background preloader

Affaire Dreyfus expliquée

"La vérité est en marche, et rien ne l'arrêtera" - Émile Zola Crise politique majeure sous la IIIème République, l'affaire Dreyfus implique un officier français de confession juive dans une histoire d'espionnage. Alimentant divers rebondissements, "l'Affaire" va scinder la France entre "dreyfusards" et "antidreyfusards" pendant plusieurs années. La IIIème République, qui a déjà vingt-quatre ans en 1894, affronte crises politiques (le boulangisme, le scandale du canal de Panama...) et instabilités gouvernementales et présidentielles, auxquelles s'ajoute le traumatisme de l'annexion de l'Alsace et de la Moselle par l'Allemagne (1871) qui alimente les nationalismes les plus extrêmes. En effet, le nationalisme et l'antisémitisme évoluent de manière virulente et sont attisés par une presse influente, libre de diffuser n'importe quelle information. L'armée connaît par ailleurs des mutations profondes. Afin de confondre le capitaine, une comparaison des écritures est réalisée. L'instruction Related:  anaisreynaudAxe 2 - Liberté ou contrôle

site l'Assemblée nationale, l'affaire Dreyfus L'affaire Dreyfus, de 1894 à 1906, est une nouvelle épreuve pour la République, après le scandale de Panama qui rejaillit gravement sur certains dirigeants politiques et déclenche une vague d'antiparlementarisme et d'antisémitisme. Le capitaine Alfred Dreyfus est dégradé et condamné à la déportation à vie en Guyane, accusé d'avoir transmis des documents secrets à l'Allemagne après la découverte, dans une corbeille, d'un bordereau d'envoi aux services allemands de notes relatives aux activités militaires de la France. En 1896, une contre-enquête menée par le lieutenant-colonel Picquart du service de Renseignement établit la culpabilité du commandant Esterhazy et démontre la fabrication d'un faux accusant injustement le capitaine Dreyfus. Le 11 janvier 1898, Esterhazy est acquitté par un conseil de guerre. La République menacée est sauvegardée.

La Révolution française : la Monarchie Constitutionnelle (1789-1792) Après avoir mis fin à l'Ancien régime et à la monarchie absolue, la Révolution française met en place d'un nouveau régime politique : la monarchie constitutionnelle. Elle constitue « une avancée démocratique » de par la nature de ses institutions même. S'inspirant du modèle anglais, la constitution émane de la nation et pose les règles du gouvernement. L'Assemblée nationale, qui représente la nation, incarne désormais le droit face au monarque détenteur du pouvoir excécutif. Les divisions au sein du camp révolutionnaire et la résistance de Louis XVI feront tourner court cette première expérience politique. Qu'est-ce que la monarchie constitutionnelle en France ? Nouveau régime en France, la monarchie constitutionnelle de 1791 accorde une place centrale à une institution aujourd'hui omniprésente au sein de notre société contemporaine : L'Assemblée Nationale, appelée à l'époque : « La constituante ». La constitution de 1791 L'échec du compromis avec le roi Une expérience ratée Bibliographie

L'antisémitisme au cœur de l'Affaire Dreyfus Contexte historique L’Affaire Dreyfus, la cristallisation de la haine antisémite en France Au moment de la réalisation de ces documents, la France est marquée depuis 1894 par l’Affaire Dreyfus. D’une simple accusation d’espionnage à l’encontre d’un capitaine de l’armée française, la situation a dégénéré en un scandale politique et judiciaire. En effet, lors de la condamnation à perpétuité de Dreyfus en 1895, peu de français doutent de sa culpabilité et de sa trahison aux profits de l’Allemagne. Analyse des images « Les monstres » qui soutiennent la cause de Dreyfus. Ces documents appartiennent à une série de caricatures datant des années 1899/1900 et visant à prouver l’immoralité de la cause dreyfusarde. Le dessin de Zola évoque une posture scatologique puisqu’il badigeonne de « caca » la carte de France et qu’il est assis, dans une auge, sur une pile de quelques uns de ses romans. Interprétation La peur du complot, une base de l’antisémitisme Bibliographie Pour citer cet article

affaire Dreyfus Scandale judiciaire et politique qui divisa l'opinion française entre 1894 et 1906. 1. Une affaire d'espionnage 1.1. Le contexte politique La République modérée (1879-1899) traverse une série de crises. 1.2. Fils d'un industriel alsacien israélite qui, profitant pleinement de la révolution industrielle, construit sa propre filature de coton et connaît une brillante ascension sociale, Alfred naît à Mulhouse en 1859. 1.3. Le 27 septembre 1894, la Section de statistiques découvre dans la corbeille à papier de l'attaché militaire allemand à Paris un bordereau anonyme annonçant un envoi de documents concernant la défense nationale. Le 22 décembre, Alfred Dreyfus est reconnu coupable de haute trahison par le premier conseil de guerre du gouvernement militaire de Paris, qui le condamne à la dégradation et à la déportation dans île du Diable au large de la Guyane. 1.4. 2. 2.1. La presse se divise. L'opinion se divise. 2.2. 2.3. Jean Jaurès, réélu en 1902, relance l'affaire.

ZOLA DREYFUS Le mystère du tisserand égyptien au luxueux sarcophage - Webzine Café Du Web-Mozilla Firefox Il y a environ 3 200 ans, alors que l’Egypte sortait de la guerre civile, un jeune garçon nommé Nakht travaillait comme tisserand dans une chapelle funéraire. Les analyses pratiquées sur sa dépouille ont montré que son alimentation était pauvre, qu’il a souffert de malaria et qu’il est finalement décédé vers l’âge de 14 ans. Il semblerait que ses conditions de travail soient en partie responsables de sa mort précoce. Les sources anciennes montrent en effet que les tisserands étaient en bas de l’échelle sociale et que leur métier était difficile. Un homme appelé Dua-Khety, écrivait ainsi à son fils qui voulait devenir scribe : « le tisserand est plus misérable qu’une femme. L’égyptologue du Musée Royal de Toronto a expliqué à son auditoire que les conclusions de son équipe allaient les surprendre. La clé du mystère se trouve peut-être dans la tombe du pharaon lui-même, Userkhaure-setepenre Setnakhte ou Sethnakht. Références Lien à insérer Ils commentent à distance !

Emile Zola : Affaire Dreyfus Affaire Dreyfus Résumé En 1894, le capitaine Alfred Dreyfus ( 1859-1935 ), israélite alsacien, fut accusé d'espionnage et condamné par un tribunal militaire à la dégradation et à la déportation dans l'île du Diable. Chronologie de l'affaire Dreyfus Article du 25 novembre 1897 Article du 1er décembre 1897 Article du 05 décembre 1897 Article du 28 janvier 1898 : J'Accuse ... !

Vietnam: l'exécution à bout portant, par Eddie Adams - Polka Magazine Un cas d’école. La démonstration parfaite de l’instant décisif. Une image si forte que sa brutalité a galvanisé la contestation de l’opinion américaine contre la guerre du Vietnam — qui allait pourtant durer encore sept ans. Cette photographie a été nommée World Press Photo de l’année 1968, elle a valu à son auteur le prix Pulitzer 1969. Eddie Adams l’a prise il y a juste un demi-siècle, à midi, à Saigon. Ce 1er février, la ville est en proie depuis deux jours à l’offensive surprise du Têt, le Nouvel An vietnamien, qui a lancé dans les plus grandes cités du pays des bataillons de combattants communistes du Front national de libération du Sud-Vietnam (FLNSV) — dits “Vietcongs”. “Un prisonnier, c’est une photo” Les combats ont cessé. Le photographe se trouve alors à moins de deux mètres du prisonnier. “Deux vies ont été détruites ce jour-là” Le tireur est le chef de la police nationale du Sud-Vietnam, le général Nguyen Ngoc Loan. Un héros incompris et abandonné

Le Ramesseum Sur cette photo prise lors d'un vol en ballon, les restes du temple se dressent encore debout au milieu d'un vaste espace couvert de structures en briques crues formant les annexes (magasins et ateliers) qui faisaient du temple un centre de vie économique important. La mission archéologique française de Thèbes-Ouest étudie depuis plus de 10 ans deux monuments importants : le Ramesseum et la tombe de Ramsès II. Les recherches sont menées au sein d'une collaboration étroite avec les archéologues égyptiens. Vous pouvez avoir une vue générale sur les différentes parties du temple avec la page : description du Ramesseum. Ce site vous permet une visite du Ramesseum, organisée dans la succession des différentes parties.

L'affaire Dreyfus - Francetv Éducation Le fil des événements permet de comprendre les ressorts de l’affaire. En septembre 1894, une femme de ménage, espionne française employée à l’ambassade d’Allemagne, trouve dans une corbeille à papiers un bordereau portant la liste des documents qu’un officier d’Etat-major se propose de vendre à l’Allemagne. Deux officiers sont soupçonnés : le commandant comte Esterhazy et le capitaine Alfred Dreyfus. Ce dernier est arrêté le 15 octobre 1894. Dès le 1er novembre 1894, La Libre Parole, le quotidien d’Edouard Drumont, qui fait de l’antisémitisme son cheval de bataille, titre « Arrestation de l’officier juif Dreyfus ». Pendant près de deux ans, l’affaire est en sommeil : à l’exception du capitaine, de son frère Mathieu et de sa femme Lucie, personne ne croit à l’innocence de Dreyfus. Toutefois, à l’automne 1896, des journaux croyant confirmer les thèses de l’Etat-major, relancent le soupçon.

La mobilisation des dreyfusards Les rebondissements de l’Affaire L’arrestation et la condamnation d’un officier juif français, Alfred Dreyfus, en décembre 1894, suite à la découverte d’un bordereau anonyme renfermant des informations secrètes destinées à l’Allemagne, parurent clore cette banale histoire d’espionnage. Cependant, celle-ci devait connaître de nouveaux rebondissements lorsque le lieutenant-colonel Picquart établit l’identité du véritable traître, le commandant Esterházy, en mars 1896 et que ce dernier fut acquitté par le conseil de guerre le 11 janvier 1898, au terme d’un procès inique. Cette décision scandaleuse ne fit qu’attiser les passions antagonistes qu’avait déclenchées l’Affaire et incita les partisans de la révision du procès de Dreyfus à se mobiliser pour émouvoir l’opinion publique en sa faveur. La mobilisation des dreyfusards La publication du manifeste de Zola, « J’accuse… ! Les deux France La présence de slogans tels que « Vive la France !

DOSSIER / Toutankhamon, la plus fabuleuse découverte archéologique Fils du pharaon hérétique Akhénaton et de son épouse Nefertiti, Toutankhamon a huit ou neuf ans quand il monte sur le trône d'Égypte. Neuf années plus tard, il décède inopinément et est enterré dans un tombeau qui ne lui était pas destiné. Nous sommes aux alentours de 1325 avant notre ère. Trente-trois siècles plus tard, le 26 novembre 1922, la découverte de son tombeau par l'archéologue Howard Carter, avec des quantités impressionnantes d'or et de pierres précieuses, est souvent considérée comme la plus fabuleuse découverte archéologique de tous les temps. Peu de temps après, quelques décès surviennent, pouvant être reliés au tombeau. Dimitri Laboury, égyptologue-archéologue revient sur cette extraordinaire découverte et son impact en termes de connaissances scientifiques.

L'affaire Dreyfus - Réviser une notion - Histoire - 4e - Assistance scolaire personnalisée et gratuite - ASP L'affaire Dreyfus a profondément divisé la société française. Ses conséquences sont multiples. Mais de quoi s'agit-il ? I. Le contexte • En 1894, la IIIe République a déjà 24 ans d'existence. • Le contexte est toujours tendu à propos de l'Alsace-Lorraine, annexée par l'Allemagne en 1871. • Dans la société de l'époque, deux grands courants de pensée progressent : le nationalisme et l'antisémitisme. II. • Une affaire relativement banale semble d'ailleurs leur donner raison : en 1894, le capitaine français Alfred Dreyfus, alsacien d'origine juive, est accusé d'avoir livré aux Allemands des documents militaires secrets. • Mais la famille du capitaine Dreyfus, et notamment son frère Mathieu Dreyfus, engage un journaliste pour prouver son innocence. • Mathieu Dreyfus porte alors plainte contre le commandant Ferdinand Walsin Esterházy, acquitté par un tribunal aux ordres en janvier 1898. • La société française se déchire entre « dreyfusards » et « anti-dreyfusards ». III.

Related:  Ange et Paul-François