background preloader

Fifa: tout sur l'affaire qui met en cause Michel Platini

Fifa: tout sur l'affaire qui met en cause Michel Platini
L'enquête de la justice suisse La bombe explose le 25 septembre 2015 pour Michel Platini. Ce jour-là, la Justice suisse confirme qu'elle a entendu le président de l'UEFA, destinataire en février 2011 d'un présumé "paiement déloyal" de 2 millions de francs suisses de la Fifa pour des "travaux prétendument effectués entre janvier 1999 et juin 2002". L'ancien joueur est alors "conseiller technique" du président de la fédération internationale, Sepp Blatter. Les doutes de la justice suisse Deux points fragilisent la position de Michel Platini. Les explications de Platini dans Le Monde Sur la somme de 2 millions de francs suisses: "[Blatter] me demande d'être son conseiller pour le foot. Sur le fait de remettre à plus tard une partie de sa rémunération de conseiller: "Blatter me dit: Oui. Sur l'absence de trace écrite de l'accord: "J'avais confiance. La suspension par la Fifa La candidature de Platini est-elle remise en cause?

http://www.lexpress.fr/actualite/sport/football/fifa-tout-sur-l-affaire-qui-met-en-cause-michel-platini_1727842.html

Related:  Affaire Platininaimasoulat

Affaire Platini : « La FIFA ne peut plus jouer la montre » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Rémi Dupré Professeur de droit à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) et membre de l’équipe de défense de Michel Platini, Thomas Clay a plaidé la cause du président de l’Union des associations européennes de football (UEFA), mardi 8 décembre, devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Il revient pour Le Monde sur la décision des juges de Lausanne de confirmer, vendredi 11 décembre, la suspension provisoire de quatre-vingt-dix jours infligée, le 8 octobre, par le comité d’éthique de la Fédération internationale de football (FIFA) à l’ex-no 10 des Bleus, dont la candidature à la présidence de l’instance mondiale est actuellement gelée.

L'article à lire pour comprendre l'affaire Platini-Blatter Par Christophe Rauzy Mis à jour le , publié le C'est une décision cruciale pour l'avenir de Michel Platini. Alors que les scandales de corruption s'enchaînent au sommet du foot mondial, le tribunal arbitral du sport (TAS) a décidé, vendredi 11 décembre, à Lausanne (Suisse), de maintenir la suspension du président de l'UEFA jusqu'au 5 janvier 2016, l'empêchant éventuellement de postuler à l'élection à la présidence de la Fifa. Pour tenter d'y voir un peu plus clair dans cette affaire qui en cache d'autres, francetv info respire un grand coup et répond aux questions basiques sur ce dossier nébuleux.

Football, insupportable racket des fédérations Crise du bénévolat, baisse des financements des collectivités, contraintes administratives… 3 000 clubs, essentiellement ruraux, ont déjà disparu en deux ans. La Fédération française de football continue d’imposer des contraintes intenables aux petits clubs locaux, sous peine d’amendes. Et quand ces clubs réussissent, comme celui de Luzenac en Ariège, ils se voient interdits de monter en Ligue 2. Alors que la ligue professionnelle est marquée par des scandales de corruption, ce football amateur, vecteur de lien social, se veut le garant « d’une certaine idée du football, faite de morale, d’éthique et de justice ». Une raison suffisante pour l’étouffer économiquement ? Cet article a initialement été publié dans Transrural Initiatives.

L'affaire Platini met Paris 2024 en difficulté Voici une première dans l'histoire du football et du Sport Mondial, les deux hommes les plus puissants du sport numéro un, respectivement président de la FIFA et de l'UEFA, sont « bannis de toute activité liée au football » durant 90 jours !Une décision événement qui associe dans une même charrette de pré-licenciement : Sepp Blatter et Michel Platini ensemble suspendus par la commission d'éthique de la FIFA. Comme si le Suisse n'avait pas voulu mourir seul ! Emportant dans sa chute finale celui qui fut son fils préféré avant de devenir son ennemi de sang.

Dans l'affaire Platini, il est temps de mettre quelques pendules à l'heure Il n’est en rien impossible que le tirage au sort de l’Euro 2016 de samedi se fasse en présence d’un revenant, et qu’il constitue une sorte de triomphe incongru pour sa cause. Je veux évidemment parler de Michel Platini, suspendu à titre provisoire pour quatre-vingt-dix jours le 8 octobre dernier par la Commission d’Ethique de la FIFA. Car c’est ce vendredi, à dix heures du matin, que le TAS, le Tribunal Arbitral du Sport, rendra publique sa décision, et les bruits de couloir que l’on entend aujourd’hui laissent penser que celle-ci pourrait être favorable au président de l’UEFA. Platini sera fixé sur son sort vendredi à 10h00

L'interview qui n'arrange pas les affaires de Platini Ça ressemble à une sorte d’assaut final, le croque-mort qui arrive non pas avec son double décimètre pour prendre les mesures, mais le marteau dans la main droite et les clous au coin de la bouche. Mardi, Michel Platini apprenait que sa candidature à la présidence de la fédération internationale (Fifa) ne serait examinée par la commission électorale de l’instance que courant janvier (l’élection aura lieu le 26 février, sauf report) c’est-à-dire à l’issue de sa suspension de 90 jours dans l’affaire des deux millions de francs suisses qu’il a touchés en 2011 pour un travail «prétendument effectué» (on cite la justice suisse) entre 1999 et 2002. Une véritable incitation à la fuite de ses soutiens, puisqu’on voit mal ceux-ci patienter jusqu’en janvier pour miser sur un homme dont l’avenir à la tête de l’instance est pour le moins incertain.

Affaire Blatter-Platini: la commission d'éthique de la Fifa rendra son jugement en décembre  Le verdict pour Joseph Blatter, président démissionnaire de la Fifa et Michel Platini, candidat à sa succession, tous deux déjà suspendus provisoirement jusqu'au 5 janvier, est attendu «en décembre» a indiqué lundi la justice interne de la Fifa. Il est reproché à Platini, président de l'UEFA, d'avoir reçu en 2011 un paiement suspect de 1,8 M EUR de la part de Blatter pour un travail de conseiller achevé 9 ans plus tôt. Blatter est également inquiété pour un contrat de droits TV présumé déloyal envers la Fifa. La chambre de jugement de la commission d'éthique «a ouvert sa procédure à l'encontre de Joseph Blatter et de Michel Platini sur la base des éléments transmis par la chambre d'instruction» et «prévoit de rendre son verdict dans les deux cas dans le courant du mois de décembre», selon un communiqué.

Qatar 2022 : Michel Platini rattrapé par l'affaire de corruption selon la presse anglaise - Coupe du monde 2022 Dernière mise à jour Le 03/06/2014 à 07:52 - Publié le 03/06/2014 à 07:44 Par AFP - Le 03/06/2014 à 07:52 Le nom de Michel Platini a été mêlé à l'affaire de corruption entourant l'attribution du Mondial 2022 au Qatar, le Daily Telegraph affirmant que le président de l'UEFA avait rencontré en secret l'homme fort de la candidature qatarienne avant le vote.

FIFA, Affaire Blatter - Platini : "Ce montant m'a été versé pour le travail que j'ai accompli" Dernière mise à jour Le 25/09/2015 à 21:06 - Publié le 25/09/2015 à 20:43 Par AFP - Le 25/09/2015 à 21:06 FIFA - Michel Platini s'est expliqué ce vendredi soir alors que Sepp Blatter, le président de la FIFA, est soupçonné de gestion déloyale et d'abus de confiance. Fifa: radiation à vie requise contre Platini - Etranger - Football Directement visé dans l'affaire qui secoue la Fifa depuis plusieurs semaines, le dirigeant français pourrait être banni à vie de toute fonction dans le monde du football. Ces derniers jours, les spéculations étaient de mises. Combien d'années de suspensions avait requis la commission d'éthique de la Fifa envers Michel Platini ? Réponse avant Noël disait-on dans l'entourage de l'instruction. Selon l'avocat du Français, Thibaud d'Alès, la chambre d'instruction du comité d'éthique de la Fifa réclame la radiation à vie du monde du football de Michel Platini, inquiété au sujet du versement de 1,8 millions d'euros pour un travail effectué entre 1999 et 2002.

Related: