selon les personnes. Ce que j'ai aimé dans cet article est qu'il montre bien la pluralité des dépendances qu'il peut y avoir, alors que d'autres sont beaucoup plus ciblés (pas mal d'articles sur les jeux vidéos par exemple). Stéphanie by stefwebaddict Mar 6

Bonjour, Merci pour ton commentaire. Pour répondre à ton interrogation, je crois que la l'addiction au numérique peut-être prise en charge comme toute autre addiction mais avec son traitement spécifique. Pour plus de réflexion sur le sujet , il y a un autre article que je t'invite à lire aussi : " CASA centre de thérapie". Bonne continuation by guemar_groupeb_psy Mar 5

Merci pour cet article, qui montre l'ampleur de l’hyper-consommation, des effets de mode et que les filles passent plus de temps que es garçon sur les réseaux sociaux. ;-) by perrine_groupe3_psy Apr 10

Cet article tente de répondre à la question de savoir si ce phénomène est une maladie mentale et s’il peut être pris en charge comme beaucoup d’addictions. by rives_groupe2_psy Mar 22

Cet article est très util parce qu'il nous informe sur l'augmentation de la dépendance à Internet comme un phénomène de la societé. by ekaravo_groupe5_psy Apr 6

bonjour, bonne continuation à tous !! c'est vrai que l'addiction à l'internet est de plus en plus répondu bonne soirée by bittnerova_groupe3_psy Apr 1

Bonjour et merci pour cette perle qui m'a permis de découvrir que l'addiction à internet se soigne par les électrochocs dans des camps de rééducation virtuelle en Chine ! Excellente journée à vous ! by doan_groupe1_psy Mar 17

Related:  Les comportements addictifs liés à l'usage du numériqueLes comportements addictifs liés à l'usage du numériqueLes comportements addictifs liés à l'usage du numérique