background preloader

Eidos 64 : Pour un humanisme numérique à l’Ecole

Eidos 64 : Pour un humanisme numérique à l’Ecole
Si la révolution numérique est à la mesure de celle de l’imprimerie, en quoi est-elle susceptible de refonder l’humanisme : de changer notre façon de nous cultiver, notre façon de construire notre relation au savoir et aux autres ? Comment l’Ecole peut-elle aider à instituer l’élève comme cet être de culture, doué d’un certain savoir-vivre jusque sur internet ? « Forger l’honnête homme 2.0, citoyen numérique » : tel était le thème du Forum Eidos 64 qui s’est tenu à Bayonne le 27 janvier 2016. Organisée par le département des Pyrénées-Atlantiques en partenariat avec l’Education nationale, la journée a permis de partager les réflexions, de Milad Doueihi ou de Franck Amadieu, et les expériences de nombreux acteurs de terrain pour nous inviter et nous aider à relever le défi … Le numérique : une culture Milad Doueihi, titulaire de la chaire d’Humanisme numérique à l’Université Paris-Sorbonne, est interrogé par Louise Tourret, animatrice de l’émission Rue des écoles sur France-Culture.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/01/29012016Article635896463950168327.aspx

Related:  Veille Février 2016CAPES DocumentationdanoukaAutour de culture numérique et éducationIntégration du numérique à l'école

Qu’est-ce que l’identité numérique? Votre identité numérique, c’est l’ensemble des informations que l’on trouve sur Internet vous concernant. C’est donc une identité de « données ». Comme dans la vie réelle, l’identité virtuelle est un fin mélange entre « ce que je montre, ce que je cache, ce que les autres perçoivent et ce qui m’échappe ». Les apprenants du nouveau millénaire Bienvenu sur les pages des Apprenants du nouveau millénaire (NML*). L’émergence des apprenants qui ont pour « langue maternelle » le numérique a une influence majeure sur l’éducation. L’objectif de NML est d’analyser cette nouvelle génération d’apprenants et de comprendre leurs attentes ainsi que leurs comportements. Parmi les points importants nous retrouvons : l’impact des technologies numériques sur les compétences cognitives et les attentes d’apprentissage ; l’évolution des valeurs sociales et des modes de vie. Dans un premier temps, le projet va se concentrer sur l’aspect de la demande de NML, c’est-a-dire observer les principaux domaines de préoccupation qui résultent de l’impact d’une utilisation continuelle d’appareils et services digitaux.

Le numérique pour l’école entre illettrisme et erreurs historiques des politiques Certains billets sont décidément plus difficiles à écrire que d’autres. Au moment où certains font le constat d’un illettrisme numérique encore très présent et qui toucherait environ 15 % de la population, il convient de se demander si ce handicap ne frapperait pas aussi une bonne partie de l’élite politique de ce pays. Ce blogue ne manque pas d’articles qui mentionnent ce curieux état de fait, déjà relevé par ailleurs par d’autres. Voilà plusieurs jours que je relis cet article de Nextinpact et que j’écoute en boucle le discours présidentiel de rentrée de l’école. Pour ce qui concerne le numérique, regardez, c’est là, à partir de 19 minutes, je vous le retranscris in extenso :

Les applications - Code Décode Code-Décode a été imaginé pour donner à tous les enfants les clés pour comprendre le monde numérique qui les entoure, les aider à devenir acteurs de leur vie digitale et partager leurs savoirs entre eux et avec leur famille. Et pour offrir à tous les professionnels de l’éducation, même non experts, les outils pour les accompagner facilement dans cette aventure. - Des applications basées sur une approche de pédagogie active ancrée sur l’apprentissage par l’expérimentation et l’erreur. - Des ressources pédagogiques intuitives et clé en main avec des tutoriels contextualisés, des fiches pédagogiques, des modes d’emploi et des parcours guidés. Premières applications

Canopé académie de Besançon : Identité numérique Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. Toute la communauté éducative est concernée par sa présence individuelle ou collective sur internet. Chacun (enseignant, chef d'établissement, élèves, parents) laisse des traces sur internet et cela constitue son identité numérique. Dans tous les cas, cela nécessite pour tous, les éducateurs et les élèves une sensibilisation, une éducation. Éduquer à l'identité numérique, c'est en fait mettre en place une culture numérique partagée dans l'établissement. Même l'établissement a une identité numérique...

Les oubliés du numérique 30 novembre 2015 - Les inégalités d’accès aux nouvelles technologies diminuent très nettement, notamment entre catégories sociales. Reste que 20 % de la population n’utilise pas Internet et que la moitié ne fréquente pas les réseaux sociaux. Entre 1991 et 2015, en France métropolitaine, le taux d’équipement en ordinateur à domicile (un au minimum) est passé de 12 à 80 %, selon le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) [1]. Le téléphone mobile s’est fortement démocratisé ces dix-huit dernières années avec un taux d’équipement de 92 % en 2015 contre 4 % en 1997. Entre 2011 et 2015, le taux de propriétaires de smartphones a été multiplié par trois (de 17 à 58 %). Enfin, en 2015, vingt fois plus de personnes (83 %) se connectent à Internet à domicile qu’en 1998 (4 %).

Conférence Cultures numériques : De quoi le numérique à l'Ecole est-il le nom ? Les 21 et 22 mai 2013, à l'École normale supérieure de Lyon, une conférence nationale a exploré les « cultures numériques », « l'éducation aux médias et à l'information. ». De manière plus générale, c'est bien le sens même du numérique à l'école qui s'est trouvé ainsi éclairé. De quoi est-il le nom ? Sans doute d'un malaise et d'un défi : adapter l'école à la civilisation du numérique qui oblige à repenser l'appropriation et la nature même de la connaissance.

Safer Internet Day 2016 Présentation Le Safer Internet Day est un événement mondial organisé par le réseau européen Insafe /Inhope pour la Commission européenne tous les ans au mois de février pour promouvoir un meilleur Internet pour les jeunes. Célébré dans plus de 100 pays, le Safer Internet Day a rapidement dépassé les frontières de l’Europe pour devenir au fil des ans un rendez-vous incontournable en matière d’éducation au numérique et de e-sécurité. En France, le Safer Internet Day est parrainé par Qwant, qui a lancé un nouveau moteur de recherche pour les 6-13 ans Qwant Junior.

Related: