background preloader

CAPES - Canada, Etats-Unis, Mexique - Cours de fin de… - Bibliographie… - Le blog de geobunnik

CAPES - Canada, Etats-Unis, Mexique - Cours de fin de… - Bibliographie… - Le blog de geobunnik

MoyenOrient Le Canada, les États-Unis, le Mexique et la continentalisation de l’économie nordaméricaine 64 L'économie mondiale en mutation Schématiquement, deux façons de procéder s'offrent à nous ici: on peut soit chercher à repérer les causes de l'émergence d'une économie politique du continentalisme au sein de l'espace en question, soit évaluer que certaines transformations internes au Mexique et aux États-Unisnous obligent désormais à devoir élargir l'acception du terme.Selon la première démarche, on pourra relever, entre autres choses,que l'évolution récente de l'économie mondiale a conduit à la formationde grands blocs géo-économiques, au premier rang desquels figure leMarché commun européen, que l'activité industrielle et commerciale s'est redéployée du côté de la bordure de l'Océan Pacifique et que, enconséquence, les États-Unis, le Canada tout comme le Mexique seraientdésormais tous trois partie prenante face aux contraintes qui militent enfaveur de la formation d'un bloc économique nord-américain. l'été 1980, de vouloir mener concurremment desnégociations de libre-échange aussi bien avec

La Fabrique de l'Histoire : podcast et réécoute sur France Culture Avec nos partenaires, nous traitons vos données pour les finalités suivantes : le fonctionnement du site, la mesure d'audience et web analyse, la personnalisation, la publicité et le ciblage, les publicités et contenus personnalisés, la mesure de performance des publicités et du contenu, le développement de produit, l'activation des fonctionnalités des réseaux sociaux. Vos préférences seront conservées pendant une durée de 6 mois. Quelqu’un peut m’expliquer ce qu’est la pensée historienne? Bonnechere (2008), professeur d’histoire ancienne de l’Université de Montréal a écrit : La tâche pédagogique de l’historien va bien au-delà des dates et faits principaux à apprendre par cœur : l’histoire est en effet une redoutable discipline qui nécessite un jugement sans faille, une force de caractère pour tenir tête à ses propres préjugés, un esprit critique aiguisé pour analyser les documents disparates du passé et pour replacer tous les faits dans une perspective dynamique. […] Son principe premier [à l’histoire] est le doute méthodique […] (p. 20). Dans ce billet, je propose de dresser un portrait des différents modèles conceptuels au sujet de la pensée historienne. Je présenterai en détail l’école britannique, dont deux des plus importants fondateurs sont Lee et Shemilt. Wineburg parle quant à lui de quatre euristiques que les historiens mobilisent. Pensée historienne ou pensée historique? L’école britannique Tableau 1. L’école wineburgienne La pensée historienne selon Martineau

Enseigner la géographie des mers et des océans - Histoire-géographie - Éduscol C’est par voie de mer que nous nous fournissons l’essentiel de ce que nous produisons, transformons, consommons, vendons, que ce soient des matières premières, de l’énergie, des produits manufacturés. C’est aussi la mer qui nous fournit une part importante de ses ressources, vivantes ou fossiles. C’est en effet par voie de mer que se fait l’essentiel des échanges, licites et autres : trafics d’hommes et de biens, immigration clandestine, piraterie comme forme d’échange sans contrepartie de paiement. Sur toutes les mers, à travers des routes maritimes mondiales qui relient les ports et les terres entre eux et entre elles, comme des lignes de vie et de mort. C’est par voie de mer que s’expriment et se concrétisent la puissance des Etats et leurs interventions, qu’elles soient militaires ou humanitaires, guerrières ou éprises de paix. Consulter le document dans son intégralité (PDF - environ 750 ko- 10 pages) Sites de références

Géographie des conflits La question démographique, épée de Damoclès du développement africain Pour l’Institut de recherche pour le développement, le continent ne sortira de la pauvreté qu’en donnant aux familles africaines le choix du nombre d’enfants qu’elles désirent. La réponse du président Macron à la question d’un journaliste ivoirien lors du sommet du G20 (« Comment le G20 va-t-il sauver l’Afrique ? »), soulignant que le taux de fécondité élevée en Afrique subsaharienne constituait un obstacle majeur au développement durable de ces pays, a suscité une avalanche de critiques sur les réseaux sociaux. Aux yeux de certains, elle serait la marque d’une vision condescendante, voire néocolonialiste et raciste, des réalités africaines. Pourtant, les travaux scientifiques convergent de façon indiscutable pour estimer que l’Afrique n’a connu pour l’heure « qu’une transition démographique tardive et limitée »*. Tragédies humanitaires Lire aussi : Après les déclarations de Macron sur la natalité en Afrique, ce que disent les chiffres Choisir le nombre d’enfants

Revue française de pédagogie - Recherches en éducation Tintin et la mer : représenter l’espace maritime dans la bande dessinée Les hors-séries concernant l’œuvre majeure d’Hergé, les aventures de Tintin, sont très nombreux : parmi les derniers en date, “Tintin et la mer” (Historia et Ouest France, HS n°1, septembre 2014, 130 p.*) explore les mers et océans, un espace très prégnant dans l’univers de Tintin et du capitaine Haddock. En 2007, un coffret de DVD était déjà consacré à l’espace maritime comme espace-scène majeur dans la série des Tintin (Tintin et la mer, 3 DVD + 1 Livret collector de 60 p. + 1 DVD Bonus, Thalassa spécial, 2007). Plusieurs expositions autour de ce même thème ont déjà eu lieu, (comme par exemple en 2004 à Greenwich). Enfin, une collection de mini-formats comprenant des extraits de certains albums dans les années 1980 met en avant le fort lien de Tintin et de la mer par des titres comme Tintin en Méditerranée ou Tintin en Mer Rouge). Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Cliquer sur l’image pour l’agrandir.Les trois pages du sommaire du hors-série “Tintin et la mer” Source : Ouest-France.

Related: