background preloader

Conférences en ligne

Conférences en ligne
La formation des cadres et des personnels ATSS Podcast LinkedIn Twitter Recherche avancée Actualités Ressources par type Ressources par thème Formations Enseignement scolaire Supérieur et recherche International et partenariats Les outils Vous êtes ici : Accueil > Ressources par type > Conférences en ligne Conférences en ligne Diffusion EN DIRECT Consulter la page Conférences interactives Garder le pouvoir sur sa messagerie ESENESR - Conférence - 4 juillet 2018 - 52 min 53 sec Jean GRIMALDI D'ESDRA, docteur en droit, dirigeant de Formadi, une société de conseil en management Fonctions des intervenants à la date du prononcé de l'intervention Lire le détail de "Garder le pouvoir sur sa messagerie..." De la connaissance du droit à la prise de décision ESENESR - Conférence - 28 mars 2018 - 01 h 04 min 45 sec Jean-Pierre OBIN, inspecteur général de l'éducation nationale honoraire Lire le détail de "De la connaissance du droit à la prise de décision..." Améliorer l'enseignement des mathématiques Related:  PédagogieFORMATIONS

ECOLES DIFFERENTES : LE GUIDE-ANNUAIRE 2011-2012 des alternatives éducatives voilà notre travail sur le projet d'activité avec des réferences bibliographiques très originales - In Freud We Trust DANTON Lorène Promo ES 07 FORAY Marie-Anne HAMSI Ali MORENO Marina Travail collectif sur le projet d'activité Mai 2009 Plan de l'exposé Introduction Pages 1 à 2 1° Les étapes du projet d'activité Pages 3 à 11 ♦ le constat Page 3 ♦ les objectifs Page 4 ♦ les moyens Page 5 ♦ l'évaluation Page 7 ♦ illustration d'un projet d'activité : atelier d'expression corporelle par la danse dans un IMPro Page 9 2° L'importance des médiations Pages 11 à 13 Conclusion Pages 14 et 15 Bibliographie Page 16 Introduction Selon Jean-Pierre BOUTINET "chaque homme, pour vivre, a besoin d’un projet qui le porte en avant et donne une dimension à son existence, sinon il en découle une absence de futur, le vide et l’inquiétude. ». Pour se recentrer sur nos pratiques, cette notion est très présente dans le courant éducatif. Pour cet exposé il s’agira de présenter un niveau de projet : le projet d’activité. Définitions : Le projet est donc ce que l’on propose de faire, en se posant les questions : Pourquoi on le fait ? ♦ le constat

Michel Meyer (philosophe) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Meyer. Michel Meyer, né le , est un philosophe belge et professeur à l'Université libre de Bruxelles et à l'Université de Mons. À travers son approche problématologique, Meyer s'est également intéressé aux problèmes posés par l'esthétique et, en particulier, la littérature. L'œuvre de Michel Meyer pourrait se scinder en deux parties : d'une part, la mécanique problématologique proprement dite – qui se retrouve dans De la problématologie et Questionnement et historicité - et, d'autre part, l'application de celle-ci à une thématique quotidienne susceptible de rencontrer n'importe quel individu au cours de son existence ; existence qui justement fait l'objet de questions. Ce ne sont pas seulement des philosophes qui cherchent un sens à notre vie, c'est aussi les astrophysiciens, les médecins, et bien d'autres personnes encore. Le chapitre 4 est dédiqué à des méditations sur le ‘’logos’’.

Arrêté du 21 août 2006 fixant les modalités d'organisation et la nature des épreuves des concours de recrutement des personnels de direction d'établissement d'enseignement ou de formation relevant du ministre de l'éducation nationale Le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche et le ministre de la fonction publique, Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, ensemble la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat ; Vu le décret n° 2001-1174 du 11 décembre 2001 portant statut particulier du corps des personnels de direction d'établissement d'enseignement ou de formation relevant du ministre de l'éducation nationale, modifié par les décrets n° 2005-832 du 21 juillet 2005 et n° 2006-1029 du 21 août 2006 ; Vu le décret n° 2004-1105 du 19 octobre 2004 relatif à l'ouverture des procédures de recrutement dans la fonction publique de l'Etat, Arrêtent : Les concours d'accès à la 1re classe et à la 2e classe des personnels de direction prévus à l'article 3 du décret du 11 décembre 2001 susvisé comportent une phase d'admissibilité et une phase d'admission.

L'imagination ça s'apprend player1 La doxa de la pédagogie de la découverte « Par rapport à la créativité, il y a cette espèce d’injonction qu’elle ferait partie de tout, elle est partout, dans tous les textes, et en même temps elle n’est pas reprise dans les différentes disciplines. (...) Les activités dans lesquelles on les (les enseignants en formation) plonge, ce qu’on leur demande de faire, le type d’activités qui sont évaluées, qui font l’objet de certifications, sont des messages beaucoup plus forts que les discours qu’on leur porte. » Un terreau d’expérience et des outils pour développer l’imagination chez l’enfant et le jeune (2min14) « (...) Un exemple de gestion pédagogique d’une activité en éducation musicale ? « C’est différent de dire aux élèves : « Attention je compte jusqu’à quatre et on commence tous ensemble » et on le refait cinquante fois. La place du « vrai jeu » dans le contexte scolaire au service du développement de l’imagination (6min10) Pour approfondir

Entraide scolaire gratuite Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser Dans quelle mesure l'évolution de nos sociétés ébranle-t-elle les conditions de possibilité de l'entreprise éducative ? Marcel Gauchet : Nous sommes en proie à une erreur de diagnostic : on demande à l'école de résoudre par des moyens pédagogiques des problèmes civilisationnels résultant du mouvement même de nos sociétés, et on s'étonne qu'elle n'y parvienne pas... Quelles sont ces transformations collectives qui aujourd'hui posent à la tâche éducative des défis entièrement nouveaux ? Ils concernent au moins quatre fronts : les rapports entre la famille et l'école, le sens des savoirs, le statut de l'autorité, la place de l'école dans la société. A priori, famille et école ont la même visée d'élever les enfants : la famille éduque, l'école instruit, disait-on jadis. Aujourd'hui, la famille tend à se défausser sur l'école, censée à la fois éduquer et instruire. Dans quelle mesure le face-à-face pédagogique est-il bouleversé par cette nouvelle donne ? P. Découvrir M. M. P. P. M. P. M. P. M.

p.69 à p.79 Paulo FREIRE et l'école citoyenne Bulletin officiel de l'éducation nationale spécial n°1 du 3 janvier 2002 Le protocole d'accord relatif aux personnels de direction marque une étape importante dans l'évolution du statut et des missions des chefs d'établissement dont le métier s'est profondément transformé dans le contexte d'autonomie renforcée des établissements. Ce protocole est le fruit d'un dialogue qui avait débuté avec les travaux conduits par le recteur Blanchet dans le cadre de la mission qui lui avait été confiée et qui s'est poursuivi avec les différentes directions du ministère de l'éducation nationale. Les établissements sont porteurs de l'ambition et de la volonté de progrès du système éducatif. Ils sont le lieu où doivent naître et se développer l'innovation et le changement. Il leur appartient de tirer parti du potentiel de cr éativité des équipes pédagogiques pour mettre en œuvre des projets innovants et impulser une véritable politique pédagogique au service de la réussite de tous les élèves. Le directeur du CabinetChristian FORESTIER Annexe 1 IV - Administrer l'établissement

Décrochage scolaire : quels obstacles, quels leviers Le décrochage cognitif des élèves : un ancrage pour l'action des enseignants dès le premier degré Jacques Bernardin propose aux enseignants du premier degré de s'emparer de la question du décrochage cognitif des élèves, dès les petites classes, comme d'une préoccupation professionnelle forte, "afin d'éviter une disqualification qui est d'abord symbolique face aux savoirs mais qui a tôt fait de devenir identitaire, c'est à dire des enfants qui disent "je suis nul"." Voir la vidéo 1 de Jacques Bernardin (2min36) : Différenciations active et passive, malentendus sociocognitifs « Souvent l’école pêche par deux excès : d’un côté une réponse aux difficultés des élèves qui s’est traduite par une adaptation des tâches dans le sens de la simplification, de la fragmentation ou du surcroit d’aide qui, en fait, au lieu d’aider les élèves, vient enkyster et accroitre la différence par rapport aux autres élèves et donc participe à asseoir les difficultés alors même qu’on voudrait les résoudre.

Logiciel de facturation, pétanque, technologie, pédagogie, rhode makoumbou peintre africain, B2i brevet informatique, automatisme collège technologie, axalta comité d'entreprise éducation nationale La pédagogie inversée : une pédagogie archaïque, par Alain Beitone et Margaux Osenda Julien Vignikin - Croix I (2010) - toile marouflée sur bois, 100x100 Introduction Nous avons un point d’accord au moins avec les thuriféraires de la pédagogie inversée : cette « innovation pédagogique » rencontre un succès fulgurant. Mais deux questions ne sont pratiquement jamais posées : 1/ Qu’est-ce qui est enseigné aux élèves ? 2/ Cette méthode d’enseignement est-elle efficace ? On ne peut qu’être frappé par le fait qu’il existe très peu de travaux tentant de répondre à ces questions (Bissonnette et Gauthier, 2012). Dans ce texte nous avons deux objectifs. I. I.1. La pédagogie inversée repose sur une opération de storytelling. La seconde histoire concerne Jon Bergmann et Aaron Sams. L’histoire qui a le plus de succès concerne Salman Kahn. On est bien en présence d’un storytelling, les mêmes histoires sont racontées, presque à l’identique, dans les différentes publications qui visent à promouvoir la classe inversée. I.2. I.3. On a pourtant quelques raisons de s’inquiéter. II. II.1.

"La Charte des universités populaires" - Ars-praeceptorum - Education et Culture pour tous. Secteur Luxeuil les Bains, Lure, Vesoul et Saint-sauveur 70. Jeudi 4 octobre 2012 4 04 / 10 / Oct / 2012 14:01 Sur la Ville, comme ailleurs, la citoyenneté recule face aux logiques de marchandisation pour régler toutes les relations humaines. De moins en moins d’habitants ont recours à l’action collective, à l’action associative, syndicale, politique pour surmonter les difficultés quotidiennes et construire un mieux vivre ensemble. Les logiques d’enfermement dans le quartier, la communauté, la famille, le système D apparaissent plus efficaces pour « s’en sortir ». Ces situations sont vécues comme un stress par de nombreux habitants qui veulent résister ou qui construisent à leur niveau en tant que consommateurs, que salariés ou chômeurs, que parents, enfants ou jeunes. comment redonner du sens à l’action citoyenne pour donner l’envie aux citoyens d’intervenir dans la définition de ce que doit être l’intérêt général ? en créant des espaces de discussion conviviaux (fraternels) et accessibles. Partager l'article ! in Share

MENE1512598C Introduction Troisième rentrée de la refondation de l'École de la République, celle de septembre 2015 ouvre une étape déterminante. L'année scolaire 2015-2016 doit d'abord mobiliser tous les acteurs de l'école pour engager ou poursuivre l'évolution des contenus d'enseignement et des pratiques pédagogiques au service de la lutte contre les inégalités et renforcer la transmission des valeurs de la République. C'est tout le sens, notamment, de la priorité au premier degré, mise en œuvre depuis deux ans et qui doit continuer à se déployer pour que chaque enfant puisse disposer, dès son entrée à l'école, des meilleures conditions pour nouer et développer ses apprentissages. L'année 2015-2016 sera aussi une année de préparation des personnels aux évolutions majeures de la rentrée 2016. I - Construire une école plus juste pour offrir à chaque élève un parcours de réussite 1) Renforcer l'acquisition du socle commun notamment grâce à la maîtrise des langages 1) Une politique globale de formation

Related: