background preloader

A peine lancée, une intelligence artificielle de Microsoft dérape sur Twitter

A peine lancée, une intelligence artificielle de Microsoft dérape sur Twitter
L’entreprise américaine a lancé Tay, un « chatbot » censé discuter avec des adolescents sur les réseaux sociaux. Mais des propos racistes se sont glissés dans ces échanges. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual 96 000 tweets envoyés en 8 heures : aucun utilisateur de Twitter n’est capable d’une telle prouesse… du moins chez les humains. Tay, elle, est une utilisatrice à part : il s’agit d’une intelligence artificielle développée par Microsoft, capable de participer à des conversations sur des réseaux sociaux et des applications de messagerie comme Twitter, Snapchat, Kik ou encore GroupMe. Ce « chatbot » (robot conversationnel), lancé mercredi 23 mars, « vise les Américains de 18 à 24 ans », explique Microsoft sur le site qui lui est consacré. @Garon_w This is making me LOL harrrddd today TayandYou (@TayTweets) Pour dialoguer avec les autres utilisateurs, Tay se base sur des données accessibles publiquement, notamment pour construire des réponses à leurs questions.

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/03/24/a-peine-lancee-une-intelligence-artificielle-de-microsoft-derape-sur-twitter_4889661_4408996.html

Related:  Veille technologique - l'intelligence artificielle de MicrosoftRobotique et Intelligence artificielle6. Développer une base de donnéesles limites

L’intelligence artificielle sans alternative "Ce que le moteur à vapeur a fait pour nos muscles, l’intelligence artificielle va le faire pour nos cerveaux", prédit Hannes Gassert en introduisant la session des conférences Lift consacrée à ce sujet. L'intelligence artificielle n'est plus un sujet de prospective. C'est un sujet d'aujourd'hui. Elle est déjà là. Nous l'utilisons déjà tous les jours, comme nous utilisons Facebook tous les jours. Qu'est-ce que l'ajout d'intelligence va transformer dans nos rapports aux machines et aux autres ?

Les 7 principes clés de la protection des données personnelles 1. Le principe de finalité Les données à caractère personnel ne peuvent être recueillies et traitées que pour un usage déterminé et légitime, correspondant aux missions de l’établissement, responsable du traitement. Tout détournement de finalité est passible de sanctions pénales. 2. Le principe de proportionnalité Obligations en matière de protection des données personnelles - professionnels Tout fichier ou traitement automatisé contenant des informations à caractère personnel doit être déclaré avant sa création, en ligne ou par courrier adressé à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) sous forme d'une : déclaration normale pour les fichiers qui concernent la vie privée ou les libertés individuelles des personnes : fichiers de clients, gestion des horaires des salariés, contrôle des accès aux locaux faisant l'objet d'une restriction de circulation, gestion de carrière et de la mobilité des salariés (organisation du travail, formations, annuaire interne, élections professionnelles, etc.), géolocalisation des véhicules utilisés par les salariés (ayant pour finalité le suivi et la facturation d'une prestation de transport, la sécurité des salariés ou des marchandises, le suivi du temps de travail, etc.) Pour savoir si un fichier doit être ou non déclaré et quelle procédure appliquer, il existe un service d' aide à la déclaration sur le site de la Cnil.

Intelligence Artificielle, « as-tu passé les bornes des limites » Intelligence artificielle, adieu monde d’hier… Bienvenue monde de demain ? Bienvenue monde de demain ? Cela ne vous aura pas échappé… au bout de ces quatre mots, la ponctuation résonne comme une alerte ! Le droit d'auteur protège les BDD Dans un arrêt du 1er mars 2012 [1], la CJUE a été amenée à se prononcer sur différentes questions préjudicielles posées par la Court of Appeal (England & Wales) sur l’interprétation de la directive 96/9/CE du 11 mars 1996 sur la protection des bases de données. En l’espèce, la société Football Dataco, chargée de protéger les droits acquis sur les matchs des ligues anglaises et écossaises de football, et les organisateurs de ces ligues accusaient la société Yahoo ! UK d’avoir enfreint leurs droits de propriété intellectuelle sur les calendriers des rencontres des championnats de football qu’elle élaborait sans avoir payé de contrepartie financière.

La téléprésence Juste avant le début du congé des Fêtes, nous avons eu la chance de faire brancher notre nouveau robot de téléprésence. Celui-ci est un Beam+ avec une autonomie de 2 heures. La compagnie européenne Awabot a un excellent site web pour plus d’information. Le deep learning Vous entendez parler du deep learning, mais vous n’en avez pas encore compris la profondeur ? Cette vidéo est faite pour vous ! Fidèle à mon habitude, voici la liste des choses essentielles, mais pourtant éliminées par manque de place et pour rester accessible au plus grand nombre. L’apprentissage non-supervisé Ma vidéo laisse penser que l’apprentissage automatique se limite aux cas où l’on cherche à prédire une sortie (Y) en fonction d’une ou plusieurs entrées (X). C’est ce qu’on appelle en termes techniques de l’apprentissage « supervisé »; où une des variables joue un rôle privilégié, puisqu’on cherche à la prédire.

"Every Noise at Once" : toute la musique sur une page Mettre la musique dans des petites ou des grandes cases est une activité contestable et potentiellement dommageable pour sa sacro-sainte liberté de varier les plaisirs. Il n’en reste pas moins que les décennies, les auditeurs, les médias, l’industrie ou les artistes eux-mêmes ont fini par construire l’immense jeu de piste que constituent les genres et sous-genres et sous-sous-genres musicaux : artificielles ou non, réductrices ou pas, ces catégories existent et ont, pour retrouver son chemin dans cet immense dédale, leur relative utilité. Mais à quoi, à qui, à quand correspondent le “garage rock”, la “chillwave”, le “dance-punk”, l’ “ambient”, le “pop-rock”, l’ “indie-pop”, la “britpop” ? Qui donc sont les fiers représentants de la “dutch pop”, du “glitch hop”, de la “deep italo disco” ou du “screamocore” ?

Intelligence artificielle: vers une copie du cerveau humain? Après un peu de sémantique, un tour des techniques de l’IA, l’étude de cas d’IBM Watson, un tour d’horizon des start-up américaines de l’IA, puis de celles qui sont acquises par les grands groupes, et enfin des start-up françaises du secteur, je vais m’intéresser au fonctionnement du cerveau pour en évaluer la complexité et la difficulté à en modéliser le comportement au sein de l’IA. Imiter ou s’inspirer du cerveau humain Le concept même d’IA ne fait pas l’unanimité dans sa définition. Pour les puristes, un simple réseau de neurones ou un système de reconnaissance d’images ne relève pas à proprement parler de l’IA. Tout dépend de la définition que l’on se donne de l’IA, et notamment si la définition est anthropocentrée ou pas. C’est un peu comme la magie.

Sunspring, un film original écrit par une intelligence artificielle Le court-métrage « Sunspring » est sans aucun doute le premier court-métrage écrit part une machine, une intelligence artificielle baptisée Benjamin par ses créateurs, un chercheur en IA et un réalisateur. Le résultat donne un petit film étonnant qui manque bien souvent de cohérence, notamment dans les dialogues. Une intelligence artificielle capable d’écrire des films A l’occasion du festival britannique « Sci-Fi London », le réalisateur Oscar Sharp et le chercheur en IA Ross Goodwin ont présenté un court-métrage dont le scénario est issu de Benjamin, une intelligence artificielle. « Juste au-dessus du clavier de votre smartphone vit une intelligence artificielle. Elle a été entraînée à partir de nombreux SMS et d’e-mails.

Auteurs et cinéastes en défricheurs La victoire d’AlphaGo sur un champion mondial de go concentre tous les ingrédients qui font triper l’imaginaire depuis des lustres. La machine, l’humain, le duel entre les deux, l’intelligence qui surpasse son créateur après avoir été à son service. L’étape suivante dans l’extrapolation, la machine qui prend le pouvoir sur son inventeur, a été popularisée par 2001, l’Odyssée de l’espace (1968), imaginé et réalisé par Athur C. Clarke et Stanley Kubrick. L’intelligence artificielle Hal 9000, conçue pour les protéger, finit par s’attaquer aux humains.

intelligence artificielle Rien n’indique que l'intelligence artificielle deviendra une entité meurtrière, superintelligente, sensible et consciente. Elle n’a pas besoin d’être très raffinée pour être dangereuse. D’ailleurs, aussi rudimentaire qu’elle puisse être à l’heure actuelle, elle présente déjà une menace : si une machine peut apprendre à partir de son environnement, et adapter son comportement en conséquence, elle peut potentiellement développer des comportements indésirables.

Related: